Americas > Histoire > Magellan

Ferdinand de Magellan



Le Tour du Monde de Magellan


Ferdinand MagellanIssu d'une famille noble, Ferdinand de Magellan est né dans la ville de Sabrosa, Portugal, vers 1480. Son père, Ruy de Magellan, obtient que son fils soit page à la cour de la reine Leonor, veuve du roi Jean II du Portugal. Sa mère s'appelle Beatriz de Barbosa.

En 1505, il s'enrôle dans l'expédition de Francisco de Almeida, dans laquelle il n'est qu'un simple marin parmi 1500 autres hommes envoyés dans le but de conquérir pour le Portugal des lieux stratégiques sur la Route des Indes. C'est dans cette expédition qu'il commence sa carrière de navigateur, gagnant de l'expérience et du prestige.

En 1509 il voyage à Malaca, la Singapour actuelle, sous les ordres de López de Sequeira, qui commande une expédition qui doit allait reconnaître cette place importante de l'Extrême Orient.

Pendant 7 ans, Magellan navigue et lutte dans de farouches combats, d'où il en ressort blessé plus d'une fois.

En 1512 il retourne au Portugal mais ne tarde pas à commencer une nouvelle traversée. Ayant rejoint le Maroc, il fait partie de l'équipage de 13000 mille hommes qui, sous le commandement de Jaime, Duc de Bragance et neveu du Roi du Portugal, devait mettre en déroute les pirates mauresques.

Comme beaucoup de navigateurs de cette époque, Magellan se montre très intéressé dans la découverte d'une Route vers les Indes, ce qui le conduit à échafauder un projet ambitieux de navigation en 1519.

A 35 ans, Ferdinand de Magellan est un marin expérimenté mais il n'a pas encore reçu la reconnaissance du Roi du Portugal.
Son amitié avec Ruy Faleiro le conduit à s'intéresser à la rotondité de la Terre et à la découverte d'un passage vers les Indes par l'occident.

Magellan, souhaite voyager vers les Moluques dont lui parle son ami Francisco Serrano et que l'on dit pleines de richesses, spécialement en épices. Son idée est de naviguer vers ce lieu en suivant la route de l'ouest, mais pour cela il faudrait découvrir un passage vers l'Océan Pacifique, " la Mer du Sud ", découvert par Vasco Núñez de Balboa en 1513.

Il présente son projet au Roi don Manuel du Portugal qui n'est pas séduit par l'idée du navigateur. Ferdinand de Magellan renonce alors à sa citoyenneté et décide de concrétiser son rêve en dehors de sa patrie.

Il s'en va du Portugal, avec l'espérance d'être aidé par la monarchie espagnole.

Les îles Moluques se trouvant dans la zone espagnole décrétée par le Traité de Tordesillas (1494), Ferdinand de Magellan devait obtenir l'autorisation du Roi d'Espagne pour concrétiser son plan.

Son projet est tout d'abord refusé par la Casa de Contratación (1517), et c'est seulement l'année suivante que le marin portugais obtient une entrevue avec le jeune Charles Quint (Carlos I).
Les arguments pour convaincre le Roi sont la possibilité de rejoindre les îles riches en épices avec la sécurité que celles-ci se trouvent en territoire espagnol.

Le 22 Mars 1518, une Capitulation est signée dans laquelle le Roi se compromet à livrer 5 navires avec 265 membres d'équipages et des vivres pour deux ans.

Magellan reçoit le commandement de l'expédition avec le titre de Adelantado et Gouverneur des terres à découvrir, et une partie des richesses trouvées et une solde pour ses dépenses personnelles.

Ferdinand de Magellan met 18 mois pour préparer son expédition. Des intrigues et des plaintes de la part du gouvernement portugais interrompent son entreprise jusqu'à ce qu'enfin, le départ de la flotte se fasse du port de San Lúcar de Barrameda le 20 septembre 1519.

Sa route passe par les îles Canaries, Río de Janeiro, Río de la Plata, où il arrive le 10 Janvier 1520. Puis l'expédition poursuit sa route vers le sud en longeant les côtes de l'Argentine actuelle.

Il entre en contact des populations aborigènes australes. Grands et vêtus de peaux, ils paraissent plus grands que les êtres humains communs. Les énormes traces de pieds qu'ils laissent amènent les espagnols à les appeler "Patagons", d'où le nom "Patagonie" que l'on donne à cette région australe.

L'expédition ne tarde pas à rencontrer de multiples problèmes : mutineries, rationnement, perte d'embarcation et peur de l'équipage convaincu de l'inutilité de ce projet. Toutes ces difficultés sont surmontées avec énergie par Magellan qui n'hésite pas à utiliser la force quand cela est nécessaire.

Découvrant l'embouchure orientale du passage le 21 Octobre, le 1er Novembre 1520, les navires de Magellan entent dans le détroit qui reçoit le nom de Détroit de Tous les Saints, en raison de la fête religieuse de ce jour.
Commence alors une navigation lente des navires cherchant une route qui doit les conduire vers l'Océan Pacifique.
Les observations de Magellan l'amènent à la conclusion qu'il se trouve à l'extrémité du continent américain, et que la Terre de Feu, appelée ainsi en raison des foyers allumés par les indigènes, est une grande île.

La recherche de la sortie ouest se prolonge jusqu'au 27 Novembre quand les trois navires restant débouchent enfin sur le Pacifique. C'est ainsi que Magellan découvre la route tant recherchée vers les îles des épices, et l'extrême sud du Chili.

Par rapport aux calculs que Magellan avaient effectué avant le voyage, il pensait que l'arrivée aux Moluques n'était une question de quelques semaines. Mais il fallait naviguer sur presque la moitié du globe terrestre, ce qui durera 100 jours, dans des conditions extrêmes.

Le chroniqueur de l'expédition, Antonio Pigafetta relate : "La galette que nous mangions n'était plus du pain mais une poudre pleine de vers qui avaient dévoré toute sa substance. De plus, elle avait une odeur fétide insupportable parce qu'elle était imprégnée de l'urine des rats. L'eau que nous buvions était putride et puante. Nous nous sommes vus, pour ne pas mourir de faim, obligés de manger les morceaux de peau de bœuf qui couvrait le grand mât afin que les cordes ne s'abîment pas contre le bois... Très souvent, nous étions réduits à nous alimenter de sciure; et les rats, si répugnants pour l'homme, étaient devenu une nourriture si recherchée, qu'on payait jusqu'à un demi ducat pour chacun d'entre eux... Et ce n'était pas tout. Notre plus grand malheur arriva quand nous nous sommes vus attaqués par une sorte de maladie qui nous gonflait les mâchoires jusqu'à ce que nos dents en soient cachées...".

La route que s'est fixée Magellan ne leur permet pas de rencontrer beaucoup d'îles où s'approvisionner. Les deux seules îles découvertes sont très pauvres, pratiquement sans fruits et animaux, qu'il baptise les îles Desventuradas (malheureuses).
Poursuivant la traversée, le 6 Mars 1521, il découvre les îles de " Los Ladrones " (îles des Voleurs), l'archipel actuel des Mariannes où il trouve de la nourriture.

Le voyage interminable l'amène à découvrir un immense archipel, celui des Philippines, densément peuplé en aborigènes et riche en or et en épices. La décision de débarquer sur ces terres va lui coûter la vie.

L'équipage arrive sur l'île de Mactan, où il est attaqué quand il met pied à terre, par un grand nombre d'indigènes. Le capitaine est blessé par une pierre lancée par un des assaillants qui profite de cet instant pour lui donner un violent coup de lance, dont Magellan mourra le 27 Avril 1521.

Ferdinand Magellan mort, l'expédition se poursuit sous les ordres de pilote Sebastián Elcano, qui a la chance d'arriver aux Moluques, terres d'épices, de richesses, de forêts et d'animaux exotiques.

Elcano et ses hommes rejoignent le port de San Lúcar de Barrameda le 6 Septembre 1522 à bord du seul navire rescapé, le Victoria. L'équipage se compose de seulement 17 hommes, ceux qui ont pu raconter l'épopée du premier tour du monde, un véritable exploit à cette époque. Elcano a reçu de grands honneurs pour cette prouesse.

L'apport de Magellan aux connaissances géographiques de l'époque est inestimable. Il a réussi à prouver par la pratique que la Terre à la forme d'une sphère et qu'elle est ouverte pour être parcourue.
Même si Magellan n'est pas arrivé lui-même aux Moluques, cela n'enlève rien à son exploit.
Dans l'histoire du Chili, Magellan occupe une place privilégiée puisqu'il fut le premier Découvreur des ces terres, et le premier explorateur de ses côtes.


Vidéo sur Ferdinand Magellan

Documentaire en espagnol de la BBC sur le premier tour du monde en bateau réalisé par Ferdinand de Magellan et ses hommes, travarsant l'Atlantique et rejoignant le Pacifique par le Détroit de Magellan, se dirigeant vers les Philippines où il sera mortellement blessé sur l'île de Mactan.

Livres d'Histoire

Vous désirez en savoir plus sur l'Histoire de Ferdinand Magellan? Découvrez ci-dessous quelques livres qui vous permettront de mieux connaître celui qui a entrepris le premier tour du monde à la voile.


Annonces publicitaires

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser