Actualité du voyage en France et dans le Monde

Le village de Calcata, en Italie

Par • Catégorie: Séjours

Annonce publicitaire :



En parcourant l’Italie le voyageur découvre de petits villages typiques qui valent vraiment le détour. C’est le cas de Calcata (ne pas confondre avec Calcutta en Inde), un adorable village perché sur une colline à 47 km au nord de Rome.

Construit comme une forteresse au sommet de la colline qui domine la vallée de la rivière Treja, Calcata est un village médiéval habité par des artistes et des artisans qui exposent leurs œuvres aux touristes.

Dans les années 1930, les habitants de Calcata durent abandonner leur village car le Gouvernement italien craignait que les falaises volcaniques sur lesquelles étaient bâties les édifices ne s’effondre. Les habitants du village furent alors relogés à proximité, à Calcata Nova.

Mais dans les années 1960 la vie commença à reprendre dans le village avec la venue de hippies et d’artistes qui décidèrent d’occuper le Centre Historique de Calcata.

La plupart d’entre eux finirent par acheter les maisons qu’ils squattaient, formant une communauté d’artisans qui allaient restaurer l’ancienne cité, installant des ateliers d’art, des galeries, des restaurants et des cafés.

La communauté de Calcata est décrite par le New York Times comme la plus épatante en Italie avec sa centaine de loufoques, des artistes et des hippies de tous les âges.

Une fois dans le village on aura l’impression de remonter le temps jusqu’aux années 60 en découvrant une fresque de Jimi Hendrix peinte sur le mûr d’une maison du 18ème siècle, en croisant des hommes avec une queue de cheval, certains portant un sari indien.

En se promenant dans les ruelles pavées de Calcata on découvrira un nombre incroyable de galeries d’art car les nouveaux habitants du village sont convaincus que c’est le lieu idéal pour y trouver l’inspiration.

Ce n’est pas la première fois que la cité de Calcata fait parler d’elle dans l’Histoire. Après le pillage de la ville de Rome par les armées de l’empereur Charles Quint en 1527, un soldat allemand serait arrivé à Calcata avec une relique qu’il avait volé : le Saint Prépuce.

Les habitants de Calcata arrêtèrent le soldat et conservèrent la relique dans l’église du Saint Nom de Jésus (Santissimo Nome di Gesù), Calcata devenant le centre d’un pèlerinage important. Mais en 1983, le Saint Prépuce disparut mystérieusement du village et les habitants se mirent à accuser le Vatican.

Aujourd’hui les pèlerins ont laissé place aux touristes qui viennent admirer la cité médiévale et découvrir cette communauté hors du temps.

Calcata est accessible en bus depuis Rome ou en voiture (personnelle ou de location), le village se trouvant à 50 minutes de distance de la capitale italienne.

Pour ceux qui feraient le voyage en bus il faudra d’abord prendre le train à la Gare Piazzale Flaminio accessible par la ligne A du Métro de Rome et descendre à la gare de Saxa Rubra au nord de la capitale. A Saxa Rubra il faudra monter dans un bus bleu de la société Cotral qui fait le voyage jusqu’à Calcata. Le trajet dure environ 45 minutes et les bus partent toutes les heures.

On peut faire l’excursion dans la journée pour se promener dans les ruelles étroites du village, apprécier la beauté du paysage et découvrir les œuvres de ses artistes qui sont venus puiser l’énergie de la cité forteresse.

Mais pour sentir encore mieux l’ambiance qui règne dans ce village si particulier, l’idéal est d’y passer la nuit en réservant une chambre dans la pension I Sensi della Terra. On vous proposera des chambres à partir de 26 € la nuit.

Mais le nombre de chambres étant très réduit, vous devrez sans doute trouver un hébergement dans les environs de Calcata.

Hôtels proches de Calcata

Voyage en Italie





Article rédigé le 30 Jan, 2011




Liens publicitaires




Marqué comme: , ,

Laisser un Commentaire