Americas > Litterature > Allende

Isabel Allende (Chili)



Isabel Allende

Isabel Allende : Biographie


Isabel Allende, bien que Chilienne, est née en 1942 à Lima au Pérou, où son père Tomás Allende, cousin de Salvador Allende, occupe le poste d'Ambassadeur du Chili.

En 1945, ses parents divorcent et sa mère Francisca Llona Barros dite "Doña Panchita" revient au Chili avec ses enfants. Doña Panchita se marie en 1953 avec Ramón Huidobro, un diplomate qui sera envoyé en Bolivie et au Liban.
En 1958, Isabel revient au Chili pour terminer ses études et fait la rencontre de Miguel Frías, un étudiant en ingénierie qui deviendra son mari en 1962 et avec qui elle aura deux enfants : Paula (1963) et Nicolás (1966).
De 1959 à 1965, Isabel Allende travaille pour la FAO à Santiago du Chili, un organisme dépendant de l'ONU, et suit son mari à travers l'Europe, vivant en Belgique et en Suisse.

En 1966, le couple revient à Santiago et l'année suivante Isabel est rédactrice et une des fondatrices de "Paula", la première revue féministe du Chili.
Salvador Allende est élu président de la République du Chili et assume son mandat le 4 novembre 1970. Son beau-père, Ramón Huidobro, est nommé Ambassadeur du Chili à Buenos Aires, en Argentine.

Mais Isabel abandonne le Chili après le coup d'état qui, le 11 septembre 1973, renversa son oncle, le Président Salvador Allende. des milliers de Chiliens meurent assassinés dès les premiers jours du coup d'état. D'autres sont emprisonnés, et nombreux sont ceux qui disparaissent durant la dictature du général Augusto Pinochet. De nombreux Chiliens se verront obligés de suivre le chemin de l'exil. Isabel Allende fait partie de ceux-là. Elle s'exile à Caracas au Venezuela jusqu'en 1988.
De 1988 à 2003, Isabel Allende va vivre aux Etats-Unis, pays qui lui a accordé la citoyenneté américaine en 2003.

Peu avant son départ de Caracas, Isabel Allende divorce de Miguel Frías et se mariera le 17 juillet 1988 avec Willie Gordon à San Francisco, aux Etats-Unis où le couple va vivre. Isabel participe cependant au référendum imposé à Pinochet et qui a permis le retour à la démocratie en 1990, année où elle voyage au Chili pour recevoir le Prix de la Culture Gabriela Mistral.

Mais en 1992 sa fille atteinte de Porphyrie va décéder à l'âge de 28 ans dans une clinique de Madrid, en Espagne, et sa mère lui rendra hommage à travers son roman "Paula" publié en 1994.

Isabel Allende a fait de la télévision, écrit des chroniques journalistiques sur différents sujets, mais aussi des oeuvres de théâtre et des contes pour enfants.
Puis elle se lance dans le roman et va publier successivement, "La casa de los espíritus" (La maison aux esprits - 1982), "De amor y de sombra" (D'amour et d'Ombre - 1984), "Eva Luna" (1987), "Los cuentos de Eva Luna" (1988), "El plan infinito" (1991), "Paula" (1994), "Afrodita" (1998), "Hija de la fortuna" (1999).

Au cours des années 2000 Isabel Allende publie d'autres romans qui auront également beaucoup de succès en Amérique Latine et dans de nombreux autres pays comme la France.
Parmi les ouvrages les plus appréciés des lecteurs on peut citer "Retrato en sepia" (Portrait sépia - 2000), "Mi país inventado" (Mon pays réinventé - 2003), "Inés del alma mía" (Inés de mon âme - 2006), ou "El Zorro: Comienza la leyenda" (2005), qui a été adaptée en comédie musicale pour un spectacle des Folies Bergères à Paris.

"La casa de los espíritus" fait d'elle un des plus grands auteurs latino-américains. Isabel Allende raconte dans ce premier roman ses souvenirs d'enfance, ceux qui peuplèrent la vieille demeure habitée par ses grands-parents, celle qui la fit entrer dans l'univers du fantastique et le monde des livres. Isabel Allende a vécu les premières heures de la dictature et ce souvenir apparaît dans son roman, tout comme sa vision de l'histoire du Chili à travers les femmes, personnages clés, qui composent ces quatre générations de la dynastie des Trueba.

"Dans mes livres, dit Isabel Allende, j'ai voulu raconter la tragédie de ce continent torturé et l'espoir des hommes et des femmes qui luttent pour un monde meilleur".

Isabel Allende est la cousine de María Isabel Allende Bussi, fille cadette de Salvador Allende et membre du Parti socialiste du Chili. Celle-ci a du partir en exil à Cuba puis au Mexique après le Coup d'Etat de Pinochet.
En 1990, María Isabel Allende Bussi est élue députée et préside la Chambre entre 2003 et 2004. Depuis le 11 mars 2010, elle est sénatrice de la région d'Atacama.


Bibliographie d'Isabel Allende

Découvrez ci-dessous les principales oeuvres d'Isabel Allende, certaines traduites en Français et d'autres en Espagnol.


Annonces publicitaires

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser