Americas > Voyages > Villes > Santiago

Santiago du Chili



SantiagoFondée le 12 février 1541 par Pedro de Valdivia sous le nom de "Santiago del Nuevo Extremo", la ville de Santiago du Chili rassemble aujourd'hui près d'un tiers de la population chilienne.
Cette immense mégapole entourée de vignobles au pied de la Cordillère des Andes est parsemée de buildings comme la Gran Torre Santiago d'une hauteur de 300 mètres qui symbolise la modernité de la capitale chilienne et son essor économique.

C'est au milieu de cette forêt de buildings qu'il faudra rechercher les origines de la cité fondée par Pedro de Valdivia au pied de la colline Huelén renommée ensuite "Santa Lucía" par le conquistador. C'est donc là que l'on découvrira de Centre Historique de la capitale de la Capitainerie générale du Chili, le coeur de la cité qui s'est organisée autour de la vieille Plaza de Armas aménagée sur une ancienne place Inca.

Autour de cette Place d'Armes se sont élevés les édifices les plus importants de Santiago comme la Cathédrale Métropolitaine, l'église El Sagrario (la première église du Chili), l'édifice de la Poste Centrale qui était à l'origine le palais de Pedro de Valdivia puis des Gouverneurs du Chili, le Palais Municipal, le Palais de la Real Audiencia (Palais de Justice) ou le Portal Fernández Concha construit en 1871 sur l'emplacement d'anciennes demeures coloniales et dont les galeries abritent des restaurants et des bars très appréciés par les touristes désirant découvrir les trésors cachés de cette grande ville latino-américaine très animée.

Possédant une architecture très riche avec des édifices de style néoclassique, art déco, neogothique ou résolument moderne, Santiago est aussi une ville culturelle avec de nombreux musées et universités, une ville qui enchantera le visiteur qui se donnera la peine de la découvrir de fond en comble.

Que voir à Santiago du Chili

En parcourant le Centre Historique de Santiago on y découvrira de beaux édifices ayant été construits pendant la période coloniale et juste après l'indépendance du pays. Parmi les édifices les plus remarquables de Santiago on citera la Cathédrale Métropolitaine en face de la Plaza de Armas, le Palacio de La Moneda sur la Plaza de la Constitución, la Bibliothèque Nationale du Chili, l'église San Francisco, le Musée National des Beaux Arts, le Théâtre Municipal ou le Marché Central.
Du haut du Cerro San Cristóbal on profitera de la vue sur Santiago et sur le quartier de Bellavista qui se trouve à ses pieds. C'est dans le quartier de Bellavista que se trouve "La Chascona", la maison de Pablo Neruda transformée en musée.


Principales attractions touristiques de Santiago du Chili


Cathédrale Métroplitaine

La Cathédrale Métroplitaine fut construite entre 1748 et 1800 dans un style néoclassique sur un côté de la Place d'Armes de Santiago. L'ensemble est composé par la cathédrale, le palais archiépiscopal et la parroisse du Sagrario, la première église construite au Chili.
Aussi impressionnante de l'extérieur comme de l'intérieur, la Cathédrale Métropolitaine est un joyau de l'architecture coloniale de Santiago.


Musée Historique National

Le Musée Historique National sur un côté de la Place d'Armes est abrité par le Palacio de la Real Audiencia qui servait jadis de Cour de Justice, puis comme siège du Gouvernement après la Guerre d'Indépendance contre l'Espagne, puis conne annexe de la Poste Centrale.
En visitant ses 18 salles d'expositions permanentes on découvrira un panorama complet de l'histoire du Chili à travers de nombreux documents et objets dont des meubles, des costumes d'époque, des tableaux, des pièces de monnaie, des armes, des pièces archéologiques, des photos ou des maquettes reconstituant certains lieux importants.


Poste Centrale de Santiago

L'édifice de la Poste Centrale de Santiago (Correo Central) est situé sur le côté nord de la Place d'Armes, juste à côté du Musée Historique National.
Il a été construit dans un style néoclassique en 1882 par l'architecte Ricardo Brown sur l'emplacement de l'ancien Palais des Gouverneurs détruit par un incendie en 1881. Cet édifice était à l'origine le palais de Pedro de Valdivia, la résidence des Gouverneurs du Chili puis celle des présidents de la République du Chili jusqu'en 1846, date à laquelle le Président Manuel Bulnes Prieto s'installa dans le Palacio de la Moneda.


Casa Colorada

La Casa Colorada, située à quelques mètres de la Plaza de Armas, est une des maisons les plus caractéristiques de l'architecture coloniale à Santiago. Au numéro 860 de la Calle Merced on appréciera sa belle façade en pierre de taille, ses balcons et son toit en bois de chêne.
C'était la demeure du président de la première junte du Gouvernement, Mateo de Toro y Zambrano, et l'édifice abrite aujourd'hui le Musée de la Ville de Santiago où sont exposés des documents sur la fondation et le développement de la capitale chilienne au cours des siècles.


Ancien Palais du Congrès National du Chili

Derrière la Cathédrale on pourra voir l'ancien Palais du Congrès National du Chili, un bel édifice de style néoclassique construit sur les plans de l'architecte Claude François Brunet de Baines. Ce dernier ayant décédé en 1855 c'est Lucien Hénault qui commença l'oeuvre en 1857, mais les travaux furent interrompus faute de ressources et ne reprirent qu'en 1870 sous la direction de l'architecte chilien Manuel Aldunate, et l'édifice fut terminé en 1876 avec l'architecte italien Eusebio Chelli.
Depuis le retour à la démocratie en 1990, le siège du Congrès se trouve désormais dans la ville de Valparaíso.


Palais de Justice

Le Palais de Justice (Palacio de los Tribunales de Justicia de Santiago) se trouve à peu de distance de la Place d'Armes et abrite la Cour Suprême de Justice du Chili, la Cour d'Appel de Santiago, la Cour Martiale de l'Armée, de la Force Aérienn et des Carabiniers.
Construit entre 1905 et 1930 dans un style néoclassique par l'architecte Emile Doyère, on admirera son escalier principal bordé de deux statues représentant la Justice, son vitrail illustrant la justice chilienne, et l'intérieur du palais avec ses colonnes metalliques au deuxième étage soutenant une grande verrière qui apporte beaucoup de lumière à l'édifice.


Marché Central de Santiago

A 400 mètres au nord de la Plaza de Armas, en prenant la Calle Veintíuno de Mayo, le Marché Central de Santiago est un lieu qu'il faut absolument découvrir. Construit entre 1869 et 1872 par l'architecte Fermín Vicaceta à partir de plans dessinés par Edward Woods et Charles Henry Driver, l'édifice possède une cour centrale recouverte par une structure en fer provenant de Glasgow tandis que l'enceinte a été bâtie avec des briques de terre cuite.
Le Marché Central possède deux étages et compte 241 postes de vente où les visiteurs et les habitants de Santiago trouveront de tout, viande, poisson, pain, fromage, boissons, épices mais aussi des boutiques d'artisanat et des restaurants proposant des plats de la cuisine chilienne.


Couvent Santo Domingo

Sur la rue reliant la Plaza de Armas au Mercado Central on découvrira la façade élégante de l'église du Couvent Santo Domingo contruit entre 1747 et 1808. De style néoclassique dorique avec des influences baroques, la construction de l'ensemble religieux a été réalisée par plusieurs architectes qui se sont succédés comme Juan de los Santos Vasconcellos et Joaquín Toesca.
A l'intérieur de l'ensemble on découvrira les trois cloîtres du Couvent Santo Domingo qui occupe la plus grande partie du pâté de maisons. L'église abrite la représentation de la Virgen del Rosario de Pompeya, une Vierge vénérée tous les jeudis.


Théâtre Municipal de Santiago

Le Théâtre Municipal de Santiago fut dessiné par l'architecte Claude François Brunet de Baines dans un style néoclassique français, et il a été inauguré en 1857 puis reconstruit en 1873 après un incendie qui le détruisit le 8 décembre 1870.
Situé entre la Plaza de Armas et la Alameda, le Théâtre Municipal peut accueillir 1500 spectateurs dans sa Salle Principale et 250 dans la Salle Claudio Arrau.


Musée des Beaux Arts

Le Musée des Beaux Arts est situé dans le Parc Forestier (Parque Forestal), un des parcs les plus appréciés de Santiago. Le Musée des Beaux Arts occupe un bel édifice de style néoclassique construit en 1910 par l'architecte Emile Jecquier.
On découvrira dans ce Musée une belle collection de plus de 3 000 oeuvres réalisées par des artistes chiliens et étrangers.


Musée d'Histoire Naturelle

Le Musée d'Histoire Naturelle est situé dans le Parc Quinta Normal à l'ouest de Santiago et occupe un édifice de style néoclassique construit en 1875 par l'architecte Paul Lathoud.
C'est un des musées les plus importants de Santiago et se divise en plusieurs départements : Anthropologie, Botanique, Entomologie, Paléontologie, Zoologie des invertébrés, Zoologie des vertébrés, et de nombreuses autres secteurs culturels et salles d'exposition.


Musée d'Art Contemporain de Santiago

La collection du Musée d'Art Contemporain de Santiago est répartie dans deux édifices, partageant celui du Musée National des Beaux Arts dans le Parc Forestier (Parque Forestal) et occupant le Palacio Versailles dans le Parc Quinta Normal, un des plus beaux espaces verts de la capitale avec son plan d'eau, sa piscine et d'autres sites culturels comme le Musée des Sciences et de la Technologie, le Musée de l'Enfance, le Musée d'Histoire Naturelle, le Musée Ferroviaire ou le Musée Artequin installé dans le Pabellón París, le pavillon construit par le Chili pour l'Exposition Universelle de 1889 à Paris.
Le Musée d'Art Contemporain de Santiago compte environ 2000 oeuvres d'art dont près de 1000 gravures, 600 tableaux, 130 dessins et aquarelles et 80 sculptures, des oeuvres réalisées par des artistes chiliens et étrangers.


Bibliothèque Nationale du Chili

La Bibliothèque Nationale du Chili se trouve sur la Alameda (la Avenida Libertador General Bernardo O'Higgins longue de 8 kilomètres) dans un édifice de style néoclassique français construit en 1925 par l'architecte Gustavo García de Postigo.
C'est une des biblothèques les plus riches d'Amérique Latine, possédant plus de 850 000 volumes dans la section chilienne, un Fond Général de 350 000 livres et plus de 100 000 périodiques.


Eglise San Francisco

A 500 mètres à l'est de la Plaza de la Ciudadanía, sur la Alameda, l'église San Francisco est l'édifice le plus ancien de Santiago. Bâti en 1575, l'ensemble religieux formé par l'église et le Couvent San Francisco est une des rares constructions de style baroque de la capitale chilienne.
La première église construite en adobe fut détruite en 1583 par un tremblement de terre. Les travaux de reconstruction durèrent de 1595 à 1613 tandis que le couvent et ses deux cloîtres furent bâtis en 1628. Plusieurs tremblements de terre endommagèrent l'édifice et sa tour a du être reconstruite à chaque fois. L'ensemble religieux a cependant conservé son style baroque et abrite depuis 1969 le Musée d'Art Colonial de San Francisco.


Barrio París-Londres

L'église San Francisco se trouve juste à côté du quartier dit "Barrio París-Londres" surnommé ainsi en raison du style européen de son architecture et des rues pavées, sinueuses et étroites qui se démarquent du classique schéma en damier des plans urbains espagnols.
Construit dans les années 1920 par les architectes Ernesto Holzmann père et fils, ce quartier est très apprécié des touristes qui y trouveront de petits hôtels dans un des endroits les plus calmes de la ville puisque la circulation y est réduite et qu'il n'y a pratiquement pas de commerces. Dans ce quartier où les rues principales sont la Calle París et la Calle Londres, les édifices ne dépassent pas cinq étages alors que le centre de Santiago est de plus en plus envahi de buildings très élevés qui étouffent presque les bâtiments historiques.


Palais de l'Université du Chili

Le Palais de l'Université du Chili connu sous le nom de "Casa Central de la Universidad de Chile" est également un bel édifice de style néoclassique construit par l'architecte Lucien Hénault entre 1863 et 1872. Situé sur la Alameda il abrite le Rectorat de l'Université et possède de beaux salons où sont organisés les actes solennels.
L'Université du Chili est une des plus cotées d'Amérique Latine puisqu'elle fut classée comme étant la troisième meilleure université d'Amérique Latine en 2012 après l'Université de São Paulo et l'Université pontificale catholique du Chili.


Université pontificale catholique du Chili

L'Université pontificale catholique du Chili se trouve également le long de la Alameda. Créée en 1888 c'est une des universités les plus importantes du pays, atteignant même le second rang du classement des universités latino-américaines en 2012 et en 2013 derrière l'Univesité de São Paulo.
Le siège de l'Université pontificale catholique du Chili se trouve dans un édifice néoclassique connu sous le nom de "Palais Universitaire" et construit entre 1910 et 1914 par l'architecte Emile Jecquier.


Gare Centrale de Santiago

La Gare Centrale de Santiago (Estación Alameda) est un des édifices les plus remarquables de la capitale chilienne. Construite en 1855 sur la Alameda par l'entreprise française Schneider de Le Creusot, ce fut pendant longtemps la porte d'entrée de Santiago depuis le sud du pays.
La gare fut remodelée en 1897 avec un grand hangar d'acier remplaçant les deux hangars d'origine, une structure semblable aux grandes gares de la ville de Paris et réalisée également par l'entreprise Schneider & Compagnie de Le Creusot.


Torre Entel

Plus moderne, la Torre Entel est un des symboles de la capitale. Cette tour de télécommunication d'une hauteur de 127 mètres er de 19 étages fut construite en 1974 le long de la Alameda.
C'était la structure architecturale la plus haute du pays jusqu'en 1996, date à laquelle fut inaugurée sur la Avenida Providencia la Torre Telefónica Chile haute de 143 mètres et de 34 étages.
Au sommet de la Torre Entel une terrasse permet aux visiteurs de profiter d'un panorama complet de la ville de Santiago.


Palacio de la Moneda

Proche de la Torre Entel et entre la Plaza de la Constitución et la Plaza de la Ciudadanía, le Palacio de la Moneda (Palais de la Monnaie) est la résidence officielle du Président de la République.
Construit entre 1784 et 1805 dans un style néoclassique italien par l'architecte Joaquín Toesca puis l'ingénieur Agustín Caballero, le palais avait été conçu pour presser les monnaies durant l'époque coloniale. Mais suite à l'indépendance du Chili, il devint le siège de la présidence en 1846 sous le mandat de Manuel Bulnes Prieto.
C'est dans ce palais que le Président Salvador Allende trouva la mort suite au Coup d'Etat du Général Pinochet le 11 septembre 1973.


Gran Torre Santiago

A 6 kilomètres au nord-est de la Plaza de Armas s'élève la Gran Torre Santiago, le plus haut gratte-ciel d'Amérique Latine avec ses 64 étages et ses 300 mètres de hauteur, le second de l'hémisphère sud après la Q1 Tower de Gold Coast en Australie, celle-ci culminant à 322 mètres.
Cet édifice fait partie du complexe Costanera Center qui comprend un centre commercial, deux hôtels 5 étoiles et deux autres tours abritant des bureaux. Sa construction commença en 2006 et la hauteur de 300 mètres fut atteinte le 14 février 2012. L'édifice terminé en 2014 ne sera cependant inauguré officiellement qu'en 2015.


Templo Votivo de Maipú

A 15 kilomètres au sud-ouest de la Plaza de Armas on découvrira le Templo Votivo de Maipú (ou Sanctuaire National de Maipú), Une basilique consacrée à Nuestra Señora del Carmen dont la construction fut ordonnée par Bernardo O'Higgins en 1818 pour remercier la Vierge après sa victoire contre les troupes espagnoles lors de la Bataille de Maipú le 5 avril de cette même année.
La Basilique ne sera terminée qu'en 1892 mais suite à un terrible tremblement de terre en 1906 qui la détruisit, un nouveau temple fut construit entre 1948 et 1974.
Le Sanctuaire National de Maipú est visité par de nombreux chiliens qui s'y rendent à la fois pour rendre hommage à la Vierge du Carmel et au valeureux Général Bernardo O'Higgins, héros de l'indépendance du Chili dont les restes reposent dans une crypte située sur la Plaza de la Ciudadanía, à côté du Palacio de la Moneda.


Cerro San Cristóbal

Le Cerro San Cristóbal culminant à 863 mètres avec le sanctuaire de l'Immaculée Concepción dominé par la statue de la Vierge haute de 18 mètres, est un lieu accessible en funiculaire, en téléphérique ou par un chemin du Parc Métropolitain de Santiago.
Du sommet du Cerro San Cristóbal on aura un magnifique panorama sur le ville de Santiago du Chili, ses vignes et la Cordillère des Andes.


La Chascona

Sur les flancs du Cerro San Cristóbal, dans le quartier de Bellavista, on ne manquera pas de visiter La Chascona qui fut une des demeures de Pablo Neruda. C'est dans cette maison que le célèbre poète chilien vécut ses derniers jours aux côtés de Matilde Urrutia, sa troisième épouse. Pablo Neruda s'est éteint le 23 septembre 1973 à La Chascona, quelques jours après le Coup d'Etat du Général Pinochet.
Aujourd'hui La Chascona est devenue un musée qui abrite les collections de Pablo Neruda, ses livres mais aussi des figures de proue, des coquillages ou des bouteilles provenant du monde entier.
La Fondation Pablo Neruda y propose également différentes activités culturelles et permet aux chercheurs de travailler sur les collections du célèbre écrivain.


station de ski Valle Nevado

A seulement 46 kilomètres à l'est de Santiago les amateurs de glisse se rendront à la station de ski Valle Nevado située sur les flancs du Cerro el Plomo, une montagne de la Cordillère des Andes qui culmine à 5 424 mètres et où ont été retrouvés des vestiges incas et la momie d'un enfant de 9 ans.
Créée par une entreprise française, la station de Valle Nevado se trouve au milieu d'un domaine skiable de 37 kilomètres de pistes pour tous les niveaux de skieurs. C'est une des stations de ski les plus modernes d'Amérique Latine et on y trouvera même des installations pour la pratique du ski acrobatique, le saut à ski ou en snowboard.


Vignes de Concha y Toro

En s'éloignant de Santiago on pourra faire du ski dans les stations de Valle Nevado, El Colorado ou Farellones, on visitera les vignes et les caves proches de la capitale comme celles de "Concha y Toro", "Portal del Alto", "Santa Rita", "Undurraga", "Tarapacá" ou de "Maipo Alto". Un peu plus loin, on retrouvera rapidement un environnement plus naturel en se rendant au Sanctuaire Naturel de Yerba Loca, à la Réserve Nationale Río Clarillo ou au Parc National La Campana. En se dirigeant vers la célèbre station de ski du Portillo, à 140 kilomètres de Santiago et à 8 km de la frontière avec l'Argentine, on découvrira le sommet le plus élevé du continent : l'Aconcagua.



Comment aller à Santiago du Chili

Boeing 789 de LAN AirlinesL'aéroport International Arturo Merino Benítez est la principale porte d'entrée pour les touristes qui veulent découvrir la ville de Santiago et le Chili. Situé à 17 kilomètres du centre historique en empruntant la Avenida Costanera Norte, cet aéroport reçoit de nombreux vols en provenance de plusieurs villes d'Amérique Latine mais aussi du Canada, des Etats-Unis, d'Australie, de Nouvelle-Zélande et d'Europe.

Depuis la France Santiago est reliée par Air France qui propose des vols quotidiens au départ de l'aéroport ed Paris Charles de Gaulle.
KLM réalise également des vols à destination de Santiago depuis Amsterdam avec une escale à Buenos Aires, tandis que LAN Airlines et Iberia proposent des vols directs au départ de Madrid.
La Compagnie Air Europa propose également des vols à Santiago au départ de Madrid mais avec une escale à Salvador de Bahia.

Pour les amateurs de tour du monde, il faut savoir que Lan Airlines propose également un vol par semaine à destination de Tahiti via l'île de Pâques, une fréquence cependant trop réduite en comparaison avec les liaisons quotidiennes existant entre Los Angeles et Papeete opérées par Air France et Air Tahiti Nui.

Des taxis officiels opèrent depuis l'aéroport de Santiago et les voyageurs auront le choix entre les taxis conventionnels de couleur noire et jaune avec un compteur et les taxis touristiques de couleur bleue au tarif fixe selon les zones.
Comptez de 12 000 à 16 000 Pesos pour rejoindre la Gare Centrale ou de 13 000 à 17 000 Pesos pour rejoindre le Centre Historique.

La solution la plus économique pour rejoindre le centre ville depuis l'aéroport c'est de prendre les bus de la compagnie Tur-Bus qui propose des départs toutes les 20 minutes pour 1550 Pesos, ou ceux de la compagnie Centropuerto qui partent toutes les 10 minutes pour 1500 Pesos.


Billet d'avionBillets d'avion au Chili


Pour réserver votre avion nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur de billet d'avion au Chili.

Circuler à Santiago du Chili

Métro de SantiagoAvec une population aussi importante Santiago est une ville où le trafic routier est très dense et d'immenses avenues ont été construites pour essayer de fluidifier la circulation.
Ce trafic routier important rend les trajets en bus urbain ou en taxi parfois pénibles, notamment aux heures de pointe.

Pour décongestionner le trafic la ville de Santiago a mis en place en 2007 un système de transport public appelé Transantiago et destiné à remplacer les "Micros Amarillas", des minibus jaunes en circulation depuis 1991.
Les bus modernes du Transantiago circulent sur des lignes qui sont reliées avec le Métro de Santiago, permettant ainsi aux usagers de circuler plus rapidement dans l'agglomération. Pour utiliser le bus et le métro la ville a également mis en ciculation la "Tarjeta bip!", une carte rechargeable qui facilite l'accès à ces moyens de transport.
La Tarjeta bip! peut être acquise dans toutes les billeteries du métro de Santiago pour 1500 Pesos (2 €) tandis que le prix d'un trajet en métro varie selon les horaires (610 Pesos de 06h00 à 06h30 et de 20h45 à 23h00, 660 Pesos de 6h30 à 07h00, de 09h00 à 18h00 et de 20h00 à 20h45 ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés, 720 Pesos de 07h00 à 09h00 et de 18h00 à 20h00). Quant au bus, le tarif est de 640 Pesos quelque soit l'horaire.
Sachez cependant que ces tarifs incluent les transferts entre le bus et le métro et vous ne devrez donc pas payer une seconde fois quand vous passerez d'un mode de transport à l'autre, seulement la différence entre le prix du bus et du métro pour les horaires les plus chers.

Avec 5 lignes et 108 destinations desservies, le Métro de Santiago est le moyen de transport le plus rapide pour se déplacer dans la ville et son agglomération.
La Ligne 1 (Rouge) est particulièrement intéressante puisqu'elle passe tout le long de la Alameda, la principale avenue du centre de Santiago sur laquelle se trouve de nombreuses attractions de la ville.
La Ligne 5 a également un certain intérêt puisqu'elle vous permettra d'aller de la Plaza de Armas à au Parc Quinta Normal et de relier la Ligne 1 à la station Baquedano.

Santiago comptent environ 25 000 taxis que l'on reconnaîtra par leur couleur noire et leur toit jaune et 11 000 taxis collectifs.
La prise en charge d'un taxi est fixée par la ville à 300 Pesos et le compteur s'incrémente de 130 Pesos tous les deux cent mètres. A cela il faudra ajouter le temps d'attente qui peut être très important pendant les heures de pointe.
La ville de Santiago étant très étendue, le coût d'une course peut donc rapidement grimper. Cependant, les tarifs sont relativement accessibles pour la plupart des voyageurs européens ou nord-américains.
Pour avoir une idée des tarifs des trajets en taxi à Santiago veuillez vous rendre sur le site Taxímetro.

Les Taxis Collectifs opèrent sur des lignes prédéterminées qui relient le centre ville et les stations de métro au secteurs résidentiels. Ils sont surtout utilisés pour réaliser de grands trajets sans avoir à payer le prix d'un taxi conventionnel sachant qu'une course entre le centre ville et le quartier de La Florida (une quinzaine de kilomètres) peut atteindre les 12 000 Pesos tandis que le taxi collectif vous fera payer 1500 Pesos par personne.


Arriver ou partir de Santiago du Chili


Sky Airline

Si la superficie du Chili n'est que de 756 000 km² (moins d'une fois et demie la France), les distances entre Santiago et les autres villes du pays peuvent être très importantes. 1800 kilomètres jusqu'à Iquique, 1600 km pour rejoindre San Pedro de Atacama, 1000 km jusqu'à Puerto Montt et même des destinations quasi inaccessibles par la route comme Punta Arenas à moins de réaliser un voyage interminable en passant par l'Argentine.
Dans ces conditions de nombreux touristes utiliseront l'avion pour se déplacer vers les destinations les plus éloignées de la capitale.

Depuis l'aéroport International Arturo Merino Benítez on pourra s'embarquer vers de nombreuses destinations au Chili comme Antofagasta (160 €), Arica (157 €), Balmaceda (146 €), Calama (160 €), Concepción (100 €), Copiapó (107 €), Iquique (155 €), Osorno (245 €), Puerto Montt (116 €), Punta Arenas (164 €), Temuco (116 €) ou Valdivia (116 €).
Les vols sont réalisés le plus souvent par les compagnies aériennes LAN Airlines et Sky Airline qui est généralement la moins chère des deux. Mais pour voyager jusqu'à l'île de Pâques c'est avec LAN Airlines qu'il faudra réserver votre billet d'avion.

Pour ceux qui souhaitent voyager en bus à destination des villes les plus proches comme Valparaíso, Viña del Mar, Rancagua ou même Mendoza en Argentine, et les touristes qui veulent économiser pour se rendre vers les destinations les plus lointaines, il faut savoir que Santiago possède quatre grands terminaux de bus :

- La Terminal Alameda, située Au 3570 de la Avenida Bernardo O'Higgins (station de métro Universidad de Santiago) avec les compagnies Tur-Bus et Pullman Bus qui partent vers presque toutes les destinations et en particulier pour Valparaíso et Vña del Mar toutes les 15 minutes.
- La Terminal Santiago à 150 mètres à l'ouest de la Terminal Alameda d'où partent les bus de toutes les compagnies vers la côte, le sud du pays et les destinations internationales.
- La Terminal Los Héroes, au croisement de la Alameda et de la calle Tucapel Jiménez près de la station de métro Los Héroes, d'où partent les bus de plusieurs compagnies vers le nord du pays.
- La Terminal San Borja, à l'angle de la Alameda et San Borja près de la Gare Centrale, d'où partent les bus vers le nord du Chili et vers les communes de la Région Métropolitaine.

Si Tur-Bus et Pullman Bus sont les principales entreprises de transport au Chili on pourra voyager également avec les compagnies Condor Bus, Cruz del Sur, Jac, Bus-Sur ou Bus Norte et bien d'autres.


Exemples de tarifs de bus au départ de Santiago


Ville Distance Durée Prix

Antofagasta 1372 Km 20h00 33100 Pesos

Arica 2070 Km 28h00 44100 Pesos

Calama 1568 Km 23h00 38600 Pesos

Chillán 403 Km 05h00 11100 Pesos

Concepción 499 Km 06h00 15500 Pesos

Copiapó 807 Km 12h30 22100 Pesos

Coquimbo 463 Km 07h00 11100 Pesos

Iquique 1797 Km 24h00 38600 Pesos

La Serena 473 Km 07h30 11100 Pesos

Osorno 925 Km 13h30 27600 Pesos

Pucón 783 Km 10h00 24300 Pesos

Puerto Montt 1028 Km 14h20 27600 Pesos

Puerto Varas 1010 Km 14h10 27600 Pesos

Rancagua 85 Km 01h20 4500 Pesos

Talca 255 Km 03h30 11100 Pesos

Talcahuano 509 Km 07h10 15500 Pesos

Temuco 677 Km 10h00 19900 Pesos

Valdivia 839 Km 09h30 33100 Pesos

Vallenar 667 Km 10h00 19900 Pesos

Valparaíso 117 Km 01h30 1900 Pesos

Villarica 759 Km 10h30 24300 Pesos

Viña del Mar 117 Km 01h50 1900 Pesos


Tarifs indicatifs trouvés sur les sites des compagnies Pullman Bus, Tur-Bus et autres compagnies de bus. Prix "à partir de" pour un siège semicama, comptez 30% de plus pour un siège cama. Les tarifs indicatifs sont exprimés en Dollar US ou en Pesos Chiliens (1 Euro = 710 Pesos en janvier 2015).

Hôtels à Santiago du Chili

Lastarria Boutique HotelLa capitale du Chili propose de très nombreux hôtels car c'est le point de passage le plus important pour partir à la découverte du pays. Santiago reçoit de nombreux touristes étrangers dont de nombreux argentins venant de Buenos Aires et Mendoza, des brésiliens arrivant de São Paulo et Rio de Janeiro, des péruviens venant de Lima, des colombiens venant de Bogotá, des espagnols venant de Madrid ou des français arrivant de Paris.
La plupart de ces touristes ne restent qu'un ou deux jours à Santiago, certains pour y faire des achats, d'autres pour rejoindre Valparaíso et les plages de Viña del Mar.

Santiago étant une ville très étendue il est conseillé de trouver un hébergement dans le Centre Historique pour éviter de perdre trop de temps dans les transports en commun.
En séjournant dans un hôtel situé à proximité de la Alameda on pourra utiliser le métro pour découvrir la plupart des sites intéressants de la ville.


Petit budget

HorizonGroup Apartment : Situé à proximité du Parque Forestal et pas très éloigné de la Plaza de Armas, cet établissement dispose d'une piscine intérieure, une salle de sport, une connexion wifi, et vous propose des appartements avec balcon équipés d'une kitchenette, un coin salon avec canapé et téléviseur, une salle de bains privée, le tout à partir de 37 €.


Hotel Sahara Inn : Proche du Palacio de La Moneda, l'Hotel Sahara Inn dispose d'une connexion wifi, d'un service de blanchisserie, et vous propose des chambres doubles avec téléviseur et salle de bains privée à partir de 29 €.


Budget moyen

Hostel Plaza de Armas : Très bien situé sur la Plaza de Armas, cet hôtel dispose d'un service de blanchisserie, une connexion wifi, une cuisine commune, un barbecue, des distributeurs de boissons, et vous propose de belles chambres doubles avec balcon, coin salon, téléviseur, salle de bains privée, le tout à partir de 48 € petit déjeuner compris.


Hotel Vegas : Au coeur du très agréable quartier París-Londres, cet hôtel dispose d'un bar, une connexion wifi et vous propose de belles chambres doubles avec coin salon, téléviseur, bureau, salle de bains privée, le tout à partir de 72 € petit déjeuner compris.


Grand Luxe

Hotel Plaza San Francisco : Sur la Alameda et à proximité de l'église San Francisco et du Barrio París-Londres, cet hôtel luxueux dispose d'un spa, une piscine intérieure, un sauna, une salle de sport, un bar, un restaurant, une connexion wifi, et vous propose de magnifiques chambres doubles climatisées avec coin salon, téléviseur LCD, minibar, salle de bains privée, le tout à partir de 163 € petit déjeuner compris.


Lastarria Boutique Hotel : Dans un très beau manoir au bord du Parque Forestal, cet établissement de très grand standing dispose d'une piscine dans un jardin, un spa, un restaurant, un bar, une connexion wifi, un bureau d'excursions, et vous propose des suites somptueuses avec la climatisation, un bureau, un coin salon avec canapé, un téléviseur LCD, un minibar, une salle de bains privée avec une baignoire ancienne, le tout à partir de 344 € petit déjeuner compris.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Santiago du Chili.


Tarifs indicatifs soumis aux variations saisonnières sans la TVA (19%) que les touristes étrangers peuvent récupérer selon certaines conditions.

Annonces publicitaires

Plan de Santiago du Chili

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Chili

* Alitalia revient au Chili en 2016
La compagnie aérienne Alitalia a annoncé qu’elle allait reprendre sa liaison entre Rome et Santiago du Chili en proposant cinq vols par semaine à partir d [...]
* Réouverture en juillet de la ligne ferroviaire Tacna-Arica
La ligne de chemin de fer Ferrocarril Tacna-Arica (FCTA) entre le Pérou et le Chili va reprendre son service au mois de juillet 2015. Cette ligne avait été ferm [...]
* Le volcan Copahue inquiète le Chili et l'Argentine
Face au risque d’éruption du volcan Copahue, l’alerte rouge a été donnée au Chili et en Argentine afin d’évacuer les populations les plus proc [...]
* Vol au Chili pour 290 euros avec TAM et LAN
Ce bon plan va surtout intéresser ceux qui souhaitent découvrir le Chili et le Pérou en s’offrant un billet d’avion à prix low cost vers l’Amé [...]
* Sur les traces du Puma de Patagonie
Pour les touristes qui veulent sortir des sentiers battus, l’hôtel Tierra Patagonia leur a préparé une excursion qui les conduira sur les traces du Puma d [...]
* El Cruce Columbia 2013
La 12ème édition de la course « El Cruce Columbia » se déroulera entre le 7 et le 10 février 2013 à travers la Cordillère des Andes, entre l [...]
* LAN va suspendre provisoirement ses vols vers Francfort
La compagnie aérienne LAN Airlines suspendra provisoirement ses vols entre le Chili et l’Allemagne entre le 2 avril et le 30 juin 2013. A partir du 1er av [...]
* Le Rallye Dakar accusé de destruction de sites archéologiques
A quelques jours du départ du Dakar 2013 qui se déroulera entre le 5 et 20 janvier 2013, des archéologues du Chili dénoncent l’impunité des organisateurs [...]

Vidéo

Photos du Chili

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser