Americas > Voyages > Voyage-belize

Voyage au Belize



BelizeLe Belize est un tout petit d'Amérique Centrale peu connu des touristes mais qui mériterait cependant que l'on y consacre quelques jours lors d'un voyage au Mexique ou au Guatemala, ou quelques semaines pour en découvrir ses trésors.

Baigné par la Mer des Caraïbes, les amateurs de pêche, de belles plages, de snorkeling ou de plongée sous marine y trouveront leur bonheur, notamment en se rendant sur ses îles comme Caye Ambergris ou Caye Calker.
Avec plus de 450 îles et îlots, de nombreuses activités nautiques, des restaurants où l'on peut déguster de délicieux fruits de mer, des langoustes et des poissons, la côte Caraïbe du Belize est bien sûr la partie du pays qui rencontre le plus de succès auprès des touristes.

A Belize City comme dans les autres villes côtières, l'atmosphère ressemble plus à celle des Caraïbes et contrairement aux autres pays de la région, on y parle le "Broken English", une sorte de créole anglais ressemblant à la langue parlée dans les îles des antilles britaniques.

A l'intérieur des terres, on y découvrira de vertes vallées, les Monts Mayas recouverts par la végétation tropicale qui abrite une grande biodiversité, des grottes, des canyons et des rivères pour y faire du rafting, des sites archéologiques datant de la période Maya et une population attachante descendant de cette grande civilisation précolombienne.

Sortez des sentiers battus en découvrant toutes les merveilles qu'offre le Belize à ses visiteurs en visitant le plus caribéen des pays d'Amérique Centrale.

Belize : informations utiles

- Superficie : 22 966 km²
- Capitale : Belmopan
- Monnaie : Dollar du Belize (1 € = 2.2393 Dollar du Belize)
- Décalage horaire : -7 heures en hiver et - 8 heures en été par rapport à Paris.
- Horloge Parlante
- Santé : Aucun vaccin exigé
- Climat : Le climat est en général chaud et humide avec des températures plus fraîches dans les Montagnes Mayas. La saison sèche va de février à avril au Belize
- Météo : Voir les températures
- Téléphone :
    France > Belize : Faire le 00 501 + Numéro du correspondant
    Belize > France : Faire le 00 33 + Numéro du correspondant
- Courant : 110 ou 220 V - Prévoir un adapteur pour fiches plates
- Formalités : Pas de Visa pour les ressortissants de l'Union Européenne qui peuvent rester 30 jours au Belize
- Adresses utiles :
    Ambassade du Belize : Boulevard Brand Whitlock, 136 1200 Bruxelles (Belgique) Tel : +32 2 732 62 04
    Ambassade de France : 1a Calle Poniente 3718 - Colonia Escalonapartado postal 474 San Salvador (Salvador) Tel : +503 25 21 90 00
- Voyage au Brésil :
- Réservation de chambres d'hôtel à Belize City
- Réservation de chambres d'hôtel à San Ignacio
- Réservation de billet d'avion au Belize
- Réservation de séjours et circuits au Belize


Voyages au Belize

Billet d'avionBillets d'avion au Belize

Belize : Informations touristiques

Que voir et que faire au Belize ?

Nous vous proposons ci-dessous les attractions touristiques les plus importantes de ce pays que vous découvrirez dans les villes et les régions que nous vous recommandons de visiter lors de votre prochain voyage au Belize. Pour chacun des lieux présentés dans cette liste vous découvrirez une présentation plus détaillée avec des renseignements pratiques pour tout savoir comment y aller, trouver un hébergement et surtout ne pas manquer les plus belles choses à voir.



Belize City

Belize City

Fondée en 1638 par les boucaniers et les pirates sur l'ancienne cité Maya de Holzuz, Belize City est la plus grande ville du pays avec plus de 80 000 habitants. Pendant longtemps la ville vécut de l'exploitation de l'acajou et du bois de campêche, des arbres coupés par les milliers d'esclaves africains achetés par les anglais aux négriers français et portugais.
Ravagée par le cyclone cyclone Hattie le 31 octobre 1961, Belize City ne possède que très peu d'édifices réellement intéressants. Parmi les sites à voir on citera cependanr la Cathédrale St. John's datant de 1812, la Cathédrale Holy Redeemer de 1858, le Pont tournant au dessus de la rivière Belize qui permet de connecter le nord au sud de la ville, le Musée Maritime à côté du pont et de l'embarcadère qui permet de rejoindre certaines îles comme Ambergris Caye, le Port Maritime qui reçoit la visite de bateaux de croisière, le Cimetière de Yarborough créé en 1787, le Phare Baron Bliss construit en 1885, la Maison du Gouvernement bâtie en 1812 qui abrite le Musée de la Culture depuis le transfert de la capitale à Belmopan, ou la Mairie de Belize City.

Si beaucoup des maisons en bois de style caribéen qui se trouvaient près du port de tourisme ont été remplacées par des constructions en dur, Belize City a conservé son caractère antillais avec une population noire plus importante que dans d'autres régions du pays.
A 6 kilomètres du centre ville on pourra se divertir dans le parc Old Belize Adventures qui dispose d'une marina, d'une plage (Cucumber Beach), un musée, un restaurant et de nombreuses attractions.
Depuis le port de tourisme vous pourrez faire une excursion jusqu'au Grand Trou Bleu situé à 80 kilomètres des côtes, un atoll de 330 mètres de diamètre dont le bleu profond du centre contraste avec la couleur turquoise de la mer.
Aux alentours de Belize City on découvrira de belles plages, on pourra faire de belles randonnées le long de la rivière Sibun et autour des lagune Fabers et Jones.


Ambergris Caye

Caye Ambergris

Séparée par un étroit canal de la péninsule de Xcalak au sud du Mexique, Ambergris Caye est la plus grande île du Belize. Longue de 40 kilomètres sur 4 km de largeur en moyenne, une grande partie de l'île est recouverte par la mangrove et a conservé son aspect naturel. Occupée jadis par les Mayas, Ambergris Caye est aujourd'hui une des plus belles destinations touristiques du Belize avec des plages de rêve, des lagunes et des fonds sous marins exceptionnels. Ce serait d'ailleurs la plus belle île du monde selon les électeurs du Travelers' Choice Island 2014, une île accessible depuis Belize City par avion ou par bateau en passant par Caye Caulker.
San Pedro est la seule ville de Caye Ambergris, ce qui vous assurera d'être tranquille sur le reste de l'île occupée seulement par quelques petits villages, hôtels de luxe ou petits bungalows.
La principale attraction de Ambergris Caye c'est la Barrière de Corail dont fait partie cette île et les nombreux autres cayes tout au long des côtes du Belize, la deuxième au monde après la Grande Barrière de Corail en Australie. C'est donc le paradis des amateurs de plongée sous marine qui découvriront prés du récif corallien un monde fantastique en nageant entre les poissons dolorés, les tortues marines, les requins ou les raies mantas.


Caye Caulker

Caye Caulker

A plus de trente kilomètres de Belize City, Caye Caulker est une île de 8 kilomètres de longueur sur à peine 2 de largeur, à peu de distance de Ambergris Caye est accessible par avion ou par bateau. Divisée en deux par un étroit canal appelé "The Split", c'est le sud de l'île qui a été peuplé car le nord est surtout envahi par la mangrove.
Colonisée à partir de 1847 par la population métisse qui fuyait les massacres lors de la Guerre des Castes au Yucatan, Caye Caulker est l'île préférée de nombreux touristes qui cherchent un lieu tranquille et agréable lors de leur séjour au Belize. Les routards ont été les premiers dans les années 1970 à séjourner sur les plages de Caye Caulker, puis ils ont été rejoints par les amateurs de pêche, une activité qui a longtemps été la principale ressource de l'île, et les amateurs de plongée sous marine.
Avec ses maisons colorées, le village de Caye Caulker dispose de tout ce qu'il faut pour passer un séjour agréable sur l'île. Boutiques, hôtels, restaurants et bars, c'est le lieu le plus animé de l'île avec son ambiance rasta, et c'est à partir de là que vous irez à la découverte des belles plages, pratiquerez différentes activités nautiques comme le kayak, la planche à voile, le snorkeling ou la plongée sous marine.
L'intérieur de l'île est également à découvrir avec sa mangrove qui abrite de nombreuses espèces d'oiseaux et des iguanes.


Belmopan

Belmopan

Devenue capitale du Belize en 1970 suite au terrible cyclone qui ravagea Belize City en 1961, Belmopan est une petite ville de 20 000 habitants située au centre du Belize, près du fleuve Belize et son affluent la rivière Mopan. Créée à partir de rien, Belmopan offre peu de choses à voir aux touristes qui se contenteront de visiter le Musée Archéologique du Belize qui expose une belle collection d'objets provenant de la civilisation Maya, de se promener dans le Marché Municipal pour humer les odeurs des fruits tropicaux, et flâner dans les rues au milieu d'une population très diversifiée, composée de métis, de garifunas et de mayas.
L'intérêt touristique de Belmopan se trouve surtout dans les alentours de la ville puisque la capitale du Belize est idéalement située pour se rendre vers quelques unes des plus belles attractions du pays.

On découvrira le Parc National Guanacaste qui sur 20 hectares vous propose une flore incroyable avec ses manguiers, ses fougères, ses orchidées et un immense guanacaste, une végétation qui abrite des cerfs de Virginie, des jaguarondis, des kinkajous, des tatous, de nombreux oiseaux et quelques tarentules.
Près du parc, on pourra également visiter quelques grottes comme celle de St. Herman dans le Parc National Blue Hole situé à 26 kilomètres de Belmopan. Sur la route de Belize City, on fera également des randonnées dans le Sanctuaire de la Vie Sauvage de Monkey Bay, un parc qui abrite environ 250 espèces d'oiseaux, et on s'aventurera dans la Réserve Naturelle de Tapir Mountain, on visitera la grotte d'Actun Tunichil Muknal et d'autres sites Mayas comme Cahal Pech, juste à côté de San Ignacio, à 50 kilomètres du site de Xunantunich situé juste avant Melchor de Mencos à la frontière avec le Guatemala, et à une centaine de kilomètres du très beau site El Caracol, en traversant la Réserve Forestière de Mountain Pine Ridge.


Corozal

Corozal

Ancienne exploitation privée transformée en village en 1840, Corozal a vu son nombre d'habitants augmenter avec l'arrivée de ceux qui fuyaient la Guerre des Castes au Mexique en 1848. Entre 1848 et 1856, plus de 10 000 réfugiés traversèrent le río Hondo vers le Belize et beaucoup d'entre eux s'établirent à Corozal pour travailler dans les exploitations de canne à sucre.
Aujourd'hui Corozal est une petite ville agréable de 10 000 habitants située à moins de 25 kilomètres de la ville mexicaine de Chetumal. Comme beaucoup de villes du Belize, Corozal servira de camp de base pour partir à la découverte des principales curiosités de la région comme les ruines de Santa Rita, la réserve naturelle de Shipstern entièrement recouverte de forêts autour de la lagune de Xo-Pol où l'on pourra observer aune faune abondante, ou le site archéologique Maya de Cerros au bord de la Baie de Corozal, une cité qui s'est développée peu avant le début de notre ère.


Orange Walk

Orange Walk

Quatrième plus grande ville du Belize avec 14 000 habitants, Orange Walk a été fondée en 1849 par les métis qui fuyaient les massacres durant la Guerre des Castes au Mexique. Les métis ne sont pas les seuls à être venus s'installer sur les terres de l'ancienne cité Maya de Holpatin. Ils ont été rejoints par la suite par les mennonites, les descendants des esclaves noirs africains, les chinois et les indiens. Située dans une plaine fertile au bord de la New River, Orange Walk s'est développée grâce à l'agriculture, notamment avec la canne à sucre et les agrumes.
A proximité d'Orange Walk on découvrira de beaux sites touristiques comme le site archéologique Maya de Lamanai à 50 kilomètres au sud, ou celui de La Milpa datant de la même époque.
Plus proche d'Orange Walk, à 15 kilomètres à l'est, on découvrira Honey Camp Lagoon, une bellle lagune avec une plage bordée de cocotiers, Playa Coral. A une trentaine de kilomètres au sud d'Orange Walk on arrivera à l'entrée du Sanctuaire de la Vie Sauvage de Crooked Tree avec ses 66 km² de lagunes, de forêts et de savanes, le lieu idéal pour observer de nombreux animaux comme les tortues de rivière, les crocodiles de Morelet, les singes hurleurs noirs, les perroquets à tête jaune et les immenses colonies de jabirus.


Altun Ha

Altun Ha

A 50 kilomètres au nord de Belize City on visitera un des sites Mayas les plus importants du Belize : Altun Ha. C'est la très grande collection de sculptures de jade qui a fait la renommée de ce site maya datant du 3ème siècle de notre ère et qui aurait été dépendant de Tikal au Guatemala.
Parmi les découvertes faites lors des fouilles de ce site archéologique on a retrouvé la plus grande sculpture de jade du monde Maya, le masque du Dieu du Soleil, Kinich Ahau, un tête de 14,9 centimètres de hauteur, de 45,9 centimètres de circonférence et d'un poids de 4,42 kilos. Cette oeuvre d'art inestimable est conservée dans le Musée du Belize qui se trouve dans l'ancienne prison de Belize City.


Dangriga

Dangriga

A 170 kilomètres de Belize City ou 90 kilomètres de Belmopan, Dangriga (connue aussi sous le nom de Stann Creek Town) est une ville sur la côte des Caraïbes fondée en 1832 par les Garifunas. Dangriga a le charme des communes antillaises avec une population qui parle le créole et qui danse sur des rythmes africains comme le Punta Rock, un style musical qu'ils ont inventé et dont l'interprète le plus connu est Pen Cayetano.
Dangriga est bordée par une longue plage, c'est depuis son port que l'on se dirigera vers Tobacco Caye, une toute petite île où règne une bonne ambiance entre les routards qui préfèrent le plus souvent dormir dans un hamac, pratiquer le snorkeling ou la plongée sous marine. Sur cette île d'à peine 120 mètres de longueur vivent une vingtaine habitants et les enfants doivent passer la semaine sur l'île voisine pour aller à l'école.
Près de Dangriga on pourra faire de belles randonnées dans la forêt tropicale où coulent des rivières qui offrent de belles cascades et des piscines naturelles pour se rafraîchir. Cette forêt c'est de Sanctuaire de Cockscomb Basin, une réserve naturelle où l'on pourra apercevoir des jaguars, des ocelots et des pumas.


Placencia

Placencia

Petit village de 1000 habitants situé au sud du District de Stann Creek dont la capitale est Dangriga, Placencia fut créé au début du 17ème siècle par des colons anglais qui l'avaient nommée "Placentia", ce qui veut dire "Place Plaisante". Il faut dire que la région mérite bien son nom avec sa longue plage de sable blanc de près de 30 kilomètres de kilomètres le long de la péninsule, sa lagune, les ruines Mayas de Nim Li Punit et Lubantuum à proximité, des réserves naturelles toutes proches comme le Sanctuaire de la Vie Sauvage de Cockscomb, de Mayflower, de la Rivière Bladen ou des majestueuses Mountains Mayas.
Mais entre toute ces attractions, c'est la magnifique plage de Placencia et ses nombreuses activités nautiques qui ont fait de ce petit village une des plus belles destinations du Belize.


Punta Gorda

Punta Gorda

C'était à l'origine un petit village de pêcheurs fondé en 1823 par des émigrants Garifunas venant du Honduras. Située au sud du Belize, Punta Gorda ne se trouve qu'à une trentaine de kilomètres du Guatemala mais c'est par bateau-taxi que l'on se rendra à Linvingston ou Puerto Barrios.
Punta Gorda est une petite ville à l'ambiance très caribéenne avec un population noire très importante. On y remarquera sa Tour de l'Horloge dans le Parc Central, son marché aux poissons, son marché de rue, le front de mer et une toute petite plage au nord de Punta Gorda.
A Punta Gorda des activités nautiques vous seront proposées comme le snorkeling, la plongée sous marine autour des Cayes Sapodilla, le kayak de mer ou des excursions en bateau à fond de verre pour découvrir les fonds marins. Des balades en vélo sont également proposées vers Boom Creek Village près de la Rivière Moho dans laquelle vous pourrez vous rafraîchir.
Punta Gorda est aussi le point de départ pour faire de belles randonnées dans le Parc Rio Blanco où se trouvent les villages Mayas de Santa Cruz, Santa Elena, Golden Stream Village et Pueblo Viejo.
Punta Gorda se trouve également à une vingtaine de kilomètres du Sanctuaire de la Vie Sauvage d'Agua Caliente Luha et de la Forêt Humide de Machaca, d'autres lieux qui enchanteront les amateurs d'écotourisme en raison de leur grande biodiversité.
Enfin, les amateurs de vieilles pierres découvriront les vestiges archéologiques de la civilisation Maya en se rendant sur les sites de Lubaantun, Nim Li Punit, Uxbenka et Pusilha.


Annonces publicitaires

Carte du Belize

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Belize

* La civilisation Maya n'a pas survécu au changement climatique

Selon les scientifiques qui ont étudié la composition des stalagmites de la grotte de Yok Balum au Belize, c’est le changement climatique qui a été fat [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Belize

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser