Americas > Voyages > Voyage-guatemala

Voyage au Guatemala



MayasLe Guatemala est un pays magnifique. Des couleurs à profusion, des paysages grandioses, une richesse culturelle unique, des gens adorables et souriant qui appliquent à la lettre cette consigne : "una sonrisa para el turista".

Beaucoup de voyageurs visitant le Mexique en profitent pour partir à la découverte du Guatemala voisin. Mais le Guatemala mérite un voyage à lui tout seul tant il y a de chose à découvrir !

La grande majorité des habitants descend directement des Mayas. Les costumes portés dans les villages indiens sont particulièrement riches en couleurs. Les Indiens ont su conserver leur langue, leurs coutumes, leur folklore quasiment intacts, même dans les régions touristiques.

Un site archéologique extraordinaire : Tikal, au coeur de la Jungle du Peten; un des plus beaux lacs du monde : Atitlan, au pied d'un des innombrables volcans du pays; des marchés pittoresques et hauts en couleurs comme celui de Chichicastenango... Voilà autant d'éléments qui font d'un voyage au Guatemala une expérience inoubliable.

Guatemala : informations utiles

- Superficie : 108 890 km²
- Capitale : Guatemala Ciudad
- Monnaie : Quetzal (1 € = 8.6839 Quetzal)
- Décalage horaire : - 8 heures en été, - 7 heures en hiver
- Horloge Parlante
- Santé : aucun vaccin obligatoire
- Climat : Le pays du Printemps éternel. Autant dire que les températures seront souvent très agréables dans la plupart des régions du Guatemala, avec un climat beaucoup plus chaud dans la jungle du Peten et sur la côte.
    Les soirées et les nuits étant fraîches en altitude, prévoir des vêtements chauds (pull en laine) pour ces régions. Prévoir les excursions tôt le matin et du linge de rechange à enfiler après la pluie qui tombe souvent en été (juin, juillet, août et septembre), particulièrement dans les terres basses du Petén et sur les deux côtes (Pacifique et Atlantique).
    De juin à octobre, il fait lourd et il pleut souvent. Novembre, décembre, janvier et février sont nos mois préférés : c'est la saison sèche, humidité très faible (sauf des pluies tardives dans le Petén), températures très douces et, de plus, une très belle luminosité dans la région des volcans.
- Météo : Voir les températures
- Téléphone :
    France > Guatemala : Faire le 00 502 + Numéro du correspondant
    Guatemala > France : Faire le 00 33 + Numéro du correspondant
- Courant : 110 V
- Formalités : Pas de visa pour les français
- Adresses utiles :
    Ambassade du Guatemala : 73, rue de Courcelles, 75008 Paris
    Tél : 01-42-27-78-63
    Ambassade de France : 16 Calle 4-53 - Zona 10 - 10010 - Guatemala
    Tel : (502) 337 36 39
- Réservation de chambres d'hôtel à Guatemala City
- Réservation de chambres d'hôtel à Antigua
- Réservation de chambres d'hôtel à Panajachel
- Comparer les tarifs des locations de voiture au Guatemala.
- Réservation de billet d'avion au Guatemala
- Réservation de séjours et circuits au Guatemala


Voyages au Guatemala

Billet d'avionBillets d'avion au Guatemala

Guatemala : Informations touristiques

Que voir et que faire au Guatemala ?

Le Guatemala c'est avant tout le coeur du Monde Maya que l'on découvrira par exemple à travers sa population à Chichicastenango ou dans les villages situés autour du Lac Atitlan, mais aussi en visitant les sites archéologiques de leurs ancètres.

Tikal est le site archéologique le plus connu et certainement le plus spectaculaire du Monde Maya, mais les passionnés découvriront d'autres sites dignes d'intérêt dans la Jungle du Petén.

Au Guatemala on découvrira aussi de beaux paysages comme ceux du lac Atitlan entouré de volcans, des volcans que l'on pourra escalader pour apprécier le panorama, des forêts tropicales et des plages de sable blanc ou de sable noir pour se détendre après vos longues randonnées dans les parcs nationaux, sur les sites archéologiques ou dans les belles villes coloniales comme Antigua.


Guatemala City

Guatemala City

Près d'un tiers de la population guatémaltèque se concentre dans la capitale du pays fondée officiellement en 1776 pour remplacer Antigua presque entièrement détruite suite au tremblement de terre de 1773.
Le Centre Historique de Guatemala Ciudad possède quelques beaux édifices comme le Palais National de la Culture, le Congrès de la République du Guatemala, le Portal del Comercio, la Cathédrale Métropolitaine, le Bureau de la Poste, le Marché Central ou le Marché Artisanal.
Les habitants de Guatemala Ciudad aiment se promener le long du Paseo Cayalá et les visiteurs seront assez surpris en découvrant l'architecture très futuriste du Théâtre National Miguel Ángel Asturias ou la Torre del Reformador, haute de 72 mètres et surnommée la Tour Eiffel de Guatemala.
La capitale guatémaltèque compte aussi quelques musées à ne pas manquer comme le Musée Popol Vuh ou le Musée d'Archéologie et d'Ethnologie, une visite qui vous permettra d'avoir un aperçu de ce que vous allez découvrir lors de votre séjour dans ce pays d'Amérique Centrale.
On pourra également visiter le site archéologique de Kaminaljuyú, un des sites mayas les plus anciens et situé dans la capitale, à côté du Parc Erick Bernabé Barrondo García.
Guatemala Ciudad offre une vue magnifique sur les volcans Agua, Fuego et Acatenango, et sera le point de départ de vos excursions vers le Lac Amatitlán et le Parc National du Volcan Pacaya et de la Lagune Calderas.


Antigua

Antigua

Fondée trois fois sous le nom de "Santiago de los Caballeros de Guatemala" en 1524, 1527 et 1543, Antigua était la capitale du Guatemala qui regroupait auparavant un vaste territoire comprenant le Guatemala, le Belize, le Honduras, le Salvador, le Nicaragua et le Chiapas au Mexique. Aussi puissante que Mexico, Lima ou Potosi, la Antigua Guatemala était cependant marquée par le signe de la destruction. Déplacée en 1527 sous la menace des Mayas, détruite par un tremblement de terre le 10 septembre 1541, endommagée par 6 autres séismes entre 1563 et 1586, ravagée en 1607 par un nouveau tremblement de terre puis trois autres en 1651, 1689 et 1717, c'est un dernier séisme qui eut finalement raison de la capitale du Guatemala le 28 juillet 1773. Lassés des châtiments de la nature, les espagnols transférèrent leur capitale à 45 kilomètres de là, et la ville de Santiago de los Caballeros de Guatemala devint "La Antigua Guatemala" en 1774.

Malgré tous les désastres qu'a connu la cité, Antigua est cependant une des plus belles destinations du pays. Inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité on y découvrira de nombreux édifices de style baroque, certains ayant été reconstruits et d'autres étant à moitié en ruines, témoignant du passé tumultueux de l'ancienne capitale du Guatemala.
Parmi les édifices les plus symboliques d'Antigua on citera l'Arche de Santa Catalina, la Cathédrale San José, l'église de La Merced, le Couvent Santo Domingo, le Couvent des Capucines, l'église Santa Clara, le Palais des Capitaines Généraux, la Fontaine des Sirènes sur la Plaza Mayor ou l’Université de San Carlos.
En montant au sommet du Cerro de la Cruz on découvrira un magnifique panorama sur Antigua avec la silhouette menaçante du volcan Agua en toile de fond.


Chichicastenango

Chichicastenango

A 140 kilomètres de la capitale et à 38 kilomètres de Panajachel, Chichicastenango est une des destinations les plus visitées au Guatemala grâce à son célèbre marché. Tous les jeudis et dimanches les indigènes de toute la région y offrent leurs productions de fruits, de légumes, de poteries, de tissages ou autres objets d'artisanat. Considéré comme le plus grand marché d'Amérique Centrale, le Marché de Chichicastenango se déroule sur la grande place de la ville et offre aux visiteurs un spectacle haut en couleurs avec la présence de nombreuses ethnies mayas reconnaissables à leurs costumes traditionnels.

L'autre grande attraction de Chichicastenango c'est l'église Santo Tomás et son ancien monastère dominicain de plus de 400 ans. Cette église est fréquentée par les indiens Quichés qui implorent les forces de la nature pour obtenir de bonnes récoltes ou recouvrer la santé, faisant brûler de l'encens et des bougies à l'intérieur du temple catholique et sur les 18 marches de l'escalier représentant selon eux les 18 mois de 20 jours du calendrier Maya.
Chichicastenango est également le lieu où a été découvert le Popol vuh considéré comme la Bible des Mayas Quichés qui relate l'origine du monde et qui a été traduite plus tard par le prêtre Francisco Ximénez.
On sera surpris également en découvrant les tombes colorées du cimetière de Chichicastenango, chaque couleur ayant une signification précise pour les Mayas.
On découvrira également de nombreux autels disséminés un peu partout dans les alentours de la ville, des autels destinés aux sacrifices et aux offrandes que réalisent encore les Mayas pour obtenir les faveurs ou remercier les dieux.


Chiquimula

Basilique de Esquipulas

A 175 kilomètres à l'est de Guatemala Ciudad, Chiquimula est une des villes les plus importantes du pays, reconnue comme le "Berceau de la Culture" puisque de grands poètes, chanteurs, peintres et danseurs y sont nés. Sur la route qui mène au Salvador et au Honduras, Chiquimula est une ville agréable avec un climat généralement sec et chaud une grande partie de l'année.
Si la ville possède quelques édifices intéressants comme le Sanctuaire de la Virgen del Tránsito très fréquenté lors des fêtes consacrées la la sainte patrone de Chiquimula entre le 12 et 18 août, ou le Palais municipal avec ses arcades au bord de la place principale, c'est dans les alentours que l'on découvrira le plus d'attractions touristiques.

A 50 kilomètres de Chiquimula et à peu de distance des frontières hondurienne et salvadorienne, se trouve la vile d'Esquipulas connue pour sa Basilique du Christ Noir qui fait l'objet d'un grand pèlerinage depuis plus de 400 ans. A côté de la Basilique on pourra visiter "La Cueva de Las Minas" où sont réalisés des rituels religieux dans cette ancienne mine d'argent en forme de croix. Esquipulas se trouve à côté d'une grande réserve écologique voisine du Parc National Montecristo situé dans les deux pays voisins. C'est un lieu de randonnées agréables où les nuages enveloppent les cimes des montagnes, avec des sentiers entre les exploitations de café et de nombreux cours d'eau dans la forêt. on y fera des balades à pied, découvrant des espèces animales particulières comme le myrmidon (fourmilier nain), le hibou strié, le toucan, l'agouti à points et même des pumas et des singes araignées.
Chiquimula sera aussi le point de départ pour se rendre aux ruines de Copan, le plus beau site archéologique Maya du Honduras.


Escuintla

Escuintla

A 55 kilomètres au sud-ouest de Guatemala Ciudad on rejoindra Escuintla qui se trouve sur la route des plages du Pacifique et qui sera le point de départ de belles excursions dans la nature environnante. Depuis Escuintla on distingue très clairement la silhouette du volcan Pacaya, haut de 2 552 mètres, que l'on pourra escalader pour admirer le paysage.
A quelques kilomètres d'Escuintla se trouve San Pedro Mártir aux pieds de la montagne El peñon. On y découvrira une grotte avec une cascade de 65 mètres de hauteur formée par le río Michatoya.

Au sud du département, à 46 kilomètres d'Escuintla, on arrivera aux plages de Puerto San José, Iztapa, Sipacate et el Semillero, des plages très appréciées par les habitants de Guatemala Ciudad qui peuvent y pratiquer le surf, la planche à voile, le voilier et de nombreuses autres activités nautiques.
Puerto Quetzal est le plus grand port du Guatemala sur l'Océan Pacifique. Situé à côté de Puerto San José, il est utilisé non seulement pour le commerce mais aussi comme port d'escale de nombreuses croisières dans le Pacifique, permettant aux passagers de profiter des plages de la région ou de se rendre à Antigua qui ne se trouve qu'à 90 minutes de trajet en bus.


Flores

Flores

Au coeur du plus grand département du pays, le Petén qui couvre près d'un tiers de la superficie du Guatemala, Flores est la porte d'entrée de la Jungle du Petén et du Monde Maya qui s'y est développé. Située au bord du lac Petén Itzá, Flores est une ville agréable qui servira en effet de camp de base pour découvrir les merveilles naturelles et archéologiques de cette région.
Le Centre Historique de Flores se trouve sur une petite île du même nom reliée au continent par un isthme artificiel très étroit qui permet de rejoindre la communauté de Santa Elena qui est finalement le centre économique du département du Petén. Organisée autour du Parc Central, la petite ville de Flores ne possède pas d'édifices exceptionnels mais on y appréciera sa douceur de vivre et elle servira de point de départ pour de belles excursions sur le lac Petén Itzá.

C'est depuis Flores qu'on se rendra vers le plus grand site archéologique Maya du Guatemala, la cité de Tikal qui se trouve à 63 kilomètres de la ville en traversant la jungle du Petén par une route empruntée par de nombreux bus touristiques. Sur la route qui mène à Tikal, on pourra s'arrêter au Biotope du Cerro Cahuí, une réserve protégée où vous pourrez observer la faune et la flore tropicale en empruntant les chemins de randonnée qui mènent jusqu'au Mirador offrant une belle vue sur le lac Petén Itzá.
A Santa Elena, on pourra visiter les grottes de Actún Kan qui furent utilisées par les ethnies locales comme centres de cérémonies. On y observera de belles stalactites et stalagmites colorées au cours d'une balade souterraine de près d'un kilomètre.
Si après avoir découvert Tikal vous souhaitez voir d'autres sites archéologiques, il va falloir y passer du temps car le Petén regorge des vestiges de la civilisation Maya. Mais il faut savoir que certains de ces sites sont très difficiles d'accès et feront l'obje d'excursions de plusieurs jours. Parmi les plus proches et les plus significatifs on citera El Ceibal, Uaxactún, Altar de los Sacrificios, San Bartolo ou Río Azul.


Panajachel

Lac Atitlan

Longtemps fréquentée par les routards du monde entier, la petite commune de Panajachel a une ambiance bien différente par rapport aux autres villes du Guatemala. Charmés par la beauté des lieux beaucoup d'étrangers s'y sont installés, proposant leurs services aux autres touristes. Il ne sera donc pas rare de voir à Panajachel des petits restaurants offrant une cuisine internationale à côté d'autres établissements proposant des plats de la cuisine locale. Tout ce petit monde vit en parfaite harmonie, résidents étrangers, touristes et indiens Mayas vendant leur artisanat à proximité d'un des plus beaux lacs du monde, le lac Atitlan dominé par les volcans San Pedro, Toliman et Atitlan.

Depuis Panajachel on fera de belles randonnées autour du lac, découvrant les villages de Santa Catarina Palopó, San Antonio Palopó, San Lucas Tolimán, Santiago Atitlán, San Pedro La Laguna, San Juan La Laguna, San Pablo La Laguna, San Marcos La Laguna ou Santa Cruz La Laguna, des villages où le temps semble s'être arrêté. Certains de ces villages sont accessibles depuis Panajachel en prenant le bateau, ce qui vous offrira d'autres angles de vue sur le Lac Atitlan et ses volcans.
On pourra également se rendre à pied ou en bus jusqu'à Solola, le chef-lieu du département du même nom, juchée sur les hauteurs et offrant une vue splendide sur le lac Atitlan. C'est à Solola qu'est célébré le 15 août le Nim Akij Sololá, c'est à dire "Le Grand Jour de Soloala", une fête qui réunit toutes les communautés habitant autour du lac.


Puerto Barrios

Puerto Barrios

Située sur la côte Atlantique, la ville de Puerto Barrios vous propose une atmosphère totalement différente du reste du pays. Avec ses plages de sable blanc bordées de palmiers, son climat tropical et sa gastronomie à base de poissons et de fruits de mer, Puerto Barrios vous donnera l'impression de ne pas être au Guatemala mais aux Caraïbes.
Escale pour les bateaux de croisières, Puerto Barrios vous propose également de formidables randonnées dans la nature en découvrant sa faune et sa flore dans la Réserve Cerro San Gil et le Refuge de la Vie Sauvage de Punta de Manabique. On pourra y voir de nombreux reptiles, des tortues et des iguanes, des tapirs, des jaguars et différentes espèces de singes.

Puerto Barrios se trouve à 65 kilomètres de Livingston, une autre ville à l'ambiance caribéenne avec son importante communauté Garifuna qui vous donnera l'impression d'être dans une île des Antilles. Livingston est d'ailleurs connue comme "La Jamaïque du Guatemala", une destination dépaysante où l'on profitera de la plage et de sa vie nocturne animée au rythme des tambours et des maracas.
Depuis Livingston on pourra remonter en bateau le Río Dulce, une rivière de 43 kilomètres qui relie la Baie Amatique au Lac Izabal, observant pendant le trajet des lamantins, des crocodiles et autres espèces animales.
Le Lac Izabal est une des merveilles de la région car il abrite une faune exceptionnelle. en se promenant autour du lac on pourra observer des singes hurleurs, des singes araignées, des tatous, des tamanoirs, des coatis, des agoutis ou des toucans, et dans les eaux du lacs on y verra des lamantins, des crocodiles, des hérons, des pélicans et de nombreux poissons. On ne manquera pas la visite du Château San Felipe de Lara à l'embouchure du Río Dulce avec le Lac Izabal, une forteresse construite pour protéger la région des attaques des pirates.
A 94 kilomètres de Puerto Barrios on découvrira le site archéologique de Quiriguá, une ancienne cité Maya où ont été retrouvées de magnifiques stèles comme celle représentant le roi K'ak' Tiliw Chan Yoaat.


Quetzaltenango

Quetzaltenango

A 200 kilomètres de la capitale, Quetzaltenango est la deuxième plus grande ville du Guatemala. Située à 2 333 mètres d'altitude, Quetzaltenango possède un climat agréable même si les pluies peuvent être abondantes entre les mois de mai et octobre.
Suite au tremblement de terre de 1902 une grande partie de la ville a du être reconstruite et Quetzaltenango offre aujourd'hui à ses visiteurs un ensemble architectural harmonieux avec des édifices remarquables comme l'Edificio Rivera dans le Centre Historique, le Palais Municipal, l'Arco del Sexto estado de Los Altos y Mártires de La Revolución de 1897, le Banco de Occidente, le Théâte Municipal ou la Casa de la Cultura. Le Parque Central, autour duquel ont été construits la plupart des édifices néoclassiques suite au tremblement de terre, est le lieu de rencontre préféré des habitants de Quetzaltenango et des touristes.

Dans les environs de Xela, le nom donné à Quetzaltenango par ses habitants, on découvrira de nombreuses sources d'eaux thermales comme celles de Las Fuentes Georginas, Aguas de Zarza del Cura et Los Vahos. On pourra se promener autour de la Lagune de Chicabal qui se trouve dans le cratère du volcan Chicabal et les amateurs d'escalade se retrouveront sur les pentes des volcans Santa María, Zunil, Siete Orejas, Chicable, Santiaguito, Santo Tomas, Cerro Quemado ou Lacandón.
A 90 kilomètres au nord de Quetzaltenango on rejoindra Huehuetenango, la capitale du département du même nom où passent de nombreux touristes qui veulent se rendre au site archéologique de Zaculeu ou rejoindre la ville de Ciudad Cuauhtemoc au Mexique en traversant de magnifiques paysages.


Tikal

Tikal

Tikal est pour le Guatemala ce que le Machu Picchu est pour le Pérou, le joyau du pays qui attire les touristes du monde entier pour découvrir ce site archéologique exceptionnel. Habitée par les Mayas depuis le 4ème siècle avant J.C., Tikal a dominé une grande partie de l'Amérique Centrale, influençant même les civilisations de la Vallée de Mexico comme celle de Teotihuacan.
C'est à partir de Flores que l'on partira à la découverte de ce site exceptionnel couvrant une superficie de 16 km² et où se dressent dans la Jungle du Petén des temples magnifiques dont les plus élevés s'élèvent à 70 mètres de hauteur. En se promenant dans le Parc National de Tikal il ne sera pas rare d'apercevoir des singes dans les arbres et entendre rugir des félins dans la forêt. Singes hurleurs, singes araignées, perroquets, agoutis, écureuils gris du Yucatan, renards gris, coatis, dindons, tarentules, chauves-souris, jaguars, ocelots, tapirs, cerfs, pumas, pécaris, tatous... il y en a pour tous les goûts et certains bruits dans la jungle pourraient sembler parfois un peu effrayant. Mais vous pouvez vous promener sans crainte dans le Parc National de Tikal et escalader les plus grandes pyramides du site, les seuls animaux qui vous attaqueront dans ces lieux seront ces impitoyables moustiques si vous n'avez pas pris soin d'utiliser un répulsif.


Annonces publicitaires

Carte du Guatemala

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Guatemala

* Attention à la dengue en Amérique Centrale

Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui a déjà fait 30 [...]
* Le Guatemala va promouvoir 8 nouveaux sites

L’Institut Guatémaltèque du Tourisme (Inguat) va faire la promotion en 2013 de 8 nouveaux sites touristiques au Guatemala afin de revitaliser la destin [...]
* Le nouveau calendrier Maya

De nombreuses cérémonies ont été organisées en Amérique Centrale le 21 décembre 2012 pour souhaiter la bienvenue à la nouvelle ère qui commence. Mais c’ [...]
* Le Guatemala se prépare pour la fin du monde

L’Office du Tourisme du Guatemala, Inguat, poursuit ses préparatifs pour célébrer la fin du 13ème Baktun le 21 décembre 2012 sur les sites archéologiqu [...]
* Tremblement de Terre au Guatemala

Un séisme d’une magnitude de 7,4 sur l’échelle de Richter a frappé la côte Pacifique du Guatemala le mercredi 7 novembre 2012 à 16h35 GMT. Selon [...]
* Le Volcan de Fuego préoccupe le Guatemala

En phase éruptive depuis 2002, le Volcan de Feu a enregistré le jeudi 13 septembre 2012 sa plus forte éruption et les autorités procèdent à l’évacuatio [...]
* La fin du monde ce n'est pas avant 3500

Selon les dernières découvertes d’archéologues américains, la fin du monde n’aura pas lieu le 21 décembre 2012 mais bien plus tard, après l’ [...]
* Vol Cancun ? Flores avec TAG

La compagnie aérienne Transportes Aéreos Guatemaltecos (TAG) va lancer en juin 2012 des vols directs entre Cancun (Mexique) et Flores (Guatemala). Ces vols d [...]

Vidéo

Photos du Guatemala

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser