Americas > Voyages > Voyage-cuba

Voyage à Cuba



Sierra de los OrganosCuba... ce seul nom suffit à évoquer d'immenses plages de sable fin baignées par une eau transparente... Mais, en réalité, la plus grande île des Caraïbes vous offrira bien plus que cela. Cuba c'est aussi la seconde patrie du Che Guevara, Fidel Castro, la Salsa, le rhum, les cigares, le charme envoûtant de La Havane et les hôtels clinquants de Varadero, Trinidad considérée comme un joyau de l'architecture coloniale, Santiago la rebelle, les plantations de tabac de Pinar del Rio.

Si beaucoup de touristes faisant une croisière sur la Mer des Caraïbes ne connaitront que La Havane lors d'une courte escale, d'autres préfèreront prendre leur temps pour apprécier ce pays si accueillant avec sa population très chaleureuse, prête à vous entraîner dans ses nombreuses fêtes comme le Carnaval de Santiago et autres fêtes populaires.

Traversée par trois chaînes de montagnes au relief peu élevé qui descendent doucement vers de larges plaines fertiles bordées de plages immaculées, l'île propose au visiteur de nombreux trésors à découvrir. Et contrairement à la croyance populaire, il est facile de voyager partout à Cuba, que ce soit seul ou en voyage organisé, et d'y passer un excellent séjour.

Cuba : informations utiles

- Superficie : 111 000 km²
- Capitale : La Havane
- Monnaie : Peso (1 € = 1.1224 Peso cubain)
- Décalage horaire : - 6 heures en été, - 5 heures en hiver
- Horloge Parlante
- Santé : Aucun vaccin exigé.
- Climat : climat subtropical, continuellement agréable, on distingue deux saisons
    humide de juin à octobre avec une température moyenne de 30°C
    sèche de novembre à mai, où les températures varient de 18 à 26°C
    La mer est chaude en permanence, (moyenne 22-24 °C)
- Météo : Voir les températures
- Téléphone :
    France > Cuba : Faire le 00 53 + Numéro du correspondant
    Cuba > France : Faire le 00 33 + Numéro du correspondant
- Courant : 110 V - Prévoir un adapteur pour fiches plates
- Formalités : Carte de tourisme de 1 mois (25 €). Visa si séjour supérieur à 1 mois
- Adresses utiles :
    Ambassade de Cuba : 16, rue de Presles 75015 Paris Tel : 01 45 67 55 35
    Ambassade de France : Calle 14, n° 312 - Av. Miramar E/3e à 5e La Havane     Tel : 00 53 7 24 21 32/24 20 80
- Réservation de chambres d'hôtel à La Havane
- Réservation de chambres d'hôtel à Varadero
- Réservation de billet d'avion à Cuba
- Réservation de séjours et circuits à Cuba


Voyages à Cuba

Billet d'avionBillets d'avion à Cuba

Cuba : Informations touristiques

Que voir et que faire à Cuba ?

Certains préfèreront découvrir les richesses culturelles du pays en débarquant à La Havane, visitant son centre Historique classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité, partant ensuite pour d'autres villes coloniales comme Trinidad et Santiago de Cuba, d'autres se rendront dircetement à Varadero ou Cayo Coco pour profiter des superbes plages qu'offre l'île.

A Cuba, il y en a pour tous les goûts : passionnés d'histoire et de culture, amateurs de randonnées dans les montagnes de la Sierra Maestra, touristes voulant passer du bon temps sur quelques unes des plus belles plages des Caraïbes, admirateurs du Che Guevara souhaitant marcher sur ses pas... tous trouveront à Cuba de quoi satisfaire leurs envies et leurs passions.


La Havane

La Havane

Fondée en 1519 par Diego Velázquez de Cuéllar, La Havane fut la sixième cité construite par les espagnols à Cuba après Baracoa (1511), Bayamo (1513), Trinidad, Camagüey et Sancti Spiritus (1514). Sur la Plaza de Armas se dresse un monument appelé le Templete qui rappelle que c'est à cet endroit que fut donnée la première messe célébrant la fondation de la cité. C'est autour de cette place que l'on découvrira La Habana Vieja, c'est à dire le Centre Historique de La Havane avec ses palais, sa cathédrale, ses églises et les forteresses qui protégeaient la ville au bord de la Baie de La Havane.
La Havane, souvent visitée le temps d'une courte escale par les croisièristes, mérite cependant qu'on y passe du temps pour apprécier sa cathédrale de style baroque, le Palais des Capitaines Généraux, les forts El Morro, de la Real Fuerza, de San Salvador de la Punta et de de San Carlos de La Cabaña, le Couvent Santa Clara ou la Basilique San Francisco.
On y découvrira également des édifices plus récents comme le Capitole devenu un des symboles de la ville, le Musée des Beaus Arts, l'Ancien Palais Présidentiel abritant aujourd'hui le Musée de la Révolution, ou l'édifice Bacardi symbolisant une des boissons les plus célèbres de Cuba, le rhum qui invite à faire la fête le long du Malecón, la grande promenade maritime de La Havane bordée d'hôtels, de bars et de restaurants.
Depuis La Havane on pourra rejoindre Pinar del Río située à l'ouest de l'île, une ville fondée en 1699 et dont la région concentre 80% de la production de tabac à Cuba. Ce sera le point de départ pour découvrir les magnifiques paysages de la Vallée de Viñales avec ses formations montagneuses connues sous le nom de "Mogotes", comparables à certains reliefs de Chine.
En avion, on rejoindra l'Île de la Jeunesse et Cayo Largo del Sur, d'autres lieux enchanteurs de Cuba avec leurs magnifiques plages sur la Mer des Caraïbes. Cayo Largo dispose d'un aéroport international qui reçoit également des vols provenant de Montréal ou Toronto au Canada.


Baracoa

Baracoa

Première ville fondée par les espagnols en 1511 sur l'île de Cuba, Baracoa conserve dans son église paroissiale la Cruz de la Parra, la seule retrouvée des 29 croix que Christophe Colomb a planté en Amérique comme symbole de la prise de possession des terres découvertes. Plusieurs fois pillée et incendiée par les corsaires et les pirates, Baracoa a été protégée par des fortifications que l'on peut visiter aujourd'hui, Fuerte Matachín, Fuerte La Punta et le Castillo de Seboruco de Santa Bárbara qui abrite l'Hôtel El Castillo.
Autour de Baracoa on découvrira des plantations de café, de cacao et de cocotiers, trois produits essentiels de l'économie de la ville.
Baracoa se trouve également à proximité du Parc National Alejandro de Humboldt, de magnifiques baies et plages le long de la côte nord-est de l'île.
A 140 kilomètres au sud ouest de Baracoa on rejoindra la ville de Guantánamo et on pourra se promener au bord de la Baie de Guantánamo, tout du moins la partie qui n'est pas sous contrôle de la Base Navale des Etats-Unis installlée sur la côte sud-est de l'île.


Camagüey

Camagüey

Fondée en 1514 sous le nom de "Santa María del Puerto del Príncipe", Camagüey est la troisième ville fondée par les espagnols à Cuba et son centre historique, classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'Unesco en 2008, conserve de beaux édifices de la période coloniale. On y verra de belles demeures coloniales le long des étroites ruelles pavées et des places de la vieille ville, de belles églises comme celles de la Soledad, du Santo Cristo del Buen Viaje, de Santa Ana, de la Merced, du Sagrado Corazón de Jesús, du Carmen ou de San Juan de Dios, sans oublier la Cathédrale consacrée à la Vierge de la Chandeleur (Virgen de la Candelaria), la sainte patronne de Camagüey.
Sa fête la plus populaire est celle de "San Juan camagüeyano", organisée autour du 24 juin et attirant de nombreux visiteurs qui se joignent à la population qui prépare pour l'occasion des plats typiques de la cuisine locale comme le fameux ajíaco, le matajíbaro, du riz à la cubaine et de délicieux fromages.
Au nord de la province, à une centaine de kilomètres de Camagüey, on découvrira les 19 kilomètres de plages de sable blanc de Santa Lucía, un véritable paradis pour les baigneurs et les plongeurs qui pourront explorer les eaux cristallines le long d'une grande barrière de corail, nageant au milieu d'une multitude de poissons dont les requins taureaux.


Cayo Coco

Cayo Coco

Au nord de la Province de Ciego de Ávila, l'île de Cayo Coco fait partie de l'archipel connu sous le nom de "Jardins du Roi" situé au large des provinces de Villa Clara, Sancti Spíritus, Ciego de Ávila et Camagüey.
Cayo Coco possède un aéroport international relié directement à plusieurs villes cubaines dont La Havane, Holguin, Santiago et Varadero, mais aussi aux villes canadiennes de Montréal, Toronto et Halifax. Mais on peut aussi rejoindre Cayo Coco par la route puisque l'île est reliée au reste du pays par une voie artificielle longue de 17 kilomètres.
A Cayo Coco on trouvera des complexes touristiques luxueux au bord de magnifiques plages, l'endroit idéal pour passer des vacances agréables en profitant des forfaits tout inclus proposés par les agences de voyages.
Les plages de Cayo Coco sont séparées par des récifs coralliens émergés et sont reliées entre elles par une navette de bus qui se rend jusqu'à Cayo Guillermo, une autre destination touristique très appréciée pour ses plages dont celle appelée "El Pilar", considérée comme une des plus belles de Cuba. Les eaux étant peu profondes le long des plages de Cayo Coco, on y verra facilement des poissons entre les récifs coralliens en faisant du snorkeling ou de la plongée sous marine.
En poursuivant la route qui mène à Cayo Guillermo on arrivera à Cayo Santa María, une île étroite possédant elle aussi de belles plages, reliée à Cuba par une digue longue de 48 kilomètres qui permet d'atteindre l'ancien petit village de pêcheurs de Caibarién reconverti en centre touristique grâce à ses plages et ses marécages qui abritent une faune importante.
Au sud de Cayo Coco, en empruntant la digue qui relie l'île à Cuba, la ville de Morón servira de point de départ pour se promener autour de la Laguna de Leche, le plus grand lac d'eau douce du pays, et faire des randonnées dans le Parc National Caguanes où l'on pourra observer dans la grotte "Cueva Tres Dolinas" la chauve-souris Papillon, la plus petite de son espèce au monde.


Cienfuegos

Cienfuegos

Au bord de la Baie de Jagua, Cienfuegos est une ville agréable située à 250 kilomètres de La Havane, possédant un centre historique classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité. Avec son architecture néoclassique, celle qui est surnommée "La Perle du Sud" est une des villes les mieux dessinées de Cuba grâce à de larges rues et des parcs agréables où se rencontrent les habitants comme par exemple le Parc José Martí situé en plein centre et autour duquel se trouvent les édifices les plus importants de Cienfuegos.
Parmi les édifices les plus notables de Cienfuegos on citera le Théâtre Tomás Terry, la Cathédrale de la Purísima Concepción, l'hôtel Palacio Azul, le Palacio de Valle, le Palacio Ferrer, le Lycée de Cienfuegos, le Collège San Lorenzo, la Mairie de Cienfuegos ou le Château de Jagua situé à l'entrée du port pour défendre la ville des attaques des pirates.
On pourra visiter aussi le Cimetière de Reina dont les édifices reprennent le style néoclassique de ceux de la ville. On y verra une statue de la Belle au Bois Dormant identique à celle se trouvant à Gênes, en Italie.
Le Paseo del Prado est bordé par de beaux édifices de style néoclassique et se poursuit par le Paseo del Malecón qui offre une belle vue sur la Baie de Jagua. Au bout du Malecón on se retrouve dans un des quartiers chics de Cienfuegos avec ses édifices luxueux construits à l'époque où les touristes américains venaient nombreux à Cuba, le Palacio Azul et le Palacio de Valle.
Le Jardin Botanique de Cienfuegos est également un lieu agréable pour se promener en découvrant les orchidées, les palmiers, les ficus, les bambous ou les cactus, quelques unes des 2 000 espèces de plantes qui couvrent les 97 hectares du parc.
En s'éloignant de Cienfuegos on rejoindra la station balnéaire Rancho Luna située à une vingtaine de kilomètres et protégée par une barrière de corail. On peut y faire de la plongée et avoir le plaisir de nager avec les dauphins.
A l'intérieur des terres, à 50 kilomètres à l'est de Cienfuegos, on pourra se détendre dans les piscines naturelles creusées par les cascades El Nicho situées à proximité du Parc Naturel Topes de Collantes.


Holguin

Holguin

A l'est de Cuba et à 72 kilomètres de Bayamo, Holguín est la patrie de deux hommes importants de l'histoire récente de Cuba : le Dictateur Fulgencio Batista et Fidel Castro qui l'a renversé avec l'aide du Che Guevara en 1959.
C'est en 1492 que Christophe Colomb découvrit cette région en débarquant à Cuba et, impressionné par la beauté de ses plages et l'exubérance de sa végétation il déclara : "C'est la plus belle terre que des yeux humains ont pu voir".
Si Holguín ne présente pas trop d'intérêt pour les touristes, la ville se trouve cependant à une trentaine de kilomètres des magnifiques plages qui ont enchanté le Grand Amiral, les plages de Gibara, Playa Blanca, Playa Pesquera ou Playa Esmeralda, quelques unes parmi tant d'autres que l'on découvrira le long de la côte entre Gibara et Guardalavaca.
Depuis Holguín on rejoindra Mayarí située à 90 kilomètres à l'est, une ville qui se trouve aux portes du Parc National La Mensura et où l'on découvrira une magnifique cascade au coeur d'une végétation luxuriante, le Salto del Guayabo chutant en deux étapes, de 85 et 127 mètres de hauteur.
Mayarí se trouve également à proximité de la Baie de Nipe, la plus grande de Cuba. Explorée par Christophe Colomb en 1492, cette baie fait aujourd'hui le bonheur des touristes grâce à ses nombreuses plages protégées des vents, tout comme celles qui se trouvent autour de la Baie de Nikaro plus petite, juste à côté. Au nord de la Baie de Nipe, on découvrira d'autres plages intéressantes autour de la Baie de Banes, une baie se trouvant à 6 kilomètres de la ville du même nom et considérée comme la "Capitale Archéologique de Cuba". C'est autour de Banes que l'on a en effet découvert des vestiges des civilisations précolombiennes dont l'Idole de Banes qui serait la seule statue en or découverte à Cuba. A proximité, on visitera le site archéologique du Chorro de Maíta où vivaient jadis les indiens Taïnos.
A 30 kilomètres de Mayarí, en bordure du Parc National la Mensura, se trouve le village de Birán où Fidel Castro naquît le 13 août 1926.


Santa Clara

Santa Clara

A 70 kilomètres au nord-est de Cienfuegos, Santa Clara est une ville qui attirera surtout les passionnés d'histoire qui se rendront sur la Plaza de la Revolución qui commémore la prise de la ville par Ernesto Che Chevara en décembre 1958, une des batailles les plus importantes lors de la lutte contre le dictateur Fulgencio Batista.
Santa Clara est intimement liée à la figure du héros de la Révolution Cubaine et c'est sur la Plaza de la Révolución que se trouve le mausolée où reposent les restes du Che Guevara.
Fondée en 1689 par des familles qui fuyaient les attaques de pirates sur les côtes, Santa Clara n'a cependant pas l'attrait des autres villes cubaines. On appréciera toutefois le Parc Vidal où se rassemblent les habitants de la ville, un parc entouré par les principaux édifices de Santa Clara.
Santa Clara servira de camp de base pour visiter la Province de Villa Clara où l'on découvrira de nombreuses merveilles naturelles comme le Massif de l'Escambray avec ses grottes, ses lacs, ses rivières, ses cascades et ses piscines naturelles. On découvrira aussi de beaux paysages autour de la retenue d'eau de la Hanabanilla et, tout au nord de la province les magnifiques plages comme celle de Las Salinas près de Villa Las Brujas, Periquillo ou Perla Blanca sur Cayo Santa María.


Santiago de Cuba

Santiago de Cuba

Fondée en 1515, Santiago de Cuba fut la première capitale de Cuba jusqu'en 1556, année où le pouvoir insulaire fut transféré à San Cristóbal de La Habana, l'actuelle ville de La Havane. C'est de Santiago de Cuba que Hernán Cortés partit à la conquête du Mexique et c'est dans son port qu'arrivèrent les premiers esclaves noirs en Amérique.
Santiago de Cuba a conservé quelques vestiges de l'époque coloniale comme la première cathédrale construite à Cuba ou le Castillo de San Pedro de la Roca, et des édifices plus récents comme la Basilique de la Virgen de la Caridad del Cobre (la sainte patronne de Cuba), le Théâtre Heredia, la Casa de Diego Velázquez, le Cabaret Tropicana Santiago ou la Casa de la Trova.
Santiago de Cuba est également le berceau de plusieurs genres musicaux comme le Son, le Bolero ou la Trova. C'est là que naquîrent plusieurs musiciens de talent comme Eliades Ochoa ou Compay Segundo. Il n'est donc pas étonnant de voir le Carnaval Santiaguero comme l'un des plus animés du pays.
Autour de Santiago de Cuba on pourra visiter les premières plantations de café qui ont été inscrites au Patrimoine Mondial de l'Humanité. On visitera aussi le Parc Baconao classé Réserve de la Biosphère, un Parc National qui couvre une superficie de 84 600 hectares et où a été reconstituée la Vallée de la Préhistoire avec 227 sculptures de dinosaures et d'animaux préhistoriques grandeur nature. On y découvrira aussi la Laguna Baconao au bord de laquelle un village Taïno a été reconstitué. On pourra grimper les 459 marches de la Gran Piedra, une grande roche d'origine volcanique de 63 000 tonnes et qui se trouve à 1 234 mètres d'altitude, offrant un superbe panorama sur la région et a mer.
Les plages les plus réputées de Santiago sont celles de Siboney à 14 kilomètres, et Playa Caletón Blanco située à 31 kilomètres.
Santiago se trouve également près de la fameuse Sierra Maestra, un massif montagneux aux paysages majestueux dominé par le Pico Turquino, le point culminant de cuba à 1 974 mètres d'altitude.


Trinidad

Trinidad

Troisième cité fondée à Cuba par les espagnols en 1514 sous le nom de "Villa de la Santísima Trinidad", c'est une des villes qui a le mieux conservé son architecture coloniale, ce qui lui a valu d'être inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'Unesco en 1998, ainsi que la Vallée de los Ingenios au nord-ouest de Trinidad.
L'image la plus typique de Trinidad est celle de ses rues pavées entourées de petites maisons colorées avec la silhouette de l'église San Francisco. Parmi les autres édifices caractéristiques de Trinidad on citera les églises Santa Ana, San Francisco de Paula, et la très belle église de la Santísima Trinidad sur la Plaza Mayor entourée du Palacio Brunet, du Palacio Cantero, de la Casa de los Consipiradores, de la Casa de los Sánchez Iznaga et de la Casa de Aldemán Ortiz.
En montant au sommet de la Loma la Vigia, une petite colline de 180 mètres de hauteur située à moins de 2 kilomètres du centre ville, on aura un magnifique panorama sur Trinidad.
A 12 kilomètres de Trinidad on découvrira de très beaux paysages dans la Vallée de los Ingenios. C'est en fait un ensemble de trois vallées (San Luis, Santa Rosa et Meyer) où se sont développées les sucreries (Ingenios) qui ont assuré la prospérité de Trinidad jusqu'au 19ème siècle. Dans cette vallée on verra de belles villas ayant appartenu aux riches propriétaires terriens ainsi que la Torre Manaca Ignaza, une tour de 45 mètres de hauteur construite en 1816 qui servait à surveiller les 12 000 esclaves africains qui travaillaient dans les champs de canne à sucre, tout en indiquant les heures de début et de fin du travail avec ses cloches.
Au sud de Trinidad on pourra se baigner à Playa Ancón considérée comme une des plus belles plages de la côte sud de Cuba, à Río Caña et La Boca qui se trouvent à proximité du Parc Naturel Topes de Collantes, un parc où vous ferez de belles randonnées dans la Sierra del Escambray, découvrant de belles cascades au coeur d'une végétation luxuriante qui abrite de nombreux oiseaux.
A 72 kilomètres au nord-est de Trinidad, Sancti Spiritus est une ville qui ne manque pas de charme au bord du río Yayabo traversé par un pont datant de la période coloniale. On y verra de beaux édifices des 18ème et 19ème siècles autour de la Plaza Mayor, et on ne manquera pas de visiter le très beau Musée d'Art Colonial.


Varadero

Varadero

A 130 kilomètres de La Havane se trouvent quelques unes des plus belles plages de Cuba le long de l'étroite Péninsule de Hicacos entre le Golfe du Mexique et la Baie de Cardenas. Varadero est une ville à part, vivant essentiellement du tourisme et qui est très différente du reste de Cuba. Quand on va à Varadero c'est pour profiter de ses 22 kilomètres de plages et des activités nautiques qui y sont proposées, sans se préoccuper de ce qui se passe dans le reste de l'île.
Le tourisme à Varadero a commencé au début du 20ème siècle et on y découvrira quelques villas luxueuses construites à cette époque comme celles de Thomas Coleman Du Pont de Nemours, la Maison d'été de Al Capone ou celle du dictateur Fulgencio Batista. Dans les années 1990 ce sont les hôtels de luxe des grandes marques espagnoles comme NH Hoteles, Iberostar, Sol Melia, Barceló et autres qui ont investi Varadero, proposant des forfaits tout compris à ceux qui veulent se détendre sur la plage sans trop se poser de question.
Malgré l'embargo imposé par les Etats-Unis à Cuba, l'activité touristique est très importante à Varadero qui possède même son propre aéroport international pour recevoir des vols venant du Canada, d'Allemagne, de Belgique, de Finlande, du Royaume-Uni, de Russie, des Pays-Bas et de nombreux autres pays grâce à des vols saisonniers.
A proximité de Varadero on pourra se rendre vers le seul parc sous marin de Cuba, Cayo Piedras qui fait le bonheur des amateurs de snorkeling et de plongée. On peut également y faire des excursions en bateau à fond de verre pour observer la faune aquatique, ou nager au milieu des dauphins. A 22 kilomètres au sud-est de Varadero on pourra visiter la ville de Cárdenas et sa Cathédrale de l'Immaculée Conception, et à 28 kilomètres au sud-est on découvrira la ville de Matanzas au fond de la baie du même nom, patrie de la La Sonora Matancera (un célèbre ensemble musical cubain) et du Danzón, le style musical qui sera à l'origine du Cha-Cha-Cha et du Mambo.


Annonces publicitaires

Carte de Cuba

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Dernières infos sur Cuba

* Iberia offre plus de vols vers La Havane
A partir du 1er décembre 2015 la compagnie aérienne espagnole Iberia propose 6 vols par semaine entre Madrid et La Havane, la capitale de Cuba. 6 mois seulement [...]
* Eurowings vole vers Cuba
La compagnie aérienne Eurowings a commencé cette semaine ses vols entre Cologne en Allemagne et la station balnéaire de Varadero à Cuba. Depuis le lundi 2 novem [...]
* Accor ouvre un nouvel hôtel Pullman à Cayo Coco
Le Groupe Accor va ouvrir un nouvel hôtel à Cuba en novembre 2015, le Pullman Cayo Coco qui offrira 526 chambres dont 40 suites, toutes dotées d’un accès [...]
* La France plus proche de Cuba
N’en déplaise à certains homme politiques français, la visite du Président de la République Française à Cuba commence à porter ses fruits puisque plusieur [...]
* Air Canada Rouge vole à destination de Cuba
La compagnie aérienne à bas prix Rouge a commencé ses opérations sur la ligne qui relie Toronto, au Canada, à l’aéroport Jardines del Rey (Cayo Coco) à Cu [...]
* Air Europa profite des suppressions de lignes d'Iberia en Amérique Latine
Dans le but de se restructurer, la compagnie Iberia a décidé de supprimer ou de baisser ses fréquences sur plusieurs lignes qu’elles desservaient entre l' [...]
* Plus de 15 millions de touristes aux Caraïbes en 2012
Les Caraïbes ont enregistré l’arrivée de plus en plus de touristes ces dernières années et en 2012 ils étaient plus de 15 millions venant du monde entier. [...]
* Air Europa offre plus de vols vers La Havane et Saint Domingue
Peu après l’annonce faite par Iberia informant que la compagnie abandonnait ses lignes directes vers Cuba et la République Dominicaine, Air Europa a saisi [...]

Vidéo

Photos de Cuba

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser