Voyage en Equateur



Rio NapoAvec ses paysages de montagnes, sa forêt tropicale, ses peuples autochtones et son patrimoine culturel d'une grande richesse, l'Equateur est un pays d'Amérique du Sud qui va vous enchanter.

Voyager en Equateur c'est découvrir des paysages merveilleux et très variés : les montagnes et les volcans enneigés de la Cordillère des Andes, la forêt amazonienne, les plages le long de l'Océan Pacifique, les îles Galapagos et leurs espèces animales endémiques, les villes coloniales fondées par les conquistadores espagnols, les nombreux peuples amérindiens qui tentent de conserver leurs coutumes ancestrales... il y a tellement de choses à voir et à faire en Equateur que l'on peut y consacrer tout un voyage.

Vous serez enchanté par le charme de Quito, la capitale, ou de villes plus petites telles que Cuenca ou Riobamba au pied des volcans. Les amoureux de trekking ou d'écotourisme adoreront ce pays qui concentre dans ses 26 zones protégées une des plus grandes biodiversité au monde.

Vous pourrez en effet découvrir la forêt amazonienne en faisant des excursions sur les rivières telles que le río Napo ou le río Curaray, observer des anacondas, des caïmans, des tortues de rivière ou des dauphins roses en vous promenant dans le Réserve Cuyabeno, profiter des plages d'Atacames au nord de l'Equateur ou partir en croisière vers un monde exceptionnel : les îles Galapagos.

Equateur : informations utiles

- Superficie : 283 560 km²
- Capitale : Quito
- Monnaie : Dollar US (1 € = 1.1188 Dollar US)
- Décalage horaire : - 7 heures en été, - 6 heures en hiver
- Horloge Parlante
- Santé : Aucun vaccin exigé. Prendre ses précautions dans la forêt
- Climat : Le climat en Equateur est de type tropical, modéré par la cordillère des Andes. Les températures peuvent être très fraiches en altitude et il peut faire très chaud sur les plages du nord et dans la forêt amazonienne. La saison des pluies dure d'octobre à mai et la saison sèche le reste de l'année.
- Météo : Voir les températures
- Téléphone :
    France > Equateur : Faire le 00 593 + Numéro du correspondant
    Equateur > France : Faire le 00 33 + Numéro du correspondant
- Courant : 110 ou 220 V - Prévoir un adapteur pour fiches plates
- Formalités : Pas de Visa pour les ressortissants de la C.E.
- Adresses utiles :
    Ambassade d'Equateur : 34, Av. de Messine 75008 Paris Tel : 01 45 61 10 21
    Ambassade de France : Edificio Kingman, 2ème étage Diego de Almagro 1550 y La Pradera - Quito Tel : 00 593 (2) 256 07 89
- Réservation de chambres d'hôtel à Quito
- Réservation de billet d'avion en Equateur
- Réservation de séjours et circuits au Equateur


Voyages en Equateur

Billet d'avionBillets d'avion en Equateur

Equateur : Informations touristiques

Que voir et que faire au Equateur ?

1 640 espèces d'oiseaux, 345 de reptiles, 358 amphibiens, 258 espèces de mammifères... l'Equateur est le pays possédant la plus grande biodiversité au monde par km², une faune et une flore que l'on découvrira dans ses 26 parcs protégés, découvrant aussi de somptueux paysages autour de ses 70 volcans et dans ses forêts tropicales.

Parmi les parcs les plus réputés du pays on citera le Parc National Yasuní, la Réserve de Cuyabeno, le Parc National Machalilla, le Parc National Podocarpus, la Forêt de Mindo Nambillo et les plus connus des amateurs de trekking, le Parc National El Cajas et celui du Volcan Cotopaxi.

Mais la nature n'est pas le seul attrait de l'Equateur. Quito est une ville merveilleuse et près de la capitale on aura la possibilité de mettre un pied sur chaque hémisphère, une expérience peu commune.
On visitera aussi d'autres villes coloniales comme Latacunga, Cuenca ou Loja, et on partira à la recherche des vestiges précolombiens en visitant le site d'Ingapirca.


Quito

Quito

A 2 800 mètres d'altitude, la capitale de l'Equateur est un véritable joyau de l'architecture coloniale. Fondée par Sebastián de Benalcázar en 1534 sur les ruines de l'ancienne cité Inca, Quito est entourée par les volcans Pichincha, Antisana, Cotopaxi et Cayambe. Inscrite au Patrimoine Culturel de l'Humanité par l'Unesco en 1978, Quito a conservé de beaux édifices que l'on découvrira en se promenant dans le Centre Historique qui s'étend sur une superficie de 375 hectares.
Autour de la Plaza de la Independencia on découvrira quelques uns des édifices les plus importants de la ville comme le Palais Municipal, la Cathédrale Métropolitaine, le Palais Archiépiscopal, le Palacio Hidalgo ou le Palacio de Carondelet où réside le Président de la République.
Mais la plus grande et la plus belle place de Quito est pour beaucoup de visiteurs la Plaza de San Francisco construite sur les ruines des palais Incas dont celles du palais d'Atahualpa. On y découvrira l'église et le Monastère San Francisco, les chapelles de Villacís et de Cantuña, le Palais Gangotena et de nombreuses demeures coloniales.
Quito regorge d'édifices historiques comme l'église de la Compagnie de Jésus située près de la Plaza de San Francisco, l'église El Sagrario, l'église Santo Domingo sur la Place du même nom, et des édifices plus récents comme le Palacio de La Recoleta, la Basilique du Voto Nacional ou le Palacio de Cristal qui abrite le Centre culturel Itchimbía.
Pour découvrir Quito depuis les hauteurs on se rendra jusqu'au mirador de la Virgen del Panecillo ou on empruntera le Téléphérique qui permet d'atteindre Cruz Loma située sur les flancs du volcan Pichincha, à 4 200 mètres d'altitude.
Dans les alentours de Quito on rejoindra la Cité Mitad del Mundo où un monument marque la ligne de l'Equateur. Quito servira de base également pour découvrir de magnifiques sites naturels comme la Forêt Mindo, la Réserve Maquipucuna, la Réserve Pululahua, la Réserve du Río Guajalito, le Refuge de la Vie Sauvage Pasochoa et le Parc National Cotopaxi.
A 270 kilomètres à l'est de Quito on pourra rejoindre Francisco de Orellana qui sera le point de départ de belles excursions dans la forêt amazonienne et le long du río Napo, découvrant les communautés kichwas et les Parcs Nationaux Cuyabeno et Yasuni.


Ambato

Ambato

A 130 kilomètres au sud de Quito et à 2 500 mètres d'altitude, Ambato est la porte d'accès vers plusieurs sites touristiques très appéciés des touristes puisque la ville se situe à proximité des volcans Chimborazo et Tungurahua, des villes de Baños, Latacunga, Riobamba et la Cordillère de los Llanganates.
Connue sous le nom de la "Cité des Fleurs, des Fruits et du Pain" ou du "Jardin de l'Equateur", Ambato a du cependant être reconstruite plusieurs fois suite à de terribles tremblements de terre et éruptions volcaniques. Malgré ces désastres, Ambato joue un rôle économique important dans la vie économique du pays, produisant du cuir dont on en fait des chaussures, et une grande quantité de fruits très variés, une production si importante qu'on y organise chaque année, 40 jours avant la Semaine Sainte, la Fête des Fruits et des Fleurs qui rassemble de nombreux spectateurs.
A défaut d'édifices remarquables suite aux catastrophes qu'a connu la ville, Ambato vous proposera une gastronomie très variée et savoureuse. On y dégustera son célèbre pain de Pinllo et des spécialités locales comme la caucara, la guaguamama ou le yaguarlocro.


Atacames

Atacames

Atacames possède la plus grande plage naturelle d'Equateur et la plus proche de Quito, ce qui en fait un des sites les plus populaires et les plus fréquentés du pays. On y va bien sûr pour se baigner, y pratiquer le surf et d'autres activités nautiques, mais aussi pour se divertir grâce à la présence de nombreux bars, restaurants et boîtes de nuit. On y dégustera la gastronomie locale et plus particulièrement des poissons, des fruits de mer, le fameux Ceviche de crevettes et de délicieuses langoustes.
Mais les plages ne sont pas les seules attractions d'Atacames; les touristes pourront également observer les baleines qui s'y retrouvent pendant l'été, se promener dans les forêts et dans la mangrove. On pourra également faire une excursion jusqu'à l'île des Oiseaux qui est un véritable sanctuaire pour de nombreuses espèces, faire des randonnées dans les réserves de Mache Chindul, Cotacachi-Cayapas ou de Bilsa.
Parmi les autres attractions de la région, on découvrira le Peñón de Sua, les plages de Tonsupa, Muisne, Same, Las Peñas ou Mompiche.
La Province d'Esmeraldas où se trouve Atacames est aussi le lieu où l'on découvrira le plus de communautés africaines, les descendants des esclaves noirs qui ont développé dans cette région leur propre culture, imposant leurs rythmes musicaux avec leurs tambours et leurs maracas.


Baños

Baños

A 175 kilomètres au sud de Quito et à seulement 43 kilomètres d'Ambato, la petite ville de Baños de Agua Santa est un des sites qui attirent le plus de touristes en Equateur. A 1 820 mètres d'altitude, sur les flancs du Tungurahua, Baños bénéficie d'un climat agréable toute l'année et propose de nombreuses activités à tous ceux qui aiment se retrouver dans la nature. Rafting, kayak, canyoning, escalade, balades à cheval, en VTT ou à pied, il y en a pour tous les goûts au coeur des magnifiques paysages de forêt et de montagne qu'offre Baños à ses visiteurs.
Connue sous le nom de Puerta del Dorado (la Porte de l'El Dorado), la localité de Baños possède une Basilique qui attire chaque année de nombreux pèlerins, et de nombreuses piscines d'eaux thermales comme les Piscines de la Vierge, El Salado, ou les plages de Santa Clara ou Las Peñas, certaines étant aménagées et d'autres étant des piscines naturelles.
En se promenant autour de Baños on découvrira de belles cascades comme celles de la Cabellera de la Virgen, Inés María, Ulba, Bascún, Agoyán, Chamana, El Manto de la Novia, San Jorge, El Fantasma, El Placer, San Pedro, El Corazón, Encañonado del Duende, la cascade de de Río Verde, celles de Machay, de San Francisco, du Refugio del Gallo de la Peña ou les cascades de Cashaurco.
Depuis Baños on pourra escalader le volcan Tungurahua pour s'approcher du cratère en entrant dans le Parc National Sangay, et faire de belles randonnées dans le Parc National Llanganates.


Cuenca

Cuenca

A 220 kilomètres de la frontière du Pérou et 190 kilomètres à l'est de Guayaquil, Cuenca est une des plus belles villes du pays, si belle qu'elle est surnommée l'Athènes de l'Equateur et que son centre historique a été classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'Unesco.
Il faut avouer que Cuenca a fière allure avec sa magnifique Cathédrale en face du très beau Parc Abdón Calderón, ses places arborées et ses églises Santo Domingo, Turi, San Francisco, San Blas, Las Conceptas ou Carmen de la Asunción. On visitera aussi son ancienne cathédrale transformée en musée, et on y verra de beaux édifices civils comme celui de la première mairie de la ville, la Casa de Chahuarchimbana qui abrite le Musée de la Terre et des Arts du Feu, la Casa de las Posadas, la Casa Cordero, la Casa de las Palomas ou la Casa de los Canónigos.
Cuenca c'est aussi la capitale du Panama, ce fameux chapeau de paille tissé à la main par les équatoriens, et rendu célèbre par Winston Churchill, Humphrey Bogart ou Frank Sinatra. On ne manquera donc pas la visite du musée qui lui est consacré et de raporter un Panama en souvenir.
Près de Cuenca on découvrira plusieurs sites archéologiques comme ceux de Pumapungo, Cojitambo, Llacao, Molleturo ou Ingapirca, on pourra se détendre dans les eaux thermales de Baños de Cuenca et faire de magnifiques randonnées dans le Parc National El Cajas, un des plus beaux du pays avec ses pumas, ses ours à lunettes, ses tapirs ou ses condors volant au-dessus des montagnes et des lagunes.
Au sud de Cuenca, on rejoindra Loja considérée comme la capitale de la musique et de la culture de l'Equateur, possédant un très beau centre historique et se trouvant à proximité du Parc National Podocarpus.


Galapagos

Galapagos

A 970 kilomètres des côtes de l'Equateur les îles Galapagos représentent une des principales attractions du pays, attirant près de 200 000 visteurs par an. Sur cet archipel constitué de 19 îles et 200 îlots le temps s'est arrêté et les touristes y découvriront des espèces animales uniques au monde comme les célèbres tortues des Galapagos, des iguanes terrestres ou marins spécifiques à ces îles, tout comme certaines espèces de lions de mer, d'otaries, de pingouins, de cormorans, d'albatros ou des pinsons de Darwin.
L'île San Cristobal est reliée directement par avion depuis Guayaquil, son aéroport desservant la capitale des Galapagos, Puerto Baquerizo Moreno. Sur cette île on pourra observer des otaries, des tortues géantes, des pélicans, des frégates, des mouettes et dans les eaux des iguanes de mer, des dauphins, des requins et des raies.
L'île Baltra possède le plus grand aéroport des Galapagos et sera le point de départ pour se rendre sur l'île de Santa Cruz en bateau, celle-ci n'étant distante que de 150 mètres. Santa Cruz est la deuxième plus grande île des Galapagos après Isabela et abrite la station scientifique Darwin.
Isabela, la plus grande île de l'archipel, est dominée par le volcan Wolff qui atteint les 1 707 mètres d'altitude, l'un des 6 volcans que compte cette île qui abrite des pingouins, des cormorans aptères qui ont oublié de voler, des iguanes de mer, des pélicans, des phoques, des iguanes terrestres, des tortues ou des flamants.
L'île de Darwin rend hommage au célèbre scientifique Charles Darwin qui a observé la faune peu farouche des Galapagos pendant près de 5 semaines en 1835, un travail d'observation qui sera à la base de son fameux ouvrage "De l'origine des espèces".


Guayaquil

Guayaquil

La plus grande ville de l'Equateur est le centre économique du pays grâce à son port sur l'Océan Pacifique et la présence de nombreuses entreprises. Fondée en 1547 sur les rives du río Guayas, Guayaquil a conservé cependant de beaux exemples de l'architecture coloniale comme dans le célèbre quartier Las Peñas situé sur les flancs du Cerro Santa Ana, et des constructions plus récentes comme le Palais Municipal ou la Cathédrale Métropolitaine.
A Guayaquil on pourra visiter des musées intéressants comme le Musée Anthropologique et d'Art Contemporain qui possède une collection de plus de 50 000 pièces archéologiques et 3 000 oeuvres d'art moderne, le Musée Municipal de Guayaquil retraçant l'histoire de la région depuis l'époque précolombienne, ou l'étonnnant Musée d'Argile.
Le Malecón 2000 est une longue promenade aménagée le long du río Guayas et qui offre aux visiteurs de nombreuses activités comme des musées, des jardins avec des fontaines, un centre commercial, des restaurants, des bars, la première salle de cinéma IMAX d'Amérique du Sud et des balades sur le fleuve, de jour comme de nuit.
Aux alentours de Guayaquil on pourra se promener dans la Réserve Ecologique de la Mangrove Churute, la Forêt protégée Cerro Blanco et le Parc National El Cajas en se rendant à Cuenca.


Latacunga

Latacunga

A 92 kilomètres au sud de Quito et à 42 kilomètres au nord d'Ambato, Latacunga se trouve dans la Sierra Central à une altitude de 2 750 mètres. Le Centre Historique de Latacunga possède de beaux édifices religieux comme la Cathédrale, les églises El Salto, La Merced, San Agustín, San Francisco, San Sebastián ou Santo Domingo, et des édifices civils qui ne manquent pas d'intérêt comme les Moulins de Monserrat qui abritent le Musée Archéologique, le Musée Folklorique et la Pinacothèque, le Palais Municipal construit au début du 20ème siècle, la Maison des Marquis de Miraflores ou la Hacienda de Tilipulo.
Latacunga est desservi par l'aéroport International Cotopaxi qui facilite les transports des touristes qui veulent faire des randonnées dans les parcs et réserves à proximité de la ville comme l'Aire Nationale El Boliche, le Parc National Llanganates, la Réserve écologique Los Llinizas, et bien sûr le Parc National Cotopaxi dominé par le volcan du même nom, un cone parfait culminant à 5 897 mètres d'altitude et accessible depuis un refuge situé à 4 800 mètres. Les amateurs d'andinisme pourront faire l'ascension en 6 heures environ, la descente prenant moins de temps puisqu'elle se fait en moins de 4 heures.


Otavalo

Otavalo

A 90 kilomètres au nord de Quito et à 152 kilomètres de la frontière de la Colombie, Otavalo est une des destinations les plus visitées en Equateur. Centre de la culture Otavalo qui a donné son nom à la cité, Otavalo possède le plus grand marché artisanal indigène d'Amérique du Sud. C'est en effet sur la Plaza de Ponchos que les touristes découvriront un immense marché très coloré où les indigènes de toute la région présentent leurs magnifiques ouvrages artisanaux. Ponchos, tapis de laine, chapeaux de paille ou de tissus, vêtements de laine, ouvrages en cuir, poteries et autres objets artisanaux... si vous cherchez un endroit pour acheter vos souvenirs en Equateur c'est à Otavalo qu'il faut le faire.
L'architecture de la ville ne sera sans doute pas une des plus mémorables mais c'est son activité qui fait tout son charme grâce à ses indigènes portant de magnifiques costumes traditionnels.
Autour d'Otavalo on découvrira des lacs comme celui de San Pablo, des cascades, des montagnes, des parcs nationaux qui invitent à la randonnée pour découvrir les merveilles naturelles de la région. On se rendra dans la Réserve écologique Cotacachi Cayapas, la Réserve El Angel près de la frontière colombienne, la Réserve Pululahua ou la Réserve Cayambe Coca, des sites préservés où l'on pourra observer la faune et la flore extrêmement riche.


Riobamba

Riobamba

Connue comme la "Sultane des Andes", le "Coeur de la Patrie" ou le "Berceau de la Nationalité Equatorienne", Riobamba est une destination qui attire de nombreux visiteurs pour sa beauté et son histoire.
Située à 2 750 mètres d'altitude entre les volcans Chimborazo, Tungurahua, Altar et Carihuairazo, cette ville fondée en 1534 par Diego de Almagro fut la première cité espagnole en Equateur. Riobamba possédait à l'époque de magnifiques églises et demeures coloniales, mais en 1797 la ville fut détruite par un tremblement de terre. Riobamba fut alors reconstruite à quelques kilomètres de là, nous montrant aujourd'hui des édifices qui possèdent beaucoup de charme comme le Palais Municipal, le Collège Maldonado, le Théâtre Leon, la Cathédrale ou les églises de la Concepción ou de San Antonio. Cette dernière église fut édififiée sur la "Loma de Quito", le lieu où s'est déroulé la Bataille de Tapi, un moment important de l'indépendance de l'Equateur.
Si la ville possède de nombreux parcs très agréables, en s'éloignant de Riobamba on découvrira d'autres beautés naturelles comme la lagune Colta, le volcan Chimborazo entouré par une belle réserve, la lagune Pintada aux pieds du volcan Altar, la ville de Baños sur les flancs du volcan Tungurahua.


Annonces publicitaires

Carte de l'Equateur

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Dernières infos sur l'Equateur

* Voir les baleines à bosse en Equateur
L'Équateur est un véritable paradis pour les amoureux de la nature avec ses payages magnifiques dans la Cordillère des Andes, sa faune abondant [...]
* Voyage en train entre Quito et Guayaquil
A partir du mois de juin 2013 le “Tren Crucero” (Train Croisière) va voyager entre Quito et Guayaquil, proposant à ses passagers de [...]
* TAME va voler entre l'Equateur et les USA
La compagnie aérienne TAME va ouvrir une nouvelle ligne entre l'Équateur et New York, aux États-Unis, à partir du mois de mai 2013. C’est [...]
* El Cráter Hotel, dormir au coeur d'un volcan
El Cráter Hotel est un hôtel situé à moins de 20 kilomètres de Quito, la capitale de l'Équateur, construit en 2009 dans le cratère du volcan Pu [...]
* Record du nombre de touristes en Equateur
Entre janvier et octobre 2012, l'Équateur a enregistré l’entrée de 1 049 493 touristes étrangers sur son territoire, soit 12,23% de plus [...]
* La plus haute tour du monde en Equateur
C’est le projet un peu fou qu’envisage l’Equateur, en construisant une tour de 1,6 km sur la ligne imaginaire de l’équa [...]
* Ouverture du nouvel aéroport de Quito
Le nouvel aéroport international de Quito, situé sur le territoire de Tababela à 2400 mètres d’altitude, sera mis en service à partir du [...]
* La Carte Quito City Discover
Il n’y pas que New York ou les grandes villes européennes qui vous proposent une carte de réduction. La Ville de Quito en Équateur vous p [...]

Vidéo

Photos de l'Equateur