Americas > Voyages > Voyage-costa-rica

Voyage au Costa Rica



Costa Rica«¡Pura Vida!», expression fétiche du Costa Rica et qui deviendra la votre après ce fabuleux voyage au Costa Rica. Une nature débordante; ce petit pays concentre en effet plus de la moitié des espèces végétales de la planète !
Une richesse naturelle qui se ressent jusque dans votre tasse de café, tant les arômes de cette terre si riche en ont imprégné les grains. Ce n'est pas pour rien que ce pays a été nommé ainsi : Costa Rica, la Côte Riche.

La gentillesse et la chaleur des Ticos n'a d'égal que l'extraordinaire richesse de la nature. Partir au Costa Rica, c'est partir à l'aventure dans un véritable paradis sauvage. Un paradis qui vous offre à la fois des plages de rêve et des sommets vertigineux; la jungle la plus épaisse et des steppes lunaires; des fonds marins dignes des plus beaux aquariums et des forêts immenses à couper le souffle; des mangroves inextricables et deux océans aux vagues parfois impressionnantes.

Le Costa Rica est un pays de rencontres, des habitants ouverts, sensibles et accueillants... Un pays sans armée privilégiant la santé et l'éducation de sa population, résultat : un des plus hauts taux d'alphabétisation de la planète !

Guatemala : informations utiles

- Superficie : 51 000 km²
- Capitale : San José
- Monnaie : Colon (1 € = 600.4891 Colon)
- Décalage horaire : - 8 heures en été, - 7 heures en hiver
- Horloge Parlante
- Santé : aucun vaccin obligatoire
- Climat : Le relief escarpé du pays joue un rôle fondamental sur son climat. Malgré ses deux saisons clairement définies, la saison sèche et la saison des pluies, les périodes des pluie varient selon les régions même pendant les mois de fortes pluies, les matinées sont ensoleillées et chaudes dans tout le Costa Rica. Avec son climat tropical humide le Costa Rica a deux saisons : la saison sèche de décembre à mars, la saison humide dite "verte" de mai à novembre.
La température moyenne est de 22°C sur les plateaux, pouvant atteindre 40° sur les côtes. Les nuits sont fraîches.
- Météo : Voir les températures
- Téléphone :
    France > Costa Rica : Faire le 00 506 + Numéro du correspondant
    Costa Rica > France : Faire le 00 33 + Numéro du correspondant
- Courant : 110 V. Prévoir des fiches plates américaines
- Formalités : Pas de visa pour les français
- Adresses utiles :
    Ambassade du Costa Rica : 78, Avenue Emile Zola, 75015 Paris
    Tél : 01 45 78 61 61
    Ambassade de France : Apartado Postal 10177 San José 1000
    Tel : (506) 234-41-67
- Réservation de chambres d'hôtel à Guanacaste (Liberia)
- Réservation de chambres d'hôtel à San José
- Réservation de chambres d'hôtel à Golfito
- Comparer les tarifs des locations de voiture au Costa Rica.
- Réservation de billet d'avion au Costa Rica
- Réservation de séjours et circuits au Costa Rica


Voyages au Costa Rica

Billet d'avionBillets d'avion au Costa Rica

Costa Rica : Informations touristiques

Que voir et que faire au Costa Rica ?

Avec ses merveilles naturelles le Costa Rica attire plus de 2 millions de touristes chaque année, des visiteurs qui repartent tous enchantés de leur voyage au coeur d'une nature généreuse et magnifique.

Ce ne sont pas les villes costariciennes qui retiendront l'attention des touristes, même si celles-ci représentent des camps de base accueillant pour préparer leurs excursions dans le Parcs Nationaux du pays.

Ce qui vous émerveillera en voyageant au Costa Rica ce sont ses volcans comme l'Arenal, l'Irazu, le Turrialba ou le Poas, ses parcs nationaux comme celui de Tortuguero ou de Cahuita, et ses plages magnifiques comme celles de la Province de Guanacaste ou de l'Île Cocos classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité.

Au Costa Rica vous pourrez donc faire du trekking, de l'accrobranche, du saut à l'élastique, du rafting, du surf, du snorkeling, mais aussi découvrir des vestiges archéologiques des anciennes civilisations qui ont peuplé ces terres, et savourer les plats de la gastronomie locale.


San José

San José

Avec plus de 2 millions d'habitants, l'agglomération de San José concentre près de la moitié de la population du Costa Rica. Fondée tardivement en 1738 sous le nom de la Villa Nueva de la Boca del Monte, San José possède cependant de beaux édifices qu'on ne manquera pas de découvrir avant de partir vers des régions remarquables comme les provinces de Limón, Guanacaste ou Puntarenas.
Parmi les édifices les plus remarquables de San José on citera le Théâtre National du Costa Rica sur la plaza Juan Mora Fernández, le somptueux édifice de la Poste et du Télégraphe, le Castillo del Moro, l'Ecole Buenaventura Corrales inspirée des travaux de Gustave Eiffel, les églises Nuestra Señora de Las Mercedes et de La Soledad, le Théâtre Variedades, ou des constructions plus modernes comme l'ensemble architectural "Tradición, estabilidad y justicia" sur la Plaza de la Justicia.
San José possède également de belles places et des parcs très agréables où il fait bon se promener comme le Parque de la Paz, le Parque Metropolitano La Sabana, le Parque Japonés Okayama, la Plaza de la Cultura ou la Plaza de la Justicia.
Comme de nombreuses capitales du monde entier San José possède elle aussi son quartier chinois dont l'entrée est signalée par une porte représentative la Dynastie Tang offerte par la République Populaire de Chine.
Trois musées attireront l'attention des visiteurs : le Musée National abrité par l'ancien Cuartel Bellavista, le Musée de l'Or exposant de magnifiques trésors de l'art précolombien, et le Musée du Jade qui possède une collection de 6 889 pièces archéologiques dont 2 500 en jade, la plus grande du monde.

A 18 kilomètres de San José on rejoindra Alajuela qui se trouve à proximité du Volcán Poás et son Parc National, et proche également du Parc National Volcan Barva, du Refuge de la Vie Sauvage Bosque Alegre, et du Parc National Juan Castro Blanco.
A 20 kilomètres au nord-est de la capitale, on pénètrera dans le grand Parc National Braulio Carillo qui sur près de 46 000 hectares abrite plus de 6 000 espèces de plantes et un nombre considérable d'animaux.


Cartago

Cartago

A 24 kilomètres de San José, l'agglomération de Cartago représente le deuxième plus grand centre de population du Costa Rica. Fondée en 1563 par Juan Vázquez de Coronado, le neveu de Francisco Vázquez de Coronado, Cartago fut la ville la plus importante du pays jusqu'à l'indépendance des provinces d'Amérique Centrale en 1821. Mais Cartago fut gravement endommagée par le tremblement de terre de 1822 puis détruite par celui de 1841.
Les édifices que l'on peut voir aujourd'hui à Cartago sont donc relativement récents mais ne manquent pas de caractère comme c'est le cas du Collège San Luis Gonzaga fondé en 1842, La magnifique Basilique Nuestra Señora de los Ángeles bâtie en 1812 sur les ruines de l'église construite en 1675, ou la belle Casa Jiménez Sancho construite en 1911 dans un style victorien près des ruines de l'église Santiago Apóstol fortement endommagée par le tremblement de terre de 1910.

Aux alentours de Cartago on escaladera facilement le volcan Irazú situé à 32 kilomètres de la ville et culminant à 3 432 mètres d'altitude. On y verra plusieurs cratères dont l'un d'eux contient un lac d'une belle couleur verte.
Plus au nord, on arrivera au Parc National du volcan Turrialba dominé par le volcan du même nom, le plus élevé du Costa Rica après le volcan Irazú.
Au sud-est de Cartago, une petite excursion vous fera découvrir la petite commune d'Orosi et son église coloniale au milieu des plantations de café, le Parc National Tapantí qui abrite de nombreux oiseaux et mammifères, ainsi que la belle lagune artificielle de Cachí.
A 43 kilomètres au Sud de Cartago on arrivera à l'entrée du Parc National Los Quetzales avec ses montagnes recouvertes par la végétation tropicale, ses lacs, ses rivières et sa faune très variée dont le fameux quetzal, le colibri ou le merle fauve connu sous le nom de Yigüirro et qui est l'oiseau national du Costa Rica.


Heredia

Heredia

A seulement 10 kilomètres au nord-ouest de San José, Heredia est une petite ville tranquille qui fut pourtant la capitale du Costa Rica entre 1835 et 1838. Surnommée "La Cité des Fleurs", Heredia est considérée comme la capitale du Café du Costa Rica, ville où s'est installée en 1985 l'entreprise "Café Britt" qui a permis aux costariciens de déguster un très bon café alors qu'auparavant le meilleur café du Costa Rica était entièrement exporté. L'entreprise propose aux touristes un CoffeeTour qui leur permettra de tout savoir sur le café du Costa Rica en leur faisant découvrir sa plantation qui reçoit de très nombreux visiteurs.
Le symbole de la ville c'est de Fortin de Heredia, une tour de 13 mètres de hauteur construite en 1876 par le Gouverneur de la province Fadrique Gutiérrez. Parmi les autres édifices les plus remarquables de la ville on citera la Casa de la Cultura, le Lycée de Heredia, l'Ecole République d'Argentine et l'édifices des Postes et du Télégraphe et l'Eglise La Inmaculada Concepción. Le Parc Central est le lieu de rencontre préféré des habitants de Heredia qui apprécient également le Centre Commercial Paseo de las Flores proposant de nombreuses boutiques et un grand choix de restaurants.

Au Nord-est de Heredia on rejoindra le Parc National Braulio Carrillo, et à proximité de la ville on pourra se divertir au "Costa Rica Canopy Tour Adventures", un parc de 700 hectares au pied du volcan Barva où sont proposées diverses activités comme l'accrobranche, la tyrolienne ou le VTT.


Puntarenas

Puntarenas

Sur une étroite péninsule qui s'avance dans le Golfe de Nicoya, la petite ville de Puntarenas connue aussi sous le nom de "Perle du Pacifique", possède le port le plus important du pays où font escale les bateaux de croisière.
Puntarenas est plus connue pour ses plages et son ferry qui traverse le Golfe de Nicoya que ses édifices. On pourra néanmoins découvrir sa cathédrale, le Marché, la Casa de la Cultura, le Phare La Punta, et quelques lieux de promenade comme le Parc Mora y Cañas, le Parc Maritime du Pacifique avec ses crocodiles, ses tortues, ses requins, ses poulpes et autres espèces aquatiques, le Paseo León Cortés Castro qui borde la plage et où on trouvera de nombreux hôtels, bars et restaurants, ou le Muelle Grande le long du port.

Puntarenas sera le point de départ vers de nombreuses attractions de la région comme ses nombreuses plages et îles, ainsi que des parcs et des réserves protégées de toute beauté comme la Réserve Biologique de la Forêt de Nuages de Monteverde, la Réserve Santa Elena, la Forêt Eternelle des Enfants (Bosque de los Niños) qui offre une vue impressionante sur le volcan Arenal, la Réserve Biologique Isla Alcatraz connue également sous le nom d'Isla Tortuga, la Réserve Naturelle de Cabo Blanco, le Parc National Carara ou le très célèbre Parc National Isla del Coco.
En prenant la route pour rejoindre Liberia on pourra découvrir le Parc National Palo Verde qui abrite de nombreux animaux comme des crocodiles, des singes, des tatous, des cerfs, des quetzals ou des colibris.
Liberia est la capitale de la province de Guanacaste qui offre également de nombreuses plages au bord de l'Océan Pacifique, des sites appréciés par des touristes venus du monde entier. Les plages les plus connues de cette province ont pour nom Tamarindo, Flamingo, Conchal, Samara, Nosara ou Papagayo, et la province possède également de beaux parcs nationaux comme ceux de Rincón de la Vieja, Santa Rosa, Las Baulas et Palo Verde.


Parc National de Cahuita

Parc National de Cahuita

A 42 kilomètres de Limón, sur la côte Atlantique, on découvrira le Parc National Cahuita qui s'étend sur 1 068 hectares de terres et 22 400 hectares de mer. Ce parc, créé pour protéger la faune, la flore et les récifs coralliens de la région, est considéré comme un des plus beaux sites du pays avec des plages de sable blanc bordées par de nombreux cocotiers, ses eaux de couleur turquoise et sa barrière de corail.

Les amateurs de plongée sous-marine et de snorkeling se régaleront en découvrant de magnifiques poissons-perroquets, des raies mantas et autres poissons colorés. En se promenant dans la forêt on pourra observer des singes hurleurs, des capucins, des paresseux, des coatis, des ratons laveurs et des loutres de mer. Dans les marais on pourra voir de nombreux hérons, des martins pêcheurs et des ibis verts.

Au sud du Parc de Cahuita on pourra poursuivre ses randonnées dans le Refuge de la Vie Sauvage Gandoca-Manzanillo bordé sur la côte par les plages de Playa Negra, Playa Cocles, Playa Chiquita, Playa Planta Uva, Playa Grande et Plya Gandoca. Dans ce parc on observera des crocodiles, des tapirs, des caïmans, des agoutis, des Lamantins ou de magnifiques toucans.
Au sud du Parc de Cahuita se trouve la Réserve Biologique Hitoy Cerere avec ses belles cascades dans la forêt et plus de 40 espèces de mammifères qui y ont trouvé refuge comme le jaguar, le paresseux à trois doigts, l'ocelot, le myrmidon, le pécari, le paca, le raton laveur et plusieurs espèces de singes.
Plus au sud, on découvrira l'immense Parc Intenational La Amistad partagé entre le Costa Rica et le Panama, collé au Parc National Chirripó qui s'étend autour du Cerro Chirripó, le point culminant du Costa Rica à 3 820 mètres d'altitude. Facilement accessible, le sommet du Cerro Chirripó offre une vue magnifique sur le parc et ses lacs, et par temps clair on peut même apercevoir les deux océans.


Île Cocos

Île Cocos

A 530 kilomètres des côtes du Costa Rica, dans l'Océan Pacifique, Isla del Coco est une destination de rêve pour les touristes qui auront la chance d'y aller. Classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'Unesco, l'île Cocos est une île volcanique avec de magnifiques cascades dans la forêt tropicale. On y trouvera des sentiers permettant d'y faire de belles randonnées tout en observant de nombreux oiseaux et autres espèces animales.
Le Parc National Isla del Coco est un véritable paradis pour les amateurs de plongée sous marine qui nageront au milieu des requins marteaux, des raies mantas, des tortues marines, des marlins, des requins baleines, des dauphins, des thons, des requins corails et une multitude de poissons de toutes les couleurs. Les plongeurs y découvriront également de nombreuses grottes marines qui servent de refuges à certaines espèces de poissons.
Pour aller à l'île Cocos il faudra prendre le bateau, une traversée de 30 heures depuis Puntarenas pour arriver sur cette île qui était jadis un abri pour les pirates et qui cacherait les trésors de certains d'entre eux comme Wiliam Davies, Benito Bonito ou William Thompson.
Découverte en 1526 par le navigateur espagnol Joan Cabezas, l'île fut indiquée pour la première fois sur une carte en 1541 sous le nom de "Isla de los Cocos".


Volcan Arenal

Volcan Arenal

Pour vous rendre jusqu'au Volcan Arenal et son parc national vous aurez le choix depuis plusieurs villes du Costa Rica puisqu'il se trouve environ 130 kilomètres d'Alajuela, Puntarenas ou Libera. Ne culminant qu'à seulement 1 670 mètres d'altitude, le volcan Arenal est pourtant un des volcans les plus mythiques du pays car son cone presque parfait se distingue de très loin. Selon les indiens Guatusos ou Malekus qui habitent la région, c'est la demeure du Dieu du Feu. En activité constante depuis 1968, le volcan Arenal est un des plus visités par les touristes qui pouvaient voir de fréquentes coulées de lave le long de ses flancs, un spectacle d'une grande beauté quand la nuit tombe. Mais depuis décembre 2010, le volcan s'est soudainement endormi et personne ne sait quand il se réveillera.

A ses pieds s'étend le Parc National du Volcan Arenal sur une superficie de 12 124 hectares. Ce parc est visité par de nombreux touristes qui font des randonnées autour du volcan pour observer la faune et la flore de la forêt humide qui le recouvre. Parmi les animaux que vous pourrez observer on citera le paca, le tapir, plusieurs espèces de singes, le coati, le paresseux, le jaguar, le colibri, le quetzal, différentes variétés de perroquets ou le geai enfumé.
Le parc est connu aussi pour ses eaux thermales comme celles de Tabacón et de Baldí, des eaux aux propriétés thérapeutiques qui coulent au coeur de véritables paradis tropicaux aménagés pour le plus grand confort de leurs visiteurs.
A l'ouest du volcan on découvrira le Lac Arenal, un lac artificiel de 30 kilomètres de longueur sur 5 de largeur construite pour produire de l'électricité à une grande partie du pays. Si la création de ce lac en 1979 a innondé des communautés et des terres abritant une faune importante, un écosystème s'est rapidement recréé autour du Lac Arenal grâce aux précipitations très importantes qui ont favorisé la pousse de nombreuses plantes.


Tortuguero

Tortuguero

Au nord du Costa Rica et proche du Nicaragua, le Parc National Tortuguero est un des plus visité du pays même si son accès n'est pas très facile. A 100 kilomètres au nord de Limón, ce parc n'est accessible que par avion ou par bateau. Des vols sont réalisés tous les jours depuis San José avec Nature Air qui décolle de l'aéroport Juan Santamaría. On pourra choisir de faire le voyage en bus depuis San José ou Limón jusqu'à Cariari et de là prendre un autre bus jusqu'à La Pavona. A La Pavona on trouvera un embarcadère pour rejoindre Tortuguero en bateau en moins de deux heures, traversant la jungle le long du río Suerte puis par le río Tortuguero.

C'est entre les mois d'avril et octobre que l'on pourra voir les tortues de mer géantes venir pondre sur la plage. Des visites guidées sont organisées de nuit car c'est le moment que choisissent les tortues pour débarquer.
Tout au long de l'année différentes activités sont proposées aux touristes : Balades en canoé autour de Tortuguero pour observer la faune et la flore de la région (singes, caïmans, tortues de rivières, iguanes et de nombreuses espèces d'oiseaux), randonnées dans la jungle, ascencion du Cerro Tortuguero d'une hauteur de 119 mètres pour admirer le paysage, visite du Musée du Conservatoire des Tortues de Mer, découverte du villa de Tortuguero et baignade sur la plage.


Annonces publicitaires

Carte du Costa Rica

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Costa Rica

* LAN Chile confond Miami et le Costa Rica
L’Institut Costaricien du Tourisme (ICT) a demandé des explications à LAN Airlines quant aux images utilisées dans une vidéo promotionnelle de la compagni [...]
* Attention à la dengue en Amérique Centrale
Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui a déjà fait 30 mo [...]
* Le Costa Rica mise sur le tourisme médical
Avec sa nature exubérante, ses volcans et ses plages, sa population parfois nonchalante mais surtout très hospitalière, le Costa Rica c’est vraiment la &# [...]
* Les destinations à découvrir en 2013
La célèbre revue touristique américaine Travel + Leisure a publié une liste de destinations très variées à découvrir au cours de l’année 2013. Parmi les 1 [...]
* Air Canada rouge s'envole en juillet
Rouge comme la feuille d’érable qui illustre le drapeau du Canada, la compagnie low cost mise en place par Air Canada prendra les airs au mois de juillet [...]
* Iberia pourrait abandonner La Havane, Saint Domingue et le Costa Rica
La compagnie aérienne Iberia serait sur le point de suspendre ses lignes entre l’Espagne et La Havane (Cuba), Santo Domingo (République Dominicaine) et Sa [...]
* Tremblement de terre au Costa Rica
Un séisme d’une magnitude de 7,6 sur l'échelle de Richter a touché le Nord-est du Costa Rica à 08h42 heure locale (14h42 GMT). Une alerte au tsunami a été [...]
* Le Costa Rica, le pays le plus heureux du monde
Pour la deuxième année consécutive le Costa Rica a été désigné comme le pays le plus heureux de la planète en recevant le HPI (Happy Planet Index) le plus élevé [...]

Vidéo

Photos du Costa Rica

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser