Americas > Voyages > Voyage-republique-dominicaine

Voyage en République Dominicaine



Plage de la République DominicaineC'est en 1492 que Christophe Colomb découvrit l'île et la baptisa Española («l'Espagnole») que les cartographes appeleront ensuite Hispaniola («Petite Espagne»). La République Dominicaine est le premier pays d'Amérique, où furent construits la première cathédrale, le premier hôpital, la première université...

La République Domicaine est devenue la première destination touristique des Caraïbes, devant Cuba, pour de nombreuses raisons : on ne vient pas vraiment à Saint-Domingue pour ses trésors architecturaux (rares en dehors de la capitale), mais pour ses trésors naturels, à commencer par les centaines de kilomètres de plages de sable blanc bordé de cocotiers qu'offre le pays.

Pour faciliter l'accès des touristes en République Dominicaine plusieurs aéroports internationaux ont été construits et celui de Punta Cana dépasse maintenant largement l'aéroport Las Américas de Santo Domingo avec 5 millions de passagers par an contre un peu plus de 3 millions pour celui de la capitale dominicaine.

Des plages magnifiques et ajoutez à cela beaucoup de soleil, quelques verres de rhum, l'omniprésente musique locale (bachata, merengue), des villages de pêcheurs, des baleines, des crocodiles, le plus haut sommet des Caraïbes (Pico Duarte)... et vous aurez tous les ingrédients pour des vacances de rêve ! Sans oublier cette subtile atmosphère issue du métissage des cultures espagnole et africaine, faite de petites tranches de vie, de sourires éclatants, de regards chaleureux, d'images multicolores et d'une gentillesse de chaque instant.

République Dominicaine : informations utiles

- Superficie : 48 442 km²
- Capitale : Saint Domingue
- Monnaie : Peso (1 € = 51.4822 Peso dominicain)
- Décalage horaire : - 6 heures en été, - 5 heures en hiver
- Horloge Parlante
- Santé : Aucun vaccin exigé.
- Climat : Située entre l'équateur et le tropique du Cancer, l'île bénéficie d'un climat tropical tempéré par les alizés. Il fait assez chaud en été et frais la nuit en hiver, surtout dans les montagnes. La température moyenne est de 30°C le jour et 20°C la nuit, la température de l'eau oscillant entre 26 et 28°C. On compte une saison des pluies en mai et juin et une autre en octobre-novembre, mais cela varie souvent d'une année à l'autre.
- Météo : Voir les températures
- Téléphone :
    France > République Dominicaine : Faire le 00 1809 + Numéro du correspondant
    République Dominicaine > France : Faire le 00      33 + Numéro du correspondant
- Courant : 110 V - Prévoir un adapteur pour fiches plates
- Formalités : Pas de Visa pour les ressortissants de la C.E.
- Adresses utiles :
    Ambassade de République Dominicaine : 45, rue de Courcelles 75008 Paris
    Tel : 01 53 53 95 95
    Ambassade de France : Calle las Damas n°42, Saint-Domingue.
    Tel : (1809) 687.52.70
- Réservation de chambres d'hôtel à Saint Domingue
- Réservation de chambres d'hôtel à Punta Cana
- Réservation de chambres d'hôtel à Puerto Plata
- Réservation de billet d'avion en République Dominicaine
- Réservation de séjours et circuits à République Dominicaine


Voyages en République Dominicaine

Billet d'avionBillets d'avion en République Dominicaine

République Dominicaine : Informations touristiques

Que voir et que faire en République Dominicaine ?

Si beaucoup de touristes arrivent en République Dominicaine par avion, un certain nombre d'entre eux en profitent pour visiter l'île lors d'une croisière sur la Mer des Caraïbes.

Le principal lieu de villégiature sur cette île c'est bien sûr Punta Cana avec ses magnifiques plages ainsi que celles de Bavaro située juste à côté. Mais Punta Cana n'est pas le seul endroit où l'on découvrira des plages de rêves; il en existe tout autour de l'île, près de La Romana qui dispose d'un complexe touristique très luxueux, à Boca Chica près de la capitale Saint domingue, à San Pedro de Macorís réputée pour les fruits de mer servis dans ses restaurants, à Puerto Plata, Sosua, Barahona ou le long de la Péninsule de Samana, un véritable paradis tropical où on peut même observer les baleines.

Si la côte offre une excellente infrastructure touristique avec des hôtels modernes et confortables au bord de la plage, la plupart offrant des séjours All Inclusive, l'intérieur des terres ne manque pas d'attrait non plus avec ses cascades chutant des montagnes recouvertes par la végétation tropicale, un paradis pour les amateurs de randonnées, de tourisme d'aventure et sportif.


Barahona

Barahona

Au bord de la Baie de Neiba Santa Cruz de Barahona, plus connue sous le nom de Barahona, est une des villes les plus importantes de République Dominicaine grâce à l'activité de son port et son attrait touristique.
Il faut dire que Barahona possède beaucoup d'atouts pour satisfaire ses visiteurs : de belles plages pratiquement vierges bordées de cocotiers, des montagnes et des forêts luxuriantes, des rivières avec de belles cascades, des paysages de toute beauté qui satisferont à la fois les amateurs de randonnées comme les touristes qui préfèrent se reposer au bord des eaux bleues de la Mer des Caraïbes.
A l'intérieur des terres on découvrira le Parc National de Cabral avec la Laguna Rincón, la plus grande lagune d'eau douce de la République Dominicaine peuplée de nombreuses tortues d'eau douce. En poursuivant sa route vers Haïti, on arrivera au Lac Enriquillo qui fait partie du Parc National de Isla Cabritos, un lac de 20 kilomètres de longueur où vivent de nombreux crocodiles et 62 espèces d'oiseaux dont les flamants des Caraïbes.
A 70 kilomètres au sud de Barahona, on rejoindra le Parc National Jaragua, le plus grand du pays et un des plus beaux avec ses nombreux flamants roses qui ont trouvé refuge dans la Laguna Oviedo, les îles Beata et Alto Velo.


Bayahibe

Bayahibe

A 10 kilomètres de La Romana, Bayahibe est une petite commune de la République Dominicaine très connue des touristes pour sa plage au bords des eaux couleur bleu turquoise de la Mer des Caraïbes. Le petit village de pêcheurs de Bayahibe a su garder son authenticité qui plait tant aux touristes qui pourront y prendre le bateau pour se rendre sur l'île Saona, la plus plus grande île du pays.
L'île Saona fait partie du Parc National de l'Est où l'on pourra observer 112 espèces d'oiseaux, des lamantins et des dauphins. Saona est une île qui compte de merveilleuses plages protégées par des récifs coralliens, des lagunes et une mangrove qui font le bonheur de nombreux oiseaux. A l'intérieur de l'île on pourra visiter la Cueva de Cotubanamá, une grotte baptisée du nom de l'ancien chef Taino qui s'y réfugia au début du 16ème siècle, fuyant les massacres du conquistador espagnol Nicolas de Ovando. On y trouvera également quelques vestiges archéologique de la civilisation Taino.


Jarabacoa

Jarabacoa

A 140 kilomètres au nord-ouest de Santo Domingo, Jarabacoa se trouve au coeur de la Cordillère Centrale, offrant un autre décor aux visiteurs qui souhaitent voir autre chose que les plages. A 529 mètres d'altitude, la ville de Jarabacoa sera le point de départ de belles excursions dans la montagne, à la découverte des Parcs Nationaux José Armando Bermudez et José del Carmen Ramirez.
Avec son climat agréable pratiquement toute l'année, c'est le lieu de prédilection pour ceux qui veulent faire des randonnées dans la montagne, des balades à cheval, du VTT, du canyoning et du rafting sur les rivières de la région où l'on pourra admirer de superbes cascades. Les plus intrépides pourront même y faire du parapente pour admirer le paysage depuis le ciel.
De Jarabacoa on pourra faire l'ascension du Pico Duarte, le point culminant de la République Dominicaine à 3098 mètres d'altitude. Pour faire l'ascencion de cette montagne, il faudra tout de même compter entre 9 et 10 heures.
On découvrira aussi la magnifique cascade de Baiguate sur la route qui mène à Constanza, ou celle de Jimenoa en prenant le chemin de La Vega. Sur la route de Manabao, le Club du río Jarabacoa vous proposera ses grandes piscines, son complexe sportif et ses restaurants où vous pourrez déguster des plats de la cuisine dominicaine.


La Romana

La Romana

A 130 kilomètres de Santo Domingo et à seulement 10 kilomètres de la très belle plage de Bayahibe, La Romana dispose de son propre aéroport international pour desservir cette station balnéaire qui s'est beaucoup développée ces dernières années.
Il faut avouer que La Romana s'est donnée les moyens pour attirer les touristes étrangers. Sur un complexe touristique de plus de 2 800 hectares, Casa de Campo, on trouvera une douzaine de piscines, une dizaine de restaurants, des parcours de golf, un terrain de polo et la reconstitution d'une cité toscane : Villa de Altos de Chavón. En se promenant à Villa de Altos de Chavón les visiteurs ont l'impression de se retrouver dans une cité méditerranéenne avec vue sur la Mer des Caraïbes. Parmi les édifices les plus connus de Villa de Altos de Chavón on citera l'église San Estanislao et surtout son amphithéâtre de 5 000 places où se sont produits de nombreux artistes internationaux.
La station balnéaire de Casa de Campo possède même un port pour accueillir les bateaux de croisière, permettant ainsi à leurs passagers de découvrir La Romana, Bayahibe et d'autres merveilles qu'offre la région.
Depuis La Romana on pourra faire une excursion jusqu'à Isla Catalina, une île merveilleuse avec des plages paradisiaques à seulement quelques kilomètres des côtes.
A 37 kilomètres à l'ouest de La Romana, la ville de San Pedro de Macorís présente une architecture intéressante avec ses grandes demeures de style colonial ayant appartenu aux riches exploitants de la canne à sucre, et on y trouvera également de belles plages de sable blanc.


Las Terrenas

Las Terrenas

Située au nord de la Péninsule de Samana, à 160 kilomètres de Santo Domingo, la petite commune de Las Terrenas était jadis un petit village de pêcheurs qui s'est transformé en une station balnéaire très appréciée des touristes étrangers grâce à son climat tempéré par les vents venant de l'océan et la beauté de ses paysages. Las Terrenas plait tellement aux étrangers qu'ils représentent plus d'un tiers de sa population.
Si le petit village de pêcheurs existe toujours, apportant sa touche pittoresque, on verra à Las Terrenas d'immenses plages de sable blanc bordées par de nombreux cocotiers qui entourent les résidences de tous ceux qui on choisi de s'installer dans ce petit paradis. Les plages les plus connues de Las Terrenas ont pour nom Playa Bonita, Playa Coson, Playa Las Ballenas et Playa Popy.
A 10 kilomètres de Las Terrenas on découvrira le village de El Limón, connu pour sa magnifique cascade chutant de 55 mètres dans une piscine naturelle au coeur de la jungle, un lieu agréable pour se rafraichir au cours de cette excursion.
A 38 kilomètres au sud-est de Las Terrenas, on rejoindra la principale ville de la péninsule, Santa Barbara de Samana faisant face à la Baie de Samana où se retrouvent chaque année de nombreuses baleines à bosse.
Las Terrenas pourra également être le camp de base vers le Parc national Los Haitises qui s'étend au sud de la Baie de Samana, un site enchanteur avec ses fjords qui se perdent dans la mangrove, ses nombreuses grottes, sa végétation exhubérante qui abrite une faune très riche. La visite du parc peut se faire depuis Sabana de la Mar (en venant de San Pedro de Marcoris ou La Romana), en bateau depuis Santa Barbara de Samana, ou depuis Sanchez qui se trouve à seulement 20 kilomètres de Las Terrenas.


Puerto Plata

Puerto Plata

San Felipe de Puerto Plata, plus communément appelée Puerto Plata, est une station balnéaire très appréciée des touristes sur la côte nord de la République Dominicaine. Située entre l'océan Atlantique et les montagnes, Puerto Plata est la ville du "printemps éternel" grâce à des températures moins élevées que celles ses stations balnéaires du sud de l'île.
Avec un aéroport international, un port important, un téléphérique, de nombreux bars, restaurants et boîtes de nuit, un centre historique de style victorien, sa Forteresse San Felipe, une zone franche et de nombreux centres commerciaux, Puerto Plata est une ville très animée et qui offre quelques unes des meilleures plages du pays comme Playa Dorada, Long Beach ou Cofresí, et surtout celles de Sosúa ou de Cabarete en se dirigeant vers l'est à destination du Parc National el Choco avec les fameuses grottes de Cabarete.
Vers l'ouest, à 48 kilomètres de Puerto Plata on découvrira Luperón et sa ravissante baie qui abrite les voiliers de plaisance, ainsi que ses belles plages tranquilles.
Pour découvrir les magnifiques paysages de Puerto Plata on pourra monter au sommet de la montagne qui se trouve dans le Parc National Isabel de Torres. La façon la plus rapide et la moins fatigante c'est de prendre le téléphérique qui vous y conduira. Du sommet du mont Isabel de Torres, un panorama merveilleux vous attend sur la région et les plages de Puerto Plata baignées par les eaux bleues de l'océan.


Punta Cana

Punta Cana

C'est très certainement la station balnéaire la plus connue de la République Dominicaine, desservie par un aéroport international qui reçoit des millions de passagers chaque année. Située sur la pointe orientale de l'île, Punta Cana offre 50 kilomètres de côtes bordées par des plages de carte postale dont la plus célèbre est celle de Bavaro où de nombreuses attractions s'y trouvent comme le Manati Park, un parc aquatique avec des lamantins, des dauphins et autres espèces aquatiques.
Les plages de Punta Cana s'étendent de Playa de Arena Gorda au nord jusqu'à Punta Cana y Juanillo, en passant par Playa Uvero Alto, Playa Macao, Playa El Cortecito, Playa Bávaro, Cabeza de Toro et Cabo Engaño.
Si les animations sont nombreuses à Punta Cana, on pourra aussi en profiter pour visiter la province de La Altagracia qui possède quelques merveilles naturelles à découvrir. A 66 kilomètres de Punta Cana, Boca de Yuma offre un cadre enchanteur au bord de la Mer des Caraïbes, et se trouve à quelques kilomètres du Parc National de l'Est, un des plus grands du pays et refuge des dauphins et des lamantins.
Higüey, à 52 kilomètres de Punta Cana, est une très ancienne ville coloniale fondée par Nicolas de Ovando en 1502. On y verra la Basilique de Nuestra Señora de la Altagracia qui fait l'objet d'un grand pèlerinage le 21 janvier car l'église est consacrée à la sainte patronne de la République Dominicaine. On y visitera aussi le Sanctuaire San Dionisio de Higüey qui abrite une couronne en or et pierres précieuses surmontée d'une croix incrustée de diamants et soutenue par deux anges en or massif.


Samana

Samana

Santa Barbara de Samana, que les gens nomment tout simplement Samana, est la principale ville de la Péninsule de Samana. Desservie par l'aéroport international Samana - El Catey qui se trouve à 48 kilomètres du centre ville et à 26 kilomètres de Las Terrenas, Santa Barbara de Samana est le lieu idéal pour découvrir la péninsule avec ses forêts topicales, ses montagnes et sa mangrove, observer les baleines qui viennent se reproduire dans la Baie de Samana, partir à la découverte du Parc National los Haitises par la mer, une des merveilles de la nature.
Le lieu le plus animé de Santa Barbara de Samana est le Malecón, une longue promenade le long de la mer avec des bars, des restaurants et des boutiques de souvenirs qui attendent les passagers des bateaux de croisière.
Depuis le port de Santa Barbara de Samana on pourra également rejoindre Cayo Levantado, une petite île tranquille où vous aurez l'impression de séjourner dans un véritable jardin tropical en passant une nuit ou plus dans son hôtel de luxe, le Gran Bahia Principe.
A 26 kilomètres au nord-est de Santa Barbara de Samana se trouve Las Galeras, sur la Bahía del Rincón entre les caps Cabrón et Samaná. Le village de Las Galeras est un endroit préservé de la Péninsule de Samana, avec de belles plages de sable fin qui forment une ligne blanche entre le bleu de l'océan et le vert des cocotiers.


Santiago de los Caballeros

Santiago de los Caballeros

Fondée en 1495 par Christophe Colomb sur l'emplacement sur la rive nord du río Yaque del Norte, Santiago de los Caballeros fut détruite par un tremblement de terre puis reconstruite à son emplacement actuel en 1506. Ancienne capitale du pays (1863-1865), l'urbanisme de Santiago de los Caballeros est influencé à la fois par l'architecture néoclassique française et le style victorien.
Malgré un passé qui remonte pratiquement aux origines de la conquête de l'Amérique, Santiago de los Caballeros possède assez peu de monuments ou d'édifices anciens. Parmi les principales attractions de la ville on citera le Monument aux Héros de la Restauration, le Marché Modèle sur la Calle Sol et ses nombreuses boutiques d'artisanat, le Musée d'Art Folklorique Tomás Morel, le Grand Théâtre du Cibao ou les calèches avec lesquelles vous pourrez découvrir le centre historique.
De Santiago on rejoindra rapidement les plages de Puerto Plata et de Sosua qui ne se trouvent qu'à 60 kilomètres, et autour de la ville on pourra découvrir les plantations de tabac de la Vallée du Cibao.


Santo Domingo

Santo Domingo

Avec 3 millions d'habitants, l'agglomération de Santo Domingo (ou Saint-Domingue en français) concentre le tiers de la population dominicaine. Fondée en 1496 par Bartolomeo Colomb, le frère de Christophe Colomb, Santo Domingo fut le siège du premier Gouvernement colonial en Amérique.
Le Centre Historique de Santo Domingo a été classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'Unesco et on y verra de belles demeures coloniales le long des ruelles pavées, l'Alcazar de Colón ayant appartenu à Diego Colón, le fils du Grand Amiral, la Fortaleza Ozama, la première cathédrale des Amériques (la Cathédrale Santa María La Menor), le Musée de las Casas Reales, le Monastère San Francisco, l'église et le couvent des Dominicains, la Puerta del Conde qui donne accès à une des principales rues piétonnes du centre historique, et de nombreux autres édifices sur une superficie de 5 km².
Les touristes ont la possibilité de parcourir plus de 500 ans d'histoire en 45 minutes grâce au Chu Chu Colonial, un train touristique qui leur fera découvrir les sites les plus importants de la vieille ville.
Après avoir visité le Centre Historique de Santo Domingo, on pourra s'éloigner de la ville pour rejoindre la plage de Boca Chica située à 33 kilomètres à l'est, en empruntant l'autoroute Las Américas qui passe devant l'aéroport international Las Américas.
Entre Boca Chica et San Pedro de Marcorís, c'est une succession de plages aussi belles les unes que les autres comme Playa Juan Dolio, une plage tranquille et protégée par un récif de corail.
A 20 kilomètres de Santo Domingo, face à l'aéroport, se trouve le Parc National Sous Marin La Caleta qui est considéré comme un des 5 meilleurs spots de plongée des Caraïbes.


Sosua

Sosua

A 25 kilomètres à l'est de Puerto Plata et à seulement 6 kilomètres de l'aéroport international Gregorio Luperon, Sosúa était il y a moins de 20 ans un petit village de pêcheurs bien tranquille. Mais peu à peu des hôtels se sont construits et Sosúa est devenue une des principales destinations touristiques de la République Dominicaine. Sosúa continue d'être cependant un lieu paisible car les complexes touristiques sont isolés les uns des autres au bord de belles plages de sable blanc protégées par une grande barrière de corail.
On va à Sosúa pour bronzer sur la plage, nager dans les eaux bleues de l'océan, pratiquer le snorkeling ou la plongée sous marine. Les nuits à Sosúa sont très animées avec de nombreuses discothèques et de bars dans le quartier El Batey.
En poursuivant la route vers l'est, à 20 kilomètres de Sosúa, on découvrira la très belle plage de Cabarete, une autre destination très appréciée des touristes étrangers qui peuvent y pratiquer de nombreux sports nautiques dont la planche à voile, le surf ou le kitesurf, Cabarete accueillant des épreuves internationales de planche à voile.


Annonces publicitaires

Carte de la République Dominicaine

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Dernières infos sur la Rép Dominicaine

* La République Dominicaine, meilleure destination de golf en Amérique Latine

Pour la troisième année consécutive la République Dominicaine a été désignée comme la meilleure destination de Golf d’Amérique Latine et des Caraïbes p [...]
* Vols de TAM de Brasilia à Punta Cana

L’Agence Nacional de l’Aviation Civile (ANAC) vient d’autoriser la compagnie aérienne TAM Airlines à opérer des vols entre Brasilia, la cap [...]
* Vol Paris ? La Romana avec Corsair

La compagnie aérienne Corsair International va ouvrir une nouvelle ligne entre l’aéroport de Paris Orly et celui de La Romana en République Dominicaine [...]
* Air Europa profite des suppressions de lignes d'Iberia en Amérique Latine

Dans le but de se restructurer, la compagnie Iberia a décidé de supprimer ou de baisser ses fréquences sur plusieurs lignes qu’elles desservaient entre [...]
* Plus de 15 millions de touristes aux Caraïbes en 2012

Les Caraïbes ont enregistré l’arrivée de plus en plus de touristes ces dernières années et en 2012 ils étaient plus de 15 millions venant du monde enti [...]
* JetBlue renforce ses liaisons vers la République Dominicaine

La compagnie lowcost américaine JetBlue Airways va ajouter un vol quotidien supplémentaire entre New York et les villes de Santo Domingo et Santiago de los C [...]
* Tortuga Bay, le meilleur hôtel des Antilles

Dessiné par Oscar de la Renta, l’hôtel boutique Tortuga Bay situé à Punta Cana en République Dominicaine, a été désigné Meilleur Hôtel des Caraïbes 201 [...]
* Le retour des baleines à bosse en République Dominicaine

La République Dominicaine n’est pas seulement une destination de plages et de clubs de vacances, c’est aussi un des meilleurs endroits pour obser [...]

Vidéo

Photos de la République Dominicaine

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser