Americas > Voyages > Villes > Cojutepeque

Cojutepeque



Cojutepeque

A 34 kilomètres de San Salvador, sur les flancs du Cerro de las Pavas, on découvrira la ville de Cojutepeque, capitale du département de Cuscatlán. Cette cité faisait partie de la Seigneurie de Cuscatlán et ce n'est qu'en 1659 que les colons espagnols s'y établirent. Cojutepeque a même eu l'honneur d'être la capitale du Salvador à quatre reprises : en 1832, en 1834, en 1839 et de 1854 à 1858, la quatrième fois en raison d'un trembement de terre qui détruisit complètement San Salvador.

Sur la tour principale de l'église San Sebastián on pourra voir l'Horloge d'Abd al-Rahman III qui marqua l'heure de 1839 à 1887. Comment est arrivée cette horloge jusqu'au Salvador ? Selon les historiens, elle faisait partie du butin de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle la Catholique après avoir expulsé les Maures d'Espagne. L'horloge fut ensuite offerte par Philippe II à la ville de Gracias a Dios avant d'être transférée à San Salvador puis Cojutepeque en 1839 quand le Général Francisco Morazán transféra en ces lieux la capitale suite au tremblement de terre qui détruisit San Salvador cette année là.

Comme beaucoup de villes salvadoriennes l'urbanisme de Cojutepeque ne laissera pas de souvenirs impérissables à ses visiteurs. C'est néanmoins une ville tranquille avec son aspect rustique et dont l'édifice le plus notable est l'église San Sebastian. Cojutepeque possède deux grandes places : la Plaza de Armas où se déroulait autrefois le marché, et la Plaza San Juan dominée jadis par un Ceiba (fromager) qui fut malheureusement coupé.

Que voir à Cojutepeque

Chorizos de Cojutepeque

L'attraction principale de Cojutepeque c'est le Cerro de Las Pavas à 1003 mètres d'altitude. A son sommet se trouve le Sanctuaire de la Vierge de Fátima, un lieu de pèlerinage très important du Salvador. C'est en 1949 que la grotte de la Vierge de Fátima fut construite et depuis de nombreux pèlerins s'y rendent, plus particulièrement le 13 mai quand des fêtes son organisées en son honneur.
Si vous passez par Cojutepeque un dimanche, sachez que ce jour-là à partir de 11h00 se déroule un festival gastronomique, l'occasion de déguster des plats typiques de la région dont les fameux Chorizos de Cojutepeque.
Les chorizos ne sont pas les seules attractions de Cojutepeque, on y trouvera aussi des productions artisanales qui on fait la réputation de la ville comme les chapeaux comparables à ceux qui sont confectionnés à Tecinango.

Festival de la Canne à Sucre de Cojutepeque La principale culture de Cojutepeque est la canne à sucre et durant les fêtes patronales, du 15 au 29 janvier, se déroule l'élection de Miss Canne à Sucre. C'est l'occasion de voir de ravissantes salvadoriennes en costume folklorique défiler dans les rues de Cojutepeque sur des chars tirés par des boeufs ou des tracteurs. Chacun de ces chars est décoré de produits propres aux différents cantons comme des chorizos, des chapeaux, des bananes, des courges ou autres. Le défilé se déroule au bruit des tambours et des pétards dans une joyeuse ambiance, comme pour tous les événements de ce Festival de la Canne à Sucre qui témoigne de l'art, la culture, la tradition et l'histoire de Cojutepeque.

A seulement 5 kilomètres à l'est de Cojutepeque on ne manquera pas de visiter la petite ville de El Carmen dont les édifices les plus notables sont ceux de la Mairie et de l'église de la Virgen del Carmen.
C'est entre le 4 et le 16 avril qu'ont lieu les fêtes patronales de cette petite commune, fêtes durant lesquelles on élit bien sûr la plus belle fille de la paroisse.

Chapeaux de Tenancingo A 20 kilomètres au nord de Cojutepeque on rejoindra Tenancingo, la ville du chapeau. Dans cette petite bourgade perchée à 600 mètres d'altitude c'est le Festival du Chapeau que l'on ne manquera pas si on a la chance d'être à cet endroit pendant les fêtes patronales. Comme à Cojutepeque, le point d'orgue de ces festivités c'est l'élection de la Reine de beauté de Tenancingo.



Comment aller à Cojutepeque

A 34 kilomètres à l'ouest de San Salvador, Cojutepeque se trouve sur la "Carretera de Oro" (la Route d'Or) et on peut envisager de faire l'excursion dans la journée en partant de San Salvador. On pourra également rejoindre Cojutepeque depuis San Salvador par la Panaméricaine qui passe par San Miguel avant de traverser le Honduras, le Nicaragua et le Costa Rica pour se terminer au sud du Panama, à Yaviza.

Pour ceux qui ne disposeraient pas de voiture il faudra prende le bus de la ligne 113 qui part du Parque Zurita à San Salvador pour rejoindre le Parque Central de Cojutepeque en une heure.
L'autre option sera de voir avec les agences de voyages de San Salvador qui proposent des excursions un peu partout dans le pays, certes pour un prix plus élevé que le bus mais vous offrant de nombreux services.

Circuler à Cojutepeque

moto taxiLe service de transport public à Cojutepeque est favorisé par la Panaméricaine qui traverse la ville d'est en ouest et qui permet de relier San Salvador et San Vicente.
La plupart des bus qui circulent dans le département et qui permettent de rejoindre les communes voisines partent du Parque Central. En général les visiteurs ne devraient pas avoir de difficultés à trouver un bus pour se déplacer dans les environs de Cojutepeque puisque des véhicules réalisent souvent les trajets plusieurs fois par jour et pour un prix dérisoire.

Pour ceux qui préfèreraient ne pas dépendre des horaires des bus qui en plus sont souvent bondés, ils auront le choix entre les taxis, les motos taxis et les minibus des agences de voyages pour découvrir la région, mais pour un tarif bien plus élevé.
Si vous choisissez de monter dans un taxi ou un moto taxi, mettez-vous d'accord avec le chauffeur sur le tarif de la course.


Partir de Cojutepeque


Terminal de bus Cojutepeque

Le Terminal de Bus de Cojutepeque se trouve en plein centre, près du Parque Zurita, mais plusieurs stations intermédiaires se trouvent réparties dans la commune dont la Station Panaméricaine, l'arrêt d'autobus de colonía Fátima, l'arrêt Santa Lucía, la Station Cojutepeque Centro ou l'arrêt de l'Hôpital Notre-Dame de Fátima.

Les principales lignes de bus passant à Cojutepeque sont les lignes 113 et 116 qui permettront aux voyageurs de rejoindre San Salvador en une heure ou San Vicente en moins de 40 minutes.
On pourra également rejoindre la ville de San Miguel en prenant la ligne 113 qui emprunte la Panaméricaine et qui poursuit son chemin vers La Unión et le Honduras, permettant de rallier Choluteca.

Hôtels à Cojutepeque

Hotel TitanicOn trouvera plusieurs hôtels à Cojutepeque mais comme pour la plupart des villes salvadoriennes ceux-ci ne sont pas répertoriés par les centrales de réservation classiques. Il faudra donc trouver son hébergement sur place ou appeler les hôtels au numéro de téléphone indiqués pour réserver une chambre, notamment si vous voyagez durant les fêtes patronales des communes environnantes de Cojutepeque.

Au cas où les hôtels seraient complets à certaines dates, le plus sûr sera de réserver une chambre à San Salvador et faire le voyage dans la journée puisque Cojutepeque ne se trouve qu'à moins d'une heure de bus de la capitale salvadorienne.


Liste d'hôtels à Cojutepeque

  • Fiesta Motor Inn : Tél. (503) 2372-3510
  • Hotel Titanic : Tél. (503) 2372-3934
  • Cabañas Sol y Luna : Tél. (809) 7480-996 à Santo Domingo
  • Motel 39 : Tél. (503) 2378-0165 à San Rafael Cedros
  • Alquileres Molina : Tél. (503) (503) 2372-1402 - Location de chalets

Annonces publicitaires

Plan de Cojutepeque

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Salvador

* Le Salvador s'attend à un record grâce à la Fin du Monde
Le Ministre du Tourisme du Salvador, José Napoleón Duarte, a déclaré que son pays pourrait recevoir plus de 150 000 touristes en décembre, un record. Selon Duar [...]
* La Route du Café du Salvador
Le Salvador vient de lancer officiellement sa « Route du Café » qui offrira aux touristes une option supplémentaire pour découvrir les beaut [...]
* Iberia fait la promo du vol Madrid ? San Salvador
La compagnie aérienne Iberia offre des billets d’avion à prix réduit pour faire la promotion de sa nouvelle liaison entre Madrid – San Salvador qui [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Salvador

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser