Americas > Voyages > Villes > Guna-yala

Guna Yala



Guna Yala

Le Guna Yala, connu avant 2011 sous le nom de "Kuna Yala", est une des trois comarques situées près de la côte Caraïbe du Panama avec celle d'Emberá-Wounaan à l'est et celle de Ngäbe-Buglé à l'ouest. C'est dans ces provinces que se concentre la plus grande partie de la population indigène et la plus connue des trois est celle de Guna Yala habitée par les indiens Guna (ou Kuna).

Sur cette frange de terre de 230 kilomètres de longueur au bord de la Mer des Caraïbes et sur 36 de ses 365 îles, la population vit essentiellement de la pêche, de l'agriculture et de la vente de produits artisanaux aux touristes de plus en plus nombreux à vouloir découvrir le mode de vie des Guna. Quand les hommes partent à la pêche ou travaillent dans les champs de maïs ou de cannes à sucre, les femmes confectionnent des "molas", c'est à dire de magnifiques pièces de tissus très colorés qui serviront à la réalisation de vêtements ou seront utilisés pour la décoration intérieure. Certains molas sont de véritables oeuvres d'art qui séduisent les touristes lors de leur séjour au Guna Yala et qui n'hésitent pas à les acheter, contribuant ainsi à l'économie de cette communauté amérindienne.

Que voir au Guna Yala

Femmes Guna

Beaucoup de touristes se rendent au Guna Yala pour découvrir le peuple Guna qui a conservé ses traditions tansmises de génération en génération à travers ses rites, ses danses et ses fêtes.
Une des fêtes les plus importantes des Guna c'est "ico-inna", la Fête de l'aiguille. Quand une jeune fille réalise sa première menstruation, on organise une fête pendant laquelle on lui perfore la cloison nasale pour lui placer un anneau.
"Inna-suit" est l'équivalent pour les catholiques du baptème, une fête qui est organisée quand l'enfant a entre 4 et 5 ans et au cours de laquelle on lui coupe les cheveux pour la première fois.
Quant à "inna-mutiki", c'est la fête à laquelle participe toute la communauté puisqu'il s'agit de célébrer un nouveau mariage, des festivités qui vont durer plusieurs jours.

Réserve Naturelle Nusagandi Sur la route qui mène au Guna Yala on passera par la Réserve Naturelle Nusagandi où l'on doit payer un droit d'entrée de 6 US$ pour entrée dans la comarque. Dans ce refuge de la vie sauvage considéré comme ayant une des plus grandes biodiversités au monde, tous les employés sont des indigènes Guna qui vous serviront de guides pour découvrir la faune et la flore de la région.
Ces guides vous emmèneront sur différents sentiers comme le Sendero Ina Igar où l'on découvrira plus d'une cinquantaine de plantes médicinales ou le Sendero Yannu Igar où l'on pourra voir de nombreux animaux.
Au cours de vos randonnées sur le Sendero Ibe Igar vous verrez également une magnifique cascade sur le cours de la rivière, un lieu où l'on prendra plaisir à se baigner dans les eaux fraîches.

îles San Blas Parmi les nombreuses îles qui bordent le Panama les îles San Blas sont parmi les plus connues et les plus appréciées des touristes. Là aussi, les indiens Gunas vivent de la pêche, de la chasse et de la collecte des noix de coco, conservant les mêmes traditions que ceux qui vivent sur le continent.
Il y a autant d'îles que de jours de l'année dans cet archipel devenu une des principales destinations touristiques du Panama en raison de la beauté de ses plages de sable blanc bordées par les eaux transparentes de la Mer des Caraïbes. C'est l'endroit rêvé pour nager, faire du kayak de mer, pêcher, explorer les fonds marins en faisant de la plongée sous-marine ou plus simplement du snorkeling.
Le séjour est plutôt rustique à San Blas; on dormira le plus souvent dans des huttes ressemblantes à celles des Guna, la plupart du temps sans électricité, mais la gentillesse des habitants, la tranquillité des lieux et la beauté des paysages vous donneront l'impression d'être arrivé au paradis.

Capurganá Capurganá est une petite communauté colombienne peuplée par les descendants des esclaves africains, située à quelques kilomètres de la frontière entre le Panama et la Colombie. Les indigènes Guna qui vivaient auparavant sur ces terres ce sont déplacés vers la comarque du Guna Yala.
Capurganá dispose aujourd'hui d'un aéroport qui permet de connecter cette petite communauté au reste de la Colombie. Grâce à cet aéroport le tourisme s'y est développé et Capurganá est devenue une des destinations privilégiées pour les amoureux de l'écotourisme, arrivant de Medellín par avion ou de Puerto Obaldía, au Guna Yala, en bateau.
A Capurganá de nombreuses activités sont proposées aux touristes qui pourront y pratiquer la plongée sous-marine, nager dans les eaux chaudes du Golfe de Urabá et profiter des belles plages.
Les amateurs de randonnées marcheront sur les sentiers de montagne pour rejoindre la commune de Sapzurro à la frontière du Panama, puis pourront poursuivre leur chemin jusqu'à La Miel, au Panama, un site enchanteur avec ses belles plages de sable blanc.



Comment aller au Guna Yala

Air PanamaForêts, rivières, belles plages de sable blanc, îles paradisiaques, un peuple authentique et chaleureux, la comarque de Guna Yala a vraiment tout ce qu'il faut pour séduire les touristes. La seule difficulté c'est d'y arriver.
On pourra rejoindre El Porvenir, la capitale de la province, en prenant un vol d'Air Panama qui fera le trajet en 30 minutes depuis Panama City. De là, vous utiliserez le bateau pour découvrir les magnifiques îles coralliennes de Guna Yala.
Un aller simple entre Panama City et El Porvenir, la capitale du Guna Yala, coûte 85 US$ et l'aller/retour est proposé à partir de 160 US$. El Porvenir se trouve sur l'île du même non, à l'est de la péninsule de San Blas. C'est à partir de cette ville que vous trouverez de nombreuses embarcations vers les différentes îles de l'archipel de San Blas, les prix dépendant de la distance.

Air Panama propose d'autres vols pour se rendre au Guna Yala depuis Panama City comme Mulatupo située à l'est de la comarque. Le billet d'avion aller simple est proposé à partir de 102 US$.
Mulatupo est une petite commune de 2 000 habitants qui n'offrent aucune infrastructure touristique, mais on y trouvera des embarcations pour se rendre vers des îles très peu fréquentées en raison de leur éloignement.

Pour 94 US$ Air panama vous emmènera à Playón Chico, une des îles les plus peuplées du Guna Yala connue également sous le nom d'Ukupseni dans la langue indigène. Sur cette île les Guna vivent également de la pêche et de la confection des Molas qui plaisent tant aux touristes. On y trouvera quelques hébergements et des embarcations pour se rendre vers les îles voisines.

Air panama relie également Puerto Obaldía à Panama City pour 121 US$ l'aller simple, une petite commune près de la frontière de la Colombie. C'est à partir de Puerto Obaldía que l'on visitera les îles les plus à l'est de la côte du Panama et c'est aussi de là que l'on pourra prendre une embarcation pour se rendre à Capurganá, en Colombie, un voyage d'une durée de moins d'une heure pour environ 10 US$.

Par voie terrestre il vaudra mieux faire le trajet avec une agence spécialisée qui vous conduira en 4x4 en prenant la Panaméricaine à destination de la province de Darién, jusqu'à la commune El Llano où l'on prendra un chemin vers le nord qui traversera la montagne avant d'arriver à Cartí sur la côte Caraïbe.
Une fois sur place vous aurez le choix entre plusieurs îles que vous rejoindrez en bateau : Isla Aguja, Isla Porvenir, Isla Iguana, Isla Anzuelo, Isla Bidirdub ou Isla Perro... vous n'aurez que l'embarras du choix, des îles d'une beauté exceptionnelle entourée par des eaux transparentes pour vous permettre de mieux voir la faune aquatique à portée de main.

Comment visiter le Guna Yala

transport en bateau au Guna YalaPour la très grande majorité des touristes, la visite du Guna Yala se résumera à la découverte des principale îles de l'Archipel San Blas qui possèdent la meilleure infrastructure hôtelière et tous les services nécessaires pour se déplacer entre les îles.

Découverte des communautés Kuna, balades entre les îles en kayak de mer ou en voilier, snorkeling ou plongée sous-marine, ou tout simplement se prélasser sur des plages magnifiques, il faut avouer que cela est plus que suffisant pour la plupart des touristes.

Parmi les îles les plus visitées de l'archipel on citera El Porvenir qui est le point d'arrivée d'une grande majorité de touristes, mais aussi Narasgandup, Isla Perro, Isla Diablo, Playón Chico, Carti Sugtup, Carti Tupile, Carti Yandup, Icotup, Ailigandí, Isla Aguja, Isla Piedra, Isla Iguana, Isla Pozo, Wichuwala ou Nalunega.

Depuis ces îles on pourra découvrir les côtes du Golfe de Guna Yala et s'aventurer à l'intérieur des terres en navigant sur des rivières comme le río Mandinga qui permet d'accéder aux communautés de Mandiyala et de Gangandi. Une fois sur les lieux vous pourrez faire des randonnées dans la forêt tropicale afin d'y découvrir sa très riche biodiversité.

Si vous ne savez pas trop comment organiser votre séjour dans la comarque de Guna Yala, laissez-vous guider par les agences de voyages de Panama City qui proposent cette excursion, ou par celles installées à El Porvenir si vous préférez vous y rendre par vos propores moyens.
Pour avoir une idée des tarifs de ces excursions vous pouvez regarder ce que proposent certaines agences comme Kuna Tours Adventure ou Gunayala Trips & Tours.


(Tarifs en mai 2014 donnés à titre indicatif en dollar US puisque le Balboa est aligné sur le cours de la monnaie américaine)

Hôtels au Guna Yala

Cabañas NarasgandupL'hébergement dans la comarque du Guna Yala est plutôt rustique dans la plupart des îles, même si certaines d'entre elles disposent de bungalows plus confortables et plus luxueux que la moyenne. On aura parfois le choix entre un bungalow sur la plage ou sur pilotis pour avoir vraiment la sensation d'être les pieds dans l'eau.

Si vous décidez de voyager avec un Tour Opérateur vous n'aurez pas à vous préoccuper de l'hébergement puisque tout est inclus dans le séjour, mis à part certains droits d'entrée et excursions vers les îles voisines.

Pour ceux qui voyagent par leurs propres moyens, ils trouveront ci-dessous une liste de quelques hébergements conseillés sur différentes îles du Guna Yala. Même si l'offre d'hébergement est assez importante, il est recommandé de faire ses réservations à l'avance en contactant l'un de ces établissements.


Liste d'hôtels au Guna Yala

Annonces publicitaires

Plan du Guna Yala

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Panama

* 5 plages de rêve au Panama

Le Panama est devenue une destination très à la mode ces derniers temps et de plus en plus de compagnies aériennes proposent des vols à destination de l̵ [...]
* Attention à la dengue en Amérique Centrale

Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui a déjà fait 30 [...]
* Lufthansa s'intéresse au Panama

La compagnie aérienne Lufthansa s’apprêterait à faire de l’aéroport international de Tocumen, à Panama, un nouveau hub pour desservir l’Amé [...]
* Panamá The Way

L’Office du Tourisme de Panama a diffusé un nouveau clip publicitaire pour faire la promotion du pays et de la ville de Panama au niveau international. [...]
* Panama n'est pas seulement un canal

Écouter les oiseaux et le bruit du vent dans les arbres, découvrir des paysages merveilleux, oublier le tumulte des villes… Panama vous offre d’a [...]
* Plages de carte postale

La grande majorité des touristes adorent aller à la plage mais reconnaissons-le, les plus belles plages se trouvent dans les pays tropicaux. Vous avez été ce [...]
* Une liaison internationale pour Iquitos au Pérou

Voilà une nouvelle qui devrait réjouir les voyageurs et les habitants d’Iquitos, une ville du Pérou au milieu de la forêt amazonienne. A partir du 14 j [...]
* Que faire et que voir à Panama ?

Le Panama est la destination touristique qui monte en Amérique Latine et les compagnies aériennes sont de plus en plus nombreuses à proposer des vols vers Pa [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Panama

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser