Amérique Latine Billet d'avion Voyage en Amérique Latine
Billet d'avion

Voyages

Recherche


 - Argentine
 - Brésil
 - Chili
 - Cuba
 - R. Dominicaine
 - Guatemala
 - Mexique
 - Pérou

Services en Direct
Guides de Voyages
Voyage au Panama
Cartes et Plans
Galerie Photos
Correspondances
Cartes Postales
Billet d'avion
Forums
Géographie
  Argentine
  Belize
  Bolivie
  Brésil
  Chili
  Colombie
  Costa Rica
  Cuba
  Rép. Dominicaine
  Equateur
  Guatemala
  Guyana
  Guyane
  Haïti
  Honduras
  Mexique
  Nicaragua
  Panama
  Paraguay
  Pérou
  Salvador
  Surinam
  Uruguay
  Venezuela
Sites à voir
  - Panama Voyages

Statistiques
statistiques
Hit-Parade

Panama : Géographie, économie, société

Drapeau Panama

Panama




Carte Panama

Panama : comparer les prix des billets d'avion pour le Panama


Le Panamá est un pays situé sur l'isthme reliant l'Amérique du Sud à l'Amérique centrale. Traversé par le canal de Panamá, le pays est limité au nord par la mer des Caraïbes, à l'est par la Colombie, au sud par l'océan Pacifique et à l'ouest par le Costa Rica.
Sa superficie est de 75 517 km2. La capitale et plus grande ville du pays est Panamá.

Votre avion pour le Panama   Billet d'avion pour le Panama
Paris - Panama City
Panama City - San José
Bruxelles - Panama City
Panama City - Mexico

Géographie
Société
Economie
Histoire


Géographie

Le Panamá est coupé dans sa longueur par plusieurs chaînes montagneuses. La sierra de Tabasará pénètre dans le pays par l'ouest. Son altitude moyenne est de 1 525 m, et son plus haut sommet, le Barú, un volcan éteint, atteint 3 475 m.

À l'est du canal, la cordillère de San Blas et la serranía del Darién, plus basses, ont une altitude moyenne de 915 m environ et sont presque entièrement situées à l'intérieur du pays. La région comprise entre les deux systèmes montagneux est formée de collines de 100 à 450 m de hauteur, de vallées fertiles bien arrosées et de plaines. Elle est entièrement couverte de forêts touffues et surmontée de crêtes, d'arêtes et, par endroits, de plaines et de hauts plateaux. Depuis les deux chaînes se déversent environ 325 rivières et cours d'eaux qui rejoignent le Pacifique et 150 qui descendent jusqu'à la mer des Caraïbes.

Le principal fleuve est le Tuira, qui se jette dans le golfe de San Miguel, sur la côte pacifique. Un autre grand fleuve, le Chagres, qui prend sa source dans le centre du pays, a été barré pour former le lac Gatún, qui communique avec le canal de Panamá.

La bande étroite (90 km au minimum) que forme le Panamá s'élargit au centre sud dans la péninsule d'Azuero, qui ferme le golfe de Panamá. Celui-ci abrite l'archipel des Perles, qui est constitué d'une centaine de petites îles d'une superficie totale de 1 165 km2.

Le Panamá jouit d'un climat tropical avec des températures moyennes annuelles allant de 23° à 27°C dans les régions côtières. Dans l'intérieur, à haute altitude, la température moyenne est de 19°C. La saison des pluies dure d'avril à décembre.


Société

La population du Panamá est estimée à 2,63 millions d'habitants. La population du pays est composée à plus de 75% de métis (d'origine amérindienne et européenne) et de mulâtres (issus d'Africains et d'Européens), et d'environ 6% d'Amérindiens de souche - surtout des Cunas, des Guaymis et des Chocos - le reste étant d'origine asiatique, africaine ou européenne.

Le Panamá est divisé en neuf provinces et un territoire spécial, Comarca de San Blas.
La capitale, Panamá, compte environ 950 000 habitants, suivie par Colón (140 000 habitants), à l'extrémité nord du canal de Panamá, et David (102 500 habitants), ville agricole située près de la frontière du Costa Rica.
La langue officielle est l'espagnol mais l'anglais est également très employé.


Gouvernement et vie politique

Le Panamá est gouverné d'après une constitution adoptée en 1972 et entièrement révisée en 1983. Le chef de l'État est un président élu au suffrage universel, en même temps que deux vice-présidents, et assisté d'un cabinet. Le Panamá dispose d'une Assemblée de 67 membres élus pour cinq ans au suffrage direct.


Economie

La principale source de revenus du pays provient du canal. La zone franche de Colón, la deuxième du monde après celle de Hong Kong, est une des assises de l'économie du pays, ainsi que le système des pavillons de complaisance qui assure au Panamá d'importants revenus et en fait le deuxième pays du monde pour l'importance de la flotte. Seul un tiers des habitants dispose d'un véritable travail salarié. Le reste de la population travaille dans l'agriculture de subsistance, le secteur informel ou est au chômage.

Environ 8% du territoire panaméen est consacré à l'agriculture. Les principales cultures sont la banane, la banane plantain, la canne à sucre, le riz, le maïs et le café. La forêt panaméenne produit divers types de bois, en particulier de l'acajou. De grandes plantations, généralement dirigées par des sociétés nord-américaines, produisent des bananes, de la canne à sucre et du cacao.
L'unité monétaire du Panamá est le balboa, qui est divisé en 100 centésimos.

Tourisme : Réservation de séjour



Retour vers le haut - Géographie - Histoire du Panama

Annonces





Americas - Découvrez un nouveau monde - Americas dans vos favoris
| © Americas-fr, 1999-2013 | Publicité | Contacts | Partenariat | Plan du Site | Google+