Panama : Géographie



Carte PanamaLe Panamá est un pays situé sur l'isthme reliant l'Amérique du Sud à l'Amérique centrale. Traversé par le canal de Panamá, le pays est limité au nord par la mer des Caraïbes, à l'est par la Colombie, au sud par l'océan Pacifique et à l'ouest par le Costa Rica.
Sa superficie est de 75 517 km2. La capitale et plus grande ville du pays est Panamá.

Le Panamá est coupé dans sa longueur par plusieurs chaînes montagneuses. La sierra de Tabasará pénètre dans le pays par l'ouest. Son altitude moyenne est de 1 525 m, et son plus haut sommet, le Barú, un volcan éteint, atteint 3 475 m.

À l'est du canal, la cordillère de San Blas et la serranía del Darién, plus basses, ont une altitude moyenne de 915 m environ et sont presque entièrement situées à l'intérieur du pays. La région comprise entre les deux systèmes montagneux est formée de collines de 100 à 450 m de hauteur, de vallées fertiles bien arrosées et de plaines. Elle est entièrement couverte de forêts touffues et surmontée de crêtes, d'arêtes et, par endroits, de plaines et de hauts plateaux. Depuis les deux chaînes se déversent environ 325 rivières et cours d'eaux qui rejoignent le Pacifique et 150 qui descendent jusqu'à la mer des Caraïbes.



Panama City Portobelo Gamboa Contadora Darien
Photos du Panama

Le principal fleuve est le Tuira, qui se jette dans le golfe de San Miguel, sur la côte pacifique. Un autre grand fleuve, le Chagres, qui prend sa source dans le centre du pays, a été barré pour former le lac Gatún, qui communique avec le canal de Panamá.

La bande étroite (90 km au minimum) que forme le Panamá s'élargit au centre sud dans la péninsule d'Azuero, qui ferme le golfe de Panamá. Celui-ci abrite l'archipel des Perles, qui est constitué d'une centaine de petites îles d'une superficie totale de 1 165 km2.

Le Panamá jouit d'un climat tropical avec des températures moyennes annuelles allant de 23° à 27°C dans les régions côtières. Dans l'intérieur, à haute altitude, la température moyenne est de 19°C. La saison des pluies dure d'avril à décembre.

Données sur le Panama

- Devise : "Pro Mundi Beneficio"
- Hymne national : Himno Istmeño
- Superficie : 75 420 km² - 118ème rang mondial
- Capitale : Panama City
- Monnaie : Balboa - (1 € = 1.1187 Balboa)
- Climat : Avec un climat topical maritime, les températures sont chaudes et l'humidité de l'air est très élevée. La meilleure saison pour visiter le Panama est la saison sèche qui va de janvier à mai
- Météo : Voir les températures
- Frontières terrestres : 555 km, dont 330 km avec le Costa Rica et 225 km avec la Colombie
- Côtes : 2 490 km
- Point culminant : Volcan Baru (3 475 m)
- Resources naturelles : Banane, riz, maïs, café, canne à sucre, ananas, melon, bois, crustacés, or, fer, cuivre
- Population : 3 510 045 habitants (2012)
- Densité : 46,5 hab./km²
- Groupes ethniques : 68% de Métis, 15% de Blancs, 10% de Noirs, 6% d'Amérindiens et 1% d'Asiatiques
- Gouvernement : République
- Président : Juan Carlos Varela (1er juillet 2014)
- Indépendance : 3 novembre 1903
- Régions : Le Panama est divisé en 9 Provinces (Bocas del Toro, Chiriquí, Coclé, Colón, Darién, Herrera, Los Santos, Panama, Veraguas) et 5 Comarques formés par des territoires autonomes indigènes (Emberá, Kuna de Wargandí, Kuna de Madugandí, Ngöbe-Buglé, Kuna Yala)
- Fête nationale : 3 novembre (Indépendance de la Colombie en 1903)
- Fuseau horaire : UTC -5

Himno Istmeño

Alcanzamos por fin la victoria
En el campo feliz de la unión;
Con ardientes fulgores de gloria
Se ilumina la nueva nación

Es preciso cubrir con un velo
Del pasado el calvario y la cruz;
Y que adorne el azul de tu cielo
De concordia la espléndida luz.

El progreso acaricia tus lares.
Al compás de sublime canción,
Ves rugir a tus pies ambos mares
Que dan rumbo a tu noble misión.

En tu suelo cubierto de flores
A los besos del tibio terral,
Terminaron guerreros fragores;
Sólo reina el amor fraternal.

Adelante la pica y la pala,
Al trabajo sin más dilación,
Y seremos así prez y gala
De este mundo feraz de Colón.

Société panaméenne

Gunas au Panama

La population du Panamá est estimée à 3,5 millions d'habitants. La population du pays est composée à plus de 68% de métis (d'origine amérindienne et européenne) et de mulâtres (issus d'Africains et d'Européens), et d'environ 6% d'Amérindiens de souche - surtout des Gunas, des Guaymis et des Chocos - le reste étant d'origine asiatique, africaine ou européenne.

La population du Panama est très hétéroclyte puisqu'on y trouvera des habitants issus de très nombreuses nationalités et venant de tous les continents. Avec des origines aussi variées, les religions sont aussi très diverses au Panama même si le catholicisme est dominant. On y trouvera cependant des protestants, des adventistesn des témoins de Jehovah, des mormons, des juifs, des bouddhistes, des hindouïstes ou des musulmans.

Le Panamá est divisé en neuf provinces et un territoire spécial, Comarca de San Blas.
La capitale, Panamá, compte environ 1,3 million habitants, suivie par Colón (220 000 habitants), à l'extrémité nord du canal de Panamá, et David (145 000 habitants), ville agricole située près de la frontière du Costa Rica.
La langue officielle est l'espagnol mais l'anglais est également très employé.

Gouvernement et vie politique

Le Panamá est gouverné d'après une constitution adoptée en 1972 et entièrement révisée en 1983. Le chef de l'État est un président élu au suffrage universel, en même temps que deux vice-présidents, et assisté d'un cabinet. Le Panamá dispose d'une Assemblée de 67 membres élus pour cinq ans au suffrage direct.

En 1994, la constitution a été une nouvelle fois modifiée et c'est celle qui régit l'organisation des pouvoirs actuellement au Panama. Le Président de la République est élu au suffrage universel pour une durée de 5 ans et ne peut se représenter pour les deux mandats présidentiels suivant son élection. Il lui suffit d'arriver en tête pour être élu, la constitution ne prévoyant pas de deuxième tour. Les deux vice-présidents sont élus sur le même bulletin que le président.

Après la chute du régime militaire de Noriega en 1989, Guillermo Endara Galimany du Parti Panameñista a été élu pésident du Panama avec 62,5% des voix contre le candidat du Parti Révolutionnaire Démocratique. En 1994, c'est le candidat du Parti Révolutionnaire Démocratique Ernesto Pérez Balladares qui remporte les élections avec seulement 33,3% des voix mais devançant la candidate du Parti Panameñista qui n'a réuni que 29.4% des votes. C'est sous son mandat que le Panama fait son entrée à l'OMC en 1995.

Mireya Moscoso est la première femme en 1999 à devenir présidente du Panama en gagnant les élections avec 42% des voix. C'est sous son mandat que le pays a retrouvé la souveraineté sur le Canal de Panama. Elle s'est attachée à moderniser les institutions publiques, rénover l'aéroport de Tocumen et promouvoir Panama comme une destination touristique.

En 2004, Martín Torrijos Espino du Parti Révolutionnaire Démocrate remporte les élections présidentielles avec 47% des voix grâce au soutien des sociaux démocrates et des libéraux.

Le Parti Révolutionnaire Démocrate et le Parti Panameñista se sont partagés très longtemps le pouvoir au Panama, mais en 2009 les libéraux s'imposent avec le candidat du Changement Démocratique, Ricardo Martinelli, qui triomphe aux élections présidentielles avec 60,3% des voix face à la candidate du PRD, Balbina Herrera.
Le 4 mai 2014 c'est le candisat du Parti Panaméen, Juan Carlos Varela, qui remporte les élections présidentielles face à José Domingo Arias.

Economie panaméenne

Canal de Panama

La principale source de revenus du pays provient du canal. La zone franche de Colón, l'une des plus importantes du monde après celles de Hong Kong, Miami et Ciudad del Este, est une des assises de l'économie du pays, ainsi que le système des pavillons de complaisance qui assure au Panamá d'importants revenus et en fait le deuxième pays du monde pour l'importance de sa flotte. Seul un tiers des habitants dispose d'un véritable travail salarié. Le reste de la population travaille dans l'agriculture de subsistance, le secteur informel ou est au chômage.

Environ 8% du territoire panaméen est consacré à l'agriculture. Les principales cultures sont la banane, la banane plantain, la canne à sucre, le riz, le maïs et le café. La forêt panaméenne produit divers types de bois, en particulier de l'acajou. De grandes plantations, généralement dirigées par des sociétés nord-américaines, produisent des bananes, de la canne à sucre et du cacao.

Le système bancaire du Panama est considéré comme un des plus solides au monde, facteur qui a permis au pays de se développer depuis les années 1990. C'est le pays d'Amérique Centrale qui affiche le PIB par personne le plus élevé et qui attire le plus d'investisseurs en raison de la stabilité de son économie.

Le Tourisme représente une part importante du PIB du pays grâce aux 2 millions de visiteurs qui entrent chaque année au Panama pour découvrir son canal, ses plages et depuis quelques temps, faire de l'écotourisme dans ses forêts tropicales.
L'unité monétaire du Panamá est le balboa, qui est divisé en 100 centésimos.

Tourisme au Panama

Panama

Panama

On visitera son centre historique et les vestiges Panamá la Vieja, et on admirera la vue sur la ville depuis la la Calzada de Amador à l'entrée du Canal de Panama. Proche de la nature, Panama vous propose aussi de découvrir la biodiversité du pays.

Bocas del Toro

Bocas del Toro

situé au sud de l'île Colón, l'aéroport de Bocas del Toro est la porte d'entrée vaers l'archipel du même nom, un des sites les plus touristiques du panama en raison de la beauté des plages et des paysages.

Archipel des Perles

Archipel des Perles

C'est dans l'Océan Pacifique que les touristes découvriront quelques unes des plus belles îles du pays, des terres pratiquement vierges qui vous donneront l'impression de jouer à Robinson Crusoé sur des plages magnifiques.

Annonces publicitaires

Carte du Panama

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Dernières infos sur le Panama

* Attention à la dengue en Amérique Centrale
Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui [...]
* Lufthansa s'intéresse au Panama
La compagnie aérienne Lufthansa s’apprêterait à faire de l’aéroport international de Tocumen, à Panama, un nouveau hub pour desserv [...]
* Panamá The Way
L’Office du Tourisme de Panama a diffusé un nouveau clip publicitaire pour faire la promotion du pays et de la ville de Panama au niveau [...]
* Panama n'est pas seulement un canal
Écouter les oiseaux et le bruit du vent dans les arbres, découvrir des paysages merveilleux, oublier le tumulte des villes… Panama vous o [...]
* Plages de carte postale
La grande majorité des touristes adorent aller à la plage mais reconnaissons-le, les plus belles plages se trouvent dans les pays tropicaux. Vo [...]
* Une liaison internationale pour Iquitos au Pérou
Voilà une nouvelle qui devrait réjouir les voyageurs et les habitants d’Iquitos, une ville du Pérou au milieu de la forêt amazonienne. A [...]
* Que faire et que voir à Panama ?
Le Panama est la destination touristique qui monte en Amérique Latine et les compagnies aériennes sont de plus en plus nombreuses à proposer de [...]
* Copa Airlines ouvre 3 nouvelles lignes
La compagnie aérienne Copa Airlines va ouvrir trois nouvelles lignes en juin 2012 à destination de Curaçao, Las Vegas et Liberia. Le vol Panama [...]

Vidéo

Photos du Panama