Americas > Voyages > Villes > Portobelo

Portobelo



Portobelo

Découverte par Christophe Colomb le 2 novembre 1502, la Baie de Portobelo fut baptisée ainsi par le grand amiral en raison de sa beauté incomparable. Mais ce ne fut que le 20 mars 1597 que la ville de Portobelo fut fondée par Francisco Velarde y Mercado sous le nom de San Felipe de Portobelo.
Ce fut pendant longtemps un des ports les plus importants d'Amérique Centrale pour les galions espagnols qui transportaient l'or et l'argent d'Amérique vers l'Espagne. Pour se protéger des pirates, Portobelo se dota de fortifications mais si Francis Drake y décéda en 1596, cela n'empêcha pas le boucanier William Parker de piller la ville en 1601 tout comme le corsaire Henry Morgan en 1688. En 1739 Portobelo fut de nouveau attaquée par l'amiral anglais Edward Vernon, démontrant la vulnérabilité de ce port qui fut peu à peu abandonné par les espagnols.

Que voir à Portobelo

Douanes de Portobelo

Aujourd'hui, Portobelo est un petit village de 3 000 habitants, mais à l'intérieur de ses murs les visiteurs découvriront les vestiges de cette cité classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'Unesco. Dans le Parc National de Portobelo on pourra voir les anciennes fortifications avec leur batterie de canons pointés vers la Mer des Caraïbes, les forts de Santiago de la Gloria, San Jerónimo, San Fernando et San Fernandino, l'église San Juan de Dios qui a été entièrement restaurée, le Couvent de los Padres Mercedarios, l'église San Felipe ou l'édifice des Douanes.
Pour se rendre compte de l'importance de Portobelo à l'époque coloniale il faut savoir que c'est dans l'édifice des Douanes qu'était conservé tout l'or qui arrivait des colonies espagnoles d'Amérique du Sud avant d'être embarqué vers l'Espagne. Ces cargaisons arrivaient à dos de mules en empruntant le Camino Real et le Camino de Cruces depuis Panama.

Le village de Portobelo a conservé les traditions religieuses héritées de la colonisation espagnole, et en particulier celles venant de Séville et de Málaga. Parmi ces coutumes religieuses la plus importante est la procession du Christ Noir qui se déroule le 21 octobre de chaque année, une représentation du Christ qui aurait échoué sur une plage de Portobelo le 21 octobre 1658 alors qu'elle était destinée çà une église de Cartagena de Indias, en Colombie, à cause des mauvaises conditions de navigation. Tous les 21 octobre, près de 200 000 fidèles se réunissent à Portobelo pour voir le Christ Noir.

Danse Congo La danse Congo est une autre tradition très importante de Portobelo, une danse et un style musical provenant des anciens esclaves noirs africains du Panama.
Cette danse est à la fois mystique, érotique et théâtrale, dénonçant le commerce des noirs et l'esclavage à l'origine des révoltes durant l'époque coloniale. Le Congo est toujours réalisé pieds nus, symbolisant la relation entre le noir africain et la terre. La danse est un mélange de mouvements effectués par les danseurs qui se transcendent au rythme des tambours et des chants, portant des masques et des vêtement très colorés. Les mouvements de l'homme et de la femme sont propres à leur nature ce qui rend la danse parfois sensuelle et érotique, et exprime souvent avec une grande théâtralité, la joie, la tristesse, la nostalgie ou la douleur du peuple africain éloigné de sa terre d'origine.
Pour ceux qui sont intéressés par la culture locale et qui souhaitent assister à des danses de Congos, la meilleure époque est celle du Carnaval puisque le Festival de Diabos y Congos se déroulent au même moment.

Playa Blanca La région de Portobelo offre aux amateurs de snorkeling et de plongée sous marine de très beaux sites pour découvrir les fonds marins. Au nord de Portobelo on pourra rejoindre la très belle île de Isla Grande, un site à l'ambiance typiquement antillais avec de belles plages au bord des eaux turquoise de la Mer des Caraïbes.
Sur les 70 kilomètres de côtes entre la Baie de San Cristóbal au nord et la Baie de Buenaventura au sud, on découvrira de grands récifs coralliens, des forêts de mangrove, des lagunes et des plages où viennent pondre les tortues marines. En se promenant le long des côtes on pourra observer de nombreux oiseaux comme des aigles pêcheurs, des buses noires, des buses urubus, des onorés fasciés, des martins pêcheurs ou des milan bleuâtres. On y verra aussi sur les chemins de nombreux iguanes verts et, dans la mangrove il ne sera pas rare d'y voir des ratons crabiers, des hérons, des loutres et des singes capucins dans les arbres.



Parc National Chagres

Chagres

A l'intérieur des terres, le Parc National Chagres est une formidable terre d'aventures où l'on découvrira une faune et une flore de toute beauté. Ce parc est formé par des forêts tropicales traversées par de nombreuses rivières qui apportent suffisamment d'eau pour alimenter le río Chagres sur lequel s'est formé le lac Gatún à la construction du célèbre Canal de Panama.
De la salamandre Kuna au caïman en passant par les tapirs et les jaguars, des colibris battant des ailes sur les hibiscus et les orchidées, des cerfs de virginie regardant passer les pirogues avant de s'enfuir au coeur de la forêt tropicale, des singes araignées aux mains noires sautant de branche en branche, des huttes sur pilotis le long des rivières habitées par des indigènes Embera, tous les ingrédients sont réunis pour que le voyageur se sente vraiment dans un autre monde, très loin de la civilisation occidentale qui ne se trouve pourtant qu'à quelques dizaines de kilomètres de ce paradis encore préservé.


Colón

Colon

La civilisation occidentale on la retrouvera dans la zone franche de Colón, une des plus grandes du monde près de l'entrée nord du Canal du Panama. Créée en 1948, elle compte près de 2 000 entreprises, reçoit plus de 250 000 visiteurs par an et génère un chiffre d'affaires de 11 milliards de dollars.
Pour arriver à Colón le visiteur n'aura que l'embarras du choix puisque la ville dispose d'un aéroport international, un port de commerce et un port de croisière, une gare routière, une gare ferroviaire et une autoroute qui permet de relier Panama City très rapidement.
On ne va pas à Colón pour découvrir les merveilles architecturales de la ville. D'ailleurs la ville fut en grande partie détruite en 1885 lors de la guerre civile colombienne et incendiée en 1915. Non, pour beaucoup la ville de Colón se réduit à sa zone franche de 400 hectares où l'on trouvera des appareils électriques et électroniques, des produits pharmaceutiques, des vêtements, des jouets, des liqueurs et autres boissons alcoolisées, des bijoux... des quantités énormes de produits venus du monde entier pour être exportés sur tout le continent américain. Tous ces produits sont vendus à des prix très bas et beaucoup de personnes viennent donc y faire de bonnes affaires.



Comment aller à Boquete

Pour arriver à Portobelo depuis Panama City, il faudra passer par la ville de Colón, et pour accéder à Colón vous aurez le choix entre plusieurs modes de transport :

  • Le train avec la Panama Canal Railway du lundi au vendredi pour 25 US$, départ à 07h15 et arrivée une heure plus tard.
  • Le bus avec la compagnie Utracolpa depuis le Gran Terminal Nacional de Transporte situé à Albrook, le voyage durant 1h15 pour un billet de 3 US$ environ.
  • En louant une voiture pour avoir plus de liberté afin de pouvoir continuer la route à destination de Portobelo. La location d'une voiture à Panama City pour une semaine avec l'agence Sixt est proposée à partir de 114 €, Kilomètres illimités. Depuis Panama vous aurez le choix entre l'autoroute (Corredoror Norte) avec un péage de 2,5 US$ ou la route Transistmica.

Pour rejoindre Portobelo sans s'arrêter à Colón il faudra aller jusqu'à Sabanitas (60 kilomètres de trajet par l'autoroute) puis prendre à droite à destination de Portobelo (36 kilomètres de route).
En Bus il faudra monter dans un véhicule qui se rend à Colón et descendre devant le Supermarché Rey de Sabanitas pour prendre un autre bus rejoignant Portobelo en 1 heure environ.
Pour ceux qui ne souhaiteraient pas s'arrêter en chemin, ils peuvent se rendre directement au Terminal de Colón et monter dans un bus qui se rend à Portobelo en 1h50 pour moins de 3 US$.

Circuler à Portobelo et les environs

Port de Puerto Belo A Portobelo, c'est à pied que l'on se promènera dans le Parc National pour visiter les belles ruines de l'ancienne cité.
Comme indiquez précédemment, la meilleure façon de se déplacer autour de Portobelo c'est encore de louer une voiture depuis Panama City, ce qui vous permettra de découvrir de très belles plages le long de la côte et de vous rendre ensuite jusqu'au Parc National Chagres et à Isla Grande.

Le Port de Portobelo vous permettra également de faire de belles excursions en mer, allant d'île en île vers les plus belles pages de la région comme Playa Blanca, Playa Frances, Las Tres Maria ou Las Tres Hermanas. Ces lieux sont particulièrement indiqués pour ceux qui veulent faire du snorkeling ou de la plongée sous-marine car les eaux y sont limpides.
C'est en bateau également que vous rejoindrez la fameuse Isla Drake, reconnue pour la beauté de ses paysages et de ses fonds marins, lesquels attirent de nombreux amateurs de plongée.

Des agences à Portobelo vous proposeront également leurs services pour faire des excursions sur terre ou sur mer, des randonnées à cheval sur les côtes ou à l'intérieur des terres, des sessions de plongée sous-marine, ou vous louer des kayaks pour longer les côtes.

Quant au Parc National Chagres on pourra y accéeder par la Lac Alajuela en prenant la route de Calzada Larga ou celle de Madden qui sont accessibles depuis la Route Transístmica qui va de Colón à Panama City.
D'autres accés sont possibles depuis le village de Nuevo Vigía ou celui de Cerro Azul.
Pour ceux qui ne disposeraient pas d'automobiles, des Tours Opérateurs de Panama City vous proposent des excursions au Parc National Chagres, incluant des balades en bateau et la découverte des communautés indigènes Embera.

Sur le Lac Alajuela et sur le río Chagres on pourra faire des excursions en voiliers ou en barques à moteur, découvrant ainsi la végétation tropicale qui abrite de nombreux oiseaux.


(Tarifs en mai 2014 donnés à titre indicatif en dollar US puisque le Balboa est aligné sur le cours de la monnaie américaine)

Hôtels à Portobelo

El Otro LadoSi Portobelo dispose de quelques hôtels, l'offre n'est cependant pas très importante car beaucoup de touristes font l'excursion jusque là dans la journée en venant de Colón ou de Panama City.

Pourtant Portobelo est un lieu charmant qui mériterait qu'on y passe plus de temps après avoir visité les ruines de l'ancienen cité coloniale. En séjournant à Portobelo vous pourrez ainsi profiter de ses belles plages tranquilles, faire des randonnées sur la côte ou dans la forêt tropicale, ou des excursions en mer depuis le port de Portobelo.

Si vous décidez de rester une nuit ou plusieurs à Portobelo, vous trouverez ci-dessous quelques établissement que vous devrez contacter pour réserver une chambre car l'offre et somme toute assez limitée.


Liste d'hôtels à Portobelo

  • El Otro Lado : Hôtel de très grand standing proposant des suites et des villas dans un cadre magnifique à partir de 360 € la nuit, petit déjeuner compris
  • Panama Divers Octopus Garden : Bien plus simple mais situé dans un cadre agréable en face de la mer, cet hôtel vous propose des chambres à partir de 44 € petit déjeuner compris
  • Captain Jack's Hostel Portobelo : A seulement 2 minutes de marche du centre de Portobelo, cet établissement vous propose des lits en dortoirs pour 10 €
  • Pirates Cove : Tél. (507) 448-2504 - Chambres doubles à partir de 37 €
  • Sunset Cabins : Tél. (507) 261-3841 - De beaux bungalows pour deux persones à partir de 55 €
  • Coco Plum : Tél. (507) 448-2102 - Sur le chemin de Portobelo, Coco Plum dispose de 12 chambres confortables à partir de 40 € la nuit
  • Hostel Puerto Lindo : Tél. (507) 6689-4090 - Chambres en dortoir à partir de 5 € la nuit, chambres doubles avec climatisation à partir de 15 € la nuit
  • Octopus Garden : Attenant au club de plongée, cet hôtel vous propose des chambres doubles à partir de 37 € la nuit
  • Casa de la Bruja : Tél. (507) 6764-0725 - Auberge très bien située à Portobelo offrant des chambres à partir de 12 € par personne
  • Casa Rayo Verde : Tél. (507) 202-0111 - Ce petit établissement dispose de 4 chambres avec réfrigérateur, salle de bain privée, wifi et climatisation, pour 29 € la nuit

Annonces publicitaires

Plan de Portobelo

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Panama

* 5 plages de rêve au Panama

Le Panama est devenue une destination très à la mode ces derniers temps et de plus en plus de compagnies aériennes proposent des vols à destination de l̵ [...]
* Attention à la dengue en Amérique Centrale

Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui a déjà fait 30 [...]
* Lufthansa s'intéresse au Panama

La compagnie aérienne Lufthansa s’apprêterait à faire de l’aéroport international de Tocumen, à Panama, un nouveau hub pour desservir l’Amé [...]
* Panamá The Way

L’Office du Tourisme de Panama a diffusé un nouveau clip publicitaire pour faire la promotion du pays et de la ville de Panama au niveau international. [...]
* Panama n'est pas seulement un canal

Écouter les oiseaux et le bruit du vent dans les arbres, découvrir des paysages merveilleux, oublier le tumulte des villes… Panama vous offre d’a [...]
* Plages de carte postale

La grande majorité des touristes adorent aller à la plage mais reconnaissons-le, les plus belles plages se trouvent dans les pays tropicaux. Vous avez été ce [...]
* Une liaison internationale pour Iquitos au Pérou

Voilà une nouvelle qui devrait réjouir les voyageurs et les habitants d’Iquitos, une ville du Pérou au milieu de la forêt amazonienne. A partir du 14 j [...]
* Que faire et que voir à Panama ?

Le Panama est la destination touristique qui monte en Amérique Latine et les compagnies aériennes sont de plus en plus nombreuses à proposer des vols vers Pa [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Panama

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser