Americas > Voyages > Villes > Cap-haitien

Cap-Haïtien



Cap Haïtien Cap-Haïtien est une des villes des Antilles les plus importantes de l'histoire du continent américain puisque c'est près de l'ancienne cité des Tainos, Guarico, que Christophe Colomb fonda la première colonie espagnole en Amérique à la fin de l'année 1492 en faisant construire le fort de La Navidad avec les restes de la Santa María qui venait de faire naufrage lors du réveillon de Noël. Mais le fort de la Navidad fut incendié et les 39 marins laissés sur l'île furent tués par les indiens.
Près de deux siècles plus tard les français reviendront sur les lieux, fondant en 1670 la ville de Cap-Français qui devint la capitale de Saint-Domingue.

Attaquée par les anglais, la ville se renforça avec la construction de plusieurs fortifications telles que Fort Picolet et sa double batterie de canons près de la plage Rival, Fort Magny un peu plus au sud, Fort Joseph, Fort Belly et le Fort-aux-Dames. Ainsi fortifiée, Cap-Français ne redoutaient plus les attaques des pirates et des anglais, mais c'est de l'intérieur que venait le danger quand les troupes françaises affrontèrent les esclaves noirs qui souhaitaient s'affranchir de leurs maîtres.

La ville fut incendiée une première fois en 1793, puis une seconde fois par le général Henri Christophe en 1802, lieutenant de Toussaint Louverture, chef de la Révolution haïtienne, et le 1er janvier 1804 Haïti devenait indépendante.

Que voir à Cap-Haïtien

Maison coloniale à Cap-Haïtien

Malgré les attaques, les incendies et les cyclones, Cap-Haïtien est la ville haïtienne qui a conservé le plus vaste centre historique avec ses maisons de style colonial français dont les façades sont ornées de balcons en bois, et de beaux édifices religieux comme la Cathédrale Notre-dame.
La Baie de Cap-Haïtien est bordée de belles plages comme celle de Rival où la bourgeoisie locale à fait construire de belles villas et où les hôtels accueillent les touristes qui viennent profiter de ses charmes.

Lieux à visiter à Cap-Haïtien et ses environs :

Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption Aux pieds du Morne Jean qui culmine à 718 mètres d'altitude, Cap-Haïtien nous offre un Centre Historique étonnant avec ses rues étroites bordées de maisons coloniales formant une belle unité architecturale.
La Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption, dont la première construction remonte à 1670 lors de la fondation de Cap-Français, est sans doute l'édifice le plus significatif de la ville, s'élevant au nord de la vaste Place d'Armes plus connue sous le nom de Place Notre-Dame ou Place de la Cathédrale et où se dresse la statue de Dessalines.
Détruite en 1842 lors d'un tremblement de terre, l'église sera reconstruite en 1876 et élevée au rang de Cathédrale en 1862 suite à la création de l'Evêché du Cap.

Marché Clugny En se promenant dans le Centre Historique de Cap-Haïtien on découvrira de belles fontaines sur la Place Montarcher, la Place Royale ou près de l'ancienne Douane. Près de cet édifice se dresse la fontaine d'Estaing bâtie en 1789 et qui permettait d'approvisionner en eau les navires qui mouillaient dans le port de Cap-Haïtien.
On ne manquera pas non plus de jeter un coup d'oeil sur la structure métallique du Marché Clugny construit en 1816 selon le style des Grandes Halles de Paris, l'Hôpital Justinien inauguré en 1890 sur l'emplacement des anciennes casernes coloniales, ou le Collège Notre-Dame du Perpétuel Secours construit entre 1925 et 1929 sur les flancs du Morne Lory.

plage de Cormier Parmi les plages proches de Cap-Haïtien celle de Labadie est la plus connue des touristes étrangers qui y accèdent généralement lors d'une croisière.
Mais on trouvera sur la côte Nord de Haïti bien d'autres plages paisibles comme la plage de Cormier située dans un cadre enchanteur sur la route reliant Cap-Haïtien à Labadie.
A seulement 2 kilomètres au nord du centre ville de Cap-Haïtien la plage de Rival est elle aussi très appréciée des touristes qui y trouveront plusieurs hôtels pour profiter de la vue sur la mer et des joies de la baignade.

Un peu plus loin vers l'ouest, on se rendra à Saint-Michel Plage située au bord de la Baie de l'Acul classée Réserve Biologique. Cette destination fera le bonheur des amateurs de randonnées qui pourront grimper au sommet du Morne l'Etat qui leur réservera une vue spectaculaire sur la baie entourée et la végation tropicale qui la borde.
Baignade, pêche en Mer, Saint-Michel sera aussi le point de départ pour se rendre sur l'Îlet à Rat situé juste en face et qui possède une très belle plage.
Toujours à l'ouest et plus éloignée, Chouchou à 48 kilomètres de Cap-Haïtien, se trouve dans une magnifique baie avec une longue plage de 2 kilomètres d'esxtension et peu fréquentée.

Bois-Caïman Près de Cap-Haïtien, la visite du village de Bois-Caïman intéressera ceux qui se passionnent pour l'histoire de Haïti et le culte Vaudou.
C'est au milieu de la plantation Lenormand du Mézy que se déroula la fameuse Cérémonie du Bois-Caïman réunissant autour de Dutty Boukman 200 esclaves rebelles la nuit du 14 août 1791. Au cours de cette cérémonie un cochon noir fut sacrifié et les esclaves firent le pacte du sang en buvant son sang. Une semaine plus tard Boukman et les autres esclaves noirs se soulevèrent, brûlant des habitations et tuant leurs habitants blancs. Pendant une dizaine de jour la Plaine du Nord fut à feu et à sang, près de 1 000 colons blancs furent assassinés et de nombreuses propriétés incendiées, avant que les troupes françaises n'interviennnet et tuèrent Dutty Boukman dont la tête fut exposée à Cap-Français pour démontrer aux autres noirs que leur leader n'était pas invulnérable.
Cette rébellion ne fut que le début de la révolte qui conduisit à l'indépendance d'Haïti en 1804, la première république noire du monde. Pour beaucoup, cette cérémonie réalisé le 14 août 1791 à Bois-Caïman est à l'origine de l'expansion du culte vaudou dans tout le pays, et tous les ans entre le 14 et le 22 août, des manifestations culturelles y sont organisées avec des danses traditionneles et des rites liés aux pratiques ancestrales des esclaves noirs africains.

Citadelle Laferrière à 27 kilomètres au sud de Cap-Haïtien on visitera un des édifices les plus connus du pays, la Citadelle Laferrière classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'Unesco. Construite entre 1805 et 1820, c'est la plus grande forteresse des Caraïbes. 20 000 hommes ont participé à la construction de cette immense forteresse juchée à 875 mètres d'altitude au sommet du Pic Laferrière et destinée à protéger la côte nord de Haïti. Cette citadelle imprenable, dont la construction a été ordonnée par Henri Christophe, était dotée de 365 canons et disposait d'un stock de boulets considérable couvrant une superficie de 10 000 m². La Citadelle, dont les murs s'élèvent à 40 mètres de hauteur, disposait assez de réserves en nourriture et eau pour pouvoir alimenter 5 000 soldats pendant un an.

En visitant la Citadelle Laferrière on découvrira le palais destiné au roi et sa famille qui auraient pu avoir à se protéger au coeur de la forteresse. La Citadelle est une véritable ville avec ses casernes et ses prisons mais aussi ses boulangeries et autres édifices destinés au bon fonctionnement de la communauté. C'est dans une des tours de la Citadelle Laferrière que fut enseveli le corps d'Henri Christophe qui se suicida le 8 octobre 1820 quelques mois après un accident vasculaire cérébral qui le laissa paralysé. Du haut de cette forteresse en forme de proue de bateau, une vue spectaculaire s'offre aux visteurs qui pourront apercevoir la ville de Cap-Haïtien, la Mer des Caraïbes et les montagnes environnnantes.

Palais de Sans-Souci Juste à côté de la commune de Milot et à 20 kilomètres au sud de Cap-Haïtien, le Palais de Sans-Souci se trouve à peu de distance de la Citadelle Laferrière. Construit entre 1810 et 1813, c'était la résidence du Roi Henri Ier, plus connu sous le nom d'Henri Christophe. Né dans l'île de Saint-Christophe, c'était un esclave qui fut amené à Saint-Domingue et qui servit dans les troupes françaises lors de la révolution américaine. Soldat aguerri, il participa aux guerres d'indépendances aux côtés de Toussaint Louverture qui le nomma général en 1802. Après l'assassinat de Jacques Desaline en 1806 il forma un gouvernement séparatiste dans le nord de l'île, se proclama Président en 1807 puis Roi en 1811.

Comme la plupart des monarques tyraniques, il se fit donc construire un palais luxueux avec d'immenses jardins et de belles fontaines, voulant démontrer aux européens ce qu'était capable de réaliser un noir africain. Le Baron Valentin de Vastey, son proche conseiller, avait même déclaré que les descendants d'africains n'avaient pas perdu le goût et le génie de leurs ancètres qui avaient construit de superbes monuments en Ethiopie, en Egypte, à Carthage et même en Espagne. Pendant le règne d'Henri Ier, de grandes fêtes étaient organisées dans le Palais de Sans-Souci. Mais en 1842 un terrible tremblement de terre détruisit une grande partie du palais qui ne fut jamais reconstruit.
Aujourd'hui les visiteurs découvriront les vestiges de ce que les antillais considéraient comme le Château de Versailles des Caraïbes, un site classé par l'Unesco.



Comment aller à Cap-Haïtien

Sunrise AirwaysCap-Haïtien dispose un aéroport qui a été réaménagé pour recevoir des avions de plus grandes tailles et le 2 octobre 2014 les nouvelles installations de l'aéroport international Hugo Chavez furent inaugurées avec l'arrivée du permier vol d'American Airlines depuis Miami, aux Etats-Unis.

On pourra arriver à Cap-Haïtien en venant de Port-au-Prince avec la compagnie Sunrise Airways qui propose plusieurs vols par jour à partir de 93 USD.

Cap-Haïtien est accessible également depuis Providentiales sur les îles Turks and Caicos avec InterCaribbean Airways qui propose des vols simples à partir de 137 USD.

Mais la plupart des touristes arriveront à Cap-Haïtien en venant de Port-au-Prince en bus, un trajet de 253 kilomètres en passant par Gonaïves assuré par des bus communs plutôt folkloriques et bondés, mais aussi par des compagnies de transport proposant des voyages confortables comme Sans-Souci Tour ou Le Transporteur qui propose le billet simple pour 700 Gourdes.

Comment circuler à Cap-Haïtien

Tap-tapLa deuxième plus grande ville de Haïti est moins tumultueuse que Port-au-Prince et on y circulera plus facilement que dans la capitale.
C'est avec les tap-taps que la plupart des lignes sont couvertes à Cap-Haïtien. L'itinéraire est inscrit sur le parebrise de la camionnette et les tarifs varient selon la destination (comptez entre 10 et 30 Gourdes mais on vous demandera certainement un peu plus parce que vous êtes étrangers).

Pour éviter les transports en tap-tap surchargé on pourra faire appel au taxi. A Cap-Haïtien le tarif est fixe pour un parcours en ville, 30 Gourdes, mais là encore le chauffeur vous indiquera le prix qui lui convient, alors à vous de négocier gentiment avant le monter dans le véhicule.

Pour découvrir les alentours de Cap-Haïtien vous aurez le choix entre les nombreux bus et camions circulant le long de la côte et à l'intérieur pour un prix très bas, ou de voyager plus confortablement en taxi en négociant le tarif.

Nous vous déconseillons la location de voiture en Haïti en raison du mauvais état des routes et du désordre général au niveau du trafic.


Partir de Cap-Haïtien


Bus commun à Haïti

Pour partir de Cap-Haïtien vous aurez le choix entre l'avion et le bus pour rejoindre Port-au-Prince, ou le bus et le taxi pour aller vers une autre ville du pays.
En prenant l'avion pour Port-au-Prince vous éviterez les 6 heures de bus nécessaires pour rejoindre l'aéroport de la capitale en 30 minutes, une solution intéressante également si vous souhaitez rejoindre une île proche des côtes de Haïti comme La Gonâve ou d'autres destinations dans le pays.

En bus vous pourrez rejoindre Gonaïves avec la compagnie Le Transporteur qui vous permettra de voyager dans de meilleurs conditions qu'en utilisant les vieux "school bus" ou les camions, mais pour un tarif bien plus élevé. Le billet simple est proposé à 300 Gourdes pour relier Cap-Haïtien à Gonaïves avec trois départs par jour.

Quant Port-de-Paix distante de 106 kilomètres à l'ouest de Cap-Haïtien, ou Fort-Liberté située à 51 kilomètres à l'est, on pourra rejoindre facilement ces deux destinations en bus commun ou en pick-up. Ceux qui préfèreraient plus de confort choisiront un taxi en négociant le tarif avec son chauffeur.


Tarifs constatés en Gourdes ou en dollars au mois de décembre 2014 sur les sites des transporteurs (1 Euro valant 57,80 Gourdes à cette date).

Hôtels à Cap-Haïtien

Habitation JouissantLes tarifs des hôtels proposés par les centrales de réservation pour Cap-Haïtien et sa région sont relativement chers par rapport au niveau de vie en Haïti, mais c'est la solution la plus raisonnable pour réserver une chambre dans un établissement bien situé et qui vous offrira plus de sécurité.

Vous trouverez ci-dessous une liste d'hôtels où vous pourrez réserver votre chambre sans crainte, des établissements très confortables et possédant presque tous un restaurant et des chambres très confortables et climatisées.

  • Hotel Imperial : A proximité de la Gare Routière sur la RN1, cet hôtel dispose d'une piscine, un restaurant, un court de tennis, un centre de remise en forme, et propose des chambres doubles à partir de 48 €
  • Metro Residences : un peu excentré par rapport au centre, cet hôtel dispose d'un bar-restaurant et propose de belles chambres doubles climatisées à partir de 61 €
  • Vue Apartment Hotel : A quelques minutes de la plge de Rival, vous disposerez d'un appartement très spacieux et entièrement équipé à partir de 93 €
  • Habitation Jouissant : Très proche du centre et du port, cet établissement dispose d'une piscine, un restaurant, un jardin, une discothèque, et vous propose de magnifiques chambres doubles à partir de 105 €
  • Hotel Mont Joli : Au bord de la mer, cet hôtel dispose d'une piscine, un bar, un restaurant, une terrasse offrant une superbe vue, et propose des chambres doubles à partir de 101 €
  • Auberge du Picolet : Au bord de la plage de Rival, ce très bel hôtel dispose d'un restaurant, un bar, une terrasse, un service de navette à l'aéroport, et vous propose de très belles chambres doubles avec balcon à partir de 121 €

Annonces publicitaires

Plan de Cap-Haïtien

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme en Haïti

* Haïti veut promouvoir le tourisme sur l'île à Vache
Le Ministère du Tourisme de Haïti prévoit de développer le tourisme sur l’Île à Vache avec une offre d’environ 1500 chambres sur ce territoire de 46 [...]
* Le président haïtien chante avec Julio Iglesias en Rep Dom
C’est dans l’amphithéâtre de Altos de Chavón, en République Dominicaine, que le président de Haïti Michel Martelly chantera en duo avec Julio Iglesi [...]
* Haïti lance son nouveau logo pour sa campagne de promotion
Après avoir reçu près de 400 propositions de logos et de slogans lors d’un concours lancé sur les réseaux sociaux, le public a voté entre le 1er et 8 avri [...]
* Vol entre New York et Haïti avec Continental
La compagnie aérienne Continental Airlines a ouvert une nouvelle ligne entre New York et Port-au-Prince, en Haïti, sa 27ème destination aux Caraïbes. Le vol New [...]
* Première croisière de l'Allure of the Seas
Le plus grand paquebot du monde est arrivé en Floride le 9 novembre et la Royal Caribbean règle les derniers détails avant la première croisière en décembre du [...]
* La République Dominicaine rassure ses visiteurs
Avec l’épidémie de choléra qui sévit à Haïti, beaucoup de touristes se posent des questions sur les conditions sanitaires en République Dominicaine, le pa [...]
* Nouvaux vols d'Air Caraïbes
La compagnie aérienne Air Caraïbes a décidé de lancer deux vols directs à destination de Port-au-Prince, en Haïti, pour satisfaire la demande très importante de [...]
* Enquête exclusive sur l'île de Saint Domingue
Dimanche 9 mai, l’émission de la chaîne de TV M6 « Enquête exclusive » vous propose de découvrir « Saint-Domingue : l’ [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos de Haïti

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser