Americas > Voyages > Villes > Cayo-coco

Cayo Coco



Cayo CocoAppartenant à l'Archipel des Jardins du Rois, Cayo Coco est une des plus belles îles de la côte nord de Cuba, un véritable joyau de la nature avec ses magnifiques plages qui attirent les touristes du monde entier, un véritable paradis terrestre découvert par Diego Velázquez il y a 500 ans.
En découvrant cet archipel au large de la province de Ciego de Avila, Diego Velázquez décida de le nommer "Jardins du Roi" en l'honneur du Roi Ferdinand d'Aragon, époux de la Reine Isabelle la Catholique.

C'est à partir des années 1990 que Cayo Coco s'ouvrit au tourisme quand une route construite sur la mer et les marais permettant de rejoindre facilement cette île en venant de Ciego de Avila, Sancti Spíritus ou Santa Clara.
Longtemps isolée du pays, Cayo Coco ne possède donc pas de foyers de peuplement hormis les hôtels qui hébergent aujourd'hui les touristes.

Cayo Coco doit son nom à un ibis blanc appelé à Cuba "Pájaro Coco" (Oiseau blanc), un oiseau caractéristique de la région.
Les touristes se rendant à Cayo Coco profiteront non seulement de ses plages mais pourront aussi faire de la plongée sous-marine près de la barrière de corail qui protège ses côtes, ou pratiquer la pêche comme le faisait jadis le grand écrivain Ernest Hemingway.

Que voir à Cayo Coco

Zone hôtelière Cayo Coco

Cayo Coco possède un aéroport international relié directement à plusieurs villes cubaines dont La Havane, Holguin, Santiago de Cuba et Varadero, mais aussi aux villes canadiennes de Montréal, Toronto et Halifax. Mais on peut aussi rejoindre Cayo Coco par la route puisque l'île est reliée au reste du pays par une voie artificielle longue de 17 kilomètres.
A Cayo Coco on trouvera des complexes touristiques luxueux au bord de magnifiques plages, l'endroit idéal pour passer des vacances agréables en profitant des forfaits tout inclus proposés par les agences de voyages.
Isolé de la population cubaine hormis les employés des hôtels, Cayo Coco est un monde à part et beaucoup de touristes ne se rendront que sur cette île pour passer une semaine de vacances à la plage, sans penser à visiter le reste du pays qui leur réserverait pourtant de bien belles surprises.

Lieux à visiter à Cayo Coco :

Playa El Pilar Les plages de Cayo Coco sont séparées par des récifs coralliens émergés et sont reliées entre elles par une navette de bus qui se rend jusqu'à Cayo Guillermo, une autre destination touristique très appréciée pour ses plages comme celle appelée "El Pilar", considérée comme une des plus belles de Cuba aux pieds de dunes de sables de 15 mètres de hauteur, les plus élevées des Caraïbes.
Les eaux étant peu profondes le long des plages de Cayo Coco, on y verra facilement des poissons entre les récifs coralliens en faisant du snorkeling ou de la plongée sous marine.
Playa Pilar n'est pas la seule plage spectaculaire de Cayo Coco et des autres cayes, l'île en compte de nombreuses comme Las Coloradas, Playa Larga, El Paso ou Playa Flamencos, cette dernière étant très appréciée pour les balades à cheval.

Plongée à Cayo Coco Cayo Coco possède également des spots de plongée sous-marine réputés en raison de la transparence de l'eau et la diversité des paysages autour des formations coralliennes.
Parmi les sites les plus connus on citera "La Jaula" d'une profondeur de 30 mètres et où l'on pourra voir de grandes gorgones, des éponges de mer, des mérous, des raies léopards ou des requins nourrices.
"Las Coloradas" est un spot de 12 mètres de profondeur dont le fond irrégulier présente de petites grottes et des tunnels. Là aussi on y verra de belles gorgones qui forment des abris pour les poissons perroquets, les poissons anges royaux, les scalaires et de nombreux autres poissons colorés.
"Casaca" est un site peu profond puisqu'il n'atteint que 5 mètres, mais on y verra de grands barracudas, différentes espèces de tortues de mer, des raies et de nombreuses espèces de poissons coralliens.
"Los Tiburones" est, comme son nom l'indique, un spot de 16 mètres de profondeur où l'on pourra observer de nombreux requins, mais aussi des mérous, des pagres rouges et bien d'autres espèces de poissons.

Cayo Paredón Grande Cayo Paredón Grande est un îlot situé au nord de Cayo Romano, la plus grande île de l'Archipel des Jardins du Roi. Nommée ainsi en raison de la présence du phare Paredón d'une hauteur de 40 mètres, Cayo Paredón Grande possède elle aussi une belle plage de 5 kilomètres de sable blanc connue sous le nom de Playa Los Pinos. Si les baigneurs trouveront leur bonheur sur cette plage très peu fréquentée, les pêcheurs seront eux aussi dans leur élément car le site est connu pour l'abondance de gros poissons comme le tarpon ou l'albula vulpes plus connu sous le nom anglais "bonefish".
La petite île de Cayo Paredón Grande est très facile d'accès puisqu'une route la relie à Cayo Romano et à Cayo Coco en passant près de l'Aéroport Intenational Los Jardines del Rey.

Cayo Romano Cayo Romano est la troisième plus grande île de l'archipel cubain après l'île de Cuba proprement dite et l'Île de la Jeunesse. C'est avec Cayo Coco une des destinations balnéaires les plus prisées de l'Archipel des Jardins du Roi, se trouvant très proche de l'aéroport international et étant reliée par la route aux autres villes cubaines.
Cayo Romano aurait été nommée ainsi en 1508 par le navigateur espagnol Sebastián de Ocampo qui fut le premier à avoir fait le tour de Cuba. Quelques années plus tard l'île servait de refuge aux indiens poursuivis par le conquistador Diego Velázquez, puis d'abri pour les pirates avant de devenir un lieu de vente des esclaves destinés à Santa María del Puerto del Príncipe, la ville actuelle de Camagüey.
Aujourd'hui Cayo Romano est très appréciée pour ses longues plages de sable blanc bordées de cocotiers, ses grandes dunes et ses immenses colonies de flamants roses. C'est là que le célèbre écrivain Ernest Hemingway a trouvé l'inspiration pour écrire son roman "Le vieil homme et la mer".

Caibarién En poursuivant la route qui mène à Cayo Guillermo on arrivera à Cayo Santa María, une île étroite possédant elle aussi de belles plages, reliée à Cuba par une digue longue de 48 kilomètres qui permet d'atteindre l'ancien petit village de pêcheurs de Caibarién reconverti en centre touristique grâce à ses plages et ses marécages qui abritent une faune importante.
Caibarién est une petite ville agréable et qui vous permettra de reprendre contact avec la population cubaine, la plupart des habitants vivant de la pêche et étant très hospitaliers avec les touristes. Reliée directement à Santa Clara, Caibarién est appelée "la Ville Blanche" en raison de la blancheur de ses plages qui n'ont rien à envier à celles de Cayo Coco, Cayo Largo ou Varadero.

Parc National Caguanes Au sud de Cayo Coco, en empruntant la digue qui relie l'île à Cuba, la ville de Morón servira de point de départ pour se promener autour de la Laguna de Leche, le plus grand lac d'eau douce du pays, et faire des randonnées dans le Parc National Caguanes où l'on pourra observer dans la grotte "Cueva Tres Dolinas" la chauve-souris Papillon, la plus petite de son espèce au monde.
Au nord de Morón on verra la Laguna de la Leche a été nommée ainsi en raison de présence de calcaire qui donne un ton laiteux aux eaux, un plan d'eau agréable autour duquel se sont installés de petits restaurants et bars.



Comment aller à Cayo Coco

Cubana de Aviacion

Grâce à son aéroport international inauguré le 26 décembre 2002 en remplacement de l'ancien aéroport situé plus à l'ouest, Cayo Coco reçoit de nombreux touristes venant surtout du Canada grâce aux compagnies aériennes Air Canada, Sunwing Airlines et WestJet qui proposent des vols réguliers tout au long de l'année depuis Montréal et Toronto.
Pendant la haute saison Air Transat propose des vols en provenance de Halifax, Hamilton, Montréal, Québec et Toronto tandis que Sunwing Airlines offre des vols au départ de Halifax, Ottawa, Québec, Winnipeg, Calgary, Edmonton et Saskatoon.

Depuis l'Europe Cayo Coco est relié par des vols charters réalisés par Blue Panorama Airlines au départ de Milan, EuroAtlantic Airways depuis Lisbonne, et Thomas Cook Airlines depuis Glasgow, Londres-Gatwick et Manchester.

Pour voyager à n'importe quel moment de l'année depuis l'Europe vers Cayo Coco on devra donc faire escale à Toronto ou Montréal en voyageant avec Air Canada, ou avec Cubana de Aviación en faisant escale à La Havane.

Trois compagnies aériennes proposent égalemnt des vols réguliers à destination de Cayo Coco depuis Cuba, AeroCaribbean proposant des liaisons depuis Holguin et La Havane, Aerogaviota de Santiago de Cuba, La Havane et Varadero, et Cubana de Aviación depuis La Havane.

Pour rejoindre Cayo Coco en bus une des meilleures solutions c'est de se rendre à Ciego de Avila avec Vía Azul et de là, prendre un bus local jusqu'à Morón.
A Morón des taxis ou des particuliers vous conduiront à Cayo Coco pour un prix raisonable.

Comment circuler à Cayo Coco

Jardines del Rey Bus Tour de TransturUne fois arrivés à Cayo Coco, les touristes restent en général autour de leur hôtel où ils sont hébergés en pension complète. Mais pour s'éloigner un peu ils trouveront sans problèmes des vélos et des scooters à louer, et de nombreux taxis seront à leur disposition. Un scooter vous coûtera environ 25 CUC la journée, moins si vous le louez plusieurs jours.

Sur place, la plupart des touristes utilisent les bus touristiques de Transtur qui se déplacent entre les différents hôtels de Cayo Guillermo et Cayo Coco pour seulement 5 CUC par personne et par jour, leur permettant de s'arrêter et de monter où ils veulent sur le trajet.

Il existe également un train touristique qui vous propose de découvrir l'île de Cayo Coco en 3 heures environ pour 12 CUC par personne.

Ceux qui auront loué une voiture dans une autre ville cubaine ou à l'aéroport international Los Jardines del Rey disposeront de plus de liberté pour décourir les îles en empreuntant les routes qui les relient.


Partir de La Cayo Coco


Bus Viazul

On quittera Cayo Coco de la même façon dont on est arrivé, c'est à dire en avion pour rejoindre La Havane ou quitter le pays, ou en taxi pour rejoindre Morón afin de prendre un bus local vers Ciego de Avila.
Si vous décidez de voyagez en avion jusqu'à La Havane il peut être intéressant de passer par une agence de voyage locale. Il faut compter une centaine d'eurod le billet simple entre Cayo Coco et La Havane, le transfert vers l'aéroport étant souvent gratuit si vous avez réservé une chambre dans un hôtel.

Si vous êtes arrivé à Cayo Coco en venant de La Havane, vous pourrez continuer votre voyage à Cuba en prenant un bus de la compagnie Vía Azul vers d'autres villes proches de Ciego de Avila comme Camagüey ou Sancti Spíritus que l'on rejoindra en moins de 2 heures, Santa Clara ou Trinidad en moins de 3 heures, ou des villes plus éloignées comme Holguin, Varadero ou Santiago de Cuba.


Exemples de tarifs de bus au départ de Ciego de Avila


Ville Distance Durée Prix

Bayamo 402 Km 6h30 17 USD

Camagüey 212 Km 1h50 6 USD

Colón 383 Km 4h40 13 USD

Holguín 458 Km 5h00 17 USD

La Havane 534 Km 6h30 27 USD

Las Tunas 322 Km 4h00 13 USD

Sancti Spíritus 176 Km 1h15 6 USD

Santa Clara 239 Km 2h50 9 USD

Santiago de Cuba 531 Km 8h30 24 USD

Trinidad 244 Km 2h35 9 USD

Varadero 481 Km 6h00 19 USD


Tarifs constatés au mois de novembre 2014 sur le site de Vía Azul, compagnie spécialisée dans le transport en bus des touristes vers les destinations les plus populaires. Vía Azul dispose d'une flotte de bus équipé de la climatisation et de toilettes et les réservations peuvent se faire sur son site.

Hôtels à Cayo Coco

Hotel Tryp Cayo CocoAutant le savoir tout de suite, les prix des hôtels sont assez élevés à Cayo Coco, surtout si on voyage sans passer par des agences de voyages qui proposent des forfaits tout inclus à leurs clients.
La plupart de ces hôtels appartiennent à des chaînes hôtelières comme Melia, Iberostar ou Blue Diamond Resorts (apparenant au groupe de voyage Sunwing), et proposent des séjours en pension complète pour deux personnes à partir de 120 € en moyenne, mais parfois bien moins cher en voyageant pendant la basse saison.

Vous trouverez ci-dessous une liste d'hôtels que vous pourrez réserver lors de votre séjour à Cayo Coco.


Voyages à Cuba

Annonces publicitaires

Plan de Cayo Coco

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Dernières infos sur Cuba

* Meliá propose 8 nouveaux hôtels à Cuba

C’est pendant la Foire Internationale du Tourisme FitCuba à laquelle assistait le Ministre du Tourisme de Cuba que le groupe Meliá a annoncé sa stratég [...]
* Iberia offre plus de vols vers La Havane

A partir du 1er décembre 2015 la compagnie aérienne espagnole Iberia propose 6 vols par semaine entre Madrid et La Havane, la capitale de Cuba. 6 mois seulem [...]
* Eurowings vole vers Cuba

La compagnie aérienne Eurowings a commencé cette semaine ses vols entre Cologne en Allemagne et la station balnéaire de Varadero à Cuba. Depuis le lundi 2 no [...]
* Accor ouvre un nouvel hôtel Pullman à Cayo Coco

Le Groupe Accor va ouvrir un nouvel hôtel à Cuba en novembre 2015, le Pullman Cayo Coco qui offrira 526 chambres dont 40 suites, toutes dotées d’un acc [...]
* La France plus proche de Cuba

N’en déplaise à certains homme politiques français, la visite du Président de la République Française à Cuba commence à porter ses fruits puisque plusi [...]
* Air Canada Rouge vole à destination de Cuba

La compagnie aérienne à bas prix Rouge a commencé ses opérations sur la ligne qui relie Toronto, au Canada, à l’aéroport Jardines del Rey (Cayo Coco) à [...]
* Air Europa profite des suppressions de lignes d'Iberia en Amérique Latine

Dans le but de se restructurer, la compagnie Iberia a décidé de supprimer ou de baisser ses fréquences sur plusieurs lignes qu’elles desservaient entre [...]
* Plus de 15 millions de touristes aux Caraïbes en 2012

Les Caraïbes ont enregistré l’arrivée de plus en plus de touristes ces dernières années et en 2012 ils étaient plus de 15 millions venant du monde enti [...]

Photos de Cuba

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser