Americas > Voyages > Villes > Salta

Salta et le Nord Ouest Argentin



SaltaLa ville de Salta en Argentine est une ville du nord du pays qui possède de nombreux atouts pour attirer les touristes. Située dans un paysage coloré de montagnes, vallées où coulent les rivières et les ruisseaux, la ville semble vivre paisiblement dans un printemps éternel.

Occupée jadis par les Incas qui lui auraient donné son nom "joli site", l'architecture de Salta est marquée par l'arrivée des conquistadores espagnols qui fondèrent la ville en 1582 (Hernando de Lerma).

Coloniale et moderne, Salta offre aux visiteurs des moments intenses, tant au niveau de son architecture, ses circuits à l'exterieur de la ville au milieu d'un paysage époustouflant, que par sa vie nocturne. Les nuits sont animées et le touriste pourra écouter de la musique folklorique, de la cumbia, du tango... dans les discothèques, cabarets et peñas de la ville.

Située dans une vallée fertile de Lerma au pied de la Cordillère des Andes, Salta sera aussi pour beaucoup de touristes le point de départ de leurs excursions dans le Nord Ouest Argentin, plus familièrement appelé NOA.

Que voir à Salta

Entourée par les champs de maïs, de canne à sucre, de tabac et autres productions agricoles, Salta est une ville qui a prospéré dès le début de la colonisation car elle permettait d'alimenter la populuation de Potosí (en Bolivie) où les espagnols exploitaient l'argent.

Aujourd'hui, la ville a conservé bon nombre de ses édifices de l'époque coloniale comme le Cabildo (l'édifice du Conseil Municipal), l'église San Francisco ou la Cathédrale.

Grâce à son climat tempéré, on pourra visiter Salta tout au long de l'année en prenant en compte cependant que les pluies peuvent être très abondantes en été (de décembre à mars), les mois les plus secs et les plus ensoleillés étant les mois de juillet et août, pendant l'hiver.


Principales attractions touristiques de Salta


Cathédrale de Salta

La Cathédrale : C'est un édifice que l'on remarque dans la ville de Salta avec sa façade peinte en rose et ses colonnes de couleur jaune. La Cathédrale Basilique de Salta a été terminée en 1882 et elle forme un vaste complexe avec le Palais archiépiscopal.
Le style de cette cathédrale est assez éclectique avec des formes baroques et neobaroques d'influence italienne. A l'intérieur on admirera le grand autel, la coupole au dessus de la croisée du transept, et on y découvrira les tombes de personnages importants de l'histoire argentine comme le Général Martín Miguel de Güemes, le Général Antonio Álvarez de Arenales, le Général Radencindo Alvarado et Doña Martina Silva de Gurruchaga, quatre héros de la guerre d'Indépendance.


Cabildo de Salta

Le Cabildo : Cet édifice très symbolique lui aussi a été le siège du conseil municipal de Salta entre 1626 et 1888, mais les bâtiments actuels datent de 1780. Vendu en 1889 à des particuliers, l'édifice a subi alors pas mal de modifications. Mais en 1945 il a été restauré par l'architecte Mario Buschiazzo qui a participé également à la restauration du Cabildo de Buenos Aires.
Aujourd'hui le Cabildo abrite le Musée Historique du Nord au rez-de-chaussée et le Musée Colonial et des Beaux Arts à l'étage.


Basilique San Francisco de Salta

La Basilique et le Couvent San Francisco : C'est certainement l'édifice le plus photographié de la ville de Salta avec sa couleur rouge qui le met en évidence. Sa construction a commencé en 1625 et sa façade actuelle a été terminée en 1872.
On admirera son architecture baroque mise en relief par l'usage de terracottas et de marbre, sa tour adjacente de quatre étages, les sculptures à l'intérieur de Notre Dame des Neiges et de San Pedro de Alcántara, une belle peinture de Saint François d'Assise et sa bibliothèque qui abrite des éditions anciennes de très grande valeur.


Couvent San Bernardo à Salta

Le Couvent San Bernardo : C'est un des édifices les plus anciens de Salta puisque sa construction a débuté à la fin du 16ème siècle. A l'origine un ermitage dédié à Saint bernard, patron de la ville de Salta, il fut détruit en 1692 lors d'un tremblement de terre puis reconstruit en 1726.
Son hôpital tomba en désuétude au 19ème siècle et en 1846 l'édifice fut occupé par des religieuses de l'ordre des Carmelitas Descalzas venant du Chili et qui se chargèrent de l'administration du Couvent San Bernardo.
On admirera surtout la grande porte d'entrée en bois d'algarrobo avec ses colonnes sculptées par des artisans locaux en 1762 et qui ne fut installée qu'en 1847.


Eglise Notre-Dame de la Candelaria de la Viña à Salta

Eglise Notre-Dame de la Candelaria de la Viña : Cette église, construite entre 1873 et 1886 pour abriter la Vierge de la Chandeleur, se distingue par sa tour située à côté de l'édifice et qui avec ses 44 mètres est la deuxième tour éclésiastique la plus élevée d'Amérique Latine après celle de la Basilique de San Francisco de Salta qui mesure 54 mètres. Le campanile séparé du corps de l'église était un projet de l'ingénieur allemand Josep Heinrich Theodor Rauch qui avait été engagé par le président Nicolás de Avellaneda pour réaliser les lignes ferroviaires reliant Salta à Antofagasta, Oruro et Cafayate. Par manque de fonds, la construction de la tour de l'église fut interrompue et les travaux ne reprirent qu'en 1907 sous la direction de l'italien Francesco Righetti.


Le Marché Artisanal de Salta

Le Marché Artisanal : Construit dans un superbe édifice datant du 19ème siècle, il présente aux curieux des travaux artisanaux provenant des différentes régions de la province. Les touristes pourront y trouver de merveilleux ouvrages en cuir, en tissu et en argent, ainsi que de très belles poteries.
On y découvrira également des instruments de musique typiques du folklore de la région comme la quena, le siku ou le charango, et les amateurs de gastronomie pourront y déguster des fromages de la région, des alfajores, des liqueurs et des vins typiques provenant des Vallées Calchaquies ou de Cafayate.


Le Monument de la Bataille de Salta

Le Monument de la Bataille de Salta : La Bataille de Salta s'est déroulée le 20 février 1813 au nord de la ville pendant la Guerre d'Indépedance de l'Argentine. Elle fut remportée par l'Armée du Nord aux commandes du Général Manuel Belgrano, ce qui permit aux indépendantistes de s'assurer le contrôle de la région.
Près du lieu de cette bataille décisive, un monument avec l'image des grands héros de l'Indépendance de l'Argentine fut construit et inauguré le 20 février 1910 : le Monument de la Bataille de Salta.


Le téléphérique de Salta

Le Cerro San Bernardo : C'est du sommet de cette montagne culminant à 1471 mètres que l'on aura la plus belle vue sur la ville de Salta et la vallée de Lerma. On peut y accéder par la route ou un escalier qui commence près du Musée d'Anthropologie, mais c'est le téléphérique qui a le plus de succès auprès des touristes.
Le Téléphérique du Cerro San Bernardo se prend sur le Parc San Martín, entre les avenues San Martín et Hipólito Yrigoyen, et ses 20 cabines permettent de transporter jusqu'à 300 personnes par heure jusqu'au sommet après un parcours de 1 046 mètres effectué en 8 minutes.


Empanadas Salteñas

Empanadas Salteñas : Les empanadas sont très connues en Argentine mais celles qui ont le plus de succès sont les Salteñas, des petits chaussons farcis de viande hâchée (parfois de poulet) mélangée avec des morceaux d'oeufs durs, du bouillon et des épices. Ces chaussons sont ensuite cuits au four même si certains les préfèrent frits à l'huile, ce qui rend la pâte plus tendre et plus savoureuse mais très grasse.
Selon les historiens, les empanadas salteñas doivent leur renommée à Juana Manuela Gorriti née à Salta, l'épouse du président Manuel Isidoro Belzu qui fut contraint de s'exilier en Bolivie après l'arrivée de Juan Manuel de Rosas. La famille s'installa à Tarija et pour survivre, Juana Manuela Gorriti commença à préparer des empanadas. La vente de ces empanadas eut alors beaucoup de succès et on les appela "Salteñas" en référence à l'origine de Juana Manuela Gorriti.

Les excursions au départ de Salta

Salta est une destination populaire parmi les touristes qui décident de partir à la découverte de NOA, c'est à dire le Nord Ouest Argentin comprenant les provinces de Salta, de Jujuy, de Tucumán, de Catamarca, de La Rioja et de Santiago del Estero.

Cette région fascinera les visiteurs grâce à la diversité de ses paysages de puna désertique avec ses volcans, ses lacs, ses lagunes salées et ses salars, paysages qui alternent avec de belles vallées fertiles où sont produits quelques uns des meilleurs vins d'Argentine, les quebradas entre les hautes montagnes de la Cordillère des Andes, ou les yungas situées à une altitude moins élevée et qui forment une transition avec la forêt tropicale.

Les vents de l'est apportent des pluies importantes sur les régions de Salta et de Jujuy, mais en se dirigeant vers l'ouest les voyageurs trouveront un climat plus sec et des paysages arides offrant des paysages minéraux vraiment magnifiques à voir.

Depuis Salta, de nombreuses excursions sont organisées en bus ou en 4x4 vers les destinations les plus caractéristiques du NOA. Mais on pourra également faire ces excursions en utilisant les bus locaux ou en louant une voiture à Salta.


Principales excursions et destinations dans le NOA


Train des Nuages

Le Train des Nuages : Le Tren a las Nubes est sans contestation l'attraction qui attire le plus les touristes qui veulent découvrir une partie des paysages qu'offrent le NOA au départ de Salta. Entre la Gare de Salta et le col de Socompa à la frontière avec le Chili, la ligne ferroviaire va passer par des ponts, des tunnels et des viaducs impressionnants, atteignant l'altitude de 4 220 mètres à La Polvorilla.
Chargé autrefois d'amener les céréales jusqu'au port d'Antofagasta au Chili, c'est devenu aujourd'hui un train touristique qui n'effectue plus qu'un trajet aller/retour de 434 kilomètres lors d'un voyage de 16 heures et au cours duquel deux arrêts sont programmées : à San Antonio de los Cobres et sur le viaduc de La Polvorilla.
A une vitesse moyenne de 35 km/h, Le train des Nuages est sans doute un des meilleurs moyens de découvrir les merveilleux paysages de la région.


La Quebrada de Humahuaca

La Quebrada de Humahuaca : A 220 kilomètres au nord de Salta, la Quebrada de Humahuaca est un profond canyon offrant des paysages aux couleurs incroyables près de la petite ville de Humahuaca.
Dans la Cordillère Orientale, les vents généralement froids et secs ont érodé la montagne formant de véritables oeuvres d'art naturelles avec des couleurs très marquées comme on peut le voir au Cerro de les Siete Colores (la Montagne aux Sept Couleurs).
Il faudra prendre son temps pour découvrir toutes les merveilles qu'offrent cette région en passant par Maimará pour admirer la Paleta del Pintor, et Tilcara qui fut peuplée jadis par les indiens Tilcaras qui y ont construit une forteresse, la Pucara de Tilcara.
Les Tilcaras ne sont pas les seuls indigènes à avoir peuplé cette région puisque le nom de Humahuaca vient du Quechua qui veut dire "tête qui pleure", expression qui ferait référence aux nombreuses têtes enterrées qui ont été découvertes.


Tilcara

Tilcara : Au sud de Tilcara, en se dirigeant vers San Salvador de Jujuy, ne surtout pas manquer la petite commune de Purmamarca sur la route 52. On y découvrira son église Santa Rosa de Lima mais ce sont surtout ses paysages aux alentours qui retiendront l'attention des visiteurs avec Salinas Grandes et sa grande extension blanche de sel couvrant une superficie de 12 000 hectares (à 126 km), et bien sur le Cerro de los Siete Colores juste avant d'arriver à Purmamarca, parfaitement identifiable avec ses sept couleurs superposées délimitant les différents sédiments marins, lacustres et fluviaux qui se sont déposés il y a 75 millions d'années. Ces couches de différentes tonalités forment un spectacle polychromatique impressionnant, attirant de nombreux touristes du monde entier.


La Quebrada de las Conchas

Cafayate : A 190 kilomètres au sud de Salta par la Route 68, on rejoindra la ville de Cafayate au millieu des Vallées Calchaquíes qui se trouvent sur les provinces de Salta, Tucumán et Catamarca. Cette petite ville de 12 000 habitants doit sa renomée aux vignobles qui l'entourent, des vignes où on y cultive le raisin de type Torrontés que l'on ne retrouve qu'en Argentine. Cette variété proche du muscat autrichien a trouvé de bonnes conditions pour s'épanouir en altitude et donne un vin blanc peu alcoolisé et aux arômes très fruités.
Cafayate sera le point de départ de vos visites dans les Vallées Calchaquíes où on découvrira non seulement de beaux vignobles, mais aussi des sites archéologiques et des villes coloniales comme celles de Cachi, Amaicha del Valle, Tafí del Valle très fréquentée par les habitants de San Miguel de Tucumán, Santa María qui fut un grand centre de peuplement des indiens Diaguitas, Angastaco, Molinos, Seclantás ou Andalgalá.
Autour de ces communes on découvrira des paysages époustouflants comme ceux de la Quebrada de Las Flechas sur la Route Nationale 40, ou ceux de la Quebrada de las Conchas connue aussi sous le nom de Quebrada de Cafayate avec ses formes géologiques remarquables comme la Garganta del diablo, l'Amphithéâtre ou la Yesera.


San Salvador de Jujuy

San Salvador de Jujuy : A une centaine de kilomètres de Salta, San Salvador de Jujuy est la plus nordique et indienne des grandes villes argentines, une ville qui s'est développée grâce au passage des convois chargés d'argent venant des mines de Potosí (Bolivie) et se rendant vers le port de Buenos Aires en passant par La Quiaca.
De ce passé colonial de San Salvador de Jujuy subsistent quelques édifices comme la très belle Basilique San Francisco consacrée par le Pape Benoît XVI en 2008, la Cathédrale de style néoclassique donnant sur la place Général Belgrano, la Chapelle Santa Bárbara ou la Maison du Gouvernement qui ressemble à un château français du 17ème siècle. On pourra également visiter le Musée Historique Provincial Juan Galo Lavalle et le Musée Archéologique où on découvrira des objets provenant des civilisations précolombiennes comme les Tilcaras.


San Antonio de los Cobres

San Antonio de los Cobres : Située à 3 775 mètres sur la ligne de chemin de fer du Train des Nuages, la petite ville de San Antonio de los Cobres est fréquentée par les touristes qui se rendent à la Quebrada del Toro et à la Quebrada de La Polvorilla dont les ravins impressionnants sont franchis par le Viaduc du même nom, situé à 19 kilomètres.
Cette ville située pratiquement à l'extrêmité nord de la Route Nationale 40 (route longue de plus de 5 100 kilomètres entre Río Gallegos en Patagonie et La Quiaca près de la Bolivie) sert aussi de camp de base aux expéditions vers Tolar Grande.
A san Antonio de los Cobres on pourra observer les cimes du Nevado de Acay, visiter les site archéologique de Tastil et profiter des eaux thermales de Pompeya et Incachuli.


Tolar Grande

Tolar Grande : cette localité perdue en pleine Puna de Atacama, à 380 kilomètres à l'ouest de Salta, fait l'objet de randonnées en raison de la beauté de ses paysages désertiques. On pourra y escalader des volcans et des montagnes de plus de 5 000 mètres d'altitude, découvrir le Salar d'Arizaro d'une superficie de 1 600 km² et des "Ojos de mar" (oeils de mer), c'est à dire de petites lagunes d'eau salée relativement profondes où on pourra voir des stromatolithes uniques en leur genre.
C'est près de Tolar Grande qu'ont été découvert les corps des "Enfants de Llullaillaco", trois enfants de 6 à 14 ans ayant vécu au 16ème siècle et qui ont été sacrifiés. Leurs corps ont été découverts intacts en 1999 sur les pentes du volcan Llullaillaco, conservés par le froid à plus de 6 000 mètres d'altitude. Ces trois momies peuvent être vues dans le Musée d’archéologie de haute montagne de Salta, protégés par une cloche de verre réfrigérée à une température de -20°c.


San Miguel de Tucumán

San Miguel de Tucumán : C'est la capitale de la plus petite province de l'Argentine, à 340 kilomètres au sud de Salta. Malgré sa faible superficie (22 500 km²) la province de Tucumán approvisionne en sucre tout le pays grâce à ses immenses champs de canne à sucre.
La ville de San Miguel de Tucumán a été fondée en 1565 puis transférée un siècle plus tard en 1685 au bord du Río Dulce. Elle se distingue par sa très belle cathédrale terminée en 1856 avec sa magnifique coupole illuminée par une lanterne à son sommet. La Cathédrale se trouve en face de la Place de l'Indépendance, le lieu de rendez-vous des habitants de la ville avec sa belle fontaine illuminée la nuit.
On ne manquera pas non plus de visiter la célèbre "Casa de Tucumán", un édifice qui a une grande importance pour tous les argentins puisque c'est dans cette maison que fut déclarée l'indépendance de l'Argentine le 9 juillet 1816.
A 25 kilomètres de San Miguel de Tucumán le Cerro San Javier accueille les touristes qui pourront y faire de belles randonnées à pied, en VTT ou à cheval, pratiquer le parapente ou l'aile delta, et découvrir l'immense statue du Christ, Cristo Bendicente, au sommet de cette montagne qui domine les yungas environnantes.

Comment aller à Salta

AustralLa ville de Salta se trouve à 1 500 kilomètres ou nord-ouest de Buenos Aires et le trajet est réalisé en 21 heures environ par les compagnies de bus Almirante Brown, Balut, Chevallier, Flecha Bus, La Veloz Del Norte, Rapido Internacional ou Vosa. Le prix du billet de bus en 2013 varie entre 90 et 130 € selon les commodités des bus (semicama, cama ou suite).

Pour éviter ce très long trajet en bus on peut se rendre à Salta en avion avec Aerolíneas Argentinas et LAN Argentina qui proposent des billets simples à partir de 185 €, les prix variant en fonction de la saison et sont plus intéressants quand on réserve à l'avance (Buenos Aires - Salta).

C'est aussi par avion que l'on se rendra directement à Iguazu grâce à un vol quotidien opéré par Aerolíneas Argentinas qui propose le billet simple pour 200 €.

La Gare Routière de Salta est fréquentée par une vingtaine de compagnies de bus qui permettent de rejoindre à peu près toutes les destinations en Argentine, mais aussi certaines villes de Bolivie, du Paraguay, du Brésil et du nord du Chili.

Le trajet entre Salta et San Miguel de Tucumán est assuré par les compagnies Almirante Brown, Andesmar, Chevallier, Flecha Bus, La Veloz Del Norte ou Mercobus qui font le trajet en un peu plus de 4 heures.

Pour se rendre de Salta à San Salvador de Jujuy les bus Andesmar, Balut, Flecha Bus et La Veloz Del Norte proposent ce trajet en 2 heures environ tandis que les trois premières offrent des voyages à Humahuaca en un peu plus de 4 heures et à Tilcara en un peu moins de 4 heures.

On peut égalment se rendre à Córdoba depuis Salta avec le bus, les compagnies Andesmar, Balut, Chevallier, Flecha Bus, La Veloz Del Norte, Mercobus ou Tramat proposant ce trajet en 12 heures environ.

La compagnie Balut propose des voyages en bus entre Salta et la Bolivie, notamment à destination de Tarija et Oruro et à la ville frontière de La Quiaca, le trajet pour cette dernière se faisant en un peu plus de 7 heures.

Hôtels à Salta

Hotel Alejandro 1oSalta est une ville où l'hébergement est moins cher que dans la plupart des grandes villes touristiques d'Argentine. On y trouvera des offres adaptées aux besoins de tous, que l'on voyage le plus simplement possible avec un sac à dos, en couple, en famille, entre amis ou que l'on souhaite un hébergement très confortable.

Auberges de jeunesse, pensions, appartements, hôtels standards ou de luxe, l'offre est très large et si elle ne vous suffit pas vous touverez sans difficultés des hébergements à votre goût dans les villes voisines de San Salvador de Jujuy ou San Miguel de Tucumán, et même dans les nombreuses localités du Nord-Ouest Argentin.


Petit budget

La Posada de Don Simón : Située en plein centre de Salta, La Posada de Don Simón est une maison d'hôtes très tranquille qui dispose d'un bar, un patio avec barbecue et d'une connexion Wifi gratuite à Internet. L'établissement propose des chambres doubles avec salle de bains privative ou avec salle de bains commune pour un tarif très économique puisque les premiers prix sont à partir de 25 €, petit-déjeuner compris.


Posada del Huayruro : Très centrique, la Posada del Huayruro est un établissement très simple et très propre disposant d'un service de blanchisserie bien utile aux routards. Cette pension propose des chambres doubles disposant d'une télévision câblée, d'une salle de bains privative et d'une connexion Wifi gratuite à Internet dans tout l'établissement. Comptez environ 30 € pour une chambre double, petit-déjeuner compris.



Budget moyen

Carpe Diem : Située au centre ville, cette auberge élégante vous donnera l'impression de séjourner dans une ancienne demeure coloniale avec sa très belle bibliothèque et ses meubles anciens. Les chambres sont équipées d'un ordinateur connecté à internet 24h/24, une salle de bains privative avec douche ou baignoire, une télévision avec lecteur DVD et le petit-déjeuner est compris dans le tarif à aprtir de 70 € la nuit.


Hotel Ankara Suites : A 10 minutes à pied du centre de Salta, profitez des avantages de cet établissement proposant des appartements indépendants et disposant d'une connexion Wifi gratuite à Internet. Ces appartements de 38 m² de superficie sont équipés d'un balcon offrant une belle vue sur la ville, d'une kitchenette, d'une télévision câblée, d'un bureau, d'un coin salon et d'une salle de bains. Ils sont proposés à partir de 70 € environ, le prix incluant le petit-déjeuner qui peut-être servi dans votre appartement.



Grand luxe

Alejandro 1º Hotel : A deux pas du centre historique, l'Alejandro 1º Hotel vous propose de passer un séjour raffiné dans son établissement disposant de deux restaurants, une cave à vins, un piano bar, une salle de sport avec hammam, jacuzzi et salon de massage.
Les chambres très spacieuses, confortables et modernes, sont équipées de la climatisation, d'une télévision, d'un minibar, d'une salle de bains avec douche et baignoire et d'une connexion gratuite à internet. Les tarifs des chambres peuvent être très intéressants à certaines dates puisque la chambre double est proposée à partir de 125 €, petit déjeuner compris.


Casa Real Hotel : A proximité des principales attractions de Salta, la Casa Real est un hôtel luxueux offrant de nombreux services à ses hôtes qui pourront profiter de sa piscine, son spa, sa salle de sports, son restaurant et de ses salles de réunion. Les chambres spacieuses offrent une vue panoramique sur Salta et la montagne, et sont équipées d'une télévision à écran plat, d'un bureau, un coin salon avec canapé, d'une salle de bains avec douche et baignoire, et une connexion Wifi gratuite dant tout l'établissement. Pour passer un séjour agréable dans cet hôtel il faudra compter au minimum 300 € la chambre double, petit déjeuner compris.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Salta.

Annonces publicitaires

Plan de Salta

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme en Argentine

* L'aéroport de Bariloche reprend ses activités

L’aéroport de Bariloche a repris ses activités le vendredi 24 avril alors que tous les vols avaient été annulés la veille en raison de l’éruption [...]
* Sol Líneas Aéreas va louer des avions à Air Nostrum

Air Nostrum va louer des avions Bombardier CRJ-200 à la compagnie Sol Líneas Aéreas qui souhaite étendre son réseau de vols domestiques en Argentine. Après s [...]
* Reprise du vol Buenos Aires ? New York par Aerolineas Argentinas

La semaine dernière United Airlines annonçait qu’elle supprimait sa ligne directe entre Buenos Aires et l’aéroport de Newark, près de New York, n [...]
* United ferme sa ligne entre New York et Buenos Aires

La compagnie aérienne United Airlines a décidé de suspendre sa liaison directe entre New York et Buenos Aires en raison d’une demande insuffisante. La [...]
* Vol Buenos Aires ? Brasilia avec Aerolineas Argentinas

La compagnie aérienne Aerolineas Argentinas va ouvrir une nouvelle ligne entre Buenos Aires et Brasilia à partir du 1er août 2013, liaison opérée par sa fili [...]
* Le volcan Copahue inquiète le Chili et l'Argentine

Face au risque d’éruption du volcan Copahue, l’alerte rouge a été donnée au Chili et en Argentine afin d’évacuer les populations les plus p [...]
* Aerolineas Argentinas offre plus de vols vers Barcelone

La compagnie aérienne Aerolineas Argentinas a décidé d’augmenter la fréquence de ses vols entre Buenos Aires et Barcelone à partir du 1er juillet 2013. [...]
* L'avion moins cher que le bus

Des affiches publicitaires de la compagnie Aerolineas Argentinas placée à des endroits stratégiques de la principale station de bus de Buenos Aires, en Argen [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos de l'Argentine

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser