Americas > Voyages > Villes > Rocha

Rocha



Rocha

A 30 kilomètres des côtes de l'Océan Atlantique, la capitale du Département de Rocha fut fondée en 1793 sous le nom de "Nuestra Señora de los Remedios de Rocha". Mais ce n'est qu'en 1880 que le Département de Rocha fut créé alors qu'il faisait partie jusque là du Département de Maldonado.

Situé au sud-ouest du Brésil, le Département de Rocha possède 170 kilomètres de côtes offrant de longues plages de sable blanc beaucoup moins fréquentées que celles de Punta del Este, Piriápolis ou Montevideo. Les touristes qui choisiront Rocha comme destination se retrouveront en contact direct avec la nature, découvrant de magnifiques dunes balayées par les vents, des marais déclarés Réserve de la Biosphère par L'Unesco, observant le passage des baleines, des orques et des dauphins, visitant des petits villages de pêcheurs paisibles et authentiques.

Que voir à Rocha

Si la ville de Rocha ne présente guère d'intérêt pour les touristes, ceux-ci découvriront des sites surprenants et d'une grande beauté le long des côtes du Département comme La Paloma située à seulement 30 kilomètres de la capitale.



La Paloma

La Paloma

La Paloma a été fondée en 1874 sur le Cap Santa María et ses habitations les plus anciennes se trouvent près du phare érigé la même année de la fondation de la commune, juste en face d'Isla La Tuna, un petit îlot entre la Bahía Grande et la Bahía Chica. La Paloma possède des plages pour tous les goûts, des plages aux eaux tranquilles comme celles de la baie ou des plages plus agitées comme La Balconada, La Aguada ou La Pedrera, parfaites pour les amateurs de surf ou de planche à voile. Et pour ceux qui n'oseraient pas braver les vagues de l'océan, ces plages représentent le lieu idéal pour observer de nombreuses espèces d'oiseaux comme le héron flûte-du-soleil, le râle de Cayenne, l'huîtrier, le moqueur plombé, ou le merle à ventre roux.

Laguna de Rocha A quelques kilomètres à l'ouest de La Paloma on découvrira la Laguna de Rocha, une immense étendue d'eau de 72 km² séparée de l'océan par un fin cordon littoral. Réserve protégée, la Laguna de Rocha enchantera les amateurs d'écotourisme qui y découvriront de nombreux oiseaux venant se nourrir dans ces eaux riches en crevettes, en mollusques et en poissons. Parmi ces oiseaux on y verra le cygne à col noir, le coscoroba blanc, le flamant du Chili, ou le goéland d'Olrog. Sur les côtes sablonneuses on pourra apercevoir le rhinoderma darwinii connu plus familièrement sous le nom de petit crapaud de Darwin, la loutre géante, le renard, le capybara ou le tuco-tuco.



Cabo Polonio

Cabo Polonio

Cabo Polonio est une des destinations les plus appréciées des touristes qui souhaitent découvrir les trésors naturels du Département de Rocha. Situé à 50 kilomètres de La Paloma, le Parc National de Cabo Polonio est un lieu enchanteur avec son petit village de pêcheurs, ses dunes pouvant atteindre 30 mètres de hauteur, ses immenses plages presque désertes et sa faune qui a trouvé refuge sur des terres préservées de la civilisation. Sans électricité ni eau courante ou gaz naturel, sans route pour arriver au village si ce n'est en charrettes tirées par des chevaux ou en véhicule tout terrain, le séjour à Cabo Polonio peut sembler très rustique mais la beauté des lieux attire de plus en plus de visiteurs.
Cabo Polonio aurait été nommé ainsi suite au naufrage d'un bateau qui portait ce nom en 1735, mais d'autres affirment que ce fut suite au naufrage d'un autre bateau en 1753 dont le capitaine s'appelait Joseph Polloni. Ce qui est sûr c'est que les naufrages furent nombreux en découvrant les épaves des bateaux sur les côtes.

Le village se trouve sur un rocher dont la partie la plus extrème se trouve submergée par les vagues, laissant appraître trois îlots quand la mer se retire. Sur ces îlots des lions de mer bravent les vagues autour du phare de 26 mètres de hauteur, construit en 1881 pour éviter aux marins de naufrager sur les côtes. Du haut de ce phare on découvrira le village de Cabo Polonio, les dunes qui semblent vivantes en se mouvant au gré du vent, et le petit archipel des Islas de Torres qui servent de refuge aux lions de mer.

Barra de Valizas Au nord de Cabo Polonio on découvrira la station balnéaire de Barra de Valizas entourée par de grandes dunes de sable. Moins rustique que Cabo Polonio, les touristes y trouveront des restaurants et des bars pour se divertir quand la nuit est tombée, après avoir découvert les magnifiques paysages environants.
Au nord-ouest de Cabo Polonio se trouve la Laguna de Castillos qui couvre une superficie de 80 km² et qui enchantera les ornithologues en raison de la grande quantité d'oiseaux qui y ont trouvé refuge. Cette lagune bordée de roseaux est entourée de marais et d'une vaste forêt de belombras et de palmiers. Outre les hérons, les flamants, les cigognes, les cygnes à col noir, les nandous, les kamichis à collier ou les aigles, on apercevra également des renards, des moufettes, des belettes, des chats sauvages, des capybaras ou des loutres.


Punta del Diablo

Punta del Diablo

A 65 kilomètres da Cabo Polonio et à moins de 45 kilomètres de la frontière du Brésil, Punta del Diablo est un village de pêcheurs qui accueille de plus en plus de touristes nationaux et étrangers qui y découvriront tout ce qu'il faut pour passer un bon séjour au bord de la mer. Si les pêcheurs n'ont pas abandonné leur principale activité, leurs épouses profitent de la venue des touristes à certaines périodes de l'année pour leur poropser leur artisanat.

La station balnéaire dispose de tout ce qu'il faut pour retenir les visiteurs : hôtels, bungalows, campings, restaurants, bars, boutiques, écoles de surfs... le village de Punta del Diablo s'est doté de l'infrastructure nécessaire pour recevoir des touristes qui y viennnet pour découvrir de beaux paysages et profiter des nombreuses plages de la région. Les plages les plus proches du village ont pour nom Playa de la Viuda et Playa del Rivero, mais on en découvrira bien d'autres dans le Parc National Santa Teresa situé juste au nord de Punta del Diablo : Playa Grande, Playa del Blanco, Playa de las Achiras, Playa de la Moza, Playa Cerro verde... une dizainde kilomètres de plages peu fréquentées et où vous aurez de grandes chances d'y voir des tortues vertes qui ont choisi de vivre dans ce coin très tranquille.

Parc National Santa Teresa C'est dans ce même parc national que se trouve la forteresse de Santa Teresa contruite en forme de pentagone à partir de 1762. Occupée successivement par les portugais, les espagnols, les troupes indépendantistes et brésiliennes, la forteresse changea assez souvent de camp mais ses murs sont pratiquement restés intacts.
La Coronilla est une petite station balnéaire qui se trouve au nord du Parc National Santa Teresa. Là encore on y trouvera de belles plages et les pêcheurs vous proposeront de rejoindre les îles de la Coronilla occupées par des lions de mer, des tortues vertes et une grande variété d'oiseaux.
A seulement 6 kilomètres de Punta del Diablo, la Laguna Negra est une immense réserve d'eau douce près de laquelle on a découvert des vestiges provenant des Minuanos, des indigènes qui vivaient au sud du Brésil.


Chuy

Barra de Chuy

En poursuivant la route vers le Brésil on atteindra la petite ville de Chuy à la frontière, séparée de la ville brésilienne de Chuí par la "Avenida Internacional". Près de la côte on profitera des plaisir des la plage en se rendant à Barra del Chuy, tandis qu'à 7 kilomètres à l'ouest, on découvrira le Fort San Miguel dans le Parc National du même nom. Construit en 1737 par les portugais, le Fort San Miguel a été très bien restauré et sera le point de départ de vos randonnées dans le Parc National qui abrite de nombreux mammifères comme les renards, les chats tigres, les ocelots, les belettes ou les tatous, des reptiles comme les tegus ou les caïmans, et de nombreux oiseaux comme les aigles noirs, les faucons pèlerins, les corbeaux à tête rouge, les corbeaux à tête jaune, les milans, les hérons, les bécassines de Magellan, des oies, des canards et autres oiseaux migrateurs.
Chuy sera aussi le point d'accès vers le Brésil et en particulier vers la Lagoa Mirim partagée entre les deux pays, une lagune qui communique avec l'immense Lagoa dos Patos bordée au nord par Porto Alegre.


Comment aller à Rocha

Bus Rutas del SolOn accèdera à Rocha en voiture ou en bus depuis Montevideo ou les autres villes de la côte Atlantique comme Piriápolis, Punta del Este ou Chuy, près de la frontière du Brésil, en empruntant la Ruta 10 qui longe les côtes d'ouest en est, ou la Ruta 9 pratiquement parallèle à la précédente mais plus à l'intérieur des terres.

En bus, les compagnies de transport Rutas del Sol, COT et Cynsa permettent de relier le Terminal Tres Cruces de Montevideo à Rocha en 3h20 environ pour réaliser ce trajet de 200 kilomètres.
Depuis Chuy, à la frontière brésilienne, jusqu'à Rocha la distance est de 136 kilomètres et la durée du voyage est de 2h30 en moyenne. Les bus en provenance de Rio Grande et à destination de la ville brésilienne de Chuí font les 247 kilomètres de route en un peu moins de 5 heures pour 42 Reais.

Si les bus sont très frquents sur cette route qui permet de relier Montevideo au Brésil en longeant la côte Atlantique, il peut être très intéressant de louer une voiture au départ de la capitale uruguayenne afin de profiter de plus de liberté pour découvrir les plus beaux sites du Département de Rocha. L'agence Sixt vous propose de très bons tarifs puisque la location d'un véhicule à Montevideo est proposée à partir de 160 € la semaine, kilométrage illimité.

Circuler à Rocha

Transport public RochaLe transport urbain à Rocha est assuré par la compagnie Rutas del Sol, mais la ville n'étant pas très grande la marche à pied représente une bonne alternative pour s'y promener.
Néanmoins, la compagnie Rutas del Sol permet de relier tous les quartiers de Rocha avec une fréquence de 30 minutes en moyenne à chaque arrêt, ce qui permet aux touristes qui ne disposent pas de voiture d'éviter de prendre le taxi.

Rutas del Sol est également la compagnie qui vous permettra de vous déplacer vers les différents sites touristiques du département de Rocha puisque des bus fréquents circulent entre la ville de Rocha et La Paloma, Punta del Diablo, Cabo Polonio, Barra de Valizas et autres communes.

D'autres compagnies de bus permettent également de relier Rocha aux autres villes du département comme COTEC qui offre une douzaine de liaisons par jour avec La Paloma, et propose aussi des liaisons vers Chuy en passant par Castillos, la Forteresse de Santa Teresa et La Coronilla.
La compagnie Rocha Tour propose également des liaisons entre Rocha et La Paloma et un circuit pour découvrir la Laguna de Rocha.
On pourra également utiliser les services de Gonzatour pour aller à La Paloma, Aguada et Costa Azul, Tureste pour rejoindre Velásquez, Lascano et Cebollatí, ou Mesones pour se rendre à La Paloma et Chuy.


Partir de Rocha


Il n'y a pas vraiment de Terminal de bus à Rocha et les compagnies de transport de longues distances opèrent toutes près de la Plaza Independencia, en plein coeur de la ville. Un simple contrôle des entrées et des sorties est effectué dans un édificie situé à l'angle des rues Ramirez et Lavalleja.

C'est avec les compagnies Rutas del Sol, COT et Cynsa que l'on rejoindra certaines communes du département de Rocha mais aussi Pan de Azucar (Punta del Este), Piriápolis et Montevideo en allant vars l'ouest, et Chuy en allant vers l'est pour ceux qui souhaiteraient poursuivre leur voyage au Brésil.


Exemples de tarifs de bus au départ de Rocha

  • Rocha - Cabo Polonio : 134 pesos
  • Rocha - Chuy : 209 pesos
  • Rocha - La Coronilla : 164 pesos
  • Rocha - La Paloma : 60 pesos
  • Rocha - La Pedrera : 75 pesos
  • Rocha - Montevideo : 313 pesos
  • Rocha - Punta del Diablo : 149 pesos
  • Rocha - Punta Rubia : 90 pesos
  • Rocha - Valizas : 134 pesos

(Tarifs en mai 2014 donnés à titre indicatif, 1 euro valant environ 32 pesos uruguayens à cette date)

Hôtels à Rocha

Zen Boutique Apart HotelOn trouvera quelques hôtels dans la ville de Rocha mais la plupart des visiteurs préfèreront trouver un hébergement dans un cadre plus agréable que celui de la capitale du département, en logeant par exemple à La Paloma qui est la station balnéaire la mieux desservie pour découvrir les autres plages et les sites touristiques les plus intéressants de la région.

Hôtels, bungalows, appartements, campings... les touristes auront le choix du type d'hébergement à La Paloma, mais aussi dans les autres stations balnéaires de Rocha comme à La Coronilla, Cabo Polonio ou Chuy. Ce sera à vous de choisir en fonction de votre budget et du style d'hébergement que vous préférez, sachant cependant qu'à certains endroits il n'y a pas d'électricité ou le service ne fonctionne que quelques heures par jour.


Petit budget

Adi y Dina Cabañas : A 1 kilomètre du centre de La Paloma et à 400 mètres des plages de LOs Botes et El Gabito, vous logerez dans de très beaux bungalows tout équipés pour seulement 36 € la nuit pour deux personnes, ou 44 € pour quatre personnes.


Hostel Cribe : A seulement 400 mètres du Terminal de bus de La Paloma, ce charmant petit hôtel vous propose des chambres doubles avec vue sur le jardin et équipées d'un ventilateur et d'une salle de bain privée, le tout à partir de 36 €.


Budget moyen

Anaconda Club Apart Hotel : A 300 mètres de Playa Anaconda, cet établissement de La Paloma vous propose des bungalows pour 4 personnes entièrement équipés et disposant d'une connexion wifi, le tout à partir de 55 €.


Cara Colomba : A seulement 50 mètres de la plage de Cabito, Cara colomba vous propose des chambres et des appartements autour d'une piscine dans un établissement situé à 1 kilomètre du centre de La Paloma. Les chambres doubles sont équipées d'un balcon, d'une kitchenette, d'une télévision LCD, d'une connexion Wifi et d'une salle de bain privée, le tout à partir de 66 € la nuit.


Grand Luxe

Zen Boutique Apart Hotel : Juste en face de la plage, cet hôtel raffiné de La Paloma bous propose des suites panoramiques avec vue sur l'océan. Les chambres doubles sont spacieuses et sont équipées d'une kitchenette, d'un téléviseur LCD de 81 cm, d'un balcon et d'une salle de bain privée, le tout à partir de 88 € avec petit déjeuner.


Casas Oceanicas : Avec un accés direct à la Playa Los Botes de La Paloma, cet établissement vous propose des appartements très spacieux de 88 m² équipé de deux chambres, une cuisine, terrasse avec vue sur la mer, télévision, cheminée, coin salon, salle de bain et connexion wifi à partir de 88 € la nuit, petit déjeuner compris.


Annonces publicitaires

Plan de Rocha

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme en Uruguay

* Iberia offre plus de vols vers Montevideo

Iberia proposera à partir du mois de février 2016 un cinquième vol hebdomadaire entre Madrid et Montevideo en Uruguay, offrant ainsi une meilleure connexion [...]
* Air Europa profite des suppressions de lignes d'Iberia en Amérique Latine

Dans le but de se restructurer, la compagnie Iberia a décidé de supprimer ou de baisser ses fréquences sur plusieurs lignes qu’elles desservaient entre [...]
* L'Hotel Sofitel Montevideo Casino Carrasco ouvre ses portes

Symbole du charme et du glamour de la capitale de l’Uruguay, l’hôtel Casino Carrasco vient d’ouvrir ses portes à Montevideo après 16 ans de [...]
* Vol Paris ? Montevideo avec Air France

Comme nous vous l’avions annoncé il y a un mois, la compagnie aérienne Air France va proposer une nouvelle liaison entre la France et l’Uruguay à [...]
* Air Europa va voler en Uruguay

La compagnie aérienne Air Europa a confirmé qu’elle allait ouvrir une nouvelle ligne entre Madrid et Montevideo, en Uruguay, à partir du 1er juin 2013. [...]
* Air France à Montevideo

La compagnie aérienne Air France pourrait proposer prochainement des vols entre Paris et Montevideo, la capitale de l’Uruguay. Suite à l’abandon [...]
* Le Marché du Port de Montevideo

Quand vous passerez par la capitale de l’Uruguay je vous conseille de visiter le Marché du Port de Montevideo, un des lieux qu’il ne faut manquer [...]
* BQB remplace Iberia sur la ligne Madrid ? Montevideo

Suite à la suspension de la ligne Madrid – Montevideo opérée par Iberia à partir du 1er avril 2013, BQB a annoncé qu’elle allait reprendre cette [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos de l'Uruguay

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser