Americas > Voyages > Villes > Barahona

Barahona



BarahonaPeuplée par les indiens Tainos avant l'arrivée des espagnols, la région de Barahona se trouvait à l'époque sous la domination de Bohechío, le chef (cacique) de Jaragua qui englobait une grande partie du sud-ouest de l'île de Hispaniola.
En 1496, le colon espagnol Juan Barahona allié aux indiens Tainos se rangea derrière Francisco Roldán qui s'était rebellé contre Bartolomé Colomb.
Christophe Colomb mit fin à cette révolte en novembre 1498 mais 21 ans plus tard le neveu de Bohechío, le cacique Enriquillo commença une nouvelle rébellion contre le pouvoir espagnol en 1519. Cette guerrilla dans la Sierra de Bahoruco dura jusqu'en 1533 et les espagnols furent contraints de concéder des droits étendus aux indiens Tainos.

Ce ne sera pourtant qu'en 1802 que Barahona sera officiellement fondée sous les ordres de Toussaint-Louverture, le général Haïtien qui avait réussi à chasser les Français de la région.
Barahona se développa lentement dans un premier temps, jusqu'à ce que la compagnie américaine West India Sugar Finance Corporation décide de s'y installer en 1917 pour exploiter la canne à sucre qui allait devenir la principale production de la République Dominicaine.

Aujourd'hui, la production de sucre mais aussi de café et de fruits tropicaux comme la banane, ainsi que l'industrie textile représentent une grande part de l'économie de Barahona, mais le tourisme est un secteur qui prend de plus en plus d'importance grâce aux belles plages et aux magnifiques paysages de montagne qu'offre la région de Barahona à ses visiteurs.

Que voir à Barahona

Au bord de la Baie de Neiba la ville de Santa Cruz de Barahona, plus connue sous le nom de Barahona, est une des plus importantes de la République Dominicaine grâce à l'activité de son port et son attrait touristique.
Il faut dire que Barahona possède beaucoup d'atouts pour satisfaire ses visiteurs : de belles plages pratiquement vierges bordées de cocotiers, des montagnes et des forêts luxuriantes, des rivières avec de belles cascades, des paysages de toute beauté qui satisferont à la fois les amateurs de randonnées comme les touristes qui préfèrent se reposer au bord des eaux bleues de la Mer des Caraïbes.


Principales attractions touristiques de Barahona


arc de triomphe

Santa Cruz de Barahona possède quelques édifices intéressants comme l'arc de triomphe situé au croisement les avenus Luperón et Casandra Damirón, la Cathédrale Nuestra Señora del Rosario construite en 1948 pour se substituer à l'ancienne église de Santa Cruz bâtie en 1927 et restaurée en 1998, le Palais Municipal avec sa tour de l'horloge érigé en 1935 en face du Parc Central, ou l'Hotel Guarocuya dont la construction remonte à 1959 quand la ville tirait l'essentiel de ses revenus de la sucrerie.
Cependant, une balade dans les rues de Santa Cruz de Barahona ne laissera pas de souvenirs impérissables et ce sont les magnifiques paysages environnants de la province de Barahona qui émerveilleront les visiteurs.


Playa Quemaíto

Baignées par les eaux bleu turquoise de la Mer des Caraïbes, les côtes de Barahona offrent aux touristes une multitude de plages isolées par les montagnes recouvertes par une végétation luxuriante. Entre Santa Cruz de Barahona et Enriquillo situé 50 kilomètres plus au sud, le long de la Route 44, on découvrira une succession de petites plages dont certaines sont pratiquement désertes.
Parmi les plus belles plages on citera Playa Quemaíto située à une dizaine de kilomètres au sud de Barahona, une plage de deux kilomètres d'extension entre la mer et la montagne.
Playa San Rafael, au bord du village du même nom, est une plage pleine de charme et les touristes apprécieront autant son sable fin que la rivière qui y débouche et offre de belles cascades, invitant à de raffraichissantes baignades.
D'autres plages offrent également de beaux décors comme Playa Saladilla, Playa Los Patos, Playa Azul ou Playa Paraíso.


Sierra de Bahoruco - Mirador Paraíso

Mais les plages ne sont pas les seules attraction de Barahona; on y appréciera aussi les paysages montagneux de la Sierra de Bahoruco recouverte par la forêt tropicale. Ceux qui s'aventureront dans ces montagnes seront récompensés par des vues spectaculaires sur la forêt et la Mer des Caraïbes.
C'est en grimpant jusqu'au Mirador Paraíso que l'on aura un des plus beaux panoramas de la région, découvrant la plage de sable blanc coincée entre le bleu de la mer et le vert de la forêt.
Pour découvrir les plus beaux paysages de montagne on empruuntera la route 533 plus connue sous le nom de Carretera Cabral - Polo reliant la commune de Cabral, à côté du Parc National de Cabral, à celle de Polo en passant par le Pôle Magnétique où l'on assistera à un curieux phénomène : sur une portion de route de 70 mètres, les voitures se mettraient à monter la côte sans que le moteur soit en marche ou que quelqu'un pousse le véhicule.
La région de Polo est entourée de plantations de café dont les grains sont considérés comme faisant partie des meilleurs de la République Dominicaine.


Laguna Rincón

Le Parc National de Cabral est également un des sites à découvrir près de Barahona avec la Laguna Rincón, la plus grande lagune d'eau douce de la République Dominicaine peuplée de nombreuses tortues d'eau douce.
Ce parc incluant également la Laguneta Seca et le Cerro Cristóbal au nord constitue un refuge de la vie sauvage couvrant une superficie de 65 km² dont 44% est occupée par la Laguna Rincón.
La Laguna Rincón est un des meilleurs endroits pour l'observation des oiseaux et on pourra y faire des excursions en barque en s'adressant aux habitants de Cabral. Parmi les 75 espèces d'oiseaux répertoriées dans le parc on pourra voir le canard souchet, le canard créole ou canard musqué et le sporophile petit-coq. Dans les eaux de la lagune abondent les tortues d'eau douce comme la trachemys scripta plus connue sous le nom de Tortue de Floride, et bien sûr de nombreux poissons dont le tilapia très apprécié pour sa chair.
En grimpant au sommet du Cerro Cristóbal vous aurez droit à un magnifique panorama sur la lagune et ses alentours.


Lac Enriquillo

En poursuivant sa route depuis Cabral en direction de Haïti, longeant la Sierra de Bahoruco, on arrivera au Lac Enriquillo qui fait partie du Parc National de Isla Cabritos, un lac de plus de 35 kilomètres de longueur où vivent de nombreux crocodiles américains, 62 espèces d'oiseaux dont les flamants des Caraïbes, deux espèces d'iguanes (l'iguane rhinocéros et l'iguane Ricordi endémique à cette région), et des poissons comme le tilapia qui fait le bonheur à la fois des crocodiles et des pêcheurs.
Cette grande étendue d'eau saumâtre a une concentration en sel deux fois plus élevée que la mer qui occupait il y a très longtemps le canal maritime qui reliait la baie de Port-au-Prince à celle de Neiba. Le canal s'est refermé suite à l'accumulation de sédiments transportés par le río Yaque del Sur et le río Jimaní, formant cette immense lagune de 375 km². Le niveau des eaux du Lac Enriquillo est cependant très variable. Si en 2012 il se trouvait à 29 mètres en dessous du niveau de la mer, en 1979 il était à 46 mètres.


Isla Cabritos

La Isla Cabritos est une des rares îles du Lac Enriquillo avec Isla Barbarita et la Islita situées à proximité. L'île mesure 12 kilomètres de longueur sur 2 de largeur et tout autour de ses côtes on trouvera des plages dont quelques unes présentent des vestiges d'anciens récifs coralliens.
Appelée Guarizacca à l'époque de la conquête espagnole, l'île servit de refuge au Cacique Enriquillo qui s'était rebellé contre les conquistadors.
Aujourd'hui, la Isla Cabritos sert de refuge à de nombreux oiseaux comme les flamants, les hérons cendrés, les aigrettes tricolores, les bihoreaux gris, les petits Blongios, les ibis falcinelles, les talavères violacées, les chevêches des terriers, les spatules rosées, les amazones d'Hispaniola, les pigeons à couronne blanche ou les tisserins gendarmes.
La visite de l'île se fait toujours en groupe avec la présence d'un guide pour réguler le nombre de visiteurs afin de préserver son équilibre écologique. L'île possède trois chemins de randonnée qui permettront aux visiteurs d'observer les crocodiles, les forêts sèches et les récifs fossiles, les iguanes et bien sûr les nombreux oiseaux qui la peuplent.


Parc National Jaragua

A 70 kilomètres au sud de Barahona, on rejoindra le Parc National Jaragua, le plus grand parc du pays et un des plus beaux avec ses nombreux flamants roses qui ont trouvé refuge dans la Laguna Oviedo, les îles Beata et Alto Velo.
On a retrouvé dans le Parc National Jaragua des vestiges archéologiques de civilisations précolombiennes dont la plus ancienne remonte à 2590 avant J.C. La région fut ensuite un des principaux foyers de la civilisation Taino qui se réfugiait dans de nombreuses cavernes comme celles de la Cueva la Poza, El Guanal ou la Cueva Mongó dans lesquelles on a retrouvé des pétroglyphes et des objets créés par les indigènes.
D'une superficie de 1536 km², c'est une des plus grandes réserves protégées des Antilles et on pourra y observer des iguanes, des tortues de mer qui viennent pondre sur ses plages, différentes espèces de chauves-souris, de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs ou endémiques de la région, des lamantins des Caraïbes et de nombreux dauphins.


île Beata

L'île Beata, découverte et baptisé par Christophe Colomb, se trouve à 6 kilomètres au sud de la côte. Colonisée au 17ème siècle, l'île fut abandonnée par la suite et servit entre 1959 et 1962 de prison dont on pourra voir les ruines de ses édifices abandonnés. Aujourd'hui, l'île est occupée par la Marine de Guerre de la Républiqe Dominicaine et abrite également de nombreuses espèces animales endémiques des Antilles comme l'iguane rhinocéros ou le phaerodactylus ariasae, une espèce de gecko considéré comme le plus petit reptile du monde et ne vivant que sur l'île Beata.

Au sud de l'île Beata on pourra visiter la petite île Alto Velo, une sorte de promntoire rocheux qui émerge de la mer et culmine à 169 mètres d'altitude. Découverte par Christophe Colomb en 1492, cette île abritait le phoque des caraïbes aujourd'hui disparu. L'île servit pendant longtemps à l'exploitation du guano et un phare de 20 mètres de hauteur y fut construit, phare dont on découvrira les ruines.
L'île est peuplée par de nombreux oiseaux marins qui viennent y nicher comme les sternes fuligineuses qui sont les plus nombreuses. Sur cette île on découvrira une espèce endémique de lézard, l'anolis altavelensis, et ses plages sont des lieux de ponte des tortues marines.



Comment aller à Barahona

Aerolíneas MasL'aéroport international María Montez est situé à 7 kilomètres au nord du centre ville de Barahona. Il possède une piste de 3000 mètres lui permettant d'accueillir des avions de grandes tailles mais il est très peu utilisé. Seuls quelques vols assurés par Aerolíneas Mas depuis Santo Domingo - La Isabela et par M&N Aviation au départ de San Juan de Puerto Rico s'y posent.

C'est donc en bus que l'on arrivera à Barahona depuis Santo Domingo, la capitale de la République Dominicaine ne se trouvant qu'à 180 kilomètres de distance.
Le trajet est assuré par la compagnie Caribe Tours qui propose le billet à 260 Pesos Dominicains pour 3h30 de voyage environ.

Malgré la beauté de ses paysages, la province de Barahona est peu visitée par les touristes et il pourra donc être intéressant de louer une voiture à Santo Domingo pour s'y rendre et visiter la région sans dépendre des agences de voyages locales ou des taxis. L'agence Sixt par exemple vous propose des locations de voitures à partir de 280 € la semaine à l'aéroport de Santo Domingo.

Circuler à Barahona

Barque sur le Lac EnriquilloA Santa Cruz de Barahona comme dans toute la province de Barahona vous trouverez des motoconchos pour vous déplacer dans la ville pour environ 60 pesos, des taxis qui vous feront payer entre 150 et 200 pesos une course à l'intérieur de l'agglomération, tandis que des bus relient les principales communes de la région. Ce sont le plus souvent des bus de petites dimensions sans climatisation ni confort, et les parcours se font sur des routes généralement en mauvais état, s'arrêtent partout, ce qui allonge la durée des trajets.
Mais comme vous êtes en vacances, vous en profiterez pour faire la conversation avec les autres passagers puisque les Dominicains sont en général très chaleureux.

Pour découvrir les lagunes et les îles, c'est en barque à moteur que vous ferez le trajet en passant par une agence de voyages locale ou en vous adressant directement aux pêcheurs pour plus d'authenticité.

Pour rejoindre le Pôle Magnétique des bus partent de Barahona, à l'angle de la Avenida Luis E. del Monte et de la Calle María Montés, pour aller jusqu'à la commune de Polo. Le trajet dure 1h30 environ et le billet de bus coûte 100 Pesos.

Pour aller au Parc National de Jaragua des bus font le trajet entre Barahona et Pedernales distante de 123 kilomètres, à la frontière avec Haïti. Cette route passe par les principales plages situées au sud de Barahona et par la commune de Oviedo qui se trouve à côté de la Lagune de Oviedo et du Parc National Jaragua.
Des excursions en bateau sont proposées sur la Lagune de Oviedo dans une embarcation coûtant environ 2500 Pesos pour 8 personnes au maximum.


Arriver ou partir de Barahona


Caribe Tours

La façon la plus pratique pour rejoindre Santo Domingo depuis Barahona c'est de prendre les bus de Caribe Tours qui passent par la ville ed Azua de Compostela où l'on pourra éventuellement faire une halte.

De Barahona on pourra rejoindre Haïti en passant par Pedernales au sud, ville frontière avec Anse-à-Pitres, mais la route est ensuite très longue si on veut rejoindre Port-au-Prince ou Jacmel.
La solution la plus rapide pour aller à Port-au-Prince depuis Barahona c'est de prendre la route qui passe au sud du Lac Enriquillo jusqu'à Jimaní. De là des tap-taps vous conduiront jusqu'à la capitale haïtienne en longeant le sud de l'Etang Saumâtre.


Exemples de tarifs de bus au départ de Barahona


Ville Distance Durée Prix

Azua 74 Km 1h30 125 Pesos

Jimaní 93 Km 2h00 200 Pesos

Pedernales 123 Km 2h30 250 Pesos

Polo 35 Km 1h30 100 Pesos

Santo Domingo 180 Km 3h30 260 Pesos


Tarifs constatés au mois de décembre 2014 sur le site de Caribe Tours, compagnie spécialisée dans le transport en bus des touristes vers les destinations les plus populaires. Un euro valant 54 Pesos Dominicains à cette date.

Hôtels à Barahona

Hotel Panoramica BarahonaEloignée des grands circuits touristiques, Barahona n'est pas aussi populaire que les grandes stations balnéaires de Punta Cana, Puerto Plata, La Romana ou même Samana et Sosua. Par conséquent, l'offre hôtelière proposée par les centrales de réservation est assez réduite et la plupart des hôtels proposés dans la région se trouvent au bord de la mer.

On trouvera cependant des hôtels à des prix raisonnables et adaptés à tous les types de voyageurs, la plupart des établissements offrant de belles prestations.


Petit budget

Hotel Caribe : Au centre de Barahona et à seulement 100 mètres de la plage de Punta Inglesa, cet établissement dispose d'une connexion wifi, un restaurant, un bureau d'excursions et un parking. Ses chambres doubles sont climatisées et disposent d'une salle de bains privée, le tout à partir de 32 € en demi-pension.


Hotel Loro Tuerto : Au centre de Barahona et à 500 mètres de la plage, l'Hotel Loro Tuerto dispose d'une connexion wifi, d'un restaurant, d'un jardin, et ses chambres doubles sont climatisées et possèdent une salle de bains privée, le tout à partir de 34 €.


Budget moyen

Hotel Panoramica Barahona : Au sud de Playa el Quemaito, ce bel hôtel au bord de la mer dispose d'une piscine, un parking privé, une connexion wifi, un bar et un salon. Ses chambres doubles climatisées disposent d'une salle de bains privée et sont proposées à partir de 48 €.


Hotel El Quemaito : Au bord d'une des plus belles plages de la région, l'Hotel El Quemaito dispose d'une piscine, d'une connexion wifi, un parking, un bar et un restaurant. Ses chambres doubles climatisées disposent d'une télévision, d'une salle de bains privée, et sont proposées à partir de 57 € petit déjeuner inclus.


Grand Luxe

Hotel Piratas del Caribe : Au bord de Playa Paraiso, cet hôtel de grand standing dispose d'une piscine, de beaux jardins tropicaux, un restaurant, un bar, un bureau d'excursions, et vous propose des suites spacieuses et climatisées avec connexion wifi, terrasse, téléviseur LCD et salles de bains privée, le tout à partir de 102 € petit déjeuner compris.


La Mami River Beach : Dans un cadre idyllique près de Playa los Patos, cet hôtel très luxueux possède de beaux jardins tropicaux, une connexion wifi, un bureau d'excursions, une école de surf, et vous propose de grandes suites climatisées avec vue sur la mer ou sur la rivière, disposant d'un salon, une cuisine entièrement équipée, une terrasse privée, un bureau, un téléviseur LCD et une salle de bains privée, le tout à partir de 164 € petit déjeuner compris.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Barahona.


Des frais de services (10%) et la TVA (18%) sont à rajouter aux tarifs annoncés par les hôtels de la République Dominicaine.

Annonces publicitaires

Plan de Barahona

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Dernières infos sur la Rép Dominicaine

* La République Dominicaine, meilleure destination de golf en Amérique Latine

Pour la troisième année consécutive la République Dominicaine a été désignée comme la meilleure destination de Golf d’Amérique Latine et des Caraïbes p [...]
* Vols de TAM de Brasilia à Punta Cana

L’Agence Nacional de l’Aviation Civile (ANAC) vient d’autoriser la compagnie aérienne TAM Airlines à opérer des vols entre Brasilia, la cap [...]
* Vol Paris ? La Romana avec Corsair

La compagnie aérienne Corsair International va ouvrir une nouvelle ligne entre l’aéroport de Paris Orly et celui de La Romana en République Dominicaine [...]
* Air Europa profite des suppressions de lignes d'Iberia en Amérique Latine

Dans le but de se restructurer, la compagnie Iberia a décidé de supprimer ou de baisser ses fréquences sur plusieurs lignes qu’elles desservaient entre [...]
* Plus de 15 millions de touristes aux Caraïbes en 2012

Les Caraïbes ont enregistré l’arrivée de plus en plus de touristes ces dernières années et en 2012 ils étaient plus de 15 millions venant du monde enti [...]
* JetBlue renforce ses liaisons vers la République Dominicaine

La compagnie lowcost américaine JetBlue Airways va ajouter un vol quotidien supplémentaire entre New York et les villes de Santo Domingo et Santiago de los C [...]
* Tortuga Bay, le meilleur hôtel des Antilles

Dessiné par Oscar de la Renta, l’hôtel boutique Tortuga Bay situé à Punta Cana en République Dominicaine, a été désigné Meilleur Hôtel des Caraïbes 201 [...]
* Le retour des baleines à bosse en République Dominicaine

La République Dominicaine n’est pas seulement une destination de plages et de clubs de vacances, c’est aussi un des meilleurs endroits pour obser [...]

Vidéo

Photos de la République Dominicaine

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser