Americas > Voyages > Villes > Cocos

Île Cocos



Île Cocos

A 530 kilomètres des côtes du Costa Rica, Isla del Coco est une destination de rêve pour les touristes qui auront la chance d'y aller. Classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'Unesco, l'île Cocos est une île volcanique de l'océan Pacifique avec de magnifiques cascades dans la forêt tropicale. On y trouvera des sentiers permettant d'y faire de belles randonnées tout en observant de nombreux oiseaux et autres espèces animales.

Le Parc Bational Isla del Coco est aussi un véritable paradis pour les amateurs de plongée sous marine qui nageront au milieu des requins marteaux, des raies mantas, des tortues marines, des marlins, des requins baleines, des dauphins, des thons, des requins corails et une multitude de poissons de toutes les couleurs. Les plongeurs y découvriront également de nombreuses grottes marines qui servent de refuges à certaines espèces de poissons.

Que voir sur l'île Cocos

Destination de rêve, mais pour se rendre jusqu'à l'île Cocos il faudra beaucoup de patience puisqu'elle se trouve à 530 kilomètres des côtes du Costa Rica et que le seul moyen d'y aller est le bateau, une traversée de plus de 30 heures depuis Puntarenas pour arriver sur cette île qui était jadis un refuge pour les pirates.
Appelée parfois île aux Trésors car elle permettait aux pirates d'y cacher leurs butins après leurs attaques des gallions espagnols, on dit que l'île Cocos cacherait toujours les trésors de certains d'entre eux comme Wiliam Davies, Benito Bonito ou William Thompson.

Île Cocos découverte Découverte en 1526 par le navigateur espagnol Juan Cabezas, l'île fut indiquée pour la première fois sur une carte en 1541 sous le nom de "Isla de los Cocos". Mais si l'île n'avait pas trop d'intérêt pour les colons espagnols, les pirates en revanche considérèrent que c'était le refuge idéal pour s'y retrancher après avoir pillé les navires espagnols chargés d'or qui transitaient entre les côtes du Pérou et du Panama.
L'île Cocos servit donc de base arrière aux pirates jusqu'au début du 19ème siècle et ce n'est qu'en 1869 qu'elle fut intégrée au territoire du Costa Rica par le président Jesús Jiménez Zamora. Comme de nombreuses îles éloignées du continent, l'île Cocos allait devenir un centre pénitentier pour prisonniers politiques.

August Gissler, nommé Gouverneur de l'île en 1897, consacra 18 ans de sa vie à la recherche des trésors cachés de Isla del Coco, notamment des tonnes d'or et d'argent qui couvraient les coupoles des églises de Lima et du Pérou et que les espagnols avaient fondu en lingots pour les ramener en Espagne pendant la guerre d'indépendance. Selon le capitaine Thompson chargé d'acheminer le convoi, il fut contraint d'enterrer les lingots à Isla del Coco mais personne n'a jamais rien retrouvé de ce trésor. Certains historiens pensent qu'un marin canadien connu sous le nom de John Keating aurait retrouvé une petite partie du trésor, mais beucoup de monde croit encore que la plus grande partie serait toujours cachée au fond de la forêt tropicale qui recouvre l'île.
Alimentant les rêves les plus fous, Isla del Coco servit de source d'inspiration à l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson qui publia en 1883 "L'Île au trésor", un roman qui fut adapté à maintes reprises pour le cinéma.

Île Cocos - Requin baleine C'est en 1978 que le Costa Rica a décidé de créer le Parc National Isla del Coco couvrant une superficie de 1971 km² mais dont seulement 23,85 km² représentent la surface de l'île.
Parmi ses explorateurs les plus connus on citera le célèbre Jacques-Yves Cousteau qui la visita pour la première fois en 1976 et qui considérait Isla del Coco comme une des plus belles îles au monde. Impressionné par la richesse des fonds marins et la présence de très nombreux requins, Jacques-Yves Cousteau explora des côtes de l'île Cocos avec la Calypso et y tourna plusieurs documentaires comme "Les Requins de l'île au Trésor Cocos".
Avec autant d'admirateurs, la plupart plus enthousiasmés par ses paysages et ses fonds marins que ses trésors, l'île Cocos fut alors inscrite en 1997 au Patrimoime Mondial de l'Humanité de l'Unesco.

Île Cocos - Approche de l'île Au bout d'un long voyage en bateau, les touristes qui s'approcheront des côtes de l'île Cocos auront sans doute l'impression de faire partie de tous ces explorateurs qui navigaient jadis vers cette terre de légende, accompagnés par les dauphins et les oiseaux marins qui leurs souhaitent la bienvenue.
Considérée comme les îles Galapagos du Costa Rica, Isla del Coco possède en effet une faune et une flore particulières puisque de nombreuses espèces animales et végétales ne s'y trouvent nulle part ailleurs.
Sur Isla del Coco on a répertorié 235 espèces de plantes dont 70 sont éndémiques, 362 espèces d'insectes dont 64 ne vivent qu'à cet endroit, 85 espèces d'oiseaux dont 4 ne connaisent d'autre habitat que ce petit paradis perdu dans l'océan Pacifique, deux espèces de sternes et deux espèces de noddis. Ces plantes et ces animaux vous les découvrirez en vous promenant dans la forêt tropicale, tandis que les passionnés de plongée sous-marine exploreront un monde merveilleux peuplé de plus de 270 espèces de poissons, mais aussi des dauphins et leurs cousines les fausses orques, et parfois des baleines à certaines périodes de l'année.

Île Cocos - Vue aérienne L'île Cocos est dominée par le Cerro Iglesias qui culmine à 634 mètres d'altitude. En pénétrant sa forêt tropicale humide, la seule île tropicale du Pacifique recouverte par ce type de végétation, on sera surpris par la hauteur des arbres et la taille des fougères et des broméliacées qui rendent parfois les randonnéees difficiles, surtout pendant la saison des pluies qui dure de mai à novembre, avec de très fortes pécipitations en septembre et octobre en raison des tempêtes qui se forment sur l'Océan Pacifique.
En fait, on ne peut pas dire qu'il existe une saison sèche sur Isla del Coco même si les mois de janvier à mars sont les moins pluvieux. En raison de la température élevée et des pluies très fréquentes, Isla del Coco est donc souvent enveloppée par les brumes, ajoutant encore plus de mystère sur cette île éloignée du continent.

Île Cocos - Cascade Avec une température moyenne annuelle de 26°c et plus de 7000 mm de pluies, la forêt qui recouvre l'île Cocos est toujours luxuriante et grâce à cette abondance d'eau on y verra plus de 200 cascades dont l'une des plus connues est visible depuis la Baie Wafer, un des points d'arrivée des visiteurs avec la Baie Chatham et la Baie Weston.
Au coeur de cette végétation très dense on y observera surtout de nombreux insectes, des araignées, deux sortes de lézards endémiques et les seuls mammifères s'y trouvant sont des porcs, des chèvres, des cerfs de Virginie, des chats ou des souris introduits par l'homme et dont la population est contrôlée pour ne pas mettre en danger le fragile écosystème.
En ce qui concerne les oiseaux les ornithologues seront à la fête en découvrant les nombreux pélicans, fous de bassan, frégates, mouettes, sternes et autres espèces qui viennent chaque jour faire un festin dans les eaux poissonneuses qui entourent l'île.

Île Cocos - Requins marteaux Considérée comme un des 10 meilleurs sites de plongée par la PADI (Association Professionnele des Instructeurs de Plongée), l'île Cocos attire bien sûr les passionnés de cette discipline qui ne sauront où poser les yeux face à cette profusion de poissons, de céphalopodes, de crustacés et de mammifères marins. Thons jaunes, raies mantas, voiliers, poissons perroquets, marlins, murènes géantes, poulpes et de très nombreux requins peuplent ce magnifique Parc National Marin.
Requins marteaux, requins baleines, requins à pointes blanches du large, requins corail, requins soyeux... tous les requins de la planète semblent s'être donnés rendez-vous à cet endroit. Si on ajoute à cela quelques tortues de mer, des dauphins, des globicéphales et des baleines à bosse, vous comprendrez pourquoi les plongeurs du monde entier rêvent de découvrir Isla del Coco.



Comment aller à l'île Île Cocos

Aller jusqu'à l'île Cocos n'est pas très facile puisqu'il faudra premièrement rejoindre Puntarenas (la partie la plus courte du voyage) afin de prendre un bateau qui fera la traversée après plus de 30 heures de navigation.

La plupart des touristes qui se rendent à Isla del Coco le font avec une agence de voyage de San José ou de Puntarenas, mais certains font la traversée avec les bateaux de pêcheurs, en voiliers ou en yachts particuliers.
Les agences de voyages proposent le plus souvent des programmes de 10 ou 11 jours incluant le transport jusqu'à Puntarenas, la traversée, les repas et les boissons ainsi que l'hébergement sur le navire.

Plusieurs compagnies de croisières proposent de vous amener jusqu'à l'île Cocos comme Undersea Hunter qui propose des traversées tout au long de l'année à partir de 5295 USD, le prix incluant bien entendu tous les services pendant 11 jours et 10 nuits sauf des 35 USD par jour de droit d'entrée au Parc National.
Okeanos Aggressor propose également des excursions de 8 à 10 jours à partir de 3595 USD, tarif auquel il faudra ajouter bien sîr les froits d'entrée au parc.
La plupart des navires vous débarqueront à Bahía Chatham, Bahía Wafer ou Bahía Iglesia.

Se déplacer sur l'île Cocos

Zodiac près de l'île CocosSur cette terre préservée de la civilisation, il n'y a bien sûr pas de route et c'est à pied que l'on partira à la découverte de l'île pour y voir ses magnifiques cascades au coeur de la forêt tropicale.
Ne mesurant que 7,5 kilomètres de longueur sur 4,6 de largeur, l'île est d'ailleurs très petite et seule la densité de la végétation ralentira vos pas au cours de vos randonnées.

Les touristes qui arriveront sur l'île Cocos avec des bateaux de croisières pourront découvrir ses côtes et les nombreux récifs qui l'entourent avec de petites embarcations tels des zodiacs.
Ceux qui seront arrivés jusque là par leurs propres moyens (en voiliers ou en yachts) navigueront autour de l'île avec leur embarcation, débarquant sur les plages de Chatham, Wafer ou Iglesia pour explorer l'intérieur de l'île.

Hébergement sur l'île Cocos

Bateau près de l'île CocosL'île Cocos se trouvant dans un Parc National protégé il n'y a bien sûr pas d'hébergement sur l'île et le camping y est formellement interdit.
Ses visiteurs n'auront donc pas d'autre choix que de dormir dans l'embarcation qui les aura amené jusque là.

Les navires des compagnies de croisères possèdent des cabines confortables pour deux personnes avec salle de bain privée, offrant ainsi aux passagers la possibilité de bien se détendre après une journée de randonnée ou de plongée.

Ceux qui voyagent à bord de voiliers et de yachts privés dormiront dans les cabines, le confort dépendant du standing de ces embarcations.

Annonces publicitaires

Plan de l'île Cocos

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Costa Rica

* LAN Chile confond Miami et le Costa Rica
L’Institut Costaricien du Tourisme (ICT) a demandé des explications à LAN Airlines quant aux images utilisées dans une vidéo promotionnelle de la compagni [...]
* Attention à la dengue en Amérique Centrale
Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui a déjà fait 30 mo [...]
* Le Costa Rica mise sur le tourisme médical
Avec sa nature exubérante, ses volcans et ses plages, sa population parfois nonchalante mais surtout très hospitalière, le Costa Rica c’est vraiment la &# [...]
* Les destinations à découvrir en 2013
La célèbre revue touristique américaine Travel + Leisure a publié une liste de destinations très variées à découvrir au cours de l’année 2013. Parmi les 1 [...]
* Air Canada rouge s'envole en juillet
Rouge comme la feuille d’érable qui illustre le drapeau du Canada, la compagnie low cost mise en place par Air Canada prendra les airs au mois de juillet [...]
* Iberia pourrait abandonner La Havane, Saint Domingue et le Costa Rica
La compagnie aérienne Iberia serait sur le point de suspendre ses lignes entre l’Espagne et La Havane (Cuba), Santo Domingo (République Dominicaine) et Sa [...]
* Tremblement de terre au Costa Rica
Un séisme d’une magnitude de 7,6 sur l'échelle de Richter a touché le Nord-est du Costa Rica à 08h42 heure locale (14h42 GMT). Une alerte au tsunami a été [...]
* Le Costa Rica, le pays le plus heureux du monde
Pour la deuxième année consécutive le Costa Rica a été désigné comme le pays le plus heureux de la planète en recevant le HPI (Happy Planet Index) le plus élevé [...]

Vidéo

Photos du Costa Rica

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser