Americas > Voyages > Villes > Popayan

Popayan



PopayánDans la Vallée de Pubenza, la ville de Poapayán est une des plus belles destinations de la Colombie avec un centre historique considéré comme un chef d'oeuvre de l'architecture coloniale.
Fondée sur la rive gauche du río Cauca le 13 janvier 1537 par Sebastián de Belalcázar alors que le conquistador espagnol était à la recherche du mythique El Dorado, Popayán s'est rapidement embellie avec la construction de nombreux édifices religieux et demeures coloniales grâce à l'exploitation des mines d'or de la région.

Au 18ème siècle, Popayán comptait tellement de familles provenant de la noblesse espagnole et de riches commerçants, que la ville rivalisait avec d'autres cités prestigieuses de la Nouvelle Grenade comme Bogotá, Carthagène ou Tunja. Pour preuve de cette opulence, Poapayán était avec la capitale Bogotá les deux seules villes à posséder une Maison de la Monnaie dans cette Vice-Royauté.

Si la plupart des édifices du centre historique datent de l'époque coloniale, Poapayán continua de s'embellir pendant la période républicaine avec l'achèvement de la Cathédrale Nuestra Señora de la Asunción et la construction du Sanctuaire de Belén ainsi que l'ouverture de plusieurs musées mettant en valeur la riche histoire et le patrimoine culturel de cette cité andine.
Autour de Popayán d'autres trésors attendent les touristes qui pourront admirer la cité depuis le Cerro de las Tres Cruces (Colline des Trois Croix), découvrir le site archéologique du Morro de Tulcán, ou faire de belles randonnées dans le Parc National Munchique et celui du Volcan Puracé.

Que voir à Popayan

Popayán est une des villes colombiennes qui a su le mieux conservé son patrimoine architectural et on y découvrira dans son centre historique de très beaux édifices datant de la période coloniale autour du Parque Caldas, la place principale de cette cité.
C'est autour de la Plaza Caldas que furent érigés les premiers édifices de Popayán après sa fondation en 1537, comme le Palais Municipal, la cathédrale, le Palais du Gouvernement du département du Cauca, la Tour de l'Horloge et les demeures des fondateurs. Au centre de la place se dresse la statue de Francisco José de Caldas réalisée par le sculpteur français Raoul Verlet, Caldas étant un des artisans de l'indépendance de la Colombie, né à Popayán le 4 octobre 1768.


Principales attractions touristiques de Popayan


Cathédrale Nuestra Señora de la Asunción

La somptueuse Cathédrale Nuestra Señora de la Asunción fut construite sur l'emplacement de la première église de la cité, un terrible tremblement de terre en 1736 ayant détruit la plupart des édifices de Popayán.
Dans le centre historique on admirera aussi d'autres édifices religieux comme l'église San José édifiée par les Jésuites, la très belle église San Francisco de style baroque, l'église Santo Domingo, l'église de La Encarnación, l'église del Carmen, l'église San Juan de Yanaconas construite entre 1548 et 1560, l'Ermitage de Jesús Nazareno bâti en 1546 et qui est aujourd'hui la plus ancienne église de la ville, et de nombreux autres édifices religieux.


Parc Caldas

Un des lieux de promenade préférés des habitants de Popayán et des touristes, c'est le Parc Caldas autour duquel se dresse la Cathédrale Nuestra Señora de la Asunción, la Tour de l'Horloge devenue le symbole de la ville, et de nombreuses demeures coloniales construites sur l'emplacement des maisons des premiers fondateurs de la ville.
C'est de nuit que la Plaza Caldas a le plus de charme grâce à l'illumination de ses jardins et des édifices historiques qui l'entourent. On en profitera également pour déguster un bon café de Colombie dans un des bars qui bordent la place.


Université du Cauca

En se promenant autour de la Plaza Caldas on admirera aussi le magnifique cloître El Carmen de l'Université du Cauca, et les ruelles pittoresques de Popayán bordées de maisons de style colonial.
La plupart de ces maisons coloniales sont peintes en blanc tout comme les principaux édifices religieux et civils, raison pour laquelle Poapayán fut surnommée pendant longtemps la "Ciudad Blanca" (la Ville Blanche).


Gastronomie de Popayán

En séjournant à Popayán on ne manquera surtout pas de déguster aux plats de la cuisine locale puisque la ville a été désignée en 2005 par l'Unesco comme celle ayant la gastronomie la plus variée de la Colombie.
Popayán compte en effet de nombreux restaurants dans les rues pittoresques du centre historique où vous pourrez goûter à la carantanta, aux empanadas de poulet ou de Pipián ou aux tamales de Pipián, quelques unes des nombreuses préparations culinaires de la région du Cauca.


Processions de la Semaine Sainte

Popayán est également une ville de fête et ses processions de la Semaine Sainte ont été inscrites au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité par L'Unesco en 2009.
Les processions de la Semaine Sainte se déroulent à Popayán depuis 1556 durant les nuits du Vendredi Saint et du Samedi Saint. L'événement est tellement réputé que les sculptures en bois qui sont portées en processions viennent non seulement de Colombie, mais aussi de d'Equateur, d'Espagne, de France et d'Italie.


Morro del Tulcán

A moins d'un kilomètre au nord-est du Parque Caldas, le Morro del Tulcán est un site archéologique d'une civilisation précolombienne qui s'était développée à Popayán entre 1600 et 500 avant J.C.
Cette pyramide tronquée découverte en 1929 servait aux rituels des indiens Pubenenses (ou Patojos). Au sommet de la pyramide on y a découvert 14 tombes au cours des années 1950, des tombes abritant les restes d'adultes et d'enfants enterrés 500 ans avant l'arrivée des espagnols.
Sur ce même sommet du Morro del Tulcán on pourra voir également la statue équestre de Sebastián de Belalcázar, un monument érigé en 1937 en l'honneur du fondateur de la ville. De là on bénéficiera d'un beau panorama sur Popayán.


Volcan Puracé

Depuis Popayán on se rendra au Parc National Puracé situé à 60 kilomètres à l'est de la ville. Sur 83 000 hectares autour du Volcan Puracé vous découvrirez des paysages de montagne, des volcans, des lagunes et des forêts abritant de nombreux oiseaux, des ours à lunettes, des tapirs des montagnes, des pudus, des pumas, des singes laineux, des singes hurleurs, des sapajous ou des kinkajous.
Le Volcan Puracé domine ce parc en culminant à 4646 mètres d'altitude, et c'est un des plus actifs de la Colombie. Grâce à cette activité on y trouvera de nombreuses sources d'eau thermale dont certaines sont très appréciées pour leurs vertus thérapeutique, à l'exception de celle de Pozo Azul dont les eaux sont à 90°C, ou celle de La Mina qui est la plus acide avec un PH de 2.


Parc national de Munchique

Popayán se trouve également très proche du Parc national de Munchique qui compte environ 500 espèces d'oiseaux dont 37 espèces de colibris. En se promenant dans ce parc on découvrira plus de 40 cascades le long des différentes rivières qui le traversent.
Dominé par le Cerro del Munchique qui cuulmine à 3012 mètres d'altitude, le parc national est un véritable paradis pour de nombreux oiseaux en raison de la diversité du relief (de 600 à 3012 mètres), créant ainsi de nombreux écosystèmes sur ce territoire de 44 000 hectares.
Mais les oiseaux ne sont pas les seuls animaux que vous apercevrez lors de vos randonnées puisque les forêts sont habitées par des ours à lunettes, des pumas et une grande quantité de petits mammifères comme les chauves-souris.


Silvia

Silvia est une petite commune pittoresque située à 2800 mètres d'altitude, à une distance de 50 kilomètres au nord-est de Popayán. Surnommée la "Suisse de l'Amérique" en raison de la ressemblance des paysages de montagne et des villages avec ceux de ce petit pays européen, Silvia enchantera aussi bien les amateurs d'architecture avec de beaux édifices comme la Chapelle de Belés ou l'église Nuestra Señora del Pepetuo Socorro, les touristes à la recherche d'authenticité en observant les us et coutumes des indigènes Guambianos, et les passionnés de randonnées qui pourront faire de belles balades autour du Lac Chiman, de la Segunda Laguna et dans les montagnes qui entourent cette belle vallée.


San Agustín

A 114 kilomètres au sud-est de Popayán, il ne faudra surtout pas manquer la visite du site archéologique de San Agustín, le plus grand ensemble de sculptures mégalithiques de Colombie avec 300 sculptures provenant de la Culture San Agustín qui occupait les lieux entre le 7ème siècle avant J.C. et le 9ème siècle de notre ère. Ces statues sont impressionnantes, non seulement par leur taille qui peut atteindre plusieurs mètres de hauteur, mais aussi par la qualité des représentations anthropomorphes et zoomorphes dans des styles allant de l'abstraction au réalisme.



Comment aller à Popayan

AviancaL'aéroport Guillermo León Valencia est situé le long du río Cauca à seulement 1,4 kilomètres du centre historique de Popayán, c'est à dire la Plaza Caldas.
Cet aéroport reçoit des vols d'Avianca (96 € l'aller simple) et EasyFly depuis Bogotá tandis que la compagnie low cost Viva Colombia prévoit de réaliser des vols entre Medellín et Popayán.

Avec moins de 100 000 passagers par an, cet aéroport situé à 1773 mètres d'altitude est donc peu fréquenté et c'est donc en bus que la grande majorité des touristes arrivent à Popayán.
Le Terminal de Transportes de Popayán se trouve juste à côté de l'aéroport et reçoit des bus en provenance de nombreuses villes du sud et du centre de la Colombie.
On arrivera donc facilement à Popayán depuis Cali distante de seulement 137 kilomètres, Palmira (160 km), Pasto (247 km), Buenaventura (257 km), Neiva (266 km), Armenia (307 km), Ipiales (329 km), Pereira (337 km), Florencia (352 km), Ibagué (394 km) ou Bogotá 587 (587 km).


Billet d'avionBillets d'avion en Colombie


Pour réserver votre avion nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur de billet d'avion en Colombie.

Circuler à Popayan

Bus urbain à PopayanAvec 270 000 habitants et même plus de 430 000 en comptant l'agglomération, Popayán est une ville assez importante et il faudra prendre en compte les distances pour circuler dans cette ville.
Si on se promènera facilement à pied dans le centre historique pour apprécier le merveilleux décor colonial qu'offre Popayán, vous devrez sans doute utiliser les services de transport public pour rejoindre les points les plus éloignés ou votre hôtel si celui-ci ne se trouve pas au centre ville.

Le système de bus urbain à Popayán est assez chaotique mais la Municipalité a commencé en 2015 les travaux pour améliorer le transit avec des bus de 36 places qui circuleront sur les 9 lignes principales alimentées par des minibus de 24 places opérant sur les 31 lignes secondaires desservant les différents secteurs de l'agglomération.

Actuellement quatre compagnies privées assurent le transport public à Popayán : Transtambo, Transpubenza, Translibertad et Sotracauca. Ces entreprises utilisent une flotte de plus de 670 véhicules pour transporter chaque jour 130 000 personnes, le ticket de bus coûtant 1600 Pesos.

Près de 1000 taxis offrent leurs services aux habitants et aux touristes dans la ville de Popayán et depuis 2014 la Municipalité a décrété l'usage obligatoire du taximètre.
C'est également la Municipalité qui fixe les tarifs en concertation avec les syndicats de chauffeurs.
La prise en charge a été fixée à 1800 Pesos. A ce tarif il faudra ajouter les unités de distance représentant 60 Pesos pour 90 mètres parcourus, et les unités de temps correspondant à 60 Pesos pour 60 secondes.
Le tarif minimal d'une course est de 3500 Pesos et un taxi peut offrir ses services pour 20 000 Pesos de l'heure.
A ces tarifs il faudra rajouter un supplément de 600 Pesos pour les courses de nuit (de 20h00 à 05h00), de 400 Pesos les dimanches et jours fériés, de 300 Pesos si le taxi vous prend en charge à l'endroit désiré, de 1000 Pesos à l'aéroport, de 2000 Pesos pour se rendre dans les zones rurales, et de 900 Pesos pour certaines zones spéciales comme le Terminal de bus.


Arriver ou partir de Popayan


Sky Airline

A moins de vouloir rejoindre rapidement Bogotá en avion pour se rendre vers d'autres villes du nord de la Colombie, c'est en bus que vous quitterez Popayán vers de nombreuses destinations dans le sud et le centre de la Colombie, ainsi que pour vous rendre en Equateur en passant par Ipiales.

Le Terminal de Transportes de Popayán se trouve juste à côté de l'aéroport, à 1,2 kilomètres au nord de la place principale de la ville, le Parque Caldas.
Plusieurs compagnies de transport offrent leurs services au départ de ce terminal vers les principales villes des alentours et les plus importantes sont :

Armenia : Taxbelalcazar
Bogotá (91 000 Pesos) : Continental Bus (Fronteras), Expreso Bolivariano, Velotax
Cali (15 000 Pesos) : Coomotor, Cootranar, Cootranshuila, Expreso Bolivariano, Flota Magdalena ou Velotax
Florencia (58 000 Pesos) : Coomotor, Expreso Gaitana, Rapido Tolima, Sotracauca
Ipiales (30 000 Pesos) : Continental Bus, Expreso Bolivariano, Taxbelalcazar, Transipiales
Medellín (60 000 Pesos) : Continental Bus, Expreso Bolivariano
Neiva (50 000 Pesos) : Coomotor, Cootranshulia ou Expreso Gaitana
Pasto (28 000 Pesos) : Cootranar, Flota Magdalena, Supertaxis del Sur, Transipiales
Pereira (60 000 Pesos) : Taxbelalcazar
San Agustín (31 000 Pesos) : Sotracauca
Silvia (6000 Pesos) : Coomotoristas del Cauca


Tarifs indicatifs trouvés sur les sites des compagnies de transports en Colombie (Prix "à partir de"). Les tarifs indicatifs sont exprimés en Dollar US ou en Pesos Colombiens (1 Euro = 2765 Pesos en mars 2015).

Hôtels à Popayan

Hotel Dann MonasterioL'offre hôtelière proposée par les centrales de réservation est assez réduite et il sera donc plus prudent de réserver son hôtel à l'avance car la ville est de plus en plus visitées par les touristes étrangers.
Popayán étant également réputée pour ses fêtes, il est donc très recommandé de réserver votre hébergement plusieurs semaines à l'avance pendant ces périodes.

Pratiquement tous les hôtels se trouvent dans le centre historique de Popayán et on y trouvera des hébergements adaptés à tous les types de budget et pour tous les goûts. Ces hôtels offrent généralement de très bonnes prestations et sont très bon marché, quelque soit leur catégorie.


Petit budget

Hostel Trail : Près de l'église San Francisco et à quatre pâtés de maison de la place principale, cet établissement dispose d'une connexion wifi, un salon commun, un bureau d'excursions, et vous propose des chambres doubles avec salle de bains commune ou privative à partir de 17 €.


Hotel MS La Herrería : Près du Puente del Humilladero et à deux pâtés de maisons de la place principale, l'Hotel MS La Herrería dispose d'une connexion wifi et vous propose des chambres doubles avec téléviseur LCD et salle de bains privée à partir de 20 €, petit déjeuner compris.


Budget moyen

Hostal Ciudad Bonita : Près du Terminal de Bus, l'Hostal Ciudad Bonita dispose d'une connexion wifi et vous propose des chambres doubles avec téléviseur, bureau et salle de bains privée à partir de 30 €, petit déjeuner compris.


Hotel Arcada Payanesa : Près du Puente del Humilladero et à trois cuadras de la place principale, cet hôtel dispose d'une connexion wifi, un bureau d'excursions, et vous propose des chambres doubles avec téléviseur, minibar et salle de bains privée à partir de 34 €, petit déjeuner compris.


Grand Luxe

Hotel Dann Monasterio : Dans un couvent franciscain du 16ème siècle, l'Hotel Dann Monasterio est un établissement de grande classe qui dispose d'une connexion wifi, un spa, une piscine, une salle de sport, un sauna, un restaurant, et vous propose de magnifiques chambres doubles avec téléviseur lCD, bureau, lecteur DVD, coin salon, minibar et salle de bains privée à partir de 94 €, petit déjeuner compris.


Hotel Boutique Confort Suites : Dans le centre historique de Popayán, cet établissement de grand standing dispose d'une connexion wifi, un restaurant, un bureau d'excursions, un bar, et vous propose de grandes chambres doubles avec téléviseur LCD, bureau, coin salon, minibar et salle de bains privée à partir de 96 €, petit déjeuner compris.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Popayan.


Annonces publicitaires

Plan de Popayan

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme en Colombie

* VivaColombia aux Etats-Unis
La compagnie low cost VivaColombia réalisera le 2 décembre 2016 son premier vol vers les États-Unis avec une liaison entre Medellín et Miami. Les vols entre Med [...]
* Air Europa propose des vols à Bogota
La compagnie aérienne espagnole Air Europa propose à partir du 27 juin 2016 un vol quotidien entre l’aéroport de Madrid Barajas et celui de Bogota en Colo [...]
* 100 nouveaux Airbus A320 pour Avianca
La compagnie aérienne Avianca a confirmé sa commande de 100 avions de la famille des Airbus A320 le 5 mai 2015, un contrat d’une valeur de 10 milliards de [...]
* Colombia, realismo mágico
La Colombie présente dans le monde entier une nouvelle campagne de promotion touristique intitulée, « Colombia, realismo mágico », vous invi [...]
* Avianca inaugure ses vols entre la Colombie et Porto Rico
La compagnie aérienne Avianca vient d’inaugurer ses vols directs entre Bogota, en Colombie, et San Juan de Puerto Rico, une liaison abandonnée il y a 12 a [...]
* Avianca offre plus de vols entre Madrid et Bogota
La Colombie a le vent en poupe parmi les voyageurs et Avianca en profite pour augmenter la fréquence de ses vols entre l’aéroport de Madrid Barajas et Bog [...]
* Vol à Bogota pas cher avec Air France
La compagnie aérienne Air France propose des billets d’avion aller/retour à moins de 620 ? pour aller à Bogota, la capitale de la Colombie. Mais pour prof [...]
* La Colombie, le pays le plus heureux en 2012
L’agence WIN Gallup International a publié le 30 décembre 2012 son Baromètre Global de l’Espoir et du Bonheur censé nous éclairer sur le pays où on [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos de la Colombie

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser