Americas > Voyages > Villes > Valdivia

Valdivia



ValdiviaPremière ville fondée dans le sud du Chili sous le nom de Santa María la Blanca de Valdivia par le conquistador espagnol Pedro de Valdivia le 9 février 1552 sur les terres des indiens Mapuches, Valdivia se trouve à la confluence du río Calle-Calle, du Cau-Cau et du río Cruces, à 15 kilomètres de la Baie de Corral s'ouvrant sur l'Océan Pacifique.

Très affectée par le tremblement de terre de 1575, détruite par les indiens Mapuches et Huiliches en 1599, il faudra attendre 1684 pour que Valdivia soit refondée sur son emplacement d'origine, un site stratégique pour la Vice-Royauté du Pérou. Pour défendre ce territoire, les espagnols construisirent un immense système défensif comprenant 17 forts autour de la Baie de Corral, de quoi décourager les pirates, les corsaires et les flottes ennemies d'y débarquer.

Valdivia a toujours eu une relation particulère avec l'océan et, aujourd'hui encore, la constructiona navale et le transport maritime des produits issus de la transformation du bois représentent les principales ressources économiques de la région.
A ces activités s'ajoute le secteur touristique de plus en plus dynamique à Valdivia qui conserve malgré les tremblements de terre de beaux édifices. Mais surtout, Valdivia est la porte d'entrée de beaux parcs nationaux de la Région des Rivières, la Région des Lacs et l'Araucanie.

Que voir à Valdivia

Durement touchée par le tremblement de terre de 1960, Valdivia a conservé malgré tout quelques monuments dignes d'intérêt comme le Torreón Los Canelos et le Torreón Picarte datant de 1774, la Casa de Carlos Anwandter qui abrite le Musée Historique et Anthropologique Maurice van de Maele, ses forteresses protégeant l'accès à la ville, de belles demeures datant du 19ème siècle le long de la Calle General Pedro Lagos, les Maisons Prochelle et l'église San Francisco dont la fondation remonte à celle de la ville.
Mais la principale richesse de Valdivia c'est sa proximité avec la Baie de Corral grâce à son port fluvial, et la présence de plusieurs parcs naturels comme le Parc Oncol offrant de magnifiques paysages sur les montagnes, les volcans et l'océan, le Sanctuaire de la Nature Carlos Anwandter, les Forêts tempérées valdiviennes, les Lac Ranco et Panguipulli, et de nombreuses autres merveilles de la nature dans la Région des Rivières, la Région des Lacs et l'Araucanie.


Principales attractions touristiques de Valdivia


Plaza de la República

La Plaza de la República représente le coeur de la ville fondée en 1552 autour de l'ancienne Plaza de Armas. A trois cuadras à l'est de la Costanera, elle n'a malheureusement pas conservé l'apparence de la période coloniale car tous les édifices qui l'entourent ont remplacé ceux qui ont été détruits par les invasions, les incendies et les tremblements de terre.
La Plaza de la República reste cependant le lieu le plus populaire de Valdivia avec ses jardins, son kiosque central, ses bancs ombragés par des tilleuls, le lieu de rencontre par excellence et où se déroulent les événements les plus importants de la ville.
Sur le côté ouest de la Plaza de la República se dressent trois des édifices les plus importants de la ville avec le Palais du Gouvernement de la Région de Los Ríos occupant un bâtiment moderne, la Cathédrale Nuestra Señora del Rosario construite entre 1988 et 1998 sur l'emplacement de l'église détruite lors du tremblement de terre de 1960, et le Théâtre Municipal Lord Cochrane bâti en 1956 et rénové en 1992 afin de mieux présenter les différentes activités culturelles de Valdivia.
Le Paseo Libertad est la rue piétonne qui relie le nord-ouest de la Plaza de la República à la Feria Fluvial sur la Avenida Costanera Arturo Prat.


Cathédrale de Valdivia

De 1552 à 1960 Valdivia a eu 14 cathédrales (ou églises paroissiales), toutes détruites par un tremblement de terre ou un incendie. Le 22 mai 1960, un terrible tremmblement de terre d'une magnitude de 9,5 (le plus puissant jamais enregistré sur la planète) fit tomber l'ancienne Cathédrale de Valdivia édifiée en 1911 comme un château de cartes. Les habitants de la ville devront alors attendre 38 ans avant de voir se dresser une nouvelle cathédrale au bord de la Plaza de la República, le symbole de la reconstruction de Valdivia.
La Cathédrale Nuestra Señora del Rosario fut réalisée par les architectes Jorge Swinbun Pereira, Alvaro Pedraza et Jorge Swinburn del Río et sa première pierre fut apportée par le Pape Jean-Paul II en personne en 1987. Après 10 ans de travaux, la cathédrale fut inaugurée le 9 octobre 1998.
Avec son architecture moderne, son clocher de 50 mètres de hauteur, cette église en forme de croix latine se compose de deux niveaux : le niveau inférieur qui abrite une chapelle, le Crypte des Evêques, les dépendances de la parroisse et un musée conservant différents objets religieux dont certains ont été récupérés dans les ruines de l'ancienne cathédrale, et le premier étage où sont données les messes.
L'intérieur de cet édifice moderne présente une décoration austère mais conserve la représentation de la Vierge du Rosaire (Nuestra Señora del Rosario), la sainte patronne de Valdivia depuis le 17ème siècle. Endommagée lors du tremblement de terre, elle fut envoyée à Santiago pour être restaurée avant de reprendre sa place dans la nouvelle Cathédrale de Valdivia.


Feria Fluvial de Valdivia

A deux cuadras à l'ouest du nord de la Plaza de Armas on découvrira l'ensemble formé par le Marché Municipal et la Feria Fluvial de Valdivia qui est un des lieux les plus appréciés des touristes. Le Marché Municipal est l'édifice le plus emblématique de la ville, bordé par la Feria Fluvial le long de la Costanera avec des bateaux amarrés au quai et qui attendent les touristes pour faire une balade sur le Río Valdivia. Avec la cathédrale en toile de fond, c'est l'image qui illustre le plus souvent la ville dans les dépliants touristiques, une vue que vous découvrirez en vous promenant sur le Pont Pedro de Valdivia qui relie le centre à l'île Teja.
La Feria Fluvial de Valdivia est en fait un immense marché où l'on pourra trouver toutes sortes de fruits de mer, de poissons, de légumes et autres aliments, mais aussi de nombreux produits artisanaux que les touristes emporteront en souvenir.
En face de ce marché, il ne sera pas rare de voir des otaries se prélassant sur des plateformes en fois flotant sur le Río Valdivia, ainsi que des pélicans toujours à l'affut des morceaux de poissons qui sont jetés dans la rivière.


Marché Municipal

Le Marché Municipal juste derrière la Feria Fluvial est une des attractions principales de la ville car on y trouvera non seulement des objets d'artisant local, mais aussi plusieurs restaurants qui vous feront découvrir les spécialités culinaires traditionnelles.
L'édifice qui abritre le "Mercado Municipal" était la résidence somptueuse de la famille Adriasola construite en 1911 par l'architecte José Beti. Remodelé en 1970 par l'architecte Ramón González et embelli entre 1994 et 1999, cette demeure historique abrite désormais le principal marché de la ville avec au rez-de-chaussée les postes de ventes d'artisanat local et de la Region de Los Ríos, au premier et au deuxième étage les restaurants traditionnels où vous pourrez déguster une bonne Cazuela de Mariscos (Cassolette de fruits de mer), un délicieux Caldillo de Pescado (Soupe de poissons), une Porotada (une sorte de ragoût de haricots et saucisses), des Guatitas (Tripes à la Chilienne) ou un bon plat de poisson frit.


Muelle Schuster

Juste à côté de la Feria Fluvial, le Muelle Schuster sert d'embarcadère pour les bateaux de croisières qui proposent aux touristes de découvrir les rivières et la Baie de Corral.
Le Muelle Schuster se trouve au même endroit où avait été construit l'ancien quai au 16ème siècle et qui permettait de décharger les marchandises qui alimentaient le marché.
Son nom, il le doit à l'ancien hôtel Schuster situé à proximité et qui abrite aujourd'hui la Résidence du Centre des Etudiants Scientifiques du Sud (CECS). C'est de cet embarcadère que partaient les bateaux à vapeurs construits par les armateurs Oettinger.
Aujourd'hui le Muelle Schuster permet toujours aux bateaux d'approvisionner le Marché Municipal et la Feria Fluvial, mais on y verra plus souvent des bateaux de croisières et et des bateaux taxis qui vous permettront de rejoindre l'île Teja et d'autres secteurs de Valdivia.
Plusieurs compagnies comme Catamarán Marqués de Mancera vous proposeront de découvrir une partie des 250 kilomètres de rivières navigables et la Baie de Corral, découvrant les forêts valdiviennes le long des côtes et les forts défensifs, une croisière de 5 heures à partir de 19 000 Pesos.


Avenida Costanera Arturo Prat

C'est entre le Muelle Schuster et la Cimetière Allemand que s'étend la Avenida Costanera Arturo Prat, une promenade longue de 2,7 kilomètres le long du Río Valdivia.
En se promenant le long de la Costanera on pourra voir le Sous-marin O'Ryan amarré au Muelle Schuster et transformé en musée, le Pendule de Foucault d'une hauteur de 12 mètres, La Feria Fluvial et l'embarcadère des catamarans et des bateaux-taxis, le restaurant flottant Camino de Luna juste après le Pont Pedro de Valdivia, l'Hotel Dreams Pedro de Valdivia et son casino, l'Ecole d'Architecture de l'Université Australe, les chantiers navals comme celui de l'ASENAV situés de l'autre côté de la rivière, le Pont Calle-Calle permettant de relier le nord de la région et les villes de Villarrica ou Pucón, arrivant enfin au Cementerio Alemán qui date de 1851 et où reposent les premiers immigrants allemands qui ont participé à l'essor de Valdivia.


Eglise et le Couvent San Francisco

A 400 mètres au sud de la Plaza de la República, l'ensemble formé par l'Eglise et le Couvent San Francisco est la plus ancienne construction de Valdivia. L'église fut construite en 1551, un an avant la fondation de la ville par Pedro de Valdivia, mais a du être restaurée à plusieurs reprises suite aux différents séismes et incendie.
L'ensemble fut restauré et réaménagé entièrement entre 1977 et 1983, et l'église San Francisco présente aujourd'hui de belles peintures murales et sculptures ainsi que de magnifiques vitraux réalisés en 1929 en Allemagne par la Maison Franz Meyer, l'un représentant Saint François d'Assise et l'autre Sainte Elisabeth de Hongrie, placés de part et d'autre du Maître Autel derrière lequel on pourra voir la représentation de le Virgen del Socorro (Notre-Dame du Perpétuel Secours) très vénérée pendant la période coloniale. Hélas, en 2013 un incendie endommagea le vitrail de Saint François d'Assise, une perte inestimable pour le patrimoine de Valdivia.
Le Couvent San Francisco date lui du 18ème siècle avec la construction de deux cloîtres dont un fut agrandi pour abriter une infirmerie. connecté à la Sacristie par une porte massive en cyprès, le Couvent abrite aujoird'hui le Musée Colonial et présente une collection de 42 tableaux réalisés au Pérou en 1682 et relatant la vie de Saint François d'Assise.


Torreón Los Canelos

A une cinquantaine de mètres du Couvent San Francisco en se dirigeant vers la rivière par la Calle Yerbas Buenas, le Torreón Los Canelos est une tour défensive qui fut construite en 1774 sur l'ordre du Gouverneur Joaquín de Espinoza y Dávalos.
Après la destruction de Valdivia en 1599 par les indiens Mapuches et Huiliches et les attaques des corsaires, les espagnols décidèrent d'assurer la défense de la ville qui fut fondée une nouvelle fois en 1684. Avec des murs de 60 centimètres d'épaisseur à la base et 30 centimètres sur la partie supérieure, le Torreón Los Canelos, très ressemblant aux tours défensives de la côte andalouse, était une pièce importante des fortifications de Valdivia, protégeant la ville des attaques qui viendraient de la rivière.
Au bord de la rivière, le long du Passage Orellana, se trouvait le Fort de la Santísima Trinidad construit en 1602 et dont il ne reste presque rien. Rare vestige des fortifications de Valdivia, le Torreón Los Canelos fut transformé en 1834 en moulin à vent.


Torreón Picarte

A moins de 300 mètre du Cimetière Allemand et du Pont Calle-Calle, sur la Avenida Ramón Picarte, le Torreón Picarte ou Torreón del Barro, est une tour défensise similaire au Torreón Los Canelos. Construite la même année, cette tour défensive contrôlait l'autre rive de la ville et était reliée au Torreón Los Canelos par un rempart qui protégeait la ville des attaques venant du sud. Ces deux tours disposaient de quatre canons chacune avec quatre soldats pour les manipuler.
Cependant, le Torreón Picarte ne servit que peu de temps dans un but défensif et en 1785 il fut utilisé comme prison pour certains opposants comme Tomás de Figueroa qui fut accusé d'avoir incendié la ville. Par la suite, la tour servit de dépôt puis de moulin à vent avant d'être déclarée comme le Torreón Los Canelos Monument National.


Île Teja

C'est par le Pont Pedro de Valdivia que l'on rejoindra l'Île Teja située au nord-ouest du centre historique. Cette île est entourée par le río Cau-Cau au nord qui relie le río Cruces à l'ouest avec le río Calle-Calle pour former à l'est le río Valdivia.
L'île appartenait au conquistador espagnol Francisco Pérez de Valenzuela qui s'installa à Valdivia pour en devenir le maire en 1563 puis coregidor en 1569. L'île qui s'appelait à l'époque Isla de Valenzuela, fut appelée ensuite Isla Teja car on y avait construit au 18ème siècle une fabrique de briques et de tuiles (teja voulant dire tuile en espagnol).
En 1850, la municipalité fit l'acquisition de l'île pour octroyer des terres aux premiers colons allemands qui arrivaient à Valdivia. C'est à partir de ce moment que la ville commença à s'industrialiser sous l'impulsion de Carl August Wilhelm Paschen Anwandter Figg, mieux connu sous le nom de Carlos Anwandter, le fondateur de la Brasserie Anwandter créée en 1851 et un des hommes qui apporta le plus à la ville de Valdivia, aussi bien au niveau des services que de la culture.


Musée Historique et Anthropologique Maurice van de Maele

C'est sur l'île Teja que Carlos Anwandter fit construire une belle et grande résidence dans les années 1860 pour lui est sa famille nombreuse. L'édifice fut acheté par l'Université Australe du Sud en 1962 afin d'abriter le Musée Historique et Anthropologique Maurice van de Maele.
Maurice van de Maele était un aventurier belge qui consacra pratiquement toute sa vie à la sauvegarde du patrimoine historique du sud du Chili, en particulier de la ville de Valdivia et ses alentours.
Restaurée en 1968 par l'architecte Sergio Anwandter Böttcher, descendant direct du colon allemand Carlos Anwandter, la Casona Anwandter présete de nombreux documents, des meubles de l'époque coloniale et des pièces archéologiques qui permettent de mieux comprendre l'histoire de Valdivia depuis son occupation par les Huiliches jusqu'à nos jours en passant par la colonisation espagnole, la république et l'immigration allemande.
A premier étage du musée on pourra apprécier l'ameublement des anciennes demeures occupées par les espagnols, les chiliens et les allemands, tandis que le deuxième étage est réservé à la culture Mapuche, son artisanat, et la conquête espagnole des territoires de Valdivia.


Jardin Botanique

L'île Teja abrite aussi un des deux campus de l'Univesité Australe du Chili, le Parc Saval, la Laguna de los Lotos (Lagunes des Lotus) et le Jardin Botanique de l'UACh.
Le Jardin Botanique est situé au nord de l'île, bordé par le Río Cau-Cau, et conserve près de 1000 espèces de plantes locales et exotiques. C'est à la fois un lieu de promenade agréable et un laboratoire pour l'université qui souhaite protéger le patrimoine naturelle de la forêt valdivienne et du sud du Chili.
Sur 12 hectares, le Jardin Botanique est divisé en plusieurs secteurs où sont présentées les plantes de la forêt valdivienne, les plantes des steppes, des dunes et des terres à forte concentration saline, les plantes aquatiques et palustres des marais près du río Cau-Cau, les plantes venant d'autres pays et en particulier de Nouvelle-Zélande.
Entre le Campus de l'Université et le Jardin Botanique on pourra également se divertir dans le Parc Saval qui possède des sentiers de randonnées, des ponts suspendus entre les arbres, une lagune recouverte de lotus (Laguna de los Lotos), des terrains de sport et des aires de picnic.


Brasserie Anwandter

Le Musée d'Art Contemporain de Valdivia (MAC Valdivia) se trouve également sur l'île Teja, exposant toutes les formes d'expressions culturelles contemporaines (peinture, sculpture, art graphique, vidéo et autres) réalisées par des artistes locaux, nationaux et internationaux.
Ce Musée a été construit sur les ruines de l'ancienne brasserie Anwandter qui a marqué l'économie de Valdivia pendant une centaine d'année.
La Brasserie Anwandter fut créée en 1851 par l'immigrant allemand Karl Anwandter qui en moins de 4 ans avait réussi à approvisionner en bière tous ses compatriotes. Quand en 1862 une première ligne de bateau à vapeur commença à fonctionner entre le port de Corral et Valparaíso, ce fut le début de l'expansion de la brasserie au niveau national et, en 1894, la production atteignait les 12 millions de litres par an, devenant le principal producteur du pays. En 1905 la brasserie changea de nom pour s'appeler "Compañía Cervecera de Valdivia" mais en 1912 ses installations sont détruites par un incendie. Après sa reconstruction, la "Compañía Cervecera de Valdivia" produisait 25 millions de litres de bière par an en 2014 et son usine sur l'île Teja possédait 9 caves souterraines couvrant une superficie de 5000 m².
L'entreprise familiale fut vendue en 1916 à la "Compañía Cervecerías Unidas" qui fonctionna jusqu'en 1960, année durant laquelle un terrible tremblement de terre détruisit une grande partie de ses installations, marquant la fin de cette brasserie prestigieuse à Valdivia.


Brasserie Kunstmann

Dans les années 1990 un descendant d'immigrants allemands, Armin Kunstmann, décida de faire revivre la brasserie valdivienne en élaborant sa propre bière artisanale. Encouragé par ses proches, il décida en 1997 de créer une petite brasserie à Torobayo, au sud-ouest de la ville de Valdivia en passant par un pont au sud de l'île Teja, la Sociedad Cervecera Valdivia Ltda.
La Brasserie Kunstmann est bien loin de produire la quantité de bière de l'ancienne Brasserie Anwandter, mais les boissons qu'elle propose ont rapidement séduit les palais des amateurs de bières de Valdivia et des touristes de passage.
Pour accompagner quelques unes de ses 12 bières artisanales, la Famille Kunstmann a même ouvert un restaurant à Torobayo, "La Cervecería" où l'on pourra déguster des spécialités de la gastronomie allemande dans un décor bien germanique.
Kunstmann assure que ses bières sont élaborées selon le Reinheitsgebot édicté en 1516 et qui un standard de fabrication qui impose comme seuls ingrédients l'orge, le houblon et l'eau, la levure ayant été ajoutée par la suite.
Les touristes pourront également visiter la Brasserie Kunstmann et son musée où sont exposées de vieilles machines utilisées au 19ème siècle quand la Brasserie Andwanter s'imposa sur le marché chilien.


El Valdiviano

La Gare ferroviaire de Valdivia, située à 3 kilomètres au sud-est de la Plaza de la República le long de la Avenida Ecuador (au bout de la Avenida Costanera), ne brille pas pour son architecture mais c'est cependant un des lieux préférés des touristes qui pourront faire un voyage dans le temps en montant dans le "Valdiviano", un vieux train qui les conduira jusqu'à Antilhue en passant par Huellelhue et Pishuinco.
Ce train composé d'une vieille locomotive à vapeur construite en 1913 et de vieux wagons allemands datant des années 1920 vous fera faire une beau voyage d'une trentaine de kilomètres le long du río Calle-Calle en découvrant de magnifiques paysages à travers les forêts.
Le train touristique El Valdiviano part de la Gare de Valdivia (certains jours de la semaine et à certaines périodes de l'année) à 12h00 et revient à 17h00, proposant aux touristes un très agréable voyage avec des pauses pour admirer le paysage et prendre de belles photos. Le coût du billet pour faire ce voyage dans le temps est de 6000 Pesos.


Principales attractions aux alentours de Valdivia


Niebla

Niebla est un petite commune de 2000 habitants située à 17 kilomètres à l'ouest de Valdivia, en face du Port de Corral sur la rive opposée de la Baie de Corral.
Principale porte d'accès au Port de Corral grâce à un service régulier de ferries, Niebla est très appréciée des touristes car elle offre de belles plages comme Playa Chica, Playa Grande et Playa de los Enamorados. On y trouvera quelques hôtels et campings pour y séjourner, ainsi que des petits restaurants qui vous proposeront de délicieux plats de fruits de mer.
Niebla est également connue pour sa foreteresse, le Castillo de la Pura y Limpia Concepción de Monfort de Lemus appartenant aux système défensif de la Baie de Corral et qui fut construit entre 1667 et 1672. Faisant face au Fort de Mancera sur l'île du même nom, le Fort de Niebla protégeait ainsi l'entrée nord de la Baie de Corral avec sa batterie de 14 canons.
Endommagé lors du tremblement de terre de 1960, le Fort de Niebla fut restauré en 1992 et abrite aujourd'hui un musée où l'on vous expliquera comment fonctionnait le système défensif de la Baie de Corral.


Port de Corral

A l'embouchure du Río Calle-Calle avec l'océan Pacifique, le Port de Corral ne se trouve qu'à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Valdivia mais il faudra faire un grand détour par la route pour y arriver. La meilleure solution est donc de se rendre à Niebla par la route, un trajet de 17 kilomètres pour arriver à cette petite commune située au nord de l'embouchure du Río Calle-Calle, puis de prendre le ferry pour rejoindre Corral de l'autre côté de la baie, une traversée qui ne vous coûtera que 650 Pesos par personne et 4370 Pesos pour une voiture (voir les horaires et tarifs).
Corral est une petite commune de 6000 habitants que les Mapuches appelaient Cullamó avant la conquête. Découverte en 1544 par le navigateur italien Giovanni Battista Pastene, celui-ci lui donna le nom de Puerto Valdivia en l'honneur de Pedro de Valdivia qui lui avait demandé d'explorer les côtes du sud du Chili.
Le plus ancien port du sud du Chili est entouré de collines escarpées et contrôlait l'entrée de la baie de Corral qui allait être fortifiée en raison de sa situation stratégique.
En 1960, suite au terrible tremblement de terre qui affecta tout le sud du pays, la ville fut pratiquement rasée de la carte par un tsunami gigantesque, des vagues de 11 mètres de hauteur s'abattant sur Corral.


Baie de Corral

La Baie de Corral est surtout connue pour son imposant système défensif composé de 17 forteresses pour barrer la route aux flottes étrangères mais aussi aux pirates et corsaires qui écumaient toutes les mers.
Après la prise de Valdivia par les Mapuches le 23 décembre 1598, la région resta inhabitée jusqu'à ce que les Hollandais l'occupèrent en 1643. Pour ne pas perdre cette région stratégique, une étape importante pour les navires qui venaient ou se dirigeaient vers le Cap Horn, le Vice-Roi du Pérou Pedro Álvarez de Toledo y Leiva (Marquis de Mancera) ordonna la construction d'un système défensif tout autour de la Baie de Corral.
Le Quartier Général de ce système défensif se trouvait sur l'île Mancera située entre Niebla et Corral, île sur laquelle fut contruit en 1645 le Castillo de San Pedro de Alcántara.
Parmi les 17 forts qui composaient ce système défensif on pourra visiter lors d'une excursion en bateau depuis Valdivia celui de Mancera, le Castillo de San Sebastián de la Cruz situé au centre du port de Corral, et le Castillo de la Pura y Limpia Concepción de Monfort de Lemus construit en 1671 à Niebla. Quant aux autres forts, il ne reste bien souvent que des ruines qui sont assez souvent inaccessibles, certaines pouvant être aperçues depuis la Baie de Corral.
Considéré comme un système défensif inexpugnable, il fut cependant pris à défaut les 3 et 4 février 1820 par Lord Thomas Alexander Cochrane à la tête des indépendantistes qui réussirent à prendre la ville de Valdivia.


Réserve Côtière Valdivienne

Au sud de la Baie de Corral s'étendent la Réserve Nationale Valdivia et la Réserve Côtière Valdivienne, deux réserves situées côte à côte et qui vous permettront de faire de belles randonnées, de pratiquer la pêche et découvrir la faune et la flore typique de la forêt valdivienne.
La Réserve Côtière Valdivienne se trouve sur les terres de la communauté de Chaihuín, entre le río Chaihuín au nord et le río Bueno au sud marquant la frontière entre la Région de Los Ríos et la Région de Los Lagos.
Au bord de l'Océan Pacifique on découvrira une longue plage de 10 kilomètres d'extension avec de nombreuses dunes, des vestiges archéologiques et des forêts d'olivillos. Sur la côte, des petites communautés indigènes vivent principalement de la pêche et de la collecte de fruits de mer.
Des bus permettent de relier Corral à Chaihuín où vous pourrez trouver des guides locaux qui vous feront découvrir le charme de la forêt valdivienne. Sachez cependant qu'il n'est pas permis de camper dans la réserve, mais que plusieurs emplacements de camping sont disponibles au bord du río Chaihuin, près de la plage.


Parc Oncol

A une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Valdivia on pourra observer la faune et la flore typique de la forêt valdivienne dans le Parc Oncol qui couvre une superficie de 754 hectares dont le point le plus élevé est le Cerro Oncol qui culmine à 715 mètres d'altitude, offrant une belle vue sur la forêt et l'océan Pacifique situé à seulement 5 kilomètres de distance de cette montagne.
Le Parc Oncol possède 5 miradors qui permettent aux visiteurs d'apercevoir la ville de Valdivia, la Vallée de Mariquina, le Río Máfil et le Río Pichoy. Le Mirador le plus intéressant est celui du Cerro Oncol puisque par temps clair vous pourrez même apercevoir 11 volcans depuis le Llaima au nord jusqu'au volcan Osorno et le Tronador au sud, à la frontière entre le Chili et l'Argentine.
Le Parc Oncol possède également de nombreux chemins de randonnée, des circuits d'accrobranche et des tyroliennes, des aires de picnic et de camping pour profiter au maximum de la forêt.
Pour découvrir le parc des bus partent tous les jours à 11h00 de la Costanera, face au Paseo Libertad, pour repartir à 18h00.


Sanctuaire de la Nature Carlos Anwandter

Tout près du Parc Oncol et de Valdivia, le Sanctuaire de la Nature Carlos Anwandter est une conséquence du tremnblement de terre de 1960 qui provoqua l'effondrement des terres sur une hauteur de 1,5 à 2 mètres, formant ainsi un grand marais suite à l'inondation de la zone par le río Cruces.
Très rapidement après le tremblement de terre, la nature s'est vite adaptée aux nouvelles conditions et on y découvrira une flore typique des régions marécageuses du sud du Chili qui abrite une faune assez variée.
Malheureusement, la papeterie Celulosa Arauco y Constitución fut responsable de la pollution des eaux à partir de 2004 et provoqua la mort et la migration massive d'une des plus grandes colonies de cygnes à col noir d'Amérique du Sud.
Parmi les autres espèces animales que l'on pourra voir dans le Sanctuaire de la Nature Carlos Anwandter on citera la loutre du Chili, le ragondin, le vison et parfois des otaries, ainsi que plusieurs espèces d'oiseaux comme la foulque d'Amérique, la gallinule à face noire, ainsi que plusieurs espèces de hérons et de canards.


Villarrica

A 124 kilomètres au nord-est de Valdivia, Villarrica est une des plus anciennes villes du sud du Chili puisqu'elle fut fondée en 1552 par Gerónimo de Alderete sous le nom de "Santa María Magdalena de Villa Rica" sur les rives du río Toltén et du Lac Mallalafquén, connu actuellement sous le nom de Lac Villarrica.
Un an après sa fondation, Villarrica fut cependant détruite par les Mapuches dirigés par Lautaro qui allaient mettre à mal les troupes espagnoles dans toute l'Araucanie. C'est au cours de la Bataille ed Tucapel que le conquistador espagnol Pedro de Valdivia allait perdre la vie le 25 décembre 1553.
Refondée en 1555, Villarrica tomba une deuxième fois entre les mains des Mapuches en 1602 et la ville fut abandonnée jusqu'au 1er janvier 1883, date à laquelle les troupes chiliennes hissèrent leur drapeau sur les ruines de la cité.
Villarrica n'attire pas vraiment les touristes pour son architecture mais surtout pour sa richesse culturelle et son environnement naturel. Près de cette ville où vivent en harmonie les Mapuches, les descendants d'espagnols, les métis, les immigrants allemands et autres nationalités, on tombera sous le charme du Lac Villarrica, de la petite commune de Pucón très appréciée des randonneurs qui souhaitent découvrir le Volcan Villarrica et la réserve Nationale Villarrica, du village de Lican Ray au bord du Lac Calafquén et de nombreuses autres aires naturelles en se dirigeant vers l'Argentine.


Lican Ray

Lican Ray ("Fleur de Roche" dans la langue Mapuche) est une petite commune au bord du Lac Calafquén située à 26 kilomètres au sud de Villarrica. Avec ses plages offrant un magnifique panorama sur le lac et les forêts toujours vertes recouvrant les reliefs qui l'entourent, Lican Ray est une destination touristique très appréciée des chiliens et des étrangers.
Sur la Péninsule de Lican Ray, située entre Playa Chica et Playa Grande, plusieurs miradors vous offriront une belle vue sur le village, le lac et ses îles. La Costanera Cacique Puñuleff longe Playa Grande et c'est là que les touristes trouveront le plus d'hôtels, de restaurants et de bars.
A partir de l'embarcadère de Lican Ray des bateaux vous proposeront de belles excursions sur le Lac Calafquén et ses 7 îles dont les plus connues ont pour nom Balboa, Las Cuevas, Los Monos et Trailafquén.
Faisant partie du circuit des "Sept Lacs" avec le Riñihue, le Panguipulli, le Pirihueico, le Pullinque, le Neltume et le Pellaifa, le Lac Calafquén sert de décor au traditionnel Triathlon International de Lican Ray qui se déroule tous les ans au mois de janvier.


Pucón

A 25 kilomètres à l'est de Villarrica, La petite commune de Pucón est également une destination très touristique en raison de son emplacement privilégié sur la rive orientale du Lac Villarrica et à proximité du Volcan Villarrica, du Parc National Villarrica et du Parc National Huerquehue. Pucón se trouve également sur la Route 199 qui relie Villarrica à la frontière argentine, permettant de rejoindre Junín de los Andes (à 142 kilomètres) et San Martín de los Andes (à 183 kilomètres) dans la province de Neuquén.
Pucón possède la plus grande station balnéaire lacustre du Chili, offrant non seulement de nombreuses activités nautiques comme la natation, le kayak, la pêche sportive ou la voile à ses visiteurs, mais aussi des randonnées à cheval, des descentes en rafting ou du canyoning, sur les rivières des environs, de l'accrobranche et des randonnées au milieu de la forêt, l'ascension du volcan Villarrica ou la descente de ses pentes en ski ou en snowboard. Considérée comme la Capitale du Tourisme d'Aventure du Chili, Pucón reçoit ainsi de nombreux touristes tout au long de l'année.
Avec ses sources thermales, ses restaurants proposant de délicieuses spécialités de la région, ses paysages enchanteurs, Pucón a séduit également beaucoup d'étrangers qui ont décidé de s'y installer.


Volcan Villarrica

A une douzaine de kilomètres au sud de Pucón commencent les pentes du Volcan Villarrica, un des plus beaux volcans du Chili culminant à 2847 mètres d'altitude.
Vous trouverez à Villarrica ou à Pucón de nombreuses agences de voyages qui vous proposeront l'ascension du volcan Villarrica, une ascension qui se fait en 6 heures environ pour arriver jusqu'au cratère d'un diamètre de 200 mètres et au fond duquel se trouve un lac de lave d'où s'élève une fumerole de façon quasi permanente.
Durant l'été, les guides spécialisés qui vous accompagneront pendant l'ascension du volcan vous feront découvrir des grottes volcaniques qui peuvent atteindre 700 mètres de longueur, un parcours qui se fera en toute sécurité en empruntant des escaliers illuminés. Chaque année, plus de 15 000 touristes se laissent séduire par cette ascension qui leur permetra d'observer depuis le sommet un panorama magnifique sur les volcans Lanin et Llaima, et les lacs Villarrica, Calafquén et Caburgua.
En hiver, les amateurs de ski et de snowboard seront à la fête puisque la station de ski dispose vingtaine de pistes avec remonte-pentes, des motoneiges, des traineaux, ainsi que des possibilités d'hébergement et de restauration.
Le Volcan Villarrica se trouve dans le Parc National Villarrica qui couvre une superficie de 63 000 hectares et qui comprend également la Lagune Quillelhue offrant des paysages spectaculaires sur le Volcan Lanín culminant à 3776 mètres d'altitude et dont l'ascension est assez facile par sa face nord.


Parc national Huerquehue

A 35 kilomètres au nord-est de Pucón en prenant la route menant à Caburgua, le Parc national Huerquehue est un des trésors naturels de cette région du sud du Chili. D'une superficie de 12 500 hectares, ce parc offre de beaux paysages de montagnes et de lacs au milieu des forêts.
C'est en arrivant au Lac Tinquilco que l'on entrera dans le Parc national Huerquehue en prenant les nombreux chemins de randonnée qui mènent vers d'autres lacs comme le Lago Chico situé à 1320 mètres d'altitude et entouré de magnifiques araucarias, le Lago Toro et le Lago verde situés à proximité du précédent et offrant de très beaux paysages.
En se promenant dans le parc on pourra non seulement apprécier la flore typique de la région mais aussi apercevoir quelques animaux comme le renard de Magellan, le crapaud Nannophryne variegata ou la grenouille de Darwin.
Parmi les autres sites à découvrir dans ce parc on ne manquera pas le Canyon du río Renahue, les monts Quinchol et Araucano qui sont accessibles par des chemins de randonnée en traversant des forêts de coihues, lengas et Araucarias.
Pour ceux qui souhaiteraient profiter pleinement du parc plusieurs terrains de camping sont à leur disposition, le mieux situé est celui qui se trouve sur la rive nord du Lac Tinquilco, offrant une très belle vue sur le Volcan Villarrica.


Lac Caburgua

A l'ouest du Parc National Huerquehue, le Lac Caburgua est lui aussi un des sites préférés des touristes chiliens, ayant même été choisi comme lieu de villégiature par l'ancien Président de la République Sebastián Piñera et par sa successeuse Michelle Bachelet.
De tous les lacs de l'Araucanie c'est sans doute un de ceux qui possèdent les eaux les plus transparentes et, en été, la température des ses eaux plus tiède de 6°C que celles des autres lacs en fait un lieu de baignade idéal.
Entouré par des forêts d'araucarias, on pourra apercevoir lors de randonnées des renards de Magellan, des pudus, des pumas et des condors survolant le lac et les montagnes environnantes.
Au nord du lac, dans le secteur appelé "Laguna del Espejo", se réunissent la plupart des oiseaux migrateurs et endémiques de la région.
A proximité du lac on pourra voir les Ojos del Caburgua, des piscines naturelles d'une grande beauté avec les eaux de couleur bleu électrique provenant d'une rivière souterraine alimentée par le Lac Caburgua.


Temuco

A 80 kilomètres au nord-ouest de Villarrica on rejoindra Temuco, la capitale de l'Araucanie. Fondée le 24 février 1881 par Manuel Recabarren Rencoret, Temuco est une des plus grandes villes du Chili et on y découvrira autour de la Plaza Aníbal Pinto et dans les alentours des édifices intéressants comme sa cathédrale, le Palais Municipal, le Marché Modèle ou Marché Municipal où l'on trouvera de nombreux objets d'artisanat Mapuche, l'édifice Marsano ou le Monument à Caupolicán.
A Temuco on visitera le Musée Ferroviaire Pablo Neruda qui conserve des locomotives à vapeur dont les plus anciennes remontent à 1907, et le Musée Régional de l'Araucanie qui permettra d'en savoir davantage sur les communautés indigènes de la région et leur histoire.
Parmi les quartiers les plus appréciés des touristes on citera le Barrio Alemán le long de la Avenida Alemania qui, comme son nom l'indique, était peuplé autrefois par les immigrants allemands. C'est aujourd'hui un quartier très animé avec un des plus grands centre commerciaux du sud du Chili, le Portal Temuco.
Le Cerro Ñielol est une des principales attractions de Temuco. Situé à seulement 7 cuadras de la Plaza de Armas, c'est le seul parc national situé à l'intérieur même d'une ville, couvrant une superficie de 89 hectares sur laquelle on pourra découvrir la faune et la flore de la forêt valdivienne. Culminant à 335 mètres d'altitude, le Cerro Ñielol offre un excellent point de vue sur Temuco et les volcans aux alentours.


Volcan LLaima

A moins de 80 kilomètres à l'est de Temuco, on arrivera aux pieds du Volcan LLaima qui du haut de ses 3125 mètres domine le Parc National Conguillío.
Sur les pentes du Volcan LLaima la station de ski Las Araucarias offre une surface skiable de 350 hectares avec des pistes qui vous permettront de pratiquer le ski ou le snowborad pendant l'hiver. La station dispose de plusieurs appartements à louer, une cafétaria et un restaurant, un service de location de matériel et une école de ski.
C'est depuis la station de ski Las Araucarias que se fera l'ascension du Volcan Llaima au cours de laquelle on bénéficiera d'une belle vue sur les volcans Lonquimay, Tolhuaca, Antuco et Villarrica, ainsi que sur la Laguna Quepe et la Laguna Conguillío. Pour réaliser cette ascension relativement facile, mais accompagné par des guides spécialisés, il faudra partir de bonne heure car la montée jusqu'au cratère fumant en permanence dure environ 7 heures et la descente 3 heures.


Parc National Conguillío

Pour visiter le Parc National Conguillío, on contournera le Volcan Llaima pour rejoindre le Lac Conguillío situé dans un décor magnifique avec ses forêts d'araucarias, de ñirres, de coihues, de lengas ou de raulíes, avec en toile de fond la cordillère de la Sierra Nevada et le Volcan Llaima. Les paysages sont si beaux qu'ils ont servi de décor pour un reportage tourné par la BBC, "Walking with Dinosaurs" (Sur la terre des dinosaures), considérant que le Parc National Conguillío était un des derniers refuges au monde à conserver l'habitat dans lequel évoluaient les dinosaures.
Parmi les nombreuses randonnées que peuvent réaliser les visiteurs du Parc National Conguillío, la montée vers les cimes de la Sierra Nevada est une des préférées car elle leur permettra de voir le río Blanco, le Lac Conguillío et le Volcan Llaima en toile de fond.
Au cours de vos randonnées dans la forêt, entre les lacs et les montagnes, vous aurez peut-être la chance d'observer différentes espèces animales comme le puma, le renard de Magellan, le renard gris d'Argentine, le Guiña, le pudu, et certains rongeurs comme le geoxus valdivianus, le dègue du Chili, la viscache ou la souris à poils longs.


Lac Ranco

Après avoir visité l'Araucanie au départ de Valdivia, on se rendra dans la Région des Rivières pour découvrir le Lac Ranco d'une superficie de 442 km² et où l'on pourra naviguer pour rejoindre une ou plusieurs de ses 13 îles. Puerto Futrono, situé au nord de ce beau lac, se trouve à une centaine de kilomètres au sud-est de Valdivia en prenant la Route 207 jusqu'à Paillaco puis la T-65 et la T-55 jusqu'à destination.
Si la plupart de ses îles sont occupées par des résidences secondaires ou des communautés indigènes, la plus intéressante de toutes est l'île Huapi qui est devenue une réserve Mapuche. On y arrivera en bateau depuis Puerto Futrono situé au nord du lac, découvrant sur cette île toute la richesse culturelle des indiens Mapuches et Huiliches à travers leur artisanat, des tissages de laine, des objets en bois et en osier.
Comme beaucoup de lacs de la région, le Lac Ranco possèdent de belles plages au bord des eaux suffisamment tièdes en été pour s'y baigner, et une offre d'hébergement sous la forme de bungalows et de campings.


Volcan Puyehue

Au sud du Lac Ranco et à 87 kilomètres à l'est de Osorno se trouve un des parcs les plus visité du Chili, le Parc National Puyehue situé à l'est du Lac Puyehue et dominé par le Volcan Puyehue culminant à 2240 mètres d'altitude.
Le Vocan Puyehue fait partie du Complexe volcanique Puyehue-Cordón Caulle et c'est un des volcans les plus actifs du Chili, laissant parfois échapper des panaches importants de cendres qui perturbent le trafic aérien. Malgré ou en raison de son activité intense, le volcan Puyehue attire de nombreux visiteurs qui viennent profiter de ses nombreuses souces d'eaux thermales ou qui souhaitent en faire l'ascension.
L'ascension du Puyehue se fait généralement par la face sud en rejoignant El Caulle situé à 42 kilomètres à l'est de la commune de Puyehue, sur la Route 215 qui relie Osorno à Villa Angostura et San Carlos de Bariloche par le col Samoré. Du village jusqu'au Refuge El Caulle une longue marche de 4 à 5 heures vous attend pour atteindre les 1400 mètres d'altitude. Il est possible de faire une partie du trajet en 4x4 mais le dernier tronçon à travers la forêt devra se faire à pied par un sentier assez pentu. Après avoir marché à travers la forêt la seconde section de l'ascension se fera en grande partie sur les pentes enneigées du Puyehue, empruntant un chemin très pentu qui vous conduira jusqu'au cratère au bout de 3 à 4 heures d'ascension.
Depuis le sommet du Puyehue vous serez récompensé de vos efforts par un superbe panorama sur le Parc National Puyehue, les lacs Rupanco et Puyehue, et par temps clair on pourra voir les volcans Puntiagudo (2493 m), Cordón Caulle (1793 m), Lanín (3747 m), Llaima (3125 m), Lonquimay (2865 m), Mocho-Choshuenco (2422 m), Osorno (2661 m) et Villarrica (2847 m).


Parc National Puyehue

Mais le Parc National Puyehue ne se résume pas au volcan Puyehue; sur une superficie de 107 000 hectares on pourra faire de magnifiques randonnées à travers des forêts spectaculaires, découvrant des rivières qui coulent en cascade depuis les montagnes jusqu'aux lacs et aux étangs. Grâce à ses nombreux sentiers de randonnée vous pourrez observer une faune très variée. Parmi les espèces animales les plus abondantes on pourra voir des renards gris du Chili, des chats de Geoffroy, des pumas, des petits grisons, des ragondins, des moufettes des Andes, des loutres du Chili, des viscaches, des ibis à face noire, des vanneaux téros et des condors survolant les cimes des volcans.
Entre les lacs Puyehue et Rupanco le Volcan Casablanca s'élève à 2240 mètres d'altitude et offre en hiver un domaine skiable de 512 hectares autour de la station de ski Antillanca.
Le Lac Rupanco s'étend sur 42 kilomètres d'est en ouest et offre également de très beaux paysages avec les chutes du "Salto del Calzoncillo" et les volcans Casablanca et Puntiagudo. Très apprécié par les pêcheurs, le Lac Rupanco est le refuge de nombreux oiseaux aquatiques.
En raison de la grande activité volcanique de la région, on trouvera dans le Parc National Puyehue plusieurs stations thermales où vous pourrez vous baigner pour récupérer de vos longues randonnées dans un des plus beaux parcs du Chili.


Réserve Biologique Huilo Huilo

A 160 kilomètres à l'est de Valdivia, en passant par Panguipulli et en bordant le Lac Panguipulli, on pourra accéder à la Réserve Biologique Huilo Huilo à partir de la commune de Puerto Fuy située à 16 kilomètres de Neltume qui se trouve à 40 kilomètres de la frontière entre le Chili et l'Argentine, sur la Route 201. A Paso Carirriñe il ne reste que 63 kilomètres à réaliser sur la Route Provinciale 62 qui mène à Junín de los Andes, trajet à faire de préférence en 4x4.
La Réserve Biologique Huilo Huilo s'étend sur 100 000 hectares de superficie dans la Région de los Lagos et présente un écosystème unique. Elle est assez peu connue des touristes malgré la beauté de ses paysages et la richesse de sa faune et de sa flore.
Dans ce parc vous ferez de belles randonnées au milieu de ce qu'on appelle la "forêt cathédrale" composée d'arbres atteigant une hauteur de 45 mètres, grimpant les pentes du Volcan Mocho Choshuenco qui culmine à 2415 mètres d'altitude, découvrant les paysages très contrastés de la Pampa de Pilmaiquén, en vous promenant le long du Río Fuy qui nait du Lac Pirehueico et rejoint le Río Neltume pour former le Río Llanquihue, en formant de belles cascades comme les chutes de Huilo Huilo, La Leona et El Puma.

Au cours de vos randonnées vous pourrez observer la faune très variée de la Réserve Huilo Huilo qui comptabilise 81 espèces d'oiseaux comme le tourco rouge-gorge ou le pic de Magellan, et plusieurs espèces de mammifères comme le pudu, le huemul, le guiña (ou kodkod), le colocolo, le chat de Geoffroy ou le puma.
On y verra également le seul représentant de la famille des marsupiaux de la région, le monito del monte considéré comme un fossile vivant en Amérique du Sud, ainsi que des espèces de batraciens très rares comme la grenouille de Darwin.
Pour découvrir ce grand espace naturel et sauvage à votre rythme, le Parc Huilo Huilo dispose de lodges, de bungalows, de refuges et de campings où vous pourrez passer la nuit.
Le trekking n'est pas la seule activité proposée puisque vous pourrez faire des balades à cheval ou en VTT, de l'accrobranche, du rafting, de l'escalade et même du paintball.
En rejoignant Puerto Fuy, ceux qui souhaitent poursuivre leur voyage vers l'Argentine prendront le ferry sur le très beau Lac Pirehueico qui les amènera jusqu'au poste frontière Hua-Hum situé à 43 kilomètres de San Martín de los Andes.



Comment aller à Valdivia

Sky AirlineL'aéroport Pichoy est situé à 32 kilomètres au nord-est de Valdivia est il est desservi par LAN Airlines et Sky Airline depuis Santiago, et par Sky Airlines depuis Osorno, le vol en provenance de Concepción étant supprimé depuis le mois de mars 2015.
Le vol aller simple entre Santiago et Valdivia est proposé à partir de 119 € par Sky Airline, 130 € l'aller/retour.

Valdivia se trouvant à 162 kilomètres de Temuco il est également possible de prendre un vol à destination de cette ville pour éviter un long voyage en bus depuis Santiago.
Les vols aller/retour entre Santiago et Temuco sont proposés à partir de 123 € par LAN Airlines et Sky Airlines, l'aller simple à partir de 119 €.

Pour rejoindre le centre ville de Valdivia depuis l'aéroport de Pichoy, des navettes de minibus ou de taxis collectifs font le trajet pour le prix de 5000 Pesos par personne, tandis qu'un taxi vous demandera environ 15 000 pesos pour cette course.


Billet d'avionBillets d'avion au Chili


Pour réserver votre avion nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur de billet d'avion au Chili.


Valdivia est également accessible par voie terrestre et de nombreux bus font le trajet depuis Santiago et d'autres villes du nord et su sud du Chili. Parmi ces compagnies on citera Tur-Bus, Los Conquistadores, Bus Norte, Cruz del Sur ou JAC.
Sachez cependant que la distance entre Santiago et Valdivia est de 839 kilomètres et que le voyage en bus dure environ 12 heures. Pour les voyageurs qui arriveraient de Temuco, le trajet en bus dure environ 3h30.

D'autres compagnies comme Andesmar ou Tas-Choapa proposent également de rejoindre Valdivia depuis l'Argentine, principalement depuis la ville de San Carlos de Bariloche, un trajet de 7 heures en moyenne en passant par Villa La Angostura.
La Compagnie Andesmar propose également des voyages entre San Martín de los Andes et Valdivia à partir de 270 Pesos Argentins, soit environ 27 euros pour un trajet d'une durée de 8h10 opéré par la compagnie San Martín.

Circuler à Valdivia

Bateaux TaxisLa ville de Valdivia est assez étendue et pour rejoindre certains lieux éloignés du centre historique vous pourrez emprunter les bus urbains et les taxis collectifs qui se rendent dans tous les quartiers de l'agglomération.
Le transport urbain se compose de 10 lignes de bus urbains (microbus) et 27 lignes de taxis collectifs (colectivos).
Parmi les lignes de bus les plus intéressantes on citera la Ligne 9T (Ingeniero Raúl Saez - Los Robles) qui vous permettra de circuler sur l'île Teja depuis le Centre Historique de Valdivia, et les Lignes 16T et 20T qui vous conduiront jusqu'à Niebla.
Le tarif d'un ticket de bus à Valdivia est de 450 Pesos, sauf pour les lignes 16 et 20 qui conduisent à Niebla et dont le prix est de 570 Pesos. Vous découvrirez le parcours des lignes de bus et de colectivos de la ville de Valdivia sur le site de la Direction du Transport Public Régional.
Quant aux Taxis collectifs, les tarifs varient de 500 à 700 Pesos par personne en fonction de la ligne sur laquelle ils circulent.

Valdivia étant entourée par plusieurs rivières, on utilisera également les services de bateaux taxis qui s'arrêtent devant la Feria Fluvial.
Naviguer sur les rivières pour se rendre sur l'île Teja et vers des sites plus éloignés, ou dans la Baie de Corral est certainement une des meilleures façons de découvrir Valdivia.
Plusieurs compagnies vous proposeront ce service comme les Taxis Fluviales Katherine qui vous offriront de faire le tour de la ville en 1h00 pour 5000 Pesos, découvrir l'île Teja en 1h30 pour 6000 Pesos, ou rejoindre Punacapa sur le Río Cruces et l'île Teja en 3h30 pour 7000 Pesos.
La compagnie TFS possède des bateaux fonctionnant à l'énérgie solaire et propose des balades de 50 minutes sur les rivières à partir de 3000 Pesos par personne, ou des routes fixes entre le Pont Calle-Calle et le Pont Cau-Cau pour 2000 Pesos, ou la traversée du río Valdivia entre la Costanera de las Ciencias et la Costanera Cultural sur l'île Teja pour 500 Pesos.

Depuis le Terminal de bus (Terrapuerto Valdivia) situé au 360 de la Calle Anfion Munoz, près de la Costanera, on trouvera de nombreuses compagnies proposant de voyager dans les environs de Valdivia.
- On rejoindra Villarrica et Pucón avec JAC
- Panguipulli près de la Réserve Mocho-Choshuenco, Osorno et Puerto Montt avec Buses Pirehueico
- Máfil avec RiñiSur ou Tur Lup
- San José de la Mariquina avec TuriSur, Via Sur, Expreso San José, Expreso Los Andes, Buses Mehun ou Gekair
- Los Lagos avec RiñiSur, Buses Máfil, Tur Lup ou Arriagada
- Futrono avec Buses Futrono, Vida Bus, Tur-Bus ou Cordillera Sur
- Paillaco avec Buses Caulle, Angulo, Best Travel ou Unisur
- Río Bueno avec Buses Caulle, JAC, Buses San Pablo ou Ruta 5
- La Unión avec Buses Caulle, Angulo, Best Travel, Unisur ou Buses León
- Lago Ranco avec InterSur, Ruta 5 ou JAC


Arriver ou partir de Valdivia


Terminal de bus de Valdivia

Comme à l'aller, on pourra repartir de Valdivia en avion en prenant un vol de LAN Airlines ou Sky Airline depuis l'aéroport Pichoy situé à 32 kilomètres au nord-est de la ville. Depuis cet aéroport on voyagera principalement à Santiago, la capitale du pays qui vous permettra de relier d'autres villes du Chili ou d'Amérique du Sud.

Beaucoup de touristes poursuivront leur voyage en bus à destination de Villarrica, Osorno, Puerto Varas, Puerto Montt et l'île de Chiloé. De Puerto Montt ils auront la possiblité de rejoindre les régions les plus australes du Chili en prenant l'avion pour Punta Arenas.

De Valdivia on trouvera également plusieurs bus faisant le trajet vers l'Argentine, notamment à destination de Junín de Los Andes, San Martín de Los Andes, Villa La Angostura et Bariloche.


Exemples de tarifs de bus au départ de Valdivia


Ville Distance Durée Prix

Ancud 304 Km 6h00 8000 Pesos

Bariloche 442 Km 6h15 21300 Pesos

Castro 378 Km 7h15 9000 Pesos

Concepción 433 Km 7h00 9000 Pesos

Frutillar 184 Km 2h40 3700 Pesos

Lago Ranco 104 Km 1h20 3300 Pesos

Lanco 69 Km 1h00 1800 Pesos

Llanquihue 190 Km 3h00 4000 Pesos

Loncoche 82 Km 1h30 2000 Pesos

Los Angeles 326 Km 5h15 8000 Pesos

Mafil 34 Km 0h35 800 Pesos

Osorno 113 Km 1h45 3300 Pesos

Paillaco 49 Km 0h45 1500 Pesos

Panguipulli 102 Km 1h50 3000 Pesos

Pucón 150 Km 3h00 4700 Pesos

Puerto Montt 216 Km 3h30 4700 Pesos

Puerto Varas 198 Km 3h00 4200 Pesos

Quellón 470 Km 9h15 10000 Pesos

San Fernando 698 Km 10h00 13000 Pesos

Santiago 839 Km 12h15 14000 Pesos

San José Mariquina 47 Km 0h40 1000 Pesos

Talcahuano 446 Km 7h40 9000 Pesos

Temuco 162 Km 3h00 3700 Pesos

Rancagua 751 Km 11h00 14000 Pesos

Valparaíso 926 Km 12h30 11800 Pesos

Villarica 124 Km 2h20 4500 Pesos


Tarifs indicatifs trouvés sur les sites des compagnies de bus citées ci-dessus. Prix "à partir de" pour un siège semicama, comptez 30% de plus pour un siège cama. Les tarifs indicatifs sont exprimés en Dollar US ou en Pesos Chiliens (1 Euro = 710 Pesos en janvier 2015).

Hôtels à Valdivia

Hotel Dreams ValdiviaSi Valdivia possède un nombre d'hôtels suffisant pour héberger les touristes qui souhaitent découvrir la région, ceux qui disposent d'un petit budget auront des difficultés pour trouver des hébergements à bas prix disposant d'une salle de bains privée. Il sera difficile de trouver des hébergements à moins de 30 € pour deux personnes et les routards s'orienteront plutôt vers les campings comme ceux de Niebla ou autour de la Baie de Corral.
L'offre est cependant plus variée si on est disposé à payer un peu plus cher, réservant ainsi des hôtels confortables pour un budget moyen.

L'offre hôtelière est beaucoup plus importante à Pucón, une petite ville très agréable et très bien située pour découvrir les merveilles naturelles de la région.
A Pucón, les touristes disposant d'un petit budget trouveront des hôtels à moins de 30 € la nuit pour deux personnes, le plus souvent avec une salle de bains commune. Les touristes disposant d'un budget plus important n'auront que l'embarras du choix , mais dans tous les cas il faudra penser à réserver à l'avance si vous voyagez pendant la haute saison, c'est à dire l'été austral.


Petit budget

Hostel Bosque Nativo : A proximité de la Costanera et du Casino, l'Hostel Bosque Nativo dispose d'une connexion wifi, un jardin, une salle de jeux, et vous propose des chambres doubles avec télévision et salle de bains commune à partir de 33 €, petit déjeuner compris.


Hostal Perú : Proche du cimetière allemand et de la Costanera, cet hôtel dispose d'une connexion wifi et vous propose des chambres doubles avec téléviseur LCD et salle de bains privée à partir de 42 €, petit déjeuner compris.


Budget moyen

Plava Apartment : Près de la Costanera et du Muelle Schuster, ce bel établissement vous propose des appartements spacieux dotés d'une connexion wifi, une cuisine équipée, un coin repas, un téléviseur et une salle de bains privée, le tout à partir de 62 €.


ApartHotel Rio Cruces : Au bord de la Costanera et à peu de distance à pied du centre historique, l'ApartHotel Rio Cruces vous propose de belles chambres doubles avec connexion wifi, téléviseur, minibar, coin cuisine, salle de bains privée et vue sur la rivière à partir de 62 €, petit déjeuner compris.


Grand Luxe

Hotel Diego de Almagro Valdivia : Au bord du Río Calle-Calle, cet hôtel de grand standing dispose d'un sauna, un centre d'affaires, un restaurant, un bar, une connexion wifi, et vous propose des chambres doubles luxueuses équipées d'un téléviseur LCD, un bureau, un minibar et une salle de bains privée à partir de 123 €, petit déjeuner compris.


Hotel Dreams Valdivia : Près de la Costanera et de la place principale de Valdivia, l'Hotel Dreams Valdivia est l'établissement le plus luxueux de la ville avec son casino, un spa avec piscine, une salle de sport, une connexion wifi, un restaurant et un bar. L'Hotel Dreams Valdivia vous propose de belles chambres doubles climatisées avec téléviseur LCD, bureau, minibar et salle de bains privée à partir de 163 €, petit déjeuner compris.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Valdivia.


Hôtels à Pucón


Petit budget

Elementos EcoHostel : A 700 mètres du centre ville de Pucón et proche de la gare routière, cette auberge dispose d'une connexion wifi, une cuisine commune, un barbecue, un salon, un coin repas, un service de location de vélos, un bureau d'excursions, et vous propose de belles chambres doubles avec salle de bains privée à partir de 26 €.


Nature : A proximité de la Plaza de Armas et du Lac Villarrica, cet hôtel dispose d'un jardin, une connexion wifi, une cuisine commune, une terrasse, un salon comun, un bureau d'excursions, et vous propose des chambres doubles avec terrasse et salle de bains commune à partir de 28 €, petit déjeuner compris.


Budget moyen

Hostal Willy : Proche du lac et de la Plaza de Armas, l'Hostal Willy dispose d'une connexion wifi, un bureau d'excursions, et vous propose des chambres doubles avce téléviseur LCD, un patio et une salle de bains privée à partir de 48 €, petit déjeuner compris.


La Casona de Pucón : Proche de la plage et de la Plaza de Armas, La Casona de Pucón est un bel édifice en bois disposant d'une connexion wifi, un salon commun très douillet, un jardin, un bureau d'excursions, et vous propose des chambres doubles avec téléviseur et salle de bains privée à partir de 75 €.


Grand Luxe

Hotel Boutique Patagonia Pucón : Proche de la Plaza de Armas et de la plage, l'Hotel Boutique Patagonia Pucon offre une belle vue sur le Volcan Villarrica et dispose d'une salle de massage, une cafétaria, une connexion wifi et un bureau d'excursions. Ses chambres doubles sont équipées d'un balcon, un téléviseur LCD, un coin salon et une salle de bains privée à partir de 157 €, petit déjeuner compris.


Hotel Antumalal : Offrant une vue spectaculaire sur le Lac Villarrica, l'Hotel Antumalal dispose d'une piscine, un spa, un sauna, une salle de massage, un jardin, un restaurant, un bar, une connexion wifi, et vous propose de belles chambres doubles avec une cheminée, un téléviseur LCD, une vue sur le lac, un bureau et une salle de bains privée à partir de 221 €, petit déjeuner compris.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Pucón.


Tarifs indicatifs soumis aux variations saisonnières sans la TVA (19%) que les touristes étrangers peuvent récupérer selon certaines conditions.

Annonces publicitaires

Plan de Valdivia

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Chili

* Alitalia revient au Chili en 2016
La compagnie aérienne Alitalia a annoncé qu’elle allait reprendre sa liaison entre Rome et Santiago du Chili en proposant cinq vols par semaine à partir d [...]
* Réouverture en juillet de la ligne ferroviaire Tacna-Arica
La ligne de chemin de fer Ferrocarril Tacna-Arica (FCTA) entre le Pérou et le Chili va reprendre son service au mois de juillet 2015. Cette ligne avait été ferm [...]
* Le volcan Copahue inquiète le Chili et l'Argentine
Face au risque d’éruption du volcan Copahue, l’alerte rouge a été donnée au Chili et en Argentine afin d’évacuer les populations les plus proc [...]
* Vol au Chili pour 290 euros avec TAM et LAN
Ce bon plan va surtout intéresser ceux qui souhaitent découvrir le Chili et le Pérou en s’offrant un billet d’avion à prix low cost vers l’Amé [...]
* Sur les traces du Puma de Patagonie
Pour les touristes qui veulent sortir des sentiers battus, l’hôtel Tierra Patagonia leur a préparé une excursion qui les conduira sur les traces du Puma d [...]
* El Cruce Columbia 2013
La 12ème édition de la course « El Cruce Columbia » se déroulera entre le 7 et le 10 février 2013 à travers la Cordillère des Andes, entre l [...]
* LAN va suspendre provisoirement ses vols vers Francfort
La compagnie aérienne LAN Airlines suspendra provisoirement ses vols entre le Chili et l’Allemagne entre le 2 avril et le 30 juin 2013. A partir du 1er av [...]
* Le Rallye Dakar accusé de destruction de sites archéologiques
A quelques jours du départ du Dakar 2013 qui se déroulera entre le 5 et 20 janvier 2013, des archéologues du Chili dénoncent l’impunité des organisateurs [...]

Vidéo

Photos du Chili

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser