Americas > Voyages > Villes > Valparaiso

Valparaiso



ValparaisoA 120 kilomètres de Santiago, Valparaíso est le siège du pouvoir législatif et le lieu de villégiature préféré des habitants de la capitale avec Viña del Mar située juste à côté. Il faut dire que Valparaíso possède un patrimoine historique et culturel de tout premier ordre avec de beaux édifices le long de ses ruelles et ses maisons en bois perchées sur les collines qui dominent la Baie de Valparaíso.

C'est en 1536 que Juan de Saavedra découvrit la Baie d'Alimapu et la rebaptisa Valparaíso en souvenir de sa terre natale, Valparaíso de Arriba dans la région de Cuenca, en Espagne. 8 ans plus tard, le 3 septembre 1544, Pedro de Valdivia désigna Valparaíso comme Port Officiel de la capitale du Chili, mais ce n'est qu'en 1559 que les espagnols décidèrent d'y habiter en fondant la première église de la cité.
Fortifiée suite aux attaques des pirates, Valparaíso se développa grâce à son port qui permettait d'envoyer au Pérou et en Espagne toutes les richesses de la région. Puis le port devint au cours des siècles une escale quasi obligatoire pour tous les bateaux qui allaient du Pacifique à l'Atlantique en passant par le Détroit de Magellan ou le Cap Horn.

Au cours du 19ème siècle Valparaíso ne cessa de s'embellir grâce à son port qui est aujourd'hui le plus important du pays, offrant à ceux qui arrivent par la mer le beau spectacle de ce grand amphithéâtre avec ses 42 collines dominant la baie. En se promenant à Valparaíso les touristes tomberont sous le charme de ses ruelles bordées de belles demeures coloniales et républicaines, ses belles places, offrant de nuit un paysage féérique et romantique.

Que voir à Valparaiso

Dans une baie entourée de collines, Valparaiso est donc une des villes les plus charmantes du Chili avec ses maisons colorées qui dominent de port sur l'Océan Pacifique, et ses températures douces tout au long de l'année.
Pour rejoindre les différents quartiers de la ville perchés sur 42 collines on empruntera les ascenseurs et les funiculaires dont certains fonctionnent depuis la fin du 19ème siècle. Au sommet de ces collines, plusieurs miradors offrent un beau panaorama sur le port et la baie de Valparaiso.
Parmi les collines les plus pittoresques de Valparaiso on citera le Cerro Concepción avec l'église anglicane Saint Paul, le Cerro Bellavista où se trouve une des trois maisons de Pablo Neruda, "La Sebastiana", le Cerro Artillería et la Casa Artillería Nº 166 qui surplombe la falaise d'une façon impressionnante.
Parmi les autres édifices les plus symboliques de Valparaiso on découvrira sur la Plaza Sotomayor le bâtiment de style néoclassique de la Armada de Chile, l'Eglise de La Matriz, l'édifice néoclassique du journal El Mercurio, la Bibliothèque Publique Santiago Severín, l'Ascenseur Polanco permettant de rejoindre la colline du même nom, et l'imposant édifice de l'Université Pontificale Catholique de Valparaíso.


Principales attractions touristiques de Valparaiso


Eglise de la Matriz

C'est bien sûr à deux pas du port que se situe le Centre Historique de Valparaíso, dans le Barrio Puerto où se dresse l'Eglise de la Matriz sur l'emplacement de la première chapelle construite en 1559 destinée à recevoir les quelques habitants du petit hameau et les marins qui y débarquaient régulièrement. Incendiée par le pirate Francis Drake en 1578, une église fut reconstruite en 1620 en l'honneur de Nuestra Señora de las Mercedes de Puerto Claro et on pouvait y voir la sculpture du Christ réalisée par un artiste japonais et qui fut envoyée au Chili par Philippe II d'Espagne en 1630.
Reconstruite en 1730 après un tsunami, gravement endommagée en 1822 par un tremblement de terre, une nouvelle église fut bâtie entre 1837 et 1842, l'édifice actuel que l'on pourra voir avec ses vitraux représentant l'arrivée du Christ à Valparaíso, la Fête de Saint-Pierre, Saint-François et Jésus descendant un escalier de Valparaíso.
L'église n'ayant pas été consacrée clairement à une entité chrétienne, c'est à la suite d'un vote populaire en 1868 que le Saint Sauveur du Monde fut désigné comme Patron de la ville et du port de Valparaíso.


Plaza Echaurren

A peu de distance de l'Eglise de la Matriz, en se dirigeant vers le port, on se retrouvera sur la Plaza Echaurren considérée comme la première place de Valparaíso. En plein coeur du Barrio Puerto, l'ancienne Plaza de Armas est entourée de quelques uns des édifices les plus notables de la ville comme le Mercado Puerto qui abrite à la fois un marché aux légumes et aux fruits de mer au rez-de-chaussée, tandis que les deux étages supérieurs sont occupés par des restaurants. Cet imposant édifice construit entre 1922 et 1924 a malheureusement été fermé en 2010 suite au tremblement de terre qui a gravement affecté sa structure, et un projet de restauration a été lancé au début de l'année 2015.
Avec ses palmiers, sa fontaine et de belles deumeures bourgeoises, la Plaza Echaurren est sans doute une des plus belles places de Valparaíso, proche de l'Ascenseur Cordillera qui permet de relier la Calle Serrano au Cerro Cordillera. Construit en 1886, ce funiculaire est le deuxième qui fut installé à Valparaíso et permet de monter une hauteur de 25 mètres en une trentaine de secondes.


Plaza Sotomayor

A 200 mètres au sud de la Plaza Echaurren en prenant la Calle Serrano on se retrouvera sur une des places les plus majestueuses de Valparaíso, la Plaza Sotomayor. C'est à cet endroit que se trouvait le quai construit avec les restes de la Frégate Esmeralda capturée par Thomas Cochrane à l'armada espagnole.
Appelée jadis Plaza de la Aduana puis Plaza del Palacio, la Plaza Sotomayor est entourée par l'ancien édifice des Postes qui abrite aujourd'hui le Conseil National de la Culture et des Arts, l'ancien Palais Municipal occupé maintenant par le quartier général de l'Armada Chilienne, celui du Corp des Pompiers de Valparaíso, l'édifice de la Compañía Sudamericana de Vapores et le très bel Hotel Victoria dont la construction remonte à 1902.
Au centre de la place on pourra voir le Monument aux Héros de Iquique qui abrite un mausolée où reposent les restes des valeureux soldats qui luttaient contre le Pérou lors de la Guerre du Pacifique.


Palacio Baburizza

A 200 mètres au sud-ouest de la Plaza Sotomayor, l'Ascenseur El Peral permet de relier la Plaza de Justicia au Paseo Yugoslavo situé sur le Cerro Alegre. Inauguré le 7 décembre 1901, ce funiculaire était surtout utilisé par les résidents étrangers dont de nombreux britanniques qui vivaient dans de belles demeures agrémentées de jolis jardins.
Mais la villa qui se distingue le plus des autres sur le Cerro Allegre c'est le Palacio Baburizza construit en 1916 par les architectes italiens Arnaldo Barison y Renato Schiavoni pour le compte de la famille Zanelli qui avait fait fortune dans l'exploitation du salpètre. Cette belle demeure de style Art Déco et Art Nouveau fut rachetée en 1925 par le croate Pascual Baburizza (Pasko Baburica en croate), qui avait également fait fortune dans le nord du Chili avec le salpètre.
L'architecture de cette villa est très ressemblante aux riches demeures bourgeoises françaises et d'Europe centrale, ayant une certaine similitude avec a Villa Majorelle de Nancy.
Richement meublé et décoré, le Palacio Baburizza abrite aujourd'hui sur ses trois étages le Palais des Beaux Arts de Valparaíso où l'on pourra voir les tableaux européens que Pascual Baburizza légua à la ville ainsi que les oeuvres d'artistes chiliens comme Alfredo Valenzuela Puelma ou Camilo Mori.


Palacio Astoreca

En face du Palacio Baburizza, le Palacio Astoreca est lui aussi un des édifices les plus représentatifs de la splendeur de Valparaíso au début du 20ème siècle.
Près du Paseo Yugoslavo et offrant un beau panorama sur la Baie de Valparaíso, le Palacio Astoreca est un édifice de style victorien construit en 1923 pour le croate Francisco Petrinovic qui s'était enrichi grâce au commerce du salpêtre dans le nord du Chili. C'est en hommage aux racines anglaises de son épouse, Constance Wadsworth, que l'homme d'affaires croate ordonna la construction de cet édifice en respectant le style des riches demeures victoriennes de l'époque en Grande-Bretagne.
Le Palacio Astoreca passa ensuite entre les mains de plusieurs riches familles avant d'abriter l'Ecole des Arts de l'Université de Playa Ancha.
Ce n'est qu'en 2012 que le Palacio Astoreca est devenu un hôtel de luxe en fusionnant avec la maison voisine. Totalement restauré en respectant le style d'origine, l'Hotel Palacio Astoreca offre à ses visiteurs 23 chambres dont 7 suites, un restaurant gastronomique, un bar raffiné, une bibliothèque, un spa avec une piscine, une salle de massage et un sauna.


Mercurio de Valparaíso

A 400 mètres au sud-est de la Plaza Sotomayor, au 1002 de la Calle Esmeralda, on découvrira un autre édifice emblématique de la ville avec celui du Mercurio de Valparaíso.
Le Mercurio de Valparaíso est un des plus anciens journaux latino-américains, fondé le 12 septembre 1827 part l'américain Thomas G. Wells et les chiliens Pedro Félix Vicuña et Ignacio Silva. Le siège du journal changea plusieurs fois d'endroit avant de s'installer définitivement en 1901 dans la Calle Esmeralada, au coeur du quartier financier de Valparaíso.
Comme la plupart des édifices de la ville construits à cette époque, celui du Mercurio de Valparaíso fut construit en respecant le style architectural à la mode en Europe à cette époque, dans ce cas précis dans un style néoclassique avec une façade très riche en ormenentation et une tour latérale surmontée d'une coupole.
Entre la Plaza Sotomayor et El Mercurio de Valparaíso, à l'angle des rues Prat et Cochrane, on découvrira un édifice du même style avec le Reloj Turri (ou Edifice Agustín Edwards) bâti en 1924 et appelé ainsi car il appartenait à la famille argentine Turri et une horloge se trouve au sommet de sa tour latérale.


Plaza Victoria

Située à 1,4 kilomètre au sud-est de la Plaza Sotomayor, la Plaza Victoria est une belle place ombragée mais qui a perdu une bonne partie de son charme suite au tremblement de terre de 1906 qui détruisit plusieurs édifices importants comme le Théâtre de la Victoria qui abritait au second étage le Musée des Beaux Arts de Valparaíso qui occupe maintenant le Palacio Baburizza.
Aujourd'hui, la Plaza Victoria est bordée à l'est par la Cathédrale de Valparaíso consacrée à la Virgen del Carmen, un édifice de style gothique construit en 1950 et qui abrite dans sa crypte les tombes des évêques de la ville et le coeur du Ministre Diego Portales Palazuelos dans une amphore en bronze.
Au centre de la place on y verra une belle fontaine importée de France et entourée de sculptures en bronze de lions et de statues symbolisant les quatre saisons de l'année. Depuis son kiosque central sont donnés des spectacles publiques et, au nord de la Plaza qui jouxte la Simón Bolívar, on pourra voir le bel édifice de la Bibliothèque Santiago Severín construit entre 1912 et 1919 et qui possède plus de 82 000 livres et 260 000 journaux et magazines.
La Bibliothèque Santiago Severín se trouve à moins de 200 mètres des quais du port que l'on pourra parcourir à pied pour rejoindre le Muelle Prat situé en face de la Plaza Sotomayor.


Palacio Palanco

A deux cuadras à l'est de la Bibliothèque Santiago Severín, à l'angle de la Avenida Brasil et Las Heras, on ne manquera pas de jeter un coup d'oeil sur le Palacio Palanco qui est le siège des Carabiniers de Valparaíso.
Construit en 1898 pour la famille Polanco c'est un des plus beaux édifices de la ville, avec son architecture de style éclectique aux influences néo-renaissance et neo-baroque. Le bâtiment possède trois étages et un sous-sol, et compte 6 grands salons, 16 chambres, 6 suites, une cuisine, un bar et un salle de bal située au rez-de-chaussée. De l'extérieur on remarquera surtout le balcon central de sa façade, la tour sur un des côté avec ses fenêtres en bow-window et sa majestueuse coupole centrale.
Mais après le tremblement de terre de 1906 les frères Benigno et Onofre Polanco Humeres décidèrent de s'installer à Viña del Mar, transformant leur demeure en local commercial.
Le Palacio Polanco sera racheté en 1912 par le Ministère des Finances et deviendra le siège en 1942 de la Préfecture des Carabiniers de Valparaíso.


Eglise de los Sagrados Corazones

A 400 mètres à l'est de la PLaza Victoria en prenant la Calle Independencia on arrivera devant l'Eglise de los Sagrados Corazones située près de la Plaza Salvador Allende.
L'Eglise de los Sagrados Corazones fut inaugurée le 6 février 1874 dans le quartier El Almendral, juste à côté du du Collège de los Sagrados Corazones qui ouvrit ses portes le 30 mai 1837, le plus ancien collège privé du Chili.
Ce sont les architectes Lucien Hénault et Arturo Mecking qui furent chargés de la construction de cette église en 1868 pour remplacer la petite chapelle datant de 1840.
Sévèrement endommagée par le tremblement de terre de 2010, l'Eglise de los Sagrados Corazones a été entièrement restaurée et on pourra apprécier aujourd'hui sa belle façade de styles néoroman et neogothique byzantin tandis que le style gothique est prédominant à l'intérieur.


Palacio Lyon

A 100 mètres à l'ouest de la Plaza Victoria, sur la rue Condell, on pourra admirer l'architecture néoclassique française aux influences victoriennes du Palacio Lyon.
Construit en 1881 par Carlos Von Moltke Koefoed pour la famille de Santiago Lyon Santamaría, cet édifice de 2030 m² de superficie est un des rares bâtiments à avoir bien résisté au tremblement de terre de 1906 grâce à la solidité de ses murs. On appréciera l'ornementation de sa façade avec son entrée monumentale encadrée par deux paires de colonnes et deux bow-windows. L'édifice compte plus de 50 pièces réparties sur trois niveaux à partir d'un axe central.
Vendu à l'Etat en 1910, le Palacio Lyon abrita un certain temps l'Institut Supérieur de Commerce de Valparaíso avant d'être transformé pour accueillir le Musée d'Histoire Naturelle de la ville en 1988.
Le Musée d'Histoire Naturelle de Valparaíso occupe les deux premiers niveaux de l'édifice, exposant de nombreux documents et objets relatifs à la faune et la flore du Chili maritime, la culture des anciennes civilisations et des expositions temporaires, tandis que le sous-sol abrite une galerie d'art.


Palacio Ross

A 300 mètres à l'ouest de la Plaza Victoria, en prenant la Avenida Brasil pour rejoindre la Plaza Sotomayor, un autre édifice attirera l'attention des visiteurs, le Palacio Ross dont l'entrée principale donne sur une rue parallèle, la Calle Salvador Donoso.
Construit en 1890 par l'architecte Juan Eduardo Fehrman à la demande de Juana Ross Edwards pour servir de résidence à son frère le banquier et diplomate chilien Agustín Ross Edwards, le Palacio Ross est un bel édifice de style éclectique aux influences néoclassique.
Agustín Ross Edwards occupa ce palais jusqu'en 1914, année où il décida de déménager à Valdivia. Racheté à la mort de ce dernier par sa propre banque en 1920 puis remodelé par les architectes Anwandter en 1929, le Palacio Ross deviendra alors le siège du Club Alemán fondé par la colonie allemande de Valparaíso.
Le rez-de-chaussée du Palacio Ross est occupé par le restaurant du Club Alemán, un bar, une salle de jeux et une salle de lecture réservée aux membres du club.
Au premier étage on pourra voir de belles pièces comme les salons Bellavista, Salvador Donoso, Juana Ross, Hamburgo ou Kaiser, découvrant des portraits d'Otto von Bismarck, Guillaume II et Maximilian von Spee. Le deuxième étage est occupé par différentes institutions germano-chiliennes et sociétés culturelles.


Cerro Panteón

A 400 mètres au sud-ouest du Palacio Ross, en prenant la Calle Bellavista puis la Calle Ecuador et la Calle Montgolfier, on arrivera au sommet du Cerro Panteón sur lequel se trouve trois des quatre cimetières de Valparaíso, le Cementerio N°1, le Cementerio de Disidentes et le Cementerio N°2, le Cementerio N°3 se trouvant à Playa Ancha.
Le Cimetière N°1 fut créé en 1825 et occupe la partie nord du plateau du Cerro Panteón. L'entrée se fait par un atrium couvert entouré par des colonnes doriques et les visiteurs pourront s'orienter grâce à un grand plan indiquant les tombes des personnalités les plus importantes. A droite de l'atrium on pourra voir une belle réplique de la Pieta de Michel-Ange.
En parcourant les allées du Cimetière N°1 on verra de nombreuses tombes et mausolées de styles néogothique et néoclassique où reposent Petronila Riquelme (qui serait la fille illégitime de Bernardo O'Higgins), l'explorateur des terres australes Enrique Simpson, l'architecte Alfredo Azancot, le commandant de la Esmeralda Luis Uribe Orrego ou l'homme d'affaires Pascual Baburizza dont le mausolée se trouve près d'un balcon offrant une belle vue sur la ville.
Juste à côté se trouve le Cementerio de Disidentes créé en 1825 également pour recevoir les restes des immigrants britanniques et européens qui n'étaient pas de confession catholique, la religion officielle de l'Etat Chilien.
Quant au Cementerio N°2, situé au sud du Cerro Panteón, il fut créé en 1845 car la place manquait dans le Cementerio N°1 pour recevoir les dépouilles des habitants de Valparaíso. Parmi les personnalités enterrées dans ce cimetière on citera Mateo Clark qui réalisa le Ferrocarril Transandino (le Chemin de fer reliant Mendoza à Valparaíso), le médecin Enrique Deformes Villegas, le banquier et philanthrope Carlos van Buren, le Minisstre de la Guerre et de la Marine Chilienne Carlos van Buren ou le contre-amiral Manuel Señoret Astaburuaga qui se distingua lors de la Guerre du Pacifique.


Cerro Concepción

Entre le Cerro Panteón et la Plaza Sotomayor se trouve le Cerro Concepción qui est également un des lieux de promenade préféré des touristes à Valparaíso.
Depuis la Baie de Valparaíso ou du Barrio Puerto, le Cerro Concepción forme un des plus bel ensemble de la ville avec ses maisons colorées autour de l'Eglise Anglicane Saint Paul construite en 1858 par les immigrants britanniques.
On accède au Cerro Concepción depuis la Plaza Anibal Pinto en montant par la Calle Almirante Montt ou en utilisant l'Ascenseur Concepción situé dans la Calle Prat et reliant le Paseo Gervasoni, un des principaux miradors de la ville. L'Ascenseur Concepción fut inauguré le 1er septembre 1883 et fonctionnait à l'origine avec des contre-poids activés par un système hydraulique.
On accèdera également au sommet du Cerro Concepción en prenant l'Ascenseur Reina Victoria inauguré en 1903 et qui relie la Calle Elías donnant sur la Plaza Anibal Pinto au Paseo Dimalow situé sur le Cerro Bellavista, une colline contiguë au Cerro Concepción. ce funiculaire parcourt une quarantaine de mètres pour monter de 30 mètres avec des cabines d'une capacité de 10 personnes.

En parcourant les ruelles du Cerro Concepción on s'émerveillera devant le charme des maisons en bois, on découvrira l'église Luthérienne de Valparaíso bâtie en 1897 par les immigrants allemands, et on se promènera le long du Paseo Atkinson bordé de magnifiques maisons et qui offre une vue splendide sur la Baie de Valparaíso.
Le Paseo Gervasoni se trouve sur l'emplacement de l'ancien Fort Concepción qui devait servir à défendre la ville contre les pirates. Depuis cette promenade qui doit son nom au consul honoraire d'Italie Thomas Gervasoni on bénéficiera aussi d'une très belle vue sur la ville et la baie. Sur le Paseo Gervasoni on pourra visiter la Casa Mirador Lukas qui abrite un musée consacré au célèbre caricaturiste chilien Renzo Pecchenino dit "Lukas".
Le Paseo Yugoslavo permet de relier le Cerro Concepción au Cerro Alegre par la Calle Montealegre, offrant lui aussi un très beau panorama sur Valparaíso.


La Sebastiana

A un kilomètre environ au sud de la Plaza Victoria, en empruntant la Calle Ricardo de Ferrari, on ira visiter La Sebastiana située sur le Cerro Florida, l'une des trois maisons du poète Pablo Neruda avec La Chascona à Santiago et la Casa de Isla Negra à 71 kilomètres au sud de Valparaíso.
Cette maison construite par l'espagnol Sebastián Collado fut vendue en 1959 à Pablo Neruda qui cherchait une demeure à Valparaíso qui semblerait flotter dans les airs tout en étant bien arrrimée au sol, selon les dires du poète lui-même. Pablo Neruda tomba sous le charme de cette maison et confia à un couple d'amis, Francisco Velasco et María Martner, le soin d'aménager et de décorer sa nouvelle résidence où il avait l'habitude de passer le Nouvel An jusqu'en 1973, année où il s'est éteint.
Abandonnée pendant la dictature militaire du général Pinochet, la Sebastiana fut restaurée en 1991 et abrite depuis le 5 janvier 1992 un musée consacré à Pablo Neruda. En la visitant on y découvrira des objets divers ayant appartenu au poète chilien, et en montant les étroits escaliers qui relient les quatre niveaux de la maison on pourra voir le panorama splendide sur la Baie de Valparaíso qu'appréciait tant Pablo Neruda.


Ascenseur Polanco

Assez éloigné du Centre Historique, à 2 kilomètres à l'est de la Plaza Victoria, on ira voir l'Ascenseur Polanco qui permet de relier la Calle Simpson au Cerro Polanco.
Cet ascenseur est le plus particulier de tous ceux de Valparaiso puisque c'est le seul qui ne fonctionne pas comme un funiculaire mais comme un véritable ascenseur à l'intérieur d'une tour construite en 1915 par l'ingénieur Federico Page et la Compagnie Easton Lift.
Inauguré en 1916, on accède à cet ascenseur par un tunnel de 150 mètres de longueur pour entrer dans la cabine qui va monter de 60 mètres à travers la colline puis la tour offrant une vue spectaculaire sur la ville et la Baie de Valparaíso. Une fois au sommet, un pont de 48 mètres de longueur permet de relier le sommet du Cerro Polanco avec ses rues pavées bordées de maisons recouvertes de fresques murales pour rendre plus agréable ce quartier.


Eglise San Francisco

Située sur le Cerro Barón, à peu de distance du Muelle Barón servant aujourd'hui de pont promenade pour les piétons et à 700 mètres au nord-ouest de l'Ascenseur Polanco, l'Eglise San Francisco fut construite en 1846 par les prêtres franciscains et servait pratiquement de phare pour les marins qui s'approchaient de Valparaíso, son clocher servant de point de repère aux navigateurs.
Cette église de briques resista aux tremblements de terre mais fut la proie des incendies à trois reprises, en 1983, en 2010 et en 2013, obligeant les autorités de Valparaíso à la reconstruire à chaque fois en respectant les plans d'origine.
C'est par l'Ascenseur Barón datant de 1906 que les touristes accèderont au Cerro Barón depuis la Avenida España grâce à ce funiculaire qui leur permettra de monter 30 mètres de hauteur en 35 secondes pour parcourir les 75 mètres de trajet.
Le Cerro Barón doit son nom au fort qui devait protéger la ville de l'attaque des pirates, le Fuerte del Barón de Ballenary nommé ainsi en hommage au Gouverneur Ambrosio O'Higgins qui possédait ce titre nobilier, le père du Libertador Bernardo O'Higgins.
Sur les flancs du Cerro Barón se trouve la Gare Barón (Estación Barón), la première gare de la ligne de chemin de fer entre Valparaíso et Santiago.


Muelle Prat

Inauguré en 1850 dans le seul but de transporter les passagers, le Muelle Prat est devenu un des lieux les plus touristiques de la ville avec de nombreux bateaux proposant des excursions en mer et la présence d'artistes et d'artisans attendant les voyageurs qui débarquent dans le port de Valparaíso.
Situé à quelques mètres du monument à Arturo Prat et la Plaza Sotomayor sur des terrains gagnés sur la mer, les touristes pourront observer l'activité intense du plus grand port du Chili avec l'arrivée et le départ des cargos, des navires de l'Armada du Chili et des bateaux de croisière.
Les excursions en mer à bord de petits bateaux permettront aux touristes de découvrir la Baie de Valparaíso pour mieux apprécier les 42 collines de la ville sur lesquelles s'entassent de nombreuses maisons colorées.
En poursuivant son chemin vers le nord, on passera devant l'édifice du Terminal Pacífico Sur Valparaíso puis on rejoindra le Paseo 21 de Mayo pour se rendre au Musée Naval et Maritime abrité par les bâtiments de l'ancienne Ecole Navale en prenant l'Ascenseur Artillería situé juste à côté de l'édifice des Douanes, l'un des édifices les plus anciens de la ville puisqu'il commença à fonctionner en 1855.


Ascenseur Artillería

L'Ascenseur Artillería est un funiculaire inauguré le 29 décembre 1892 et permet d'atteindre le Cerro Artillería depuis le port de Valparaíso. Des 16 ascenseurs en service dans la ville l'Ascenseur Artillería est le plus fréquenté de Valparaíso car c'est celui qui offre la plus belle vue panoramique.
Troisième ascenseur à avoir été construit à Valparaíso, il permet de relier la Plaza Wheelwright bordée par l'Edifice des Douanes construit à partir de 1844 par l'ingénieur Augusto Charms au Paseo 21 de Mayo situé juste en face du Musée Naval et Maritime.
Pour monter les 50 mètres de dénivelé entre les deux stations, le funiculaire parcourt une distance de 175 mètres en 80 secondes avec des cabines pouvant accueillir jusqu'à 25 passagers.
En arrivant à la station du Paseo 21 de Mayo les touristes auront un superbe panorama sur la Baie de Valparaíso depuis la terrasse principale, sur les maisons qui semblent suspendues sur les flancs de la colline et découvrant aussi le Cerro Playa Ancha situé juste à côté, la colline la plus élevée de Valparaíso.


Cerro Artillería

Le Cerro Artillería, appelé ainsi en raison de présence de la caserne d'artillerie à son sommet, est une des collines les plus populaires de Valparaíso avec son marché artisanal, ses cafés, le Paseo 21 de Mayo offrant de superbes vues sur la ville et la baie, et la présence d'éfifices intéressants comme le Musée Naval et Maritime du Chili.
En se promenant le long des ruelles sinueuses du Cerro Artillería on y verra également des maisons typiques accrochées à flanc de colline comme l'adorable Casa Artillería N°166 construite en 1909 par les architectes italiens Renato Schiavon et Arnaldo Barison à la demande d'un haut fonctionnaire du services des douanes, Wenceslao Campusano.
Cette belle maison bleue de style victorien avec des influences néoclassique et néogothique semble défier les lois de la gravité et c'est sans aucun doute la maison la plus photographiée de Valparaiso.
La Casa Artillería N°166 abrite aujourd'hui un hôtel restaurant, la Casa Cuatro Vientos qui vous proposera de succulents plats de la gastronomie chilienne à savourer tout en admirant la Baie de Valparaíso.


Cerro Playa Ancha

Au nord-ouest du Musée Naval et Maritime on pourra voir de belles maisons en bois sur le Cerro Playa Ancha, notamment celles situées le long de la Avenida Gran Bretaña comme celle située au numéro 761. Cette belle maison fut construite en 1904 par l'architecte Carlos Federico Claussen pour le compte du consul de Norvège Einar Rosenqvist qui s'en servait comme résidence officielle et familiale.
C'est d'ailleurs dans ce secteur le plus élevé de la Avenida Gran Bretaña que se trouvent les plus belles maisons du quartier comme celle située au numéro 766 et appartenant au péruvien Santiago Sologuren. Construite en 1912 par l'architecte Esteban Orlando Harrington, maître d'oeuvre des belles maisons du Passage Harrington situé près du Numéro 1062 de la Avenida Gran Bretaña, la demeure de Santiago Sologuren était devenue une référence et tout le monde souhaitait une maison identique.
Le Cerro Playa Ancha est également connu pour sa Caleta El Membrillo où débarquent les pêcheurs artisanaux, le Paseo Rubén Dario le long de l'océan Pacifique ou les plages de Las Torpederas, San Mateo et Carvallo.


Principales attractions aux alentours de Valparaíso


Viña del Mar

Au nord de Valparaíso, collée à cette dernière, Viña del Mar est LA station balnéaire de prédilection des chiliens tout comme Punta del Este est le lieu préféré de la jet-set en Uruguay.
Avec ses grandes plages, ses promenades côtières, ses hôtels, ses restaurants, ses discothèques, son casino et ses grands centres commerciaux, Viña del Mar est la ville touristique par excellence.
La plage la plus cotée de Viña del Mar est celle de Reñaca, une longue plage de sable fin bordée par de nombreux bars, restaurants, cafétarias et discothèques, le lieu idéal pour se divertir de jour comme de nuit.
Mais Viña del Mar n'est pas seulement une destination balnéaire avec une vie nocturne intense; c'est aussi une ville qui possède un riche patrimoine culturel que l'on découvrira en visitant le Castillo Wulff construit en 1906 au bord de la Caleta Abarca, le Palacio Carrasco ayant appartenu à un riche homme d'affaire chilien, le sompteueux Palacio Vergara bâti en 1910 dans un style vénitien pour la famille du fondateur de la ville, le Palais Présidentiel érigé en 1930 sur le Cerro Castillo et qui sert de lieu de villégiature aux présidents du Chili, le Club de Viña del Mar occupant un bel édifice datant de 1910, la belle maison en bois du Consulat de France, le Palacio Rioja construit par l'architecte franco-portugais Alfredo Azancot en 1910, le Castillo Brunet érigé sur le Cerro Castillo en 1923 par le même architecte, le Casino de Viña del Mar inauguré en 1930, l'église des Carmélites, l'église Nuestra Señora de los Dolores, le Théâtre Municipal ou le Musée Fonck qui possède une très riche collection d'objets provenant des populations indigènes du Chili, et plus particulièrement des cultures d'Atacama, Diaguita, Mapuche et Rapanui.


Festival International de la Chanson de Viña del Mar

Cette station balnéaire est aussi le siège du célèbre Festival International de la Chanson de Viña del Mar, le rendez-vous immanquable pour de nombreux grands artistes latino-américains et même des autres continents.
Le Festival de Viña del Mar se déroule tous les ans en été depuis le 21 février 1960, réunissant des milliers de spectateurs qans un amphithéâtre de la Quinta Vergara, le parc où se trouve le Palacio Vergara. Pendant 6 jours les artistes vont se succéder sur cette scène pour tenter de remporter l'un des Prix mis en jeu chaque année au cours de ce festival retransmis dans tous les pays latino-américains.
La renommée du Festival de Viña del Mar est telle qu'il rassemble non seulement les participants au concours mais aussi de grandes vedettes de la chanson internationale comme en 2015 avec le chanteur américain de Bachata Romeo Santos, le grand chanteur mexicain Alejandro Fernández, l'argentin Vicentico, le groupe mexicain Reik, les chanteurs portoricains Luis Fonsi et Yandel, le guatémaltèque Ricardo Arjona, le mexicain Emmanuel, le britannique Cat Stevens, ou le vénézuélien Oscar D'León dit "Le Diable de la Salsa".
Depuis 1979 une Reine du Festival de Viña del Mar est élue par un jury formé par des journalistes, les participantes au concours étant généralment des actrices connues en Amérique Latine, ou des journalistes, des présentatrices de programmes de télévision, des mannequins et mêmes des chanteuses célèbres comme Raffaella Carrà, Myriam Hernández, Xuxa, Gloria Trevi, Patricia Manterola, Thalía, Celia Cruz ou Natalia Oreiro.


Concón

A 26 kilomètres au nord de Valparaíso et 17 kilomètres de Viña del Mar, Concón est une station balnéaire connue depuis 1917 par la classe aisée de Santiago. Cette petite ville possède plusieurs plages baignées par les eaux transparentes de l'Océan Pacifique et bordées par de nombreuses résidences secondaires. Les plages les plus connues ont pour nom Amarilla, Bahamas, La Boca, Los Lilenes et Caleta Higuerillas.
Cocón est également renommée pour sa gastronomie et on y trouvera de nombreux restaurants en bord de plage vous proposant des plats de fruits de mer et de poissons.
Au programme : pêche, planche à voile, excursions en mer, balades à cheval ou randonnées le long de la côte pour découvrir ses nombreux oiseaux marins comme les mouettes, les cormorans ou les pélicans, ainsi que de nombreuses otaries qui se prélassent au soleil.
Cocón est également connue pour ses dunes, le Campo dunar de la Punta de Concón, 45 hectares de collines de sable s'élevant jusqu'à 30 mètres de hauteur et du sommet desquelles vous pourrez admirer l'immensité de l'Océan Pacifique.
La zone marécageuse de l'embouchure du Río Aconcagua située juste au nord de la ville est également un site qu'apprécieront les amoureux de la nature car ils y verront plus de 70 espèces d'oiseaux migrateurs ou autochtones dont d'importantes colonies de pélicans, de mouettes dominicaines ou de Franklin, de phalaropes ou de sturnelles australes.


Quintero

A 22 kilomètres au nord de Concón et 45 kilomètres de Valparaíso, Quintero est une petite commune possédant de nombreuses plages pour tous les goûts.
Longue de 12 kilomètres, Playa Ritoque est appréciée surtout par les amateurs de surf et sa grande extension se prête à de belles randonnées à cheval le long de l'océan.
Playa Albatroz est une des plages les plus accessibles puisqu'elle se trouve à peu de distance de la Plaza de Armas de Quintero et en bout de piste de la base des Forces Aériennes du Chili.
Playa El Manzano est la plus proche du centre, située au nord de la Plaza de Armas, et possède un petit embarcadère où les pêcheurs arrivent tôt le matin pour proposer leurs poissons et fruits de mer.
Parmi les autres plages de Quintero, certaines n'étant que de petites criques au milieu des falaises, on citera El Caleuche connue pour sa discothèque Waikiki, Las Conchitas, El Coronel, Los Enamorados, Los Bolones, La Cueva del Pirata, El Libro, La Tortuga, El Papagayo, El Burrito, La Caleta ou Las Cañitas.
Découverte en 1536 par Alonso de Quintero, cette petite baie servit de refuge à Francis Drake en 1578 après avoir pillé et incendié le port de Valparaíso. C'est sur le Cerro de la Cruz situé au sud-ouest que l'on pourra voir les vestiges du fort qui servira de mirador pour admirer la Baie de Quintero et les dunes de Ritoque le long de la longue plage du même nom.


Horcón

A une vingtaine de kilomètres de Quintero, au nord de la Baie de Quintero, le petit village de pêcheurs de Horcón possède de belles criques protégées des vents. C'est un des sites les plus enchanteurs du Chili, attirant des artisans et des artistes qui s'y sont installés pour s'inspirer de ce lieu magique.
On découvrira à Horcón plusieurs petites plages comme celle de Playa Cau Cau ("grande mouette" dans la langue des Mapuches), une plage de sable blanc entourée par des forêts d'eucalyptus.
Parmi les autres plages de cette petite station balnéaire on appréciera celle de Playa El Tebo sur une péninsule rocheuse, une petite plage de sable blanc aux eaux tranquilles où l'on peut pratiquer la plongée sous-marine.
C'est à Horcón que se trouve Playa Luna, la seule plage nudiste officielle du Chili à laquelle on accède en marchant une vingtaine de minutes le long de la côte depuis la Caleta Horcón.


Zapallar

A 46 kilomètres au nord de Quintero en passant par Punchuncaví et à 76 kilomètres de Valparaíso, la petite commune de Zapallar entourée par des collines qui la protège du vent est une des stations balnéaires les plus chics du Chili.
Fondée en 1889, l'histoire de cette petite localité remonte cependant à 1590 quand le conquistador espagnol Francisco Hernández de Herrera y López reçut ces terres en récompense de ses services pendant la Guerre d'Arauco contre les indiens Mapuches.
On pourra voir sur la Plaza de Armas une fontaine en bronze datant de 1682, mais c'est comme station balnéaire que Zapallar se développa dès la fin du 19ème siècle avec la construction de luxueuses villas.
Parmi les plus beaux édifices de la ville on visitera la Casa Hildesheim ornée de représentations mythologiques sculptées dans le bois et possédant un beau jardin offrant une belle vue sur l'océan. Construite en 1924, cette villa est une réplique de la Maison Syndicale des Bouchers de Hildesheim en Allemagne datant de 1529.
Si la Plage de Zapallar est le centre d'attraction de la plupart des touristes se rendant à cet endroit, on ne manquera pas de se promener dans les alentours pour découvrir la Lagune de Zapallar et la Lagune de Catapilco entourées par les collines et les forêts de pins et d'eucalyptus.

A 4 kilomètres au sud de Zapallar on pourra également se détendre dans la petite station balnéaire de Cachagua qui possède aussi de belles plages bordée par de belles demeures en bois.
Cachagua est connue aussi des amateurs de deltaplane qui s'élancent depuis ses falaises pour survoler l'océan et l'île de Cachagua située juste en face de la station balnéaire. Sur cette île des manchots de Humboldt et des manchots de Magellan ont trouvé refuge dans ce Sanctuaire de la Nature.


Petorca

A l'intérieur des terres, à 90 kilomètres au nord-est de Zapallar et à 154 kilomètres de Valparaíso, la petite commune de Petorca se trouve sur le Chemin Inca du Chili Central.
Fondée le 8 avril 1753 par Domingo Ortiz de Rozas sous le nom de "Villa Santa Ana de Briviesca", Petorca conserve quelques édifices très intéressants comme les Anciennes Douanes construites à l'époque coloniale pour contrôler les marchandises qui transitaient par ce chemin.
On y verra également la Maison Natale du Président de République du Chili Manuel Montt né le 4 novembre 1809 à Petorca, une demeure coloniale qui abrite aujourd'hui la Bibliothèque Publique.
On visitera également l'Eglise de la Merced construite par les jésuites en 1640 et qui conserve à l'intérieur de belles peintures du 17ème siècle, un très beau pupitre en bois sculpté et la représentation en bois de Santa Teresa de Los Andes réalisée en Equateur.
A 11 kilomètres au nord-est de Petorca on pourra visiter le village de Chincolco avec ses maisons typiques et son église, et dans le secteur El Arenal on découvrira des pétroglyphes anthropomorphes, zoomorphes et géométriques réalisés par des indigènes ayant vécu dans la région à partir de l'an 500.


Réserve Nationale Lago Peñuelas

Changeons de direction et dirigeons-nous maintenant vers le sud, à 17 kilomètres de Valparaíso, pour découvrir la Réserve Nationale Lago Peñuelas qui s'étend sur 9260 hectares et conserve de nombreuses plantes dont 150 environ de la région. Dans cette réserve de la biosphère on compte 120 espèces d'oiseaux différentes et 10 espèces de mammifères.
Le Lago Peñuelas est un lac artificiel créé entre 1895 et 1900 pour assurer l'approvisionnement en eau potable la ville de Valparaíso, notamment pendant l'été.
Très rapidement la nature a investi les abords de ce lac et c'est devenu un lieu de promenade très apprécié des habitants de Valparaíso et des touristes de passage. Outre les randonnées au cours desquelles on pourra voir de nombreux hérons, des aigles pêcheurs, des grands grèbes, des ragondins, des renards, des chinchillas, des colocolos, des petits grisons ou des moufettes des Andes, le Lago Peñuelas est riche en poissons comme le pejerrey, attirant ainsi de nombreux pêcheurs.
La Réserve Nationale Lago Peñuelas dispose de 120 emplacements de picnic équipés chacun d'un barbecue et d'une table, un camping de 36 emplacements (de 5000 à 7000 Pesos par personne selon la saison), de bungalows pour 4 à 6 personnes (de 50 000 à 70 000 Pesos la nuit), d'une cafétaria et d'un service de location de vélos tout terrain (5000 pesos les 3 heures).


San Alfonso del Mar

A 62 kilomètres au sud de Valparaíso, Algarrobo est une petite commune de 10 000 habitants connue comme la "Capitale Nautique du Chili" vu qu'on y pratique tous les types d'activités aquatique.
Playa Canelo est la plage la plus connue d'Algarrobo, mais on en trouvera beaucoup d'autres comme celles de Los Tubos, San Pedro, El Pejerrey, Las Cadenas, Mirasol ou El Yeco. Aux alentours de ses plages on décourira de belles forêts avec des arbres typiques de la région comme l'algarrobo (Prosopis chilensis) qui a donné son nom à la commune.
Mais Algarrobo s'est surtout fait connaître au niveau international grâce au complexe touristique de San Alfonso del Mar inauguré en 1988 et qui prossède plus de 1000 appartements répartis en 11 édifices en face de la plus grande piscine du monde.
Cette grande lagune artificielle construite au bord de l'Océan Pacifique mesure 1013 mètres de longueur et sa profondeur atteint les 3 mètres. Alimentée par l'eau venant de l'océan, cette piscine un peu particulière permet de nombreuses activités puisqu'on pourra non seulement s'y baigner, mais aussi faire de la planche à voile, du kayak, de la voile ou même de la plongée sous-marine dans ce gigantesque aquarium.
Spas, gymnases, terrains de sport, piscine chauffée sous une pyramide de verre, divertissements pour les enfants, restaurants, bars, discothèques, boutiques et services divers, tout a été conçu pour faire de San Idelfonso del Mar le lieu de vacances idéal.


Isla Negra

C'est à 10 kilomètres au sud d'Algarrobo que l'on découvrira le petit village d'Isla Negra dépendant de la station balnéaire d'El Quiosco où l'on trouvera de belles plages comme celle de Los Corsarios ou de Punta de Tralca.
Mais Isla Negra attire surtout les touristes qui souhaitent découvrir la maison du célèbre poète chilien Pablo Neruda qui baptisa lui-même l'endroit "Isla Negra" en découvrant une roche noire dans l'océan Pacifique situé en face de sa demeure.
La Casa de Isla Negra, où résida quelques temps le poète pour y trouver l'inspiration en regardant l'océan, est devenu un mausolée où reposent Pablo Neruda et sa troisième épouse Matilde Urrutia, respectant ainsi sa volonté quand il parlait de sa maison : "La mer m'a semblé plus propre que la terre et c'est pour cela que je suis venu vivre sur la côte de ma patrie entre les grandes écumes d'Isla Negra".
Achetée en 1939, Pablo Neruda aménagea sa maison comme un bateau et en la visitant on découvrira dans les différentes pièces ses collections de bouteilles, de figures de proue, de coquillages, de cartes et de bateaux en bouteilles.
En se promenant dans les rues du village on verra des artisans comme les Brodeuses d'Isla Negra, des maisons qui s'intègrent parfaitement au paysage, et la belle et paisible plage d'Isla Negra sur laquelle le poète aimait se promener.


Cartagena

A 17 kilomètres au sud d'Isla Negra et à 83 kilomètres de Valparaíso, la petite ville de Cartagena est une station balnéaire agréable disposant de plusieurs plages comme celle Playa Grande d'une longueur de 1,8 km et bordée de nombreux restaurants, ou celle de Playa Chica protégée par un amphithéâtre naturel et entourée de collines au sommet desquelles s'élevent d'anciennes maisons.
D'autres plages se trouvent au nord de Cartagena comme celle de San Sebastián située 2 kilomètres au nord, une belle plage de sable gris entourée de dunes, ou celle de Costa Azul un kilomètre plus au nord avec sa Costanera bordée d'hôtels et de restaurants.
On se promènera avec plaisir dans les rues de Cartagena qui possède une belle église paroissiale sur un côté de la Plaza de Armas et de belles villas construites à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle par l'aristocratie de Santiago. Parmi ces demeures on découvrira celle du poète Vicente Huidobro qui s'était installé à Cartagena comme d'autres artistes chiliens tels que Vicente Blasco Ibáñez, Luis Enrique Délano ou Adolfo Couve. Dans cette commune tant appréciée par les artistes et l'élite intellectuelle du Chili on pourra assister à de nombreux ébvéments artistiques comme des représentations théatrales, des cycles de cinéma, des expositions de peinture, des présentations littéraires et autres.


San Antonio

En poursuivant sa route vers le sud, à seulement 6 kilomètres de Cartagena, San Antonio est une ville qui s'est développée grâce au développement de son port durant la Guerre hispano-sud-américaine qui opposait le Pérou et le Chili à l'Espagne, se substituant à Valparaíso qui avait été bombardée. Cependant, le port de commerce actuel, un des plus importants du Chili, fut construit à partir de 1910.
La principale attraction de San Antonio c'est son avenue côtière, le Paseo Bellamar depuis lequel on pourra observer l'activité du port, découvrir la baie, des boutiques d'artisanat, un petit port de pêche artisanale dans la Caleta Pintor Pacheco Altamirano et un embarcadère pour faire des excursions en mer.
Sur les quais du port on pourra voir la Grúa 82 connue aussi sous le nom de "La Grand-Mère de la Baie", une grue à charbon importée de Lyon en 1911 et considérée comme monument national.
Le Musée Municipal de Sciences Naturelles et d'Archéologie de San Antonio présente des objets provenant des anciennes civilisations de la région et des squelettes de mammifères marins comme celui d'une baleine bleue.
Pour découvrir la baie et la ville de San Antonio on pourra monter au sommet du Cerro Cristo del Maipo qui offre une belle vue panoramique sur la région et l'embouchure du Río Maipo qui nait du Volcan Maipo situé à la frontière entre l'Argentine et le Chili, à une centaine de kilomètres à l'est de Rancagua.


Santo Domingo

9 kilomètres plus au sud, la petite commune de Santo Domingo est une station balnéaire réputée sur la rive sud du Río Maipo, avec sa belle plage de sable gris d'une extension de 20 kilomètres, ses rochers sculptés par les vagues de l'océan, son parcours de golf et son casino.
En se promenant à Santo Domingo on s'attardera devant la Plaza de Las Flores, une belle place circulaire avec en son centre une fontaine entourée par une grande variété de fleurs de toutes les couleurs.
L'église Nuestra Señora del Rosario située sur un côté de la Plaza de las Fuerzas Armadas y Carabineros ressemble aux églises mexicaines avec son toit recouvert de tuiles et ses poutres apparentes.
L'embouchure du Río Maipo est un lieu enchanteur avec ses milliers d'oiseaux qui y cherchent leur nourriture. On pourra y faire du camping, des activités nautiques et traverser le fleuve à bord de petits bateaux.



Comment aller à Valparaiso

Boeing 789 de LAN AirlinesLa façon la plus rapide de se rendre à Valparaíso c'est de prendre l'avion jusqu'à l'aéroport Arturo Merino Benítez de Santiago, situé à 108 kilomètres au sud-est, puis de prendre un bus qui fera le trajet en 1h30 depuis la capitale du Chili pour 2000 Pesos.

L'aéroport International Arturo Merino Benítez est la principale porte d'entrée pour les touristes qui veulent découvrir la ville de Santiago et le Chili. Situé à 17 kilomètres du centre historique en empruntant la Avenida Costanera Norte, cet aéroport reçoit de nombreux vols en provenance de plusieurs villes d'Amérique Latine mais aussi du Canada, des Etats-Unis, d'Australie, de Nouvelle-Zélande et d'Europe.

Depuis la France Santiago est reliée par Air France qui propose des vols quotidiens au départ de l'aéroport ed Paris Charles de Gaulle.
KLM réalise également des vols à destination de Santiago depuis Amsterdam avec une escale à Buenos Aires, tandis que LAN Airlines et Iberia proposent des vols directs au départ de Madrid.
La Compagnie Air Europa propose également des vols à Santiago au départ de Madrid mais avec une escale à Salvador de Bahia.

Des taxis officiels opèrent depuis l'aéroport de Santiago et les voyageurs auront le choix entre les taxis conventionnels de couleur noire et jaune avec un compteur et les taxis touristiques de couleur bleue au tarif fixe selon les zones.
Comptez de 12 000 à 16 000 Pesos pour rejoindre la Gare Centrale ou de 13 000 à 17 000 Pesos pour rejoindre le Centre Historique de Santiago.

La solution la plus économique pour se rendre à Valparaíso est de prendre un bus de la compagnie Tur-Bus qui fera le trajet entre l'aéroport Arturo Merino Benítez et la Estación Pajaritos à Santiago pour 1600 Pesos, et de là prendre un bus qui part toutes les 20 minutes de cette même compagnie jusqu'à Valparaíso pour 2000 Pesos.

Les plus pressés pourront rejoindre directement Valparaíso ou Viña del Mar depuis l'aéroport avec des navettes comme TransBus qui propose de réaliser le trajet en 2h00 pour 85 000 Pesos (1 ou 2 personnes), 90 000 Pesos (3 à 4 personnes) ou 94 000 Pesos (5 à 7 personnes), une option intéressante si on peut voyager avec d'autres touristes utilisant ce moyen de transport.


Billet d'avionBillets d'avion au Chili


Pour réserver votre avion nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur de billet d'avion au Chili.


Circuler à Valparaiso

Transport public de ValparaisoLe transport public à Valparaíso et les communes limitrophes est assuré par des bus et des trolleybus (Transporte Metropolitano Valparaíso), le métro, des taxis ordinaires et des taxis collectifs.
Etant donné l'étroitesse de nombreuses rues de Valparaíso, le transport collectif se fait le plus souvent avec des bus de petites dimensions et peints de deux couleurs appartenant à plusieurs compagnies.

Les Buses del Gran Valparaíso S.A (5 : vert et orange) desservent la ville de Valparaíso sur 20 lignes numérotés de 501 à 522 tandis que la ligne 509 permet de relier Viña del Mar.
Buses del Gran Valparaíso S.A (6 : jaune et orange) dessert tous les arrêts entre Valparaíso et Concón avec 5 lignes, Viña del Mar avec 7 lignes et relie Concón à Viña del Mar avec la ligne 609.
Buses del Gran Valparaíso S.A (9 : jaune et orange) propose également deux lignes à l'intérieur de Valparaíso (901 et 902) avec des bus de même couleur que les précédents.
Codetran S.A. (10 : jaune et rouge) ne circule que dans Valparaíso avec deux lignes (001 et 002), tandis que Top Tur S.A. (7 : jaune et rouge) propose 7 lignes à Valparaíso et 1 ligne reliant Viña del Mar (704).
Viña Bus S.A. (2 : vert et Blanc, 4 : bleu et blanc) propose 20 lignes entre Valparaíso et Viña del Mar, 6 lignes à Viña del Mar seulement, et une ligne reliant Valparaíso à Concón (ligne 402).
Fenur S.A. (1 : orange et gris) dessert tous les arrêts etre Valparaíso et les communes de Quilpué et Villa Alemana avec 15 lignes de bus.
Sol y Mar S.A (3 : bleu et bleu ciel) possède 4 lignes reliant Via del Mar à Villa Alemana, 4 lignes entre Villa Alemana et Concón et une ligne entre Valparaíso et Villa Alemana.
Quant au trolleybus géré par la société Trolebuses Chile S.A. (8 : vert et gris), il ne circule que dans certaines rues de Valparaíso (ligne 802) passant à proximité ou à côté de la Plaza Sotomayor, l'Ascenseur El Peral, le Palacio Barburizza, Le Musée Lukas, l'Ascenseur Concepción, l'Ascenseur Reina Victoria, le Cimetière n°1 ou le Congrès National du Chili.

Pour découvrir les parcours des différentes lignes de bus de Valparaíso veuillez consulter le plan sur le site du Ministère des Transports et Télécommunications ou cliquer sur les différentes compagnies ci-dessus pour découvrir en détail chaque ligne.
Le tarif des tickets de bus varient selon les lignes, les déplacements à Valparaíso et Viña del Mar coûtant en moyenne 400 à 480 Pesos, jusqu'à 690 pesos pour les destinations les plus éloignées comme Villa Alemana ou Cocón, et seulement 260 Pesos pour le Trolleybus.

Le Metro de Valparaíso (Merval) est en fait un train urbain qui ne possède qu'une seule ligne d'une longueur de 43 kilomètres et desservant 20 stations entre Limache à l'est de Valparaíso et le port (Puerto) en plein coeur de la ville en passant par les communes de Villa Alemana, Quilpué et Viña del Mar.
La ligne est divisée en 8 tronçons avec 5 stations desservant Valaparaíso et 6 pour Viña del Mar. Le parcours complet entre le Port de Valparaíso et Limache est théoriquement de 55 minutes.
Si le métro de Valparaíso transporte beaucoup de monde (plus de 18 millions de passagers à l'année), il sera cependant d'un intérêt limité pour les touristes.
Le tarif du ticket de métro varie en fonction des horaires et de la distance à parcourir (de 777 à 864 Pesos pour le parcours complet, de 410 à 456 Pesos entre Valaparaíso et Viña del Mar). Vous découvrirez les tarifs actualisés selon les horaires sur le site du Metro de Valparaíso.

Comme à Santiago, les taxis de Valparaíso dispose d'un compteur et la prise en charge est de 300 Pesos, tarif auquel on ajoutera 150 Pesos tous les 200 mètres plus le temps d'attente si le trafic est important. En faisant le calcul on se rendra compte que le prix d'une course à Valparaíso peut rapidement s'envoler.

Pour se déplacer à votre guise à Valparaíso et dans toute la région, louer une voiture avec des agences comme Budget peut être une solution intéressante, sachant que la location d'un véhicule est proposée à partir de 315 USD la semaine à l'aéroport de Santiago.
Sachez cependant que le prix d'un litre d'essence au Chili vaut environ 700 Pesos, un prix à mettre en relation avec les tarifs des bus qui sont assez économiques.


Arriver ou partir de Valparaiso


Terminal de bus de Valparaiso

La plupart des voyageurs rejoindront Santiago en bus, que ce soit pour prendre un avion pour quitter le Chili ou visiter les régions les plus éloignées, ou pour prendre un bus vers d'autres destinations même si certaines villes sont reliées directement à Valparaíso.
Des navettes font le trajet directement entre Valparaíso et l'aéroport à partir de 85 000 Pesos pour 2 persones ou 90 000 pour 3 à 4 personnes.
Pour réduire les frais il est préférable de prendre un bus entre Valparaíso et la Estación Pajaritos à Santiago avec la compagnie Tur-Bus pour 2000 à 2500 Pesos, puis un bus juqu'à l'aéroport pour 1600 Pesos.

C'est depuis l'aéroport Arturo Merino Benítez que l'on pourra prendre un vol de LAN Airlines ou Sky Airline à destination d'Antofagasta (160 €), Arica (157 €), Balmaceda près de Coyhaique (146 €), Calama (160 €), Concepción (100 €), Copiapó (107 €), Iquique (155 €), Osorno (245 €), Puerto Montt (116 €), Punta Arenas (164 €), Temuco (116 €) ou Valdivia (116 €).

Pour visiter la région et les villes les plus proches on choisira le bus bien plus économique que l'avion, Valparaíso étant reliée directement ou indirectement à toutes les villes principales du Chili continental comme La Serena, Copiapo, Antofagasta ou Iquique au nord, et Rancagua, Talca, Chillán, Concepción, Talcahuano, Temuco, Valdivia, Osorno, Puerto Varas ou Puerto Montt au sud.
Le terminal de bus de Valparaíso se situe au numéro 2860 de la Avenida Pedro Montt, près du Parque Italia et du Congrès National, tandis que celui de Viña del Mar est situé au 1055 de la Calle Valparaíso, juste en face cu Mall Espacio Urnabo Viña Centro.


Exemples de tarifs de bus au départ de Valdivia


Ville Distance Durée Prix

Antofagasta 1327 Km 21h20 24300 Pesos

Arica 2025 Km 31h50 35300 Pesos

Calama 1523 Km 23h40 27600 Pesos

Concepción 589 Km 08h15 11100 Pesos

Copiapó 763 Km 13h00 16600 Pesos

Coquimbo 419 Km 07h30 7800 Pesos

Iquique 1747 Km 27h00 30900 Pesos

La Calera 79 Km 01h40 3400 Pesos

La Serena 428 Km 07h50 7800 Pesos

Mejillones 1393 Km 22h40 26500 Pesos

Osorno 1016 Km 14h15 16600 Pesos

Puerto Montt 1119 Km 16h00 17700 Pesos

Puerto Varas 1102 Km 15h30 17700 Pesos

Santiago 117 Km 01h30 1900 Pesos

Talcahuano 600 Km 09h00 11100 Pesos


Tarifs indicatifs trouvés sur les sites des compagnies de bus citées ci-dessus. Prix "à partir de" pour un siège semicama, comptez 30% de plus pour un siège cama. Les tarifs indicatifs sont exprimés en Dollar US ou en Pesos Chiliens (1 Euro = 710 Pesos en janvier 2015).

Hôtels à Valparaiso

Alto Mirador Hotel BoutiqueValparaíso dispose d'une offre hôtelière très ample avec des hébergements pour tous les goûts et pour tous les budgets, mais les hébergements les plus économiques (moins de 40 €) sont souvent proposés avec une salle de bains commune.
Pour plus de confort afin de profiter au mieux de cette ville romantique, on hésitera donc pas à dépenser un peu plus, réservant des hôtels offrant une très belle vue sur la ville et sa baie ou a proximité des sites touristiques les plus importants.

Viña del Mar et Valparaíso étant très proche l'une de l'autre, on pourra également réserver un hôtel dans cette station balnéaire en prenant en compte que les tarifs sont un peu plus élevés, notamment si vous souhaitez un hébergement au bord de l'océan.
Dans un cas comme dans l'autre, il ne faudra pas oublier de réserver à l'avance son hôtel dans ces deux villes car l'affluence est très importante pendant l'été austral, les week-ends et bien sûr lors du Festival de la Chanson de Viña del Mar.


Petit budget

La Petite Maison : A deux pas du Paseo 21 de Mayo et du Musée Naval, sur le Cerro Artillería, La Petite Maison dispose d'une connexion wifi, un restaurant, une cuisine commune entièrement équipée, et vous propose des chambres doubles avec salle de bains privée à partir de 36 €, petit déjeuner compris.


Apartment Yorkito's : A 300 mètres du Paseo del Yugoslavo, l'Apartment Yorkito's propose de petits appartements avec cuisine équipée, salle de bains privée, téléviseur et balcon à partir de 36 €.


Budget moyen

Hotel Reina Victoria : Donnant sur la Plaza Sotomayor, l'Hotel Reina Victoria dispose d'une connexion wifi et vous propose des chambres doubles avec téléviseur et salle de bains privée à partir de 45 €, petit déjeuner compris.


Hostal Boutique Portobello : Dans la fameuse calle Artillería ce bel hôtel offrant une belle vue sur la ville dispose d'une connexion wifi, un bureau d'excursions, une terrasse, et vous propose des chambres doubles avec salle de bains privée à partir de 52 €, petit déjeuner compris.


Grand Luxe

Hotel Ultramar : Sur le Cerro Carcél, l'Hotel Ultramar dispose d'une terrasse avec vue panoramique sur la Baie de Valparaíso, un café accueillant des activités culturelles, et vous propose de belles chambres doubles avec téléviseur LCD, coin salon, balcon avec vue sur la ville et salle de bains privée à partir de 101 €, petit déjeuner compris.


Alto Mirador Hotel Boutique : Proche de La Sebastiana, l'Alto Mirador Hotel Boutique est un établissement de luxe disposant d'une terrasse avec piscine offrant une vue imprenable sur la Baie de Valparaíso, une connexion wifi, un bar raffiné, un restaurant, un sauna, et vous propose des chambres doubles équipées d'un téléviseur LCD, un minibar et une salle de bains privée à partir de 109 €, petit déjeuner compris, ou à partir de 136 € avec vue sur l'océan.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Valparaiso.


Hôtels à Viña del Mar


Petit budget

Hostal Residencia Blest Gana : Près de la Quinta Vergara et de nombreux bars et restaurants, cet hôtel sympathique dispose d'une connexion wifi, un bureau d'excursions, et vous propose des chambres doubles avec bureau, télévision et salle de bains privée à partir de 33 €, petit déjeuner compris.


Caleta Cheñó Hostal : Proche du centre ville et de la plage de Caleta Abarca, cet établissement dispose d'une connexion wifi, un service de blanchisserie, et vous propose des chambres doubles avec téléviseur LCD et salle de bains privée à partir de 41 €, petit déjeuner compris.


Budget moyen

Hospedaje San Pedro : Situé à 300 mètres de la plage de Caleta Abarca, cet établissement dispose d'une connexion wifi, d'une cuisine commune, un lave-linge, et vous propose des chambres doubles avec téléviseur, vue sur le jardin, accès à la terrasse par l'entrée privée, et une salle de bains privée à partir de 54 €.


Apartamento Costamar : Au bord de la grande plage de Viña del Mar et avec une superbe vue sur l'océan, cet établissement vous propose des appartements avec une cuisine équipée, coin salon, coin repas, connexion wifi et salle de bains privée à partir de 82 €.


Grand Luxe

Enjoy Viña Del Mar, Hotel Del Mar : Dans un édifice en forme d'amphithéâtre à 200 mètres de la plage, cet établissement de luxe dispose un spa, deux piscines, une salle de sport, un casino, une connexion wifi, six restaurants et bars, et vous propose de grandes chambres doubles avec climatisation, téléviseur LCD, minibar et salle de bains privée à partir de 179 €, petit déjeuner compris (offre promotionnelle au lieu de 308 €).


Sheraton Miramar Hotel & Convention Center : Comme un paquebot amarré au quai, le Sheraton Miramar Hotel & Convention Center surplombe l'océan pour offrir à ses hôtes des vues impressionnantes. Cet hôtel de grand luxe dispose d'un spa, de piscines intérieure et extérieure, une salle de remise en forme, un sauna, des salles de massage, deux restaurants, un bar raffiné, et vous propose des chambres doubles avec téléviseur LCD, minibar, balcon avec vue sur l'océan, climatisation et salle de bains privée à partir de 227 €, petit déjeuner compris.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Viña del Mar.

Annonces publicitaires

Plan de Valparaiso

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Chili

* Alitalia revient au Chili en 2016
La compagnie aérienne Alitalia a annoncé qu’elle allait reprendre sa liaison entre Rome et Santiago du Chili en proposant cinq vols par semaine à partir d [...]
* Réouverture en juillet de la ligne ferroviaire Tacna-Arica
La ligne de chemin de fer Ferrocarril Tacna-Arica (FCTA) entre le Pérou et le Chili va reprendre son service au mois de juillet 2015. Cette ligne avait été ferm [...]
* Le volcan Copahue inquiète le Chili et l'Argentine
Face au risque d’éruption du volcan Copahue, l’alerte rouge a été donnée au Chili et en Argentine afin d’évacuer les populations les plus proc [...]
* Vol au Chili pour 290 euros avec TAM et LAN
Ce bon plan va surtout intéresser ceux qui souhaitent découvrir le Chili et le Pérou en s’offrant un billet d’avion à prix low cost vers l’Amé [...]
* Sur les traces du Puma de Patagonie
Pour les touristes qui veulent sortir des sentiers battus, l’hôtel Tierra Patagonia leur a préparé une excursion qui les conduira sur les traces du Puma d [...]
* El Cruce Columbia 2013
La 12ème édition de la course « El Cruce Columbia » se déroulera entre le 7 et le 10 février 2013 à travers la Cordillère des Andes, entre l [...]
* LAN va suspendre provisoirement ses vols vers Francfort
La compagnie aérienne LAN Airlines suspendra provisoirement ses vols entre le Chili et l’Allemagne entre le 2 avril et le 30 juin 2013. A partir du 1er av [...]
* Le Rallye Dakar accusé de destruction de sites archéologiques
A quelques jours du départ du Dakar 2013 qui se déroulera entre le 5 et 20 janvier 2013, des archéologues du Chili dénoncent l’impunité des organisateurs [...]

Vidéo

Photos du Chili

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser