Americas > Voyages > Villes > Caracas

Caracas



Caracas

Fondée le 25 juillet 1567 par Diego de Losada sous le nom de Santiago de León de Caracas, la capitale du Venezuela occupe la vallée où vivaient les indiens Caracas avant l'arrivée des espagnols. Située à 900 mètres d'altitude et à une quinzaine de kilomètres des côtes, Caracas se développa rapidement grâce à sa situation stratégique qui la protègeait des attaques des corsaires et des pirates. Si la ville n'avait pas trop à craindre des invasions, elle fut cependant gravement endommagée par plusieurs tremblements de terre. C'est à Caracas que naquit celui qui sera le Libérateur de l'Amérique du Sud : Simón Bolívar.
Dans une vallée relativement étroite et au relief très inégal, la ville de Caracas ne donne pas une très bonne impression au visiteur quand il découvre cet amoncellement de buildings entre les pics de la Cordillère de la Costa et les ranchos insalubres qui s'étagent sur les flancs des montagnes. Mais en faisant abstraction de certaines incommodités on découvrira à Caracas des sites et des édifices qui méritent vraiment de passer un ou plusieurs jours dans cette ville.

C'est autour de la Plaza Bolívar que se trouve le Centre Historique de Caracas, le lieu où fut créée la cité en 1567 entouré par la suite de 24 pâtés de maisons formant un carré parfait. Au centre de la place on découvrira la statue équestre du Libertador réalisée par le sculpteur italien Adamo Tadolini en 1874. Autour de cette place ombragée se dressent quelques uns des édifices les plus importants de la ville comme la Cathédrale de Caracas construite à partir de 1665 dans un style néoclassique, le Palais Archiépiscopal datant de 1637, la Chapelle Santa Rosa de Lima construite en 1673, la Casa Amarilla construite sur l'emplacement de l'ancienne mairie et qui abrite le Ministère des Affaires étrangères, le Théâtre Principal inauguré en 1931 et où donna Carrlos Gardel un de ses derniers concerts avant son accident d'avion en Colombie, Le Théâtre Bolívar inauguré en 2013 dans un édifice qui abritait le auparavant le Théâtre Rialto, la Casa de Gobierno de style Art Déco et qui est le siège du Gouvernement du District de Caracas, le Palais Municipal construit en 1908 dans un style néoclassique, et le Musée d'Art Sacré situé sur l'emplacement de l'ancien cimetière de la Cathédrale.

Que voir à Caracas

Capitolio Caracas Au sud-ouest de la Plaza Bolívar le Palais Fédéral Législatif occupe tout un pâté de maisons. Construit entre 1872 et 1877 dans un style néoclassique, il est également appelé Capitolio Federal et accueillait jusqu'en 1961 les trois pouvoirs de la nation. Ce très bel édifice inspiré de l'architecture française fut réalisé par Luciano Urdaneta sur l'emplacement de l'ancien Couvent des Soeurs de la Conception. On y visitera les magnifiques salles du complexe nord comme le Salón Elíptico orné d'une immense coupole de 26 mètres de hauteur et où se trouve l'Acte de Déclaration d'Indépendance signé le 5 juillet 1811.
Au milieu du palais on admirera la belle fontaine réalisée en Grande-Bretagne et qui se trouve au centre d'un magnifique patio ombragé par des palmiers. En parcourant les différentes salles du complexe on pourra voir de nombreuses oeuvres d'art retraçant pour la plupart la lutte pour l'indépendance du pays et ses personnages historiques.

Au sud du Palais Législatif, Le Palacio de las Academias est un magnifique palais de style néoclassique dont la construction commença en 1577 mais ne fut terminée qu'en 1794. Sérieusement endommagé par le tremblement de terre de 1812, l'édifice fut restauré et servit successivement de Chambre des députés, d'Université Centrale et enfin de centre culturel en y transférant les différentes académies de la ville.

Au sud-est de la Plaza Bolívar on ne manquera pas de visiter la Maison Natale de Simón Bolívar située à l'angle de la Avenida Universidad et de la Avenida Sur 1. C'est là que naquit le Libertador le 24 juillet 1783 dans cette maison transformée en musée. Juste à côté, le Musée Bolivariano présente une belle collection de pièces provenant de l'époque coloniale et indépendantiste ainsi que le cercueil qui servit à transférer les restes du Libertador de Santa Marta (en Colombie) à Caracas.

Au Nord-ouest de la Plaza Bolívar, l'édifice qui attire le plus l'attention est celui du Correo de Carmelitas, un édifice colonial construit en 1781 et qui reçut la visite de personnages célèbres comme l'explorateur allemand Alexander Von Humbolt, le médecin français Aimé Bonpland et l'inévitable Simón Bolívar. Ancienne résidence présidentielle entre 1860 et 1861, l'édifice abrita ensuite le Ministère de la Guerre et de la Marine avant d'être restauré en 1932 avec une façade de style gothique pour être le siège de la Poste de Caracas.
Au nord de la Plaza Bolívar la Basilique de la Santa Capilla ne passe pas inaperçue avec sa façade peinte en rose. Réplique de la Sainte Chapelle de Paris, elle fut construite en 1883 par l'architecte Juan Hurtado Manrique sur l'emplacement de l'église San Sebastián bâtie en 1568 et détruite par un tremblement de terre.

Basilique Santa Capilla Caracas Parmi les autres édifices les plus remarquables de Caracas on citera le Palacio de Miraflores construit en 1897 à quatre cuadras à l'ouest de la Plaza Bolívar en face de la Plaza Bicentenaria et du Parc Miraflores. C'est le siège du Gouvernement et de la Présidence de la République Bolivarienne. La résidence officielle du Président est quant à elle plus éloignée du centre historique puisqu'elle se situe près du vaste Parque Generalísimo Francisco de Miranda, 7 kilomètres à l'est, un des plus grands parcs de la ville qui, sur 82 hectares de superficie, possède un lac, une reconstitution de la Caravelle de Christophe Colomb, une réplique de la corvette Leander de Francisco de Miranda, le planétarium Humboldt et de magnifiques jardins.
Au sud-est du Palacio de Miraflores on découvrira le Théâtre Municipal de Caracas inauguré en 1881 et construit par Jesús Muñoz Tébar dans un style néoclassique éclectique, à peu de distance du Théâtre National du Venezuela, construit en 1905 par Alejandro Chataing dans un style éclectique français.

Le Téléphérique de Caracas est une des attractions les plus populaires de la ville car il permet de relier la capitale du pays à Macuto située au bord de la Mer des Caraïbes en découvrant le paysage vu du ciel, passant par le Cerro El Ávila. Le téléphérique dispose de 70 cabines pour relier Caracas au Cerro El Ávila sur une distance de 3,5 km, passant de 900 à 2000 mètres d'altitude en seulement 15 minutes. Après avoir admiré le paysage depuis le sommet de la montagne, vous pourrez vous promener dans le Parc National El Ávila, vous rendre à l'Hôtel Humboldt, ou monter dans le téléphérique qui vous permettra de rejoindre Macuto après une descente vertigineuse, passant de 2000 mètres à 120 mètres d'altitude, à proximité des plages.



Aux alentours de Caracas


El Hatillo A 24 kilomètres sud-est de Caracas on rejoindra El Hatillo, un lieu réputé pour l'architecture coloniale de ses maisons et de ses reliefs montagneux qui permettront aux visiteurs de faire des randonnées dans la nature, échappant au tumulte de la capitale.
Parmi les édifices les plus visités de la municipalité d'El Hatillo on citera l'église Santa Rosalía de Palermo, la Chapelle Santa Rosalía ou del Calvario, ou l'église orthodoxe de San Constantino y Santa Elena.
Au cours de vos promenades vous croiserez de nombreux animaux comme des opossums, des rats épineux, des écureuils à queue rouge, des tatous à neuf bandes, des porcs-épics du Brésil, des agoutis dorés, des lapins du Brésil, des paresseux à trois doigts ou des daguets rouges. On y verra également plusieurs espèces de chauves-souris dont quelques vampires communs, et un nombre considérable d'oiseaux comme les caracaras à tête jaune, les buses à gros bec, les urubus à tête rouge à tête rouge, les grands ducs d'Amérique, les ortalides à ventre roux, les aras d'Illiger, et bien d'autres espèces plus petites mais au plumage très coloré, charmant les randonneurs avec leurs très beaux chants.
La région offre également de belles grottes comme les Cuevas del Indio, la Cueva Zuloaga ou la Cueva los Carraos.

Colonia Tovar A 42 kilomètres à l'ouest de Caracas, en passant par la route qui longe le Parc National Macarao connu pour être le refuge de nombreuses espèces d'oiseaux, on aura l'impression d'entrer dans un autre pays en arrivant à Colonia Tovar.
Fondée en 1843 par des immigrants allemands, Colonia Tovar est petite ville où les habitants ont conservé les coutumes de leurs ancêtres, offrant au visiteur l'image surprenante d'une petite ville à l'architecture allemande. Située à près de 2000 mètres d'altitude, Colonia Tovar bénéficie d'un climat agréable permettant la culture de nombreux fruits et légumes. Si l'agriculture a été pendant longtemps la principale ressource de celle que lon surnomme "l'Allemagne des Caraïbes", le tourisme apporte depuis plusieurs années des revenus importants à Colonia Tovar.
La langue officielle est l'espagnol mais Colonia Tovar semble être restée en Allemagne malgré la distance. Beaucoup de ses habitants parlent allemand, ont conservé leurs traditions tant au niveau de l'aspect vestimentaire, de l'architecture de leurs maisons que de la gastronomie. Cette dernière est d'ailleurs très réputée dans la région et les restaurants, les charcuteries et les pâtisseries de Colonia Tovar ne désemplissent pas. Strudel, kouglof, Kaiserschmarrn, germknödel ou la fameuse forêt noire sont quelques uns des desserts qui vous seront proposés et, pendant l'Oktoberfest la bière allemande provenant de la Cervecería Tovar coule à flot accompagnant les saucises et la choucroute.


Comment aller à Caracas

L'aéroport international Maiquetía Simón Bolívar est un des plus important d'Amérique Latine avec plus de 12 millions de passagers. Plusieurs compagnies nationales desservent 20 destinations locales au départ de Caracas et le terminal international reçoit des vols en provenance de tout le continent américain et d'Europe.

Air France propose des vols directs entre l'aéroport de Paris Charles de Gaulle et Caracas, mais on pourra également voyager avec d'autres compagnies aériennes comme Lufthnasa via Francfort, Iberia et Air Europa via Madrid, Alitalia via Rome ou certaines compagnies aériennes avec une escale aux Etats-Unis.


Billet d'avionBillets d'avion à Caracas

Conviasa

Situé à 28 kilomètres du centre ville de Caracas, l'aéroport de Caracas vous permettra de rejoindre les principales villes touristiques du pays, y compris certains sites éloignés des grands centres urbains comme Los Roques ou Canaima.

Plusieurs compagnies nationales desservent ces destinations comme Conviasa, SBA Airlines, Aserca Airlines, Avior, Laser Airlines, Aeropostal, Rutaca Airlines, Línea Turística Aereotuy ou Estelar.

Exemples de tarifs de billet d'avion aller simple : Caracas - Mérida 76 €, Caracas - Ciudad Bolivar 160 €, Caracas - Maracaibo 105 €, Caracas - Porlamar 55 €, Caracas - Valencia 95 €, Caracas - Barcelona 32 €

Pour réserver votre avion nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur de billet d'avion au Venezuela.

Circuler à Caracas

Transport public CaracasPour rejoindre le centre ville depuis l'aéroport de Caracas vous aurez le choix entre deux lignes de bus : SITSSA qui relie Maiquetía à l'Hôtel Alba (station Bellas Artes de la ligne 1 du Métro), ou UCAMC qui rejoint le Parque Central près de la station de métro du même nom, ligne 4.

Plusieurs compagnies de taxi opèrent à l'aéroport de Caracas comme Taxi Tours (0212) 794.12.64, Astrala (0212) 860.81.38, Utac (0212) 575.00.53, TaxiB (0414) 291.29.33. C'est le moyen de transport le plus rapide et le plus pratique si vous êtes chargé, et le plus sûr si vous réservez aux guichets de l'aéroport ou en téléphonant à l'avance.

Le transport urbain à Caracas dessert plus de 800 lignes avec les services de 17 systèmes comprenant les bus, le métro et le métrocable. Parmi les systèmes de transports les plus efficaces on citera BusCaracas qui dessert des lignes rapides en connexion avec le métro de Caracas qui dispose de 4 lignes pour desservir 45 stations. Le métro de Caracas gère aussi les 220 véhicules du Metrobús qui circulent sur une trentaine de lignes. Ces trois moyens de transports sont complétés par le Métrocable, un système composé de deux téléphériques reliant San Agustín au Parque Central et Palo Verde à Mariche. Deux autres lignes sont prévues entre Petare Sur et San Blas et entre Antimano et la Zone Industrielle.


Arriver ou partir de Caracas en bus


Terminal de bus de Caracas

Caracas dispose de plusieurs gares routières permettant de voyager vers les différentes villes du Venezuela. La principale est le Terminal de La Bandera relié par la ligne 3 du métro et situé sur la Avenida Nueva Granada. Parmi les principales compagnies de bus opérant dans ce terminal une des plus connues est Expresos Los Llanos.
Certains déconseillent l'usage de ce terminal situé dans un secteur jugé peu sûr de la ville, vous encourageant à utiliser les terminaux privés offrant plus de confort et plus de sécurité. Parmi ces terminaux privés on citera :

- Le Terminal de Aeroexpresos Ejecutivos qui dessert Barquisimeto, Ciudad Bolívar, El Tigre, Maracaibo, Maracay, Maturín, Puerto La Cruz, Puerto Ordaz, San Félix et Valencia
- Le Terminal de Expresos Flamingo qui dessert Mérida, Puerto La Cruz, San Cristóbal et d'autres destinations
- Le Terminal de Rodovías qui dessert Anaco, Barquisimeto, Cabimas, Carúpano, Ciudad Bolívar, Cumaná, El Tigre, Maracaibo, Maturín, Puerto La Cruz, Puerto Ordaz, Puerto Piritu, Punta de Mata, San Félix, Upata et Valencia
- Le Terminal de Oriente Antonio José de Sucre qui dessert l'est et le sud du pays dont la Gran Sabana, ainsi que des destinations en Colombie comme Santa Marta, Cartagena et Barranquilla


Exemples de tarifs au départ de Caracas

  • Barquisimeto : 113 Bs
  • Ciudad Bolivar : 189 Bs
  • Ciudad Guayana : 220 Bs
  • Coro 106 Bs
  • Cumana : 168 Bs
  • Maracaibo : 223 Bs
  • Maturin : 169 Bs
  • Mérida : 169 Bs
  • Puerto La Cruz : 150 Bs
  • Valencia : 57 Bs
Les tarifs indicatifs sont exprimés en Bolívar Fuerte (1 € = 8,7 Bs en avril 2014).

Hôtels à Caracas

Gran Melia CaracasCaracas offre des hôtels à tous les prix, du plus petit au plus luxueux et dans tous les secteurs de la ville. Les tarifs proposés par les centrales de réservation sont généralement assez élevés par rapport à ce que l'on pourra trouver en cherchant sur place, surtout que les prix sont calculés au tarif officiel du Bolívar Fuerte, bien plus faible que ce que les touristes peuvent obtenir avec un change parallèle plus ou moins toléré. Nous ne conseillons jamais de changer son argent sur les marchés parallèles mais la situation économique au Venezuela est telle que les commerçants eux-mêmes vous proposeront un taux bien plus intéressants que le taux officiel.

Quelque soit votre budget il est fortement conseiller de trouver un hôtel dans le Centre Historique pour ne pas perdre de temps dans les transports, parcourir les rues à pied, et éviter les secteurs les moins fiables de la ville. En passant par une centrale de réservation on y trouvera des hôtels à des prix corrects même si le tarif ne reflèe pas les réalités économiques du pays, mais vous n'aurez pas à déambuler dans la ville surtout si vous arrivez tard à Caracas.


Petit budget

Hotel Vistavila Suites : Hôtel bien situé près Parque Central proposant des chambres doubles avec climatisation, internet et salle de bain privée à partir de 50 € la nuit.


President Hôtel : Près de la Plaza Venezuela, hôtel très bien situé et offrant de très bonnes prestations pour seulement 57 € la chambre double avec petit déjeuner compris.


Budget moyen

Lincoln Suites Venantur : Le Lincoln Suites Venantur est un hôtel 4 étoiles à seulement 2 km du centre-ville de Caracas proposant des chambres doubles à partir de 107 € petit déjeuner compris


Gran Meliá Caracas : Le Gran Melia Caracas est un établissement 4 étoiles bien proche des attractions de Caracas telles que Teleférico Warairarepano ou la Cathédrale. Profitez d'un hôtel de grand luxe pour un prix abordable puisque les chambres sont proposées à partir de 144 €.


Grand Luxe

Alex Caracas : Très centrique, cet hôtel de grand standing vous propose des chambres équipées d'une télévision LCD avec chaînes thématiques par câble et l'accès Wi-Fi à Internet gratuit. Les chambres sont proposées à partir de 222 € la nuit.


Venezuela Marriott Playa Grande : Le Venezuela Marriott Hotel Playa Grande se situe à Catia La Mar pour ceux qui préfèreraient passer leur séjour au bord de la mer. A 16 kilomètres du centre ville, cet hôtel de prestige vous propose de magnifiques chambres doubles à partir de 210 €


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Caracas.

Annonces publicitaires

Plan de Caracas

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Venezuela

* Conviasa vole à Madrid avec un 747 de Wamos Air
Depuis le 1er novembre 2015 la compagnie aérienne Conviasa assure la liaison entre Caracas, la capitale du Venezuela, et Madrid avec un un Boeing 747 loué à Wam [...]
* Aeropostal va ouvrir de nouvelles lignes en Amérique Latine
La compagnie aérienne « Aeropostal, Alas de Venezuela » a annoncé qu’elle allait ouvrir de nouvelles lignes en Amérique Latine à parti [...]
* Santa Barbara Airlines assure les vols de Conviasa
La compagnie aérienne Conviasa, placée sur la liste noire de l’UE, propose à ses passagers de voyager entre Caracas et Madrid avec Santa Barbara Airlines. [...]
* Conviasa sur la liste noire de l'UE
L’Union Européenne a ajouté aujourd’hui Conviasa et toutes les entreprises opérant en Libye sur la liste des compagnies aériennes interdites de vol [...]
* Un avion d'Aserca Airlines percute une vache
Un avion de la compagnie aérienne Aserca Airlines a eu un accident peu commun ce mardi 6 mars à 20h45, puisque l’appareil a percuté une vache sur l’ [...]
* Conviasa va acheter 24 avions
La compagnie aérienne Conviasa est sur le point d’acheter 24 nouveaux avions pour développer ses activités au Venezuela et vers les pays voisins. C’ [...]
* SBA suspend ses vols entre Caracas et Madrid
La compagnie aérienne Santa Barbara Airlines va suspendre ses vols entre Caracas et Madrid à partir du 12 février 2012. La compagnie a annoncé qu’elle all [...]
* Conviasa commande 20 Embraer
Le Président du Venezuela Hugo Chavez a annoncé que le Venezuela venait de signer un accord pour l’achat de 20 Embraer 190 lors de sa visite au Brésil. Ce [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Venezuela

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser