Americas > Voyages > Villes > Gracias

Gracias



Gracias

A l'ouest du Honduras dans le département de Lempira, la cité de Gracias a été fondée en 1536 par Gonzalo de Alvarado sous le nom de "Gracias a Dios".
Située au pied du mont Celaque, le point culminant du Honduras à 2849 mètres d'altitude, il ne faudra pas confondre la ville de Gracias avec le département de Gracias à Dios situé à l'opposé du pays. On remarquera également que le département où se trouve la ville de Gracias s'appelle "Lempira" tandis que la capitale du département de Gracias a Dios se nomme "Puerto Lempira", Lempira étant considéré comme le premier héros indigène du Honduras. C'est d'ailleurs une statue du Cacique Lempira qui vous accueillera à l'entrée de cette petite ville coloniale très agréable sur la route de Tegucigalpa à Santa Rosa de Copan.

Que voir à Gracias

Eglise San Marcos En visitant Gracias on découvrira un centre historique assez bien conservé avec de beaux édifices comme ses trois églises de style colonial : La Merced, San Sebastian et San Marcos. L'église de La Merced est la plus ancienne et la plus appréciée des touristes. Construite à partir de 1611, on admirera sa façade de style baroque et ses deux clochers.
L'église San Sebastian fut construite à partir de 1750 en respectant le style baroque de la plupart des édifices religieux de la région. Elle représente très bien le métissage du style colonial qui fait figurer des éléments propre au continent américain à côté d'ornementations typiquement européennes. Face à la Place San Sebastian on visitera la Casa Galeano construite en 1840 dans un style néoclassique et qui abrite un musée sur l'histoire de la région.

Día de Lempira Le 20 juillet, les habitants de Gracias célèbre le "Día de Lempira" qui symbolise la fierté nationale et rend hommage au peuple Lenca à travers son chef, le Cacique Lempira qui s'est opposé à l'invasion des conquistadors espagnols.
Lempira dans la langue des Lenca veut dire "Seigneur des Montagnes". Il dirigeait une armée de 30 000 hommes et avait fait fortifier la région de Congolón, au Peñon de Piedra Parada, résistant durant de nombreux mois aux envahisseurs. Blessé par un coup d'arquebuse, Lempira mourut et les Lenca fuyèrent en laissant leurs terres aux espagnols.
Le 20 juillet est un jour de fête à Gracias, fête pendant laquelle on peut assister à des spectacles de danses folkloriques, des expositions artistiques et de gastronomie, et l'élection de la "India Bonita" (la Belle Indienne). Mais l'événement le plus important des festivités est la théâtralisation de la mort de Lempira le 20 juillet 1537.

station thermale Presidente A 3 kilomètres du centre de Gracias, sur la route qui mène à La Esperanza, on pourra se détendre dans la station thermale Presidente connue aussi sous le nom de "Las pilas de Arcilaca". Ses eaux thermales ont des vertus thérapeutiques et sont recommandées pour traiter les rhumatismes.
On trouvera d'autres stations thermales autour de Gracias comme les Termas del Río Lodge qui proposent des hébergements au milieu de la forêt, ou la station thermale Las Marías située près de la première et la plus connue avec ses différentes piscines dans un très bel environnement.

Fort San Cristóbal Au sommet du Cerro San Cristóbal on découvrira le Fort San Cristóbal construit en 1863 pour défendre la ville. En parfait état avec ses remparts et ses tours peints en blanc, il servira de mirador pour voir la ville de Gracias et les beaux paysages de montagnes qui l'entourent.
A l'intérieur du fort on pourra voir la tombe de Juan Nepomuceno Fernández Lindo y Zelaya, plus communément appelé Juan Lindo et qui fut le premier Président du Salvador entre 1841 et 1842, puis le cinquième Président du Honduras entre 1848 et 1852 avant de se retirer de la politique pour s'établir à Gracias.

Eglise de La Campa A 16 kilomètres au sud de Gracias, le petit village de La Campa est un lieu à découvrir pour deux raisons : pour les magnifiques poteries et tissages réalisés par les artisans d'origine Lenca, et pour la beauté de l'église San Matías qui fait l'objet d'un grand pèlerinage entre le 22 et 24 février.
L'art de la poterie Lenca est la grande attraction du village qui attire de plus en plus de visiteurs souhaitant découvrir ces objets réalisés par les femmes de La Campa en suivant les traditions de cette civilisation qui occupe le Honduras depuis l'époque précolombienne et dont le cacique Lempira est son représentant le plus illustre.

Parc National Celaque Pour les amateurs de randonnées et d'écotourisme, c'est le Parc National Celaque situé juste à côté de Gracias qui les attirera dans cette région du Honduras. Le Parc National Celaque s'étend tout autour d'une montagne impressionnante recouverte par une forêt de nuage qui abrite de très nombreuses espèces animales. Jaguars, ocelots, coatis, tapirs, cerfs, toucans et quetzals... ce sont quelques uns des nombreux animaux qui ont trouvé refuge dans cette forêt où coulent les rivières en offrant le spectacle de belles chutes et cascades.



Comment aller à Gracias

Même si le nouvel Aéroport Celaque a été inauguré en 2013, peu de vols y sont programmées et c'est en bus que les touristes arrivent le plus souvent à Gracias.

De Tegucigalpa il faudra passer par Siguatepeque et La Esperanza pour arriver jusqu'à Gracias, un long voyage de 270 kilomètres avec des changements de bus dans les deux villes situées sur le parcours.

On trouvera par contre de nombreux bus comme ceux de la compagnie Transportes Gracianos pour aller de San Pedro Sula à Gracias, un voyage de 4 heures passant par Santa Rosa de Copan pour parcourir les 192 kilomètres de distance.

Santa Rosa de Copan se trouve à seulement 50 kilomètres de Gracias, un voyage qui se fera en moins de 1h30 grâce à des bus très fréquents, la plupart venant de San Pedro Sula.

C'est par La Entrada que l'on arrivera à Gracias en venant des Ruines de Copan près de la frontière du Guatemala. Selon la provenance des bus (de Santa Rosa de Copan ou de San Pedro Sula) la durée du voyage pourra varier de 3h25 à 4h20 pour réaliser les 147 kilomètres, temps d'attente compris à La Entrada.

Circuler à Gracias

Mototaxis à GraciasGracias est ue petite ville très agréable située à 800 mètres d'altitude et entourée de montagnes. Les températures y sont donc agréables et on y circulera à pied avec plaisir.
C'est à pied également que vous partirez de Gracias pour découvrir les beautés naturelles de la région en faisant de belles randonnées dans le Parc National Celaque.

Le service de transport public qui circule dans les rues de Gracias et vers les localités voisines est assuré par de vieux bus peu confortables mais très économiques.
Cependant, beaucoup de touristes préfèreront utiliser les taxis et les mototaxis pour des raisons de commodité, ceux-ci vous permettant d'arriver plus rapidement et à n'importe quelle heure vers les sites les plus intéressants de la région. N'hésitez pas à négocier les tarifs avec les taxis si vous prévoyez une excursion de plusieurs heures.

Des bus locaux permettent de relier Gracias à La Campa mais les horaires sont assez aléatoires. Si vous souhaitez faire l'aller/retour dans la journée il sera plus facile de le faire avec un taxi.


Arriver ou partir de Gracias


Transportes Gracianos

Le Terminal de Bus Celaque est situé à côté de la route principale qui traverse Gracias, à 800 mètres à l'ouest du Parque Central représentant le centre historique de la ville. C'est de là qu'arrivent et partent la plupart des bus.

La destination la plus facile à rejoindre depuis Gracias est la ville de Santa Rosa de Copan qui est reliée par de très nombreux bus.
De Santa Rosa de Copan on aura le choix de poursuivre le voyage jusqu'à San Pedro Sula ou de voyager en direction des Ruines de Copan.

Santa Rosa de Copan sera aussi le point de passage pour ceux qui souhaitent rejoindre le Guatemala en passant par le poste frontière d'Agua Caliente, ou se rendre au Salvador en passant par El Poy.

Pour se rendre à Tegucigalpa, il faudra prendre un bus de Gracias à La Esperanza, puis prendre un autre bus jusqu'à Tegucigalpa. Tous les bus ne vont pas directement de La Esperanza à Tegucigalpa et il faudra parfois monter dans un autre bus jusqu'à Siguatepeque pour porsuivre son voyage vers la capitale.

Pour vous aider dans vos recherches de bus au départ de Gracias nous vous conseillons de consulter le site Horario de Buses.


Les tarifs indicatifs sont exprimés en Lempiras ou en Dollars américains (1 € = 27,7 Lempiras en septembre 2014).

Hôtels à Gracias

Hotel Real Camino LencaLa petite ville de Gracias compte un certain nombre d'hôtels et quelques uns d'entre eux peuvent être réservés à travers les centrales de réservations classiques comme Booking ou Hotels.com.
On y trouvera des établissements tranquilles et offrant de bonnes prestations pour pouvoir passer un agréable séjour à Gracias.

Si les routards préfèreront trouver une petite pension sur place pour payer leur hébergement le moins cher possible, il faut savoir que Gracias connait de plus en plus de succès auprès des touristes et qu'il est donc préférable de s'assurer d'avoir de la place avant de se déplacer.
En général les tarifs des hôtels à Gracias sont très bon marché comparativement à ce qui est proposé dans d'autres villes du pays.


Liste d'hôtels à Gracias

  • Hotel Guancascos : Ravissant petit hôtel avec un restaurant et une connexion wifi au centre de Gracias - Chambre double à partir de 29 €
  • Hotel Villa de Ada : Hôtel situé au nord de Gracias et disposant d'un restaurant, d'une piscine et d'une connexion wifi - Très grande chambre double à partir de 31 €
  • Hotel Finca El Capitan : Au sud de la ville, cet hôtel de style rustique dispose d'une piscine, un restaurant et de magnifiques vues sur la montagne - Chambre double très spacieuse et climatisée à partir de 38 €
  • Hotel El Trapiche : Proche du Terminal de bus de Gracias, cet hôtel propose de très vastes chambres à partir de 38 €
  • Hotel Real Camino Lenca : Dans un bel édifice du centre de Gracias, cet hôtel avec restaurant et connexion wifi vous propose de belles chambres doubles à partir de 46 €
  • Hotel Fernandos : Proche du centre de Gracias, cet hôtel propose de très vastes chambres avec une entrée individuelle à partir de 48 €
  • Hotel Maria Rosa : En plein coeur de Gracias, cet hôtel dispose d'une piscine, d'une connexion wifi et se trouve à proximité de nombreux restaurants - Belles chambres doubles à partir de 40 €
  • Hotel de Campo Villa de Ada : Au nord-ouest de Gracias et proche du Terminal de Bus, cet hôtel charmant avec piscine et restaurant propose des chambres doubles à partir de 29 €
  • Hotel Villas del Agua Caliente : Près des Thermes Presidente, cet hôtel entouré d'arbres vous propose des chambres doubles à partir de 30 €
  • Posada de Don Juan : Au coeur de Gracias, cet hôtel de style colonial avec piscine vous propose de belles chambres doubles à partir de 48 €

Annonces publicitaires

Plan de Gracias

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Honduras

* Un nouveau logo pour le Honduras

Pour identifier le Honduras au niveau international un nouveau logo et un nouveau slogan ont été créés et dévoilés ce jeudi 21 mai 2015. Ce logo symbolisant [...]
* Attention à la dengue en Amérique Centrale

Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui a déjà fait 30 [...]
* La renaissance des Mayas à Copan

Le site archéologique de Copan, au Honduras, se prépare lui aussi pour le 21 décembre 2012 et souhaite transmettre un message d’espoir pour l’hum [...]
* Vol Miami ? Roatán avec American Airlines

La compagnie aérienne American Airlines a inauguré le samedi 17 novembre son premier vol direct entre Miami et l’île de Roatán au Honduras. Le vol Miam [...]
* Les hôteliers du Honduras souhaitent promouvoir Copan

A quelques semaines de la fin du calendrier Maya, les représentants de l’hôtellerie de Copan et du Honduras critiquent le Gouvernement sur le manque de [...]
* Le Honduras crée une taxe de sécurité aérienne de 34 dollars

Le Congrès National du Honduras a approuvé un contrat entre le Ministère de l’Intérieur et l’entreprise américaine Securiport pour installer un s [...]
* Le Honduras exige un vaccin contre la rougeole

Afin d’éviter la propagation de le rougeole au Honduras, les Autorités Sanitaires de ce pays exigent que les visiteurs soient vaccinés contre cette mal [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Honduras

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser