Americas > Voyages > Villes > Tegucigalpa

Tegucigalpa



TegucigalpaLa capitale du Honduras a été fondée au 16ème siècle sur l'emplacement d'un village indigène du nom de Taguzgalpa. Des colons espagnols à la recherche de gisements d'argent décidèrent de s'installer près de ce village et c'est le 29 septembre 1578 qu'ils fondèrent le village minier de Real Minas de Tegucigalpa, renommé un an plus tard en "Real Villa de San Miguel de Tegucigalpa de Heredia".
Pendant toute la période coloniale l'activité principale à Tegucigalpa fut l'extraction de minerais provenant du Cerro El Picacho, une montagne de 1327 mètres d'altitude au nord de la ville. C'est d'ailleurs du sommet de cette montagne qu'on aura la meilleure vue de Tegucigalpa et où on y découvrira Le Christ du Picacho, une statue de 32 mètres de hauteur réalisée par le sculpteur Mario Zamora Alcántara.

Que voir à Tegucigalpa

Cathédrale San Miguel Le Centre Historique de Tegucigalpa a conservé quelques édifices intéressants de l'époque coloniale comme la Cathédrale San Miguel Arcangel de style baroque construite entre 1765 et 1786 à l'est de la Plaza Mozaran, l'église Los Dolores bâtie en 1732 sur la place du même nom, l'église San Francisco datant de 1735, l'église de La Merced construite en 1654 ou l'église El Calvario bâtie en 1783.
Parmi les édifices civils les plus représentatifs on citera le Théâtre National Manuel Bonilla construit en 1915 en face du Parc Herrera, l'ancienne Résidence Présidentielle bâtie entre 1914 et 1919 et qui abrite aujourd'hui les Archives Nationales du Honduras et le Musée Présidentiel, et le Palacio Jose Cecilio del Valle qui abrite la résidence actuelle de la Présidence de la République.

Parc La Leona Un des lieux de promenade les plus appréciés de Tegucigalpa est le Parc La Leona aménagé en 1925 dans le quartier du même nom, un parc ombragé sur les hauteurs de la ville et servant de mirador pour découvrir une grande partie de Tegucigalpa.
Selon la légende, le parc aurait été nommé ainsi en raison de la présence d'un félin (vraisemblablement une femelle jaguar) qui descendait tous les soirs dans la forêt du Sapusuca pour y trouver ses proies. Un jour, une femme qui avait laissé son bébé sur les lieux pendant qu'elle travaillait dans les champs, découvrit le félin allongé à côté du bébé comme s'il le protégeait. La mère aurait alors mis en fuite le jaguar par ses cris de terreur. Cette histoire fut très populaire et ces lieux furent appelés "La Leona" en souvenir de ce félin que beaucoup d'habitants prétendaient avoir vu.
A l'est de ce parc on se rendra au Parque la Concordia où des édifices et des stèles Mayas ont été reconstitués par l'architecte mexicain Augusto Morales Sánchez.

Basilique de Suyapa A l'est de la ville se trouve la Basilique de Suyapa construite à partir de 1943 sur l'emplacement de l'ermitage érigé en 1780 dans la petite commune de Suyapa. Cette basilique est très importante pour les habitants de la capitale puisque la Vierge de Suyapa est considérée comme la Sainte Patronne de Tegucigalpa depuis 1925.
D'une longueur de 93 mètres avec des tours d'une hauteur de 43 mètres et une coupole qui culmine à 46 mètres, La Basilique de Suyapa est sans aucun doute un des édifices les plus impressionnants de Tegucigalpa. A l'intérieur on pourra admirer le maître autel réalisé par l'artiste hondurien Francisco Hurtado-Soto, ainsi que les vitraux qui illustrent l'ascension de la Vierge de Suyapa.
Selon la légende, c'est en février 1747 que le paysan Alejandro Colindres accompagné de son fils de 8 ans découvrit une statuette de la vierge alors qu'il avait passé la nuit dans un champs de maïs de la montagne du Piliguín. Il rapporta la statuette à la maison familiale et 20 ans plus tard, en 1768, on lui reconnut son premier miracle. Peu à peu la Vierge de Suyapa allait devenir le centre d'attention de nombreux fidèles au Honduras.

Parc National La Tigra A une vingtaine de kilomètres au nord-est de Tegucigalpa, on échappera au tumulte de la la ville en se promenant dans la Parc National La Tigra, une belle forêt de nuage s'étageant de 1800 à 2290 mètres d'altitude. Plusieurs sentiers de randonnées ont été aménagés dans cette forêt tropicale et on pourra y observer de beaux oiseaux comme les toucans, les orioles masqués ou les colibris, mais aussi quelques mammifères comme les cerfs de Virginie, les agoutis à points, les jaguarondis, les chats tigres ou les aotus.
Au sud du Parc National La Tigra on ne manquera pas d'aller jusqu'à Valle de Angeles où l'on découvrira les vestiged des fours de trois anciennes mines de la région : Las Animas, Los Angeles et El Socorro.

Santa Lucía Entre Valle de Angeles et Tegucigalpa, au nord de la capitale, on visitera la petite commune de Santa Lucía qui bénéficie d'un climat agréable tout au long de l'année, un village accueillant autour d'une petite lagune et entourée par de magnifiques paysages.
Située sur la montagne du même nom, Santa Lucía fut occupée par les indigènes avant que les colons espagnols n'y exploitent ses mines. En reconnaissance des richesses apportées à la couronne espagnole, le Roi Philippe II offrit à la commune la représentation d'un Christ crucifié le 15 janvier 1572, le Seigneur de Las Mercedes qui se trouve dans l'église coloniale qui abrite également la Vierge de Santa Lucía fêtée chaque année le 13 décembre.
Entourée de pins, la commune est très appréciée des touristes qui se promènent dans les rues étroites et pavées qui serpentent sur les flancs de la montagne et conduisent aux autres villages qui forment la municipalité de Santa Lucía.



Comment aller à Tegucigalpa

L'aéroport international Toncontín est la principale porte d'entrée du Honduras pour les voyageurs qui viennent d'Europe ou d'Amérique du nord. Situé à seulement 6 kilomètres du centre ville de Tegucigalpa, il n'est desservi cepenadant que par très peu de compagnies.
Pour arriver à Tegucigalpa depuis l'Europe on devra voyager avec les compagnies Delta Airlines, US Airways, American Airlines ou United en faisant une escale aux Etats-Unis.

Quelques vols sont proposés par des compagnies aériennes européennes afin d'éviter les Etats-Unis, mais cela rallonge le voyage d'une escale supplémentaire. C'est le cas d'Iberia qui vole de Madrid à San Salvador avant de rejoindre Tegucigalpa en association avec Avianca, ou KLM qui vole d'Amsterdam à Panama avant de rejoindre la capitale du Honduras avec un vol réalisé par Copa Airlines.
Certains vols d'Iberia sont proposés avec une escale à San José, le voyage entre la capitale du Costa Rica est celle du Honduras étant opéré par Copa Airlines.


Billet d'avionBillets d'avion à Tegucigalpa

Aerolínea Sosa

L'aéroport international de Toncontín est plus connu dans le monde entier pour son approche particulièrement spectaculaire que la quantité de vols qui le dessert.
Entouré de montagnes, la piste de l'aéroport est en effet assez difficile d'accès, notamment quand les conditions météorologiques sont mauvaises. Les accidents y sont toutefois très rares en raison de l'habileté des pilotes, mais le Gouvernement a décidé la construction d'un nouvel aéroport international à Palmerola dans le Département de Comayagua, à 80 kilomètres de la capitale.

En attendant l'ouverture de ce nouvel aéroport international censé permettre le développement du tourisme au Honduras, c'est à Tocontín que se posent les vols venant d'Amérique Centrale (Guatemala Ciudad, Managua, Panama City, San José ou San Salvador) et du reste du Honduras.
Les vols au Honduras sont opérés principalement par Aerolínea Sosa (connue aussi sous le nom de Hahn Air) et CM Airlines.

Exemples de tarifs de billet d'avion aller simple : Tegucigalpa - La Ceiba 91 US$, Tegucigalpa - San Pedro Sula 108 US$, Tegucigalpa - Roatan 129 US$, Tegucigalpa - Utila 132 US$, Tegucigalpa - Guanaja 150 US$, Tegucigalpa - Puerto Lempira 204 US$

Pour réserver votre avion nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur de billet d'avion au Honduras.

Circuler à Tegucigalpa

Transport public TegucigalpaProche du centre ville, l'aéroport est relié à la ville par des bus urbains, des navettes et des taxis. Les bus de la ligne 24 vous permettront de rejoindre le centre en moins de 40 minutes pour un prix très bas puisque le billet n'est que de 4 Lempiras. Mais pour des raisons de sécurité, surtout si vous voyagez avec des bagages encombrants, il est recommandé de prendre le taxi qui vous coûtera environ 150 Lempiras et qui fera le trajet en moins de 20 minutes.

En raison d'une croissance rapide du parc automobile et de la population de Tegucigalpa, la circulation y est très difficile pendant les heures de pointe. Pour améliorer la situation la ville a mis en service un système de Metrobus (Trans 450) au début de l'année 2014. Mais ce dernier ne compte pour l'instant que 2 lignes desservant 14 stations dans la ville.
En attendant que le projet se poursuive, ce sont plusieurs entreprises privées qui assurent le transport urbain de la capitale avec de vieux bus, certains n'ayant même pas reçu l'autorisation par la Municipalité.
On estine à 400 le nombre de dus jaunes qui circulent dans les rues de Tegucigalpa, auxquels s'ajoutent 1500 minibus appelés "rapiditos", 8000 taxis et un nombre très importants de mototaxis.
Avec une telle quantité de véhicules vous n'aurez donc pas de mal à trouver un moyen de transport pour aller d'un point à un autre de la ville, le problème se situant plus au niveau de la sécurité et du temps perdu au milieu de la circulation.

Quant aux tarifs, ils sont très bas pour un touriste européen puisque le prix du ticket de bus n'est que de 4 Lempiras en moyenne tandis qu'un taxi collectif vous demandera 13 Lempiras par personne.
Ces tarifs sont bien sûr subventionnés par la ville car on estime que le coût réel du billet de bus jaune serait de 11 Lempiras tandis que celui du rapidito serait de 17,50 Lempiras.
En ce qui concerne les taxis normaux, les tarifs pour une course à Tegucigalpa varient entre 80 et 130 Lempiras.


Arriver ou partir de Tegucigalpa en bus


Bus Hedman Alas

De nombreuses compagnies de bus proposent des départs réguliers vers les principales destinations du pays, certains véhicules étant plus conforables que d'autres, tout dépendant de leur vétusté.
Contrairement à beaucoup de villes d'Amérique Latine, les bus partent et arrivent à Tegucigalpa dans de nombreux terminaux disséminés un peu partout dans la capitale. Vous trouverez donc ci-dessous quelques compagnies recommandées pour voyager au Honduras et en Amérique Centrale avec l'adresse de leur terminal.

Transportes Viana possède des bus confortables qui partent de la Gasolinera Puma Presidencial située sur le Bulevar Fuerzas Armadas.
La compagnie propose des voyages entre Tegucigalpa et San Pedro Sula (600 Lempiras) et La Ceiba (725 Lempiras ou 895 Lempiras pour le service direct).

Hedman Alas est une des compagnies offrant un éventail de destinations les plus importants du pays avec des bus confortables. Avec cette compagnie on pourra aller de Tegucigalpa à La Ceiba (613 Lempiras), aux ruines de Copan (791 Lempiras), à Santa Rosa de Copan (751 Lempiras), Tela (554 Lempiras), San Pedro Sula (475 Lempiras), Siguatepeque (297 Lempiras) et même à destination du Guatemala en rejoignant Guatemala Ciudad (1205 Lempiras) ou Antigua (1344 Lempiras).
Les départs des bus se font depuis le terminal de la compagnie situé au Centro Comercial Centro America sur le Blvd. Centroamerica.

La compagnie Pullmantur propose quant à elle des liaisons internationales depuis Tegucigalpa vers San Salvador à partir de 40 US$ et vers Guatemala Ciudad à partir de 65 US$, les départs se faisant à 06h30 devant l'Hotel Marriott Tegucigalpa, Boulevard Juan Pablo II.

On pourra également voyager avec Tica Bus qui est une compagnie très connue en Amérique Centrale et qui propose des voyages entre Tegucigalpa et San Salvador (15 US$), Managua (20 US$), Ciudad Guatemala (33 US$), Tapachula (52 US$), San José (60 US$), Panama City (115 US$).
Les départs se font depuis le Centro Comercial Plaza Toncontín, à l'entrée principal de Lomas de Toncontín.

Si les tarifs des bus sont très intéressants par rapport à l'avion (voir les prix ci-dessus), il ne faut pas perdre de vue qu'un voyage en bus entre Tegucigalpa et Guatemala dure environ 12 heures pour réaliser les 653 kilomètres de trajet, 7 heures pour rejoindre San Salvador (363 km), 11 heures pour aller jusqu'à Managua (412 km).

Pour vous aider dans vos recherches de bus au départ de Tegucigalpa nous vous conseillons de consulter le site Horario de Buses.


Les tarifs indicatifs sont exprimés en Lempiras ou en Dollars américains (1 € = 27,7 Lempiras en septembre 2014).

Hôtels à Tegucigalpa

Hotel Real Intercontinental TegucigalpaOn trouvera des hôtels dans tous les quartiers de Tegucigalpa même si beaucoup d'entre eux ne sont pas répertoriés par les centrales de réservation, plus particulièrement les petites pensions proposant des hébergement à très bas prix.

Vous découvrirez ci-dessous une liste d'hôtels vous offrant de bonnes prestations, quelque soit votre budget ou vos goûts. A vous de réserver l'hôtel qui vous semble le mieux situé pour visiter certains secteurs de Tegucigalpa sachant que le centre ville se situe autor de la Cathédrale San Miguel.


Petit budget

Hotel Isla Bonita : Relativement éloigné du centre, l'Hotel Isla Bonita offre cependant de belles prestations pour un prix très abordable puisqu'il dispose d'un restaurant, d'une connexion wifi et une très belle vue sur la ville. Ses chambres doubles sont climatisées, très spacieuses, équipées d'un téléviseur écran plat et d'une salle de bain privée, le tout à partir de 27 €.


Hotel Mac Arthur : Proche du parc de La Leona et de la cathédrale, l'Hotel Mac Arthur dispose d'une piscine, une cafétéria, une boutique de souvenirs et une connexion wifi. Ses chambres doubles sont équipées de la climatisation, télévision, bureau et salle de bains privée, le tout à partir de 43 €.


Budget moyen

Hotel Excelsior : Situé en plein centre historique, l'Hotel Excelsior est un très bel établissement avec un casino, un restaurant et une connexion wifi. Il propose de très grandes chambres doubles équipées de la climatisation, télévision et salle de bains privée à partir de 51 €.


Hotel Plaza Del General : Situé à quelques mètres de la Plaza San Martin dans le quartier de Palmira, cet hôtel de grande qualité dispose d'un restaurant, une salle de sport, un sauna et une connexion wifi. Ses chambres doubles sont aménagées avec beaucoup de goût et disposent d'une terrasse, un bureau, un minibar, une télévision à écrant plat, la climatisation et une salle de bains privée, le tout à partir de 84 €.


Grand Luxe

Tegucigalpa Marriott Hotel : Sur le Boulevard Juan Pablo II, le Tegucigalpa Marriott Hotel est un établisement de grand standing disposant d'une piscine, d'un spa, un restaurant, un bar et un bureau d'excursions. Ses chambres doubles offrent un accès à la piscine et sont équipées d'un téléviseur LCD, un bureau, la climatisation, un canapé, un minibar et une salle de bains en marbre, le tout à partir de 133 €.


Hotel Real Intercontinental Tegucigalpa : Face au Centre Commercial Multiplaza et dans un quartier offrant de nombreux divertissements, l'Hotel Real Intercontinental Tegucigalpa est un hôtel de grand luxe avec sa piscine, sa salle de sport, ses salons de massage, son bar à sushi et son restaurant. Ses chambres doubles sont équipées d'un téléviseur LCD, minibar et une belle salle de bains, le tout à partir de 162 €.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Tegucigalpa.

Annonces publicitaires

Plan de Tegucigalpa

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Honduras


Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Honduras

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser