Americas > Voyages > Villes > Latacunga

Latacunga



LatacungaCapitale de la province de Cotopaxi, Latacunga est connue pour sa fête métisse de la Mama Negra et son centre historique qui conserve de beaux édifices coloniaux le long de ses ruelles pavées et de ses places.
Fondée de façon formelle en 1534 sous le nom de "San Vicente Mártir de Latacunga", c'est en 1584 que la fondation de la cité sera officialisée par Antonio Clavijo alors que la ville était déjà peuplée par 3 000 indigènes et seulement 30 espagnols de sexe masculin.

Détruite à trois reprises suite aux éruptions du Volcan Cotopaxi, en 1742, en 1768 et en 1877, la ville fut cependant reconstruite à chaque fois pour lui donner son aspect d'antan, offrant ainsi un bel ensemble architectural avec ses ruelles étroites, ses maisons basses avec un patio intérieur et ses églises qui séduisent les visiteurs.
A Latacunga les coutumes espagnoles et les traditions indiennes se sont mélangées, offrant une atmosphère différente des autres villes équatoriennes, notamment pendant les fêtes de la Mama Negra pendant lesquelles la population se montre chaleureuse avec les visiteurs invités à participer aux festivités.

Les 23 et 24 septembre et pendant la deuxième semaine du mois de novembre, la fête de la Mama Negra est la plus grande démonstration de la symbiose entre les cultures indigènes, espagnole et africaine, une fête très colorée où s'exprime le syncrétisme religieux avec la Vierge représentée sous la forme d'une femme noire.
En septembre, cette fête rend hommage à la Vierge de Miséricorde (Virgen de la Merced) qui aurait apaisé la colère du Volcan Cotopaxi en 1742.
En Novembre, la fête célèbre l'indépendance de la ville et de grands défilés sont organisés dans les rues de Latacunga.

La Mama Negra vêtue de beaux atours défile toujours à cheval, tenant dans une main une poupée représentant sa fille Baltasara qu'elle fait danser au rythme de la musique. Les Huacos, des sorciers d'origine indienne situés à la tête du cortège procèdent à la purification de certains spectateurs en invoquant les esprits des montagnes. L'Ange de l'Etoile représentant l'archange Gabriel vêtu de blanc et portant une couronne surmonté d'une étoile, défile lui aussi à cheval et fait des louanges à la Vierge.
D'autres personnages participent à cette fête comme le Roi Maure, le Porte-drapeau, le Capitaine vêtu d'un uniforme élégant et portant une épée à la main, et l'Ashanguero qui représente un homme puissant portant une grande hotte contenant la nourriture et les boissons destinées aux invités.

Que voir à Latacunga

A 92 kilomètres au sud de Quito et à 42 kilomètres au nord d'Ambato, Latacunga se trouve dans la Sierra Central à une altitude de 2 750 mètres. Le Centre Historique de Latacunga possède de beaux édifices religieux comme la Cathédrale, les églises El Salto, La Merced, San Agustín, San Francisco, San Sebastián ou Santo Domingo, et des édifices civils qui ne manquent pas d'intérêt comme les Moulins de Monserrat qui abritent le Musée Archéologique, le Musée Folklorique et la Pinacothèque, le Palais Municipal construit au début du 20ème siècle, la Maison des Marquis de Miraflores ou la Hacienda de Tilipulo.


Principales attractions touristiques de Latacunga


Cathédrale de Latacunga

Construite entre 1698 et 1757, la Cathédrale de Latacunga est l'édifice le plus représentatif de la ville. Détruite par le tremblement de terre de 1768, l'église actuelle fut reconstruite en 1830 en respectant le style roman avec sa grande coupole de forme octogonale et son clocher possédant un carrillon annonçant les heures et et les eucharisties.
Les tuiles et les influences mauresques de sa tour respectent le style original de la cathédrale construite à partir du 17ème siècle, et à l'intérieur on pourra voir un bel autel en pierre ponce très utilisée dans la région, et plusieurs peintures et représentations religieuses datant de l'époque coloniale.


église Nuestra Señora del Salto

L'église Nuestra Señora del Salto fut construite en 1768 comme une simple chapelle, mais fortement détériorée après le tremblement de terre de 1797 un nouvel édifice fut bâti au même endroit puis agrandi au cours du 19ème siècle.
Avec ses deux tours jumelles encadrant la façade principale ornée de motifs en pierre ponce et sa coupole centrale où se trouve la Vierge du Salto illuminée la nuit, l'église a une structure massive capable de résister aux séismes.
Située au bord du río Yanayacu l'église a été consacrée à la Vierge du Salto sensée protéger la population de la peste et des tremblements de terre.


église de La Merced

L'église de La Merced de Latacunga fait elle aussi partie des édifices les plus importants de la ville, abritant la représentation de la Vierge Protectrice de la ville.
C'est au 17ème siècle que les prêtres de l'Ordre de Notre-Dame de la Merci demandèrent l'autorisation de construire à Latacunga un couvent dans le but d'évangéliser les 15 peuples indigènes de la région.
Dans l'église construite en 1800 on pourra voir la sculpture d'une Vierge métisse tenant l'enfant Jésus et connue sous le nom de "La Vierge du Volcan".
Sur le côté droit de l'église, on pourra voir une représentation de la Vierge protégeant la province des éruptions du Cotopaxi. C'est cette Vierge Protectrice qui est vénérée le 24 septembre lors de la Fête de la Mama Negra.


église San Francisco

C'est à partir de 1583 que fut construite l'église San Francisco consacrée à l'Immaculée Conception, un des édifices les plus anciens de la Latacunga. Mais l'église fut détruite en 1698 par un tremblement de terre et ce n'est que 250 ans plus tard qu'on décida de la reconstruire sur ses fondations d'origine.
Située à 100 mètres à l'est du Parque Central, l'église San Francisco est donc un des symboles de la fondation de Latacunga, même si l'église d'origine ne fut achevée qu'en 1620.
La façade de l'église présente des motifs sculptés dans la pierre ponce, une pierre d'origine volcanique très utilisée pour la décoration de nombreux édifices de la ville.


église Santo Domingo

Construite entre 1634 et 1655, l'église Santo Domingo fait partie du patrimoine historique de Latacunga même si sa structure originale a beaucoup changé suite aux différents tremblements de terre.
Mais cette belle église blanche avec ses deux tours élancées et sa coupole forme un ensemble harmonieux malgré le mélange des styles qui contraste avec l'architecture coloniale traditionnelle de l'époque.
Avec son couvent, l'église Santo Domingo symbolise une étape de l'évangélisation des tribus indigènes de la Sierra Central. C'est aussi à l'intérieur de cette église que les habitants de Latacunga se réunirent le 11 novembre 1820 pour déclarer l'indépendance de la ville, une date célébrée chaque année par des défilés accompagnant la Mama Negra.


Casa de los Marqueses de Maenza

Près de l'église Santo Domingo on pourra apprécier une belle demeure coloniale construite à partir de 1710 par Juan García de Granda, la Casa de los Marqueses de Maenza. Cette maison coloniale joua aussi un rôle lors des guerres d'indépendance et reçut des personnages scientifiques de grand renom comme La Condamine et Humbolt.
La Casa de los Marqueses de Maenza abrite aujourd'hui une Salle d'Art Colonial où se trouve la bibliothèque du journal "El Comercio" et d'autres périodiques couvrant les années 1851 à 1944. On y trouvera aussi un Musée de la Philatélie avec une collection de 1252 timbres des années 1865 à 1973, et 132 oeuvres d'art exposées dans le "Salón Amarillo". Une autre salle conserve les vestiges de l'usine textile de San Gabriel datant de 1871, et d'autres espaces sont réservés à des expositions diverses et des récitals de musique.


Palais Municipal

Le Palais Municipal est un édifice élégant construit entre 1910 et 1936 en pierre ponce qui abrite la mairie de Latacunga. Situé en face du Parque Vicente León, c'est un édifice de style néoclassique arborant de belles colonnes doriques avec des ornements corinthiens.
C'est l'architecte Raúl María Pereira Alves, professeur de l'Ecole des Beaux Arts, qui fut chargé des plans et de la construction de l'édifice, utilisant la pierre ponce pour l'ornementation de la façade.
Ce palais fut construit sur l'emplacement de la demeure du Cacique Sancho Hacho de Velasco qui s'était allié aux espagnols dès le début de la conquête afin de se soustraire à la domination des Incas.


Moulins de Monserrat

Les Moulins de Monserrat furent construits en 1736 par les jésuites qui souhaitaient profiter du débit du río Yanayacu et du río Cutuchi pour bâtir un moulin à grain en construisant des canaux, des aqueducs et des retenues d'eau.
Restaurés en 1967, les édifices abritent aujourd'hui une pinacothèque où l'on pourra admirer une très belle représentation de le Vierge de Monserrat soutenant deux enfants avec son bras gauche.
Siège de la Maison de la Culture Equatorienne, on y verra aussi un Musée ethnographique réparti sur trois salles exposant les arts populaires de la province de Cotopaxi, des pièces archéologiques de la région et un espace dédié au folklore local avec des costumes et des instruments de musique.


Laguna de Yambo

A 21 kilomètres au sud de Latacunga et à 7 kilomètres de Panzaleo où vivent des indigènes ayant conservé leurs traditions ancestrales , la Laguna de Yambo enchantera les touristes avec sa couleur verte qui contraste avec le ciel bleu des Andes. Dans cette région relativement sèche ce sont les cactus et les eucalyptus qui prédominent.
Le lieu est très apprécié des randonneurs qui pourront y observer de nombreux oiseaux dont des canards andins, des perdrix et des hérons blancs.
A côté de la Laguna de Yambo on pourra voir la Loma de Tamborloma où les indiens Panzaleos réalisaient des rituels guerriers avant d'aller combattre les ennemis qui menaçaient leur territoire.


El Boliche

A 44 kilomètres de Latacunga, El Boliche est un parc de loisirs couvrant une superficie de 990 hectares et qui offre de superbes paysages sur les volcans de la région comme le Cotopaxi (5897 m) et le Rumiñahui (4757 m).
Ce parc possède des chemins de randonnées et une aire de camping pour profiter pleinement des lieux en découvrant une faune variée. On pourra en effet y observer des cerfs de Virginie, des pumas, des loups des montagnes, des moufettes, des grands ducs d'Amérique, des caracras, des mouettes des Andes ou des condors. Traversé par les rivières Cutuchi, Daule et autres ruisseaux, c'est aussi un lieu très apprécié des pêcheurs.


Laguna Quilotoa

A 75 kilomètres à l'ouest de Latacunga, juste avant d'entrer dans la Réserve Ecologique Los Llinizas, la Laguna Quilotoa occupe le cratère du volcan Quilotoa qui culmine à 3914 mètres d'altitude. D'un diamètre de 3 kilomètres, ce très beau lac aux eaux vertes se trouve 280 mètres plus bas que le sommet du volcan qui servira de mirador naturel pour admirer la Laguna Quiloata.
Malgré la présence du lac le Volcan Quiloata est toujours actif et on pourra voir des fumeroles s'échapper des crevasses et des sources d'eau chaude. Néanmoins, les touristes pourront naviguer sur le lac en barque ou en kayak et les flancs du volcan sont très appréciés des randonneurs qui y découvriront une faune abondante. Pour mieux apprécier le Lac Quilotoa il est même permis de camper au fond du cratère.


Parc National Cotopaxi

Le Parc National Cotopaxi dominé par le volcan du même nom culminant à 5 897 mètres d'altitude est accessible depuis un refuge situé à 4 800 mètres. Les amateurs d'andinisme pourront faire l'ascension en un peu plus de 6 heures, la descente prenant moins de temps puisqu'elle se fait en moins de 4 heures.
A 40 kilomètres au Nord-est de Latacunga, le Cotopaxi est le deuxième plus haut sommet de l'Equateur après le Chiborazo (6 268 m) et les randonneurs se rendront jusqu'à la Laguna de Limpiopungo pour y voir une des plus belles vues sur ce magnifique volcan en forme de cone parfait.



Comment aller à Latacunga

ATR-42 de TAMESitué à seulement 2 kilomètres au nord du centre historique (le Parque Vicente León), l'aéroport international Cotopaxi dessert Latacunga depuis les villes de El Coca (70 USD l'aller simple ou 85 USD l'A/R) et Guayaquil (40 USD l'aller simple ou 84 USD l'A/R) avec la compagnie aérienne TAME.

Latacunga se trouvant à 315 kilomètres de Guayaquil par la route, l'avion pourra être intéressant afin d'éviter les 7 heures de voyage en bus sachant cependant que ce dernier ne coûte que 7 USD.

Ce sera d'ailleurs en bus que la plupart des voyageurs arriveront à Latacunga depuis Quito (1h30 de voyage), Ambato (1h00 de voyage), Riobamba (2h30), Baños (2h00) ou même Cuenca, cette dernière se trouvant cependant à 9 heures de bus de la destination finale.


Billet d'avionBillets d'avion en Equateur


Pour réserver votre avion nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur de billet d'avion en Equateur.

Circuler à Latacunga

Taxi à LatacungaLe centre historique de Latacunga peut se parcourir facilement à pied puisque la ville en elle-même n'est pas très grande, comptant à peine 70 000 habitants.
Mais avec l'agglomération, la Gran Latacunga, ce sont 250 000 habitants qui ont besoin de se déplacer, que ce soit avec leur voiture ou leur moto personnelle, en bus ou en taxi.

Latacunga dispose d'un service de transport public comprenant une flotte de 100 bus peints en bleu et qui couvrent les différentes lignes de l'agglomération. Mais selon les habitants de Latacunga, la couverture de l'agglomération est loin d'être satisfaisante.
Comme dans presque toutes les villes d'Equateur le ticket de bus est de 0,25 USD mais les compagnies privées "Sultana de Cotopaxi" et "Citulasa" qui assurent le service font pression sur la Municipalité pour que celui-ci passe à 0,35 USD.

Pour le touriste, la solution la plus pratique pour se déplacer sur de grande distance à l'intérieur de la ville c'est de prendre le taxi. Les véhicules sont de couleur jaune comme partout en Equateur et le tarif minimum d'une course est de 1 USD de jour et 1,10 USD de nuit.
La prise en charge du passager est fixée à 0,35 USD, chaque kilomètre parcouru à 0,26 USD et chaque minute à 0,06 USD.
Au début de l'année 2015 les coopératives de chauffeurs de taxis négociaient avec la Municipalité pour revoir les tarifs qui n'ont pas été modifiés depuis 10 ans, demandant 0,50 USD pour la prise en charge, chaque kilomètre parcouru à 0,40 USD, la minute d'attente à 0,10 USD et un tarif minimum de 1,50 USD de jour et 1,75 USD de nuit.


Arriver ou partir de Latacunga


Cooperativa Amazonas

Le Terminal de bus de Latacunga est situé le long du Troncal de la Sierra, c'est la dire la Route 35 qui relie Quito à Cuenca en passant par Latacunga et Ambato. Il se trouve à 1 kilomètre à l'ouest du Centre Historique (Parque Vicente León) en passant par la Calle Maldonado, la Calle Antonia Vela puis la Avenida 5 de Junio qui traverse le río Cutuchi.

Depuis Latacunga de nombreux bus vous permettront de rejoindre Quito et Ambato puisque ces deux villes sont reliées par de nombreuses companies faisant le trajet pratiquement toutes les 10 minutes. Parmi les compagnies de bus offrant le plus de fréquences on pourra citer Cooperativa Amazonas ou Cooperativa Ambato.
On y trouvera également des bus à destination de Riobamba, Baños, Cuenca et de nombreuses destinations de la province de Cotopaxi.

Vous trouverez ci-dessous le tarif approximatif et la durée de voyage estimée pour certaines destinations au départ de Latacunga.

Ambato : 1 USD, 1h00 de voyage
Baños : 2 USD, 2h00 de voyage
Pujilí : 1 USD, 0h30 de voyage
Quilotaoa : 3 USD, 2h40 de voyage
Quito : 1 USD, 1h00 de voyage
Riobamba : 3 USD, 2h30 de voyage
Salcedo : 1 USD, 0h40 de voyage


Tarifs indicatifs trouvés sur les sites des compagnies de transports en Colombie (Prix "à partir de"). Les tarifs indicatifs sont exprimés en Dollar US ou en Pesos Colombiens (1 Euro = 2765 Pesos en mars 2015).

Hôtels à Latacunga

Hacienda La CienegaL'offre hôtelière présentée par les centrales de réservation traditionnelles à Latacunga est malheureusement très faible et il faudra donc voir sur place si on veut trouver d'autres hôtels que ceux que nous vous proposons ci-dessous.
Sachez que pendant les Fêtes de la Mama Negra il sera pratiquement impossible de trouver un hébergement à Latacunga et qu'il est donc fortement conseillé de réserver votre chambre bien à l'avance si vous souhaitez y séjourner.
L'autre solution c'est de visiter Latacunga lors de votre séjour à Quito ou Ambato, ces deux villes n'étant qu'à une heure de trajet en bus avec des liaisons très fréquentes.

D'autres hôtels se trouvent dans les alentours de Latacunga, à proximité du Parc de loisirs El Boliche et du Parc National Cotopaxi, mais ce sont en général des hôtels de luxe comme la Hacienda Hato Verde ou la Hacienda San Agustin de Callo, des hôtels dans un cadre magnifique offrant une vue magnifique sur le volcan Cotopaxi.


Petit budget

Hotel Rosim : En plein centre ville, l'Hotel Rosim dispose d'une connexion wifi, un jardin, un restaurant, et vous propose des chambres doubles avec téléviseur et salle de bains privée à partir de 26 €.


Budget moyen

Hotel Rodelu : A deux pas du Parque Vicente León, l'Hotel Rodelu dispose d'une connexion wifi, d'un restaurant, un bar et vous propose des chambres doubles avec téléviseur et salle de bains privée à partir de 46 €, petit déjeuner compris.


Hotel Endamo : A deux cuadras de la cathédrale, l'Hotel Endamo dispose d'une connexion wifi, un salon commun confortable, une terrasse, et vous propose des chambres doubles avec téléviseur LCD et salle de bains privée à partir de 54 €, petit déjeuner compris.


Grand Luxe

Villa de Tacvnga : Dans une belle demeure coloniale du centre historique, la Villa de Tacvnga dispose d'une connexion wifi, un beau patio central, un restaurant, un bar, et vous propose des chambres doubles spacieuses avec balcon, téléviseur et salle de bains privée à partir de 70 €, petit déjeuner compris.


Hacienda La Cienega : Près du río Cutuchi et du Terminal de bus, la Hacienda La Cienega dispose d'une connexion wifi, un restaurant, un bar, un bureau d'excursions, et vous propose des chambres doubles avec cheminée et salle de bains privée à partir de 99 €, petit déjeuner compris.


Annonces publicitaires

Plan de Latacunga

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Dernières infos sur l'Equateur

* Voir les baleines à bosse en Equateur
L'Équateur est un véritable paradis pour les amoureux de la nature avec ses payages magnifiques dans la Cordillère des Andes, sa faune abondante et diversifiée [...]
* Voyage en train entre Quito et Guayaquil
A partir du mois de juin 2013 le « Tren Crucero » (Train Croisière) va voyager entre Quito et Guayaquil, proposant à ses passagers des excur [...]
* TAME va voler entre l'Equateur et les USA
La compagnie aérienne TAME va ouvrir une nouvelle ligne entre l'Équateur et New York, aux États-Unis, à partir du mois de mai 2013. C’est ce qu’à dé [...]
* El Cráter Hotel, dormir au coeur d'un volcan
El Cráter Hotel est un hôtel situé à moins de 20 kilomètres de Quito, la capitale de l'Équateur, construit en 2009 dans le cratère du volcan Pululahua. Au fil d [...]
* Record du nombre de touristes en Equateur
Entre janvier et octobre 2012, l'Équateur a enregistré l’entrée de 1 049 493 touristes étrangers sur son territoire, soit 12,23% de plus que pour la même [...]
* La plus haute tour du monde en Equateur
C’est le projet un peu fou qu’envisage l’Equateur, en construisant une tour de 1,6 km sur la ligne imaginaire de l’équateur qui passe au [...]
* Ouverture du nouvel aéroport de Quito
Le nouvel aéroport international de Quito, situé sur le territoire de Tababela à 2400 mètres d’altitude, sera mis en service à partir du 12 octobre 2012. [...]
* La Carte Quito City Discover
Il n’y pas que New York ou les grandes villes européennes qui vous proposent une carte de réduction. La Ville de Quito en Équateur vous propose aussi la s [...]

Vidéo

Photos de l'Equateur

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser