Americas > Voyages > Villes > Quito

Quito



QuitoQuito a été fondée 6 décembre 1534 par Sebastián de Benalcázar, un capitaine de Francisco Pizarro le conquistador qui a vaincu les Incas au Pérou et en Equateur. Le véritable nom de la ville qui fut donné par les espagnols est "San Francisco de Quito". Le nom de Quito viendrait de "Quitsa" qui veut dire "centre" et "To" qui signifie "le monde" dans la langue "Tsafiqui" des Indiens Tsachila ou des Indiens Colorados; Quito désignant donc "le centre du monde".

C'est à partir de Quito que Francisco de Orellana partit à la recherche du trésor de l'Inca Atahualpa et découvrit l'Amazone le 12 février 1542.
Grâce à la richesse des mines d'or et d'argent ainsi que le commerce du textile, de nombreux édifices religieux furent construits à Quito, des temples décorés par des artistes métis de la célèbre Ecole de Quito.

Depuis l'époque des Incas et pendant une grande partie de la période coloniale, Quito joua un grand rôle en Amérique du Sud, jusqu'à ce que Guayaquil devienne au 20ème siècle le principal centre économique du pays en raison de sa situation au bord de l'Océan Pacifique.
Néanmoins, la capitale a conservé son patrimoine architectural datant de la période coloniale, et c'est aujourd'hui une des plus belles destinations touristiques d'Equateur et d'Amérique Latine.

Que voir à Quito

A 2 800 mètres d'altitude, la capitale de l'Equateur est un véritable joyau de l'architecture coloniale. Fondée par Sebastián de Benalcázar en 1534 sur les ruines de l'ancienne cité Inca, Quito est entourée par les volcans Pichincha, Antisana, Cotopaxi et Cayambe. Inscrite au Patrimoine Culturel de l'Humanité par l'Unesco en 1978, Quito a conservé de beaux édifices que l'on découvrira en se promenant dans le Centre Historique qui s'étend sur une superficie de 375 hectares.


Principales attractions touristiques de Quito


Plaza de la Independencia

Autour de la Plaza de la Independencia on découvrira quelques uns des édifices les plus importants de la ville comme le Palais Municipal, la Cathédrale Métropolitaine, le Palais Archiépiscopal, le Palacio Hidalgo ou le Palacio de Carondelet où réside le Président de la République.
De style gothique, mudéjar, baroque et néoclassique, la Cathédrale Métropolitaine fut construite à partir de 1562 sur l'emplacement de l'église d'adobe érigée dès la fondation de Quito le 6 décembre 1534. Si l'édifice a subi de grandes transformations depuis cette date, certains affirment que c'est la cathédrale la plus ancienne d'Amérique du Sud.
C'est à l'intérieur de la Cathédrale Métropolitaine que se trouve le mausolée du Maréchal Antonio José de Sucre, un des héros de la Guerre d'Indépendance contre l'Espagne.


Plaza de San Francisco

Mais la plus grande et la plus belle place de Quito est pour beaucoup de visiteurs la Plaza de San Francisco construite sur les ruines des palais Incas dont celles du palais d'Atahualpa. On y découvrira l'église et le Monastère San Francisco, les chapelles de Villacís et de Cantuña, le Palais Gangotena et de nombreuses demeures coloniales.
L'église San Francisco fut construite à partir de 1550 mais l'édifice ne fut achevé qu'en 1680, offrant un ensemble harmonieux qui mêle les styles mudéjar, maniériste et baroque. Si la façade de l'église est impressionnante, l'intérieur n'est pas en reste avec son Maître Autel, ses chappelles latétales et son pupitre d'une grande beauté. Au-dessus du Maîte Autel on pourra voir une représentation de la Vierge de Quito sculptée par l'artiste Bernardo de Legarda.
La Place San Francisco est une des plus grandes d'Amérique Latine et elle accueille un marché typique certains jours de la semaine.


Eglise de la Compagnie de Jésus

Quito regorge d'édifices historiques comme l'église de la Compagnie de Jésus située près de la Plaza de San Francisco, l'église El Sagrario, l'église Santo Domingo sur la Place du même nom, et des édifices plus récents comme le Palacio de La Recoleta, la Basilique du Voto Nacional ou le Palacio de Cristal qui abrite le Centre culturel Itchimbía.
Un des édifices les plus impressionants de Quito c'est l'Eglise de la Compañía de Jesús construite par les Jésuites à partir de 1605 et terminée en 1765, chef d'oeuvre de l'art Baroque qui comporte des pupitres et des retables recouverts d'or ainsi que de beaux tableaux de l'Ecole de Quito.
Deux ans après avoir été achevée, en 1767, l'église fut cependant fermée suite à l'expulsion des jésuites d'Equateur, et il fallut attendre 1807 pour qu'elle soit ouverte de nouveau au culte.


Virgen del Panecillo

Pour découvrir Quito depuis les hauteurs on se rendra jusqu'au mirador de la Virgen del Panecillo ou on empruntera le Téléphérique pour 4,50 USD qui permet d'atteindre Cruz Loma située sur les flancs du volcan Pichincha, à 4 200 mètres d'altitude.
C'est le 28 mars 1975 que la Virgen del Panecillo fut inaugurée, une statue d'aluminium de 30 mètres de hauteur reposant sur un socle de 11 mètres de hauteur réalisée par l'architecte Agustín de la Herrás Matorras d'après une sculpture de 30 centimètres de hauteur réalisée par Bernardo de Legarda, un grand artiste équatorien du 18ème siècle.
La statue représente à la fois l'immaculée Conception mais aussi l'Ascension vers le ciel puisque cette vierge possède des ailes. Elle symbolise aussi le triomphe de l'église sur le péché représenté par le serpent sous les pieds de la Vierge.


Palacio de Cristal

D'autres miradors permettent d'observer Quito entouré par les volcans des Andes. C'est le cas au Parque del Itchimbía à 2926 m d'altitude où se trouve également le Palacio de Cristal, un centre culturel important de la capitale. Le mirador de Guápulo se situe à 2836 m d'altitude sur le chemin qu'enprunta Francisco de Orellana parti à la découverte de l'Amazone. De là on observera les volcans et les vallées de Cumbayá, Pifo, Tumbaco y Yaruquí.
Construit entre 1916 et 1920, le Palacio de Cristal possède une structure de fer et de zinc importée de Hambourg en Allemagne. Très ressemblant aux Halles de Paris, il abrita à ses débuts le Marché de Santa Clara.


Mitad del Mundo

Dans les alentours de Quito on rejoindra la Cité Mitad del Mundo où un monument marque la ligne de l'équateur. Dans la vallée de San Antonio de Pichincha se trouve en effet le point 0 de latitude plus connu sous le nom de "Mitad del Mundo", le Milieu du Monde.
C'est un explorateur français, Charles Marie de la Condamine, qui a calculé l'endroit au XVIIIème siècle. Vous aurez alors le grand privilège de pouvoir mettre un pied sur l'hémisphère nord et l'autre sur l'hémisphère sud... et sentir comme le disent les croyances populaires, les énergies qui remontent de la Terre.


Parc National Cotopaxi

Quito servira de base également pour découvrir de magnifiques sites naturels comme la Forêt Mindo, la Réserve Maquipucuna, la Réserve Pululahua, la Réserve du Río Guajalito, le Refuge de la Vie Sauvage Pasochoa et le Parc National Cotopaxi.
Le Parc National Cotopaxi est une des destinations préférées des touristes qui pourront y accéder depuis Quito pour découvrir la silhouette impressionnante d'un des plus beaux volcans de l'Equateur, le Volcan Cotapaxi qui culmine à 5897 mètres d'altitude, le deuxième sommet de l'Equateur après le Chimborazo (6268 m).
En se promenant dans le Parc National Cotopaxi il ne sera pas rare d'apercevoir des cerfs de Virginie, des ours à lunettes, des pumas, des loups des montagnes, des mouffettes des Andes, des opossums ou des belettes à longue queue. Parmi les oiseaux les plus représentatifs de la région on pourra observer des caracaras, des toucans des Andes, des colibris et bien sûr de magnifiques condors.


Francisco de Orellana

A 270 kilomètres à l'est de Quito on pourra rejoindre Francisco de Orellana qui sera le point de départ de belles excursions dans la forêt amazonienne et le long du río Napo, découvrant les communautés Kichwas et les Parcs Nationaux Cuyabeno et Yasuni.
Francisco de Orellana possède une cathédrale construite par les prêtres capucins et un musée archéologique qu'on ne manquera pas de visiter. Mais ce qui attire les touristes dans cette petite ville de 40 000 habitants en plein coeur de la forêt tropicale, ce sont les excursions sur le río Napo, un des principaux cours d'eau du pays qui permettra d'entrer en contact avec les tribus les plus isolées de l'equateur.



Comment aller à Quito

A320 de LAN EcuadorL'aéroport International Mariscal Sucre, connu aussi sous le nom d'aéroport de Tabaleta, est situé à 36 kilomètres au nord-est du centre historique de Quito. Inauguré en 2013 pour remplacer l'ancien aéroport, il possède la piste la plus longue de tous les aéroports d'Amérique du Sud (4100 mètres sur 45 de largeur), lui permettant de recevoir tous les types d'avion y compris l'Airbus A380.

Cet aéroport est desservi par plusieurs compagnies internationales du continent américain permettant aux voyageurs d'arriver à Quito depuis Mexico (Aeromexico), San Salvador (Avianca), Lima (Avianca et LAN Airlines), Panama (Copa Airlines), Bogotá (Avianca, Viva Colombia et Copa Airlines), Santiago du Chili (LAN Airlines).
La compagnie équatorienne TAME y propose également des vols en provenance de Bogotá, Buenos Aires, Cali, Caracas, Lima, La Havane, São Paulo et depuis les villes nord-américaines de Fort Lauderdale et de New York. LAN dessert également Quito depuis la ville de Miami.

Depuis l'Europe on rejoindra Quito avec Iberia depuis Madrid ou avec KLM depuis Amsterdam en faisant escale à Guayaquil.
D'autres possibilités sont offertes par les compagnies nord-américaines comme American Airlines aavec une escale à Miami, Delta avec une escale à Atlanta et United via Houston, ces trois possibilités exigeant aux voyageurs de demander une autorisation de voyage électronique (ESTA) et un visa pours les ressortissants d'un pays qui ne bénéficie pas du programme d'exemption de visa.

C'est également sur cet aéroport qu'opèrent les trois compagnies aériennes équatoriennes : Avianca Ecuador depuis Guayaquil, El Coca, Manta, Baltra et San Cristóbal (ces deux dernières étant aux Galapagos), et TAME depuis Baltra, Cuenca, Tulcán, El Coca, Esmeraldas, Guayaquil, Manta, Nueva Loja, Loja, Salinas, San Cristóbal, Machala, Macas et Tena.

Pour rejoindre le centre ville depuis l'aéroport de Quito la compagnie Aeroservicios propose des navettes pour 8 USD, le trajet se faisant en une heure environ dans des bus climatisés avec connexion wifi. Ce service fonction 24h/24.
Ces navettes vous amènent jusqu'à l'ancien aéroport situé à 11 kilomètres au nord du Centre Historique et vous devrez donc prendre un autre bus ou un taxi pour faire ce trajet.

Des bus spéciaux semi-directs font également le trajet entre l'aéroport et le Terminal de bus Quitumbe situé à 11 kilomètres au sud du centre historique, ou jusqu'à la Station Río Coca de l'Ecovía située à 9 kilomètres au nord-est de la Plaza San Francisco.
Les bus faisant le trajet jusqu'à Río Coca sont ceux de la compagnie SOTRANOR (de 05h00 à 21h00), tandis que ceux qui rejoignent le Terminal Quitumbe sont ceux de la compagnie COSIBO (de 05h30 à 19h00).
Ces deux bus mettent un peu plus d'une heure pour faire le trajet et le billet coûte 2 USD. Depuis le Terminal Quitumbe ou la Station Río Coca des bus urbains vous conduiront jusqu'au centre.

La solution la plus économique pour aller de l'aéroport au centre de Quito c'est d'utiliser les bus ordinaires qui passent à proximité et qui feront le trajet en 2 heures pour moins d'un dollar jusqu'à la station Río Coca. Le service fonctionne de 05h0 à 21h00.

Pour ceux qui souhaitent éviter tous ces transferts en bus la meilleure solution reste encore le taxi qui vous conduira directement à votre hôtel ou le lieu que vous souhaitez, la course entre l'aéroport et le centre ville coûtant 26 USD en moyenne, de 22 à 28 USD pour le nord de la ville et de 27 à 33 USD pour le sud.


Billet d'avionBillets d'avion en Equateur


Pour réserver votre avion nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur de billet d'avion en Equateur.

Circuler à Quito

Metrobus QuitoEn attendant l'inauguration de la Ligne 1 du Metro de Quito qui couvrira une distance de 22 kilomètres pour desservir 16 stations entre Quitumbe et El Labrador (près du Parc du Bicentenaire) en 34 minutes, le transport en commun à Quito s'organise autour du Metrobus-Q fonctionnant avec des bus articulés ou des trolleybus, et alimenté par des bus circulant sur des axes secondaires.

Le Metrobus-Q circule sur 5 grandes lignes couvrant 84 kilomètres et desservant 124 stations. Ces lignes appélées "corredor" (couloir) ont pour nom : Corredor Trole, Corredor Ecovía, Corredor Central Norte, Corredor Sur Oriental et Corredor Sur Occidental.
Les parcours et les horaires de ces lignes sont visibles sur le site Trolebús. Le tarif du billet pour utiliser ces bus est de 0,25 USD, quelque soit la distance du trajet.

A ce système de transport s'ajoute le transport urbain classique couvrant 135 lignes parcourues par plus de 2600 bus qui selon les autorités municipales ne doivent pas avoir plus de 10 ans d'âge. Comme pour le Metrobus-Q, le billet de bus urbain est de 0,25 USD.

La Municipalité souhaite développer l'usage du vélo à Quito avec 60 kilomètres de pistes cyclables et en permettant aux habitants de la ville de pouvoir utiliser des bicyclettes de 07h00 à 19h00 disponibles dans 25 stations pour 25 USD l'année. Ce système appelé BiciQ autorise les usagers à utiliser ces bicyclettes durant 45 minutes dans l'hypercentre compris entre le Centre Historique et la station de trolleybus "La Y" située à l'intersection de la Avenida 10 de Agosto avec la Calle Pereira au nord de Quito. Pour pouvoir utiliser à nouveau une bicyclette l'usager devra attendre 10 minutes entre deux parcours.

Quant aux 9000 taxis jaunes de Quito, les tarifs sont fixés par le Gouvernement.
La prise en charge est de 0,35 USD de jour et 0,40 USD de nuit. Chaque kilomètre parcouru est facturé 0,26 USD de jour et 0,30 USD de nuit. Pour chaque miute de trajet le prix de la course augmente de 0,06 USD de jour comme de nuit. Le prix minimum d'une course est de 1 USD de jour et 1,10 USD de nuit. Les horaires de nuit vont de 22h00 à 05h00.
En 2015 les syndicats de taxis demandaient au Gouvernement que le prix minimum d'une course passe à 2 USD de jour et 2,50 USD de nuit, les tarifs n'ayant pas été modifiés depuis 2003.
Si les tarifs semblent assez économique, il ne faut pas oublier que Quito est une ville très étendue. La distance entre le Terminal Quitumbe et la Plaza San Francisco est de 11 kilomètres et le trafic est souvent congestionné aux heures de pointe.

Un moyen de transport original pour découvrir Quito c'est d'utiliser le Quito Tour Bus, un bus touristique qui circule de 09h00 à 16h00 et qui vous permet de monter et descendre à volonté à tous les arrêts situés près des principales attractions de la ville pour 15 USD.


Arriver ou partir de Quito


ATR-42 de TAME

Pour quitter Quito vers d'autres villes d'Equateur ou des pays voisins vous aurez le choix entre l'avion et le bus en fonction des distances à parcourir et de votre budget.

Les vols au départ de Quito se font depuis l'aéroport Mariscal Sucre que l'on rejoindra en bus depuis la Station Río Coca ou depuis le Terminal Quitumbe, ou plus rapidement en taxi pour 26 USD depuis le centre historique.
La compagnie TAME dessert tous les aéroports principaux d'Equateur et on pourra ainsi voyager depuis Quito à Cuenca (73 USD ou 98 A/R), Francisco de Orellana ou Coca (85 USD ou 127 A/R), Guayaquil (88 ou 100 A/R), Manta (80 USD ou 95 A/R), Esmeraldas (81 USD ou 109 A/R), Loja (45 USD ou 83 A/R), Macas (55 ou 99 A/R), Machala ou Santa Rosa (55 USD ou 98 A/R), Nueva Loja ou Lago Agrio (81 ou 82 A/R), Salinas (78 USD ou 82 A/R) ou San Cristóbal aux Galapagos (228 USD ou 446 A/R).
Tame propose également des vols à Bogotá (292 USD ou 402 A/R), Cali (267 USD ou 264 A/R), Caracas (482 USD ou 766 A/R) ou Lima (487 USD ou 380 A/R).

Quito possède deux terminaux de bus qui permettent de relier la capitale au reste du pays et à la Colombie et au Pérou, le Terminal Qitumbe qui permet de rejoindre les villes du centre et du sud de l'Equateur, et le Terminal de Carcelén reliant les villes du nord.

Le Terminal Quitumbe est une gare routière moderne où opèrent près de 90 compagnies de bus réalisant près de 1000 voyages par jour, notamment à destination de Guayaquil, Cuenca, Ambato, Manta, Santo Domingo, Latacunga, Esmeraldas, Ibarra, Machala, Riobamba, Quevedo, Loja, Portoviejo, Babahoyo, Tulcán, Salinas, Nueva Loja, Francisco de Orellana, Atacames ou Durán.
Parmi les principales compagnies de transport de passagers on citera Transportes Patria, Panamericana, Transportes Chimborazo, Transportes Putumayo, Flota Pelileo, Expreso Baños, Express Atenas, TransEsmeraldas, Transportes Occidentales, Flota Imbabura, AeroTaxi, Cooperativa de Transporte Loja, Turismo Oriental, Santa ou TAC.

Le Terminal de Carcelén est plus modeste et propose 384 voyages par jour avec 20 compagnies de bus qui desservent principalement Atacames et Esmeraldas avec la compagnie TransEsmeraldas, Los Bancos, Santo Domingo, Mindo et Perovicente avec Unión de Nor-Occidente, Tulcán avec San Cristóbal et Expreso Tulcán, San Gabriel avec la compagnie San Gabriel, Masquerida, Mira, San Isidro, El Angél, Otavalo, Ibarra et Tabacundo avec Espejo, Atuntaqui, Otavalo, Ibarra et Tulcán avec Flota Imbabura, Ibarra et Santo Domingo avec Taca Andina.

Le tarif des bus est très économique en Equateur puisqu'on pourra voyager de Quito à Otavalo pour seulement 2 USD, à Latacunga pour 1,70 USD, à Ambato pour 2,65 USD, à Baños pour 3,50 USD, à Riobamba pour 3,65 USD, à Tulcán pour 4,85 USD, à Esmeraldas pour 6,50 USD, à Manta pour 8 USD, à Cuenca pour 8,55 USD, à Guayaquil pour 9 USD, à Machala pour 10,50 USD, à Huaquillas pour 11,50 USD, à Loja pour 12,55 USD, à Coca pour 16,50 USD... soit environ un dollar par heure de trajet.

Il est également possible de prendre le train au départ ed Quito pour faire une excursion touristique qui mène les passagers jusqu'à El Boliche en passant par Machachi, un voyage d'une distance de 59 kilomètres seulement mais qui vous fera découvrir de beaux paysages sur les volcans de la région.
Cette excursion est proposée par Tren Ecuador les samedis, dimanches et jours fériés à partir de 39 USD, le retour se faisant en bus.


Tarifs indicatifs trouvés sur les sites des compagnies de transports en Equateur (Prix "à partir de"). Les tarifs indicatifs sont exprimés en Dollar US, cette monnaie étant le devise nationale de l'Equateur.

Hôtels à Quito

Plaza Grande HotelQuito possède bien évidemment de nombreux hôtels, la plupart étant répartis entre le Centre Historique au sud et le Parque Bicentenario au nord. Ces hôtels ne se trouvent jamais très loin de la Avenida 10 de Agosto le long de laquelle circulent les trolleybus du "Corredor Trolebús", ce qui facilite les déplacements vers les principaux sites touristiques de la ville.

Que ce soit dans le Centre Historique (près de la Plaza San Francisco) ou près du Parque Ejido, on trouvera des hébergements adaptés à tous les types de budgets, les hôtels se trouvant autour du Jardin Botanique au nord étant un peu plus onéreux.
Les voyageurs qui souhaiteraient ajouter une touche de charme à leur séjour à Quito réserveront un hôtel près de la Plaza San Francisco pour avoir le plaisir de dormir dans un édifice colonial. Il en existe à tous les prix et pour tous les goûts.


Petit budget

Hotel Juana de Arco : A deux pas de la Plaza Santo Domingo, l'Hotel Juana de Arco dispose d'une connexion wifi, une cuisine commune, et vous propose des chambres doubles avec téléviseur, minibar et salle ed bains privée à partir de 22 €.


Hostal Ecuador : Proche de la Plaza Santo Domingo et dans un bel édifice de la Calle Venezuela, l'Hostal Ecuador dispose d'une connexion wifi, un beau patio intérieur, un café-boutique, un bureau d'excursions, et vous propose des chambres doubles avec téléviseur, balcon avec vue sur la ville, bureau, coin salon et salle de bains privée à partir de 32 €, petit déjeuner compris.


Budget moyen

Hostal La Ronda : Dans une ruelle proche de la Plaza Santo Domingo, l'Hostal La Ronda dispose d'une connexion wifi, un bureau d'excursions, et vous propose des chambres doubles avec téléviseur LCD, un balcon, un bureau, une kitchenette, un coin repas et une salle de bains privée à partir de 50 €, petit déjeuner compris.


Hotel Real Audiencia : Sur la Plaza Santo Domingo, cet établissement dispose d'une connexion wifi, un restaurant avec vue panoramique sur une des plus belles places de Quito, et vous propose des chambres doubles avec téléviseur, bureau, coin salon et salle de bains privée à partir de 73 €, petit déjeuner compris.


Grand Luxe

Casa Gangotena : Dans un magnifique palais près de la la Place San Francisco, cet établissement de grand luxe dispose d'une connexion wifi, un restaurant, un bar, et vous propose des chambres doubles somptueuses avec la climatisation, un téléviseur LCD, un coin salon et une salle de bains privée avec baignoire à remous à partir de 385 €.


Plaza Grande Hotel : Dans un magnifique édifice donnant sur la Place de l'Indépendance, le Plaza Grande Hotel est un établissement de très grand standing disposant d'un spa, un centre de remise en forme, trois restaurants et bars, et vous proposant des suites luxueuses avec la climatisation, connexion wifi, téléviseur LCD, bureau, minibar, coin salon et salle de bains privée à partir de 413 €.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Quito.


Annonces publicitaires

Plan de Quito

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Dernières infos sur l'Equateur

* Voir les baleines à bosse en Equateur
L'Équateur est un véritable paradis pour les amoureux de la nature avec ses payages magnifiques dans la Cordillère des Andes, sa faune abondante et diversifiée [...]
* Voyage en train entre Quito et Guayaquil
A partir du mois de juin 2013 le « Tren Crucero » (Train Croisière) va voyager entre Quito et Guayaquil, proposant à ses passagers des excur [...]
* TAME va voler entre l'Equateur et les USA
La compagnie aérienne TAME va ouvrir une nouvelle ligne entre l'Équateur et New York, aux États-Unis, à partir du mois de mai 2013. C’est ce qu’à dé [...]
* El Cráter Hotel, dormir au coeur d'un volcan
El Cráter Hotel est un hôtel situé à moins de 20 kilomètres de Quito, la capitale de l'Équateur, construit en 2009 dans le cratère du volcan Pululahua. Au fil d [...]
* Record du nombre de touristes en Equateur
Entre janvier et octobre 2012, l'Équateur a enregistré l’entrée de 1 049 493 touristes étrangers sur son territoire, soit 12,23% de plus que pour la même [...]
* La plus haute tour du monde en Equateur
C’est le projet un peu fou qu’envisage l’Equateur, en construisant une tour de 1,6 km sur la ligne imaginaire de l’équateur qui passe au [...]
* Ouverture du nouvel aéroport de Quito
Le nouvel aéroport international de Quito, situé sur le territoire de Tababela à 2400 mètres d’altitude, sera mis en service à partir du 12 octobre 2012. [...]
* La Carte Quito City Discover
Il n’y pas que New York ou les grandes villes européennes qui vous proposent une carte de réduction. La Ville de Quito en Équateur vous propose aussi la s [...]

Vidéo

Photos de l'Equateur

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser