Americas > Voyages > Villes > Chichicastenango

Chichicastenango



Chichicastenango

A 140 kilomètres de la capitale et à 38 kilomètres de Panajachel, Chichicastenango est une des destinations les plus visitées au Guatemala grâce à son célèbre marché.
Tous les jeudis et dimanches les indigènes de toute la région y offrent leurs productions de fruits, de légumes, de poteries, de tissages ou autres objets d'artisanat. Considéré comme le plus grand marché d'Amérique Centrale, le Marché de Chichicastenango se déroule sur la grande place de la ville (le Parc Central) et offre aux visiteurs un spectacle haut en couleurs avec la présence de nombreuses ethnies mayas reconnaissables à leurs costumes traditionnels.

Que voir à Chichicastenango

Marché de Chichicastenango Principale ville du département El Quiché avec plus de 45 000 habitants, elle fut jadis habitée par les Cakchiquel qui appartenaient au groupe ethnique des Mayas. C'est le conquistador Pedro de Alvarado qui fit la conquête de la cité de Tzitzicasteango ("la ville des orties") en 1524 avec l'aides indiens Tlaxcaltèques qui s'étaient ralliés aux espagnols.
La région du Quiché fut ensuite administrée par les prêtres dominicains à partir de 1539 qui réussirent à convaincre les indigènes de collaborer contre les autres tribus du Quiché qui résistaient encore aux espagnols.

église Santo Tomás Si la très grande majorité des touristes se rendent à Chichicastenango pour voir son célèbre marché, l'autre grande attraction de la ville c'est l'église Santo Tomás et son ancien monastère dominicain de plus de 460 ans. Cette église construite en 1540 est fréquentée par les indiens Quichés qui implorent les forces de la nature pour obtenir de bonnes récoltes ou recouvrer la santé, faisant brûler de l'encens et des bougies à l'intérieur du temple catholique et sur les 18 marches de l'escalier représentant selon eux les 18 mois de 20 jours du calendrier Maya.
A l'intérieur on y observera de belles pièces de l'époque coloniale comme cette représentation de Saint Sébastien sur un des rétables qui fut réalisé entre 1586 et 1600. C'est dans cette église que Fray Francisco de Ximénez découvrit le manuscrit du Popol Vuh au début du 18ème siècle.

Chapelle du Calvaire La Chapelle du Calvaire, connue aussi sous le nom espagnol de "Capilla del Calvario del Señor Sepultado", se trouve en face de de l'église Santo Tomás, à l'ouest du Parc Central de Chichicastenango. De forme identique à l'église Santo Tomás mais de dimensions plus petites, elle abrite la représentation du Señor Sepultado (le Christ au tombeau).
Comme sur les marches de l'église Santo Tomás on pourra voir également des indigènes Mayas faire des rituels et des offrandes aux dieux.
C'est entre ces deux églises que s'étend tous les jeudis et tous les dimanches, le marché le plus connu du Guatemala et qui attire de très nombreux touristes venant de Panajachel, Antigua ou Guatemala City.

Copie du Popol vuh Chichicastenango est également le lieu où a été découvert le Popol vuh considéré comme la Bible des Mayas Quichés qui relate l'origine du monde, traduite plus tard par le prêtre Francisco Ximénez.
Le Popol Vuh aurait été écrit en 1550 par l'indigène Diego Reynoso qui s'était converti au christianisme et qui était protégé par l'évêque Francisco Marroquín. Il devint prêtre sous le nom de Fray Diego de la Anunciación et commença à rédiger le Popol Vuh en alphabet espagnol, un livre en trois parties relatant la création des animaux et des hommes, les aventures de Humaphú et Ixbalanqué, et l'histoire de l'origine du peuple Quiché.
Entre 1701 et 1703, Fray Francisco de Ximénez dirigea la paroisse de Santo Tomás Chulá (le nom de Chichicastenango à l'époque), et découvrit le manuscrit dans le couvent. Il se chargea en 1715 d'en faire une traduction du Quiché en Espagnol.
Après être passé entre plusieurs mains, ce précieux manuscrit a malheureusement été perdu, seule une copie de la première page se trouve à la Bibliothèque Newberry de Chicago.

cimetière de Chichicastenango On sera surpris également en découvrant les tombes colorées du cimetière de Chichicastenango, chaque couleur ayant une signification précise pour les Mayas. Rouge, jaune, vert, rose, bleu... toutes les couleurs ont leur raison d'être : le blanc est symbole de la pureté et cette couleur est le plus souvent réservée aux pères tandis que les mères sont enterrées dans une tombe de couleur bleu turquoise. Coïncidence avec les goûts ocidentaux ou pur hasard, le rose est la couleur des filles tandis que le bleu céleste est réservé aux garçons. Le jaune quant à lui est la couleur réservée aux grands-parents, symbolisant la protection du soleil sur l'humanité.
Le Jour des Morts est un des événements les plus attendus et on s'attache quelques jours auparavant à nettoyer le cimetière et à raviver les couleurs des tombes et des croix. Au centre, un sanctuaire Maya a été aménagé pour y faire des offrandes d'encens et d'alcool, et parfois le sacrifice d'une poule. Le 1er Novembre, comme partout au Guatemala, le cimetière de Chichicastenango est le lieu le plus fréquenté par les familles qui viennent partager un moment avec les défunts.

Cerro Pascual Abaj On découvrira également de nombreux autels disséminés un peu partout dans les alentours de la ville, des autels destinés aux sacrifices et aux offrandes que réalisent encore les Mayas pour obtenir les faveurs ou remercier les dieux.
Parmi ces lieux le plus connu est le Cerro Pascual Abaj appelé également Turcaj. Sur cette colline les indiens Mayas y réalisent des cérémonies ancestrales dédiées à Pascual Abaj, la déesse de pierre, des cérémonies où se confondent les rites catholiques et mayas.
Cette sculpture se trouvait jadis dans un temple où se dresse actuellement l'église Santo Tomás. Les indigènes la chachèrent pour qu'elle ne soit pas détruite lors de la construction de l'église en 1540, et la placèrent 10 ans plus tard au sommet de la colline Pascual Abaj afin de pouvoir poursuivre leurs rituels ancestraux. Auparavant Abaj était une divinité qui représentait à la fois l'homme, la femme, la fertilité et la pluie. Cette sculpture s'appelle Pascual Abaj car c'est un certain Pascual qui l'aurait découverte.



Comment aller à Chichicastenango

Navette Atitlan Tours

La distance entre Guatemala City et Chichicastenango est de 138 kilomètres et la plus grande partie du trajet se fait par la Panaméricaine (CA-1) jusqu'à Los Encuentros. De là il ne reste plus que 18 kilomètres à parcourir pour arriver à Chichicastenango.

Ce voyage peut être réalisé en bus avec des compagnies comme La Masheñita qui part toutes les 20 minutes de la Zone 1 de Guatemala City, ou Veloz Quichelense qui part de la Zone 8 avec la même fréquence. Il faudra compter moins de 20 Quetzales pour faire ce voyage de 3 heures avec de vieux Chicken bus qui peuvent sembler folkloriques mais qui sont surtout très inconfortables et bondés.

Que ce soit au départ de Guatemala City, d'Antigua, de Panajachel ou de Quetzaltenango, la solution la plus pratique et la plus confortable pour se rendre à Chichicastenango sera de prendre les navettes de minibus proposées par les agences locales comme Atitlan Tours, Casa Alegre Tours ou Guatemala Transportation. Ces compagnies vous proposent des aller/retour les jeudis et dimanches (jours de marché) à Chichicastenango pour 50 US$ par personne ou un aller simple pour 25 US$ depuis Guatemala City, 24 ou 12 US$ depuis Antigua, 12 US$ l'aller/retour depuis Panajachel.

Circuler à Chichicastenango

Mototaxis à ChichicastenangoMalgré l'importance de sa population le centre ville de Chichicastenango est assez petit et ne s'étend que sur 600 mètres du nord au sud, de part et d'autre du Parc Central où se déroule le marché.
C'est donc à pied que l'on découvrira cette ville, passant surtout du temps à flâner sur le marché et visitant ses églises. La plupart des restaurants, des bars et des hôtels se trouvent pratiquement tous dans un rayon de 4 cuadras autour du Parc Central.

C'est également à pied que la plupart des touristes se rendront jusqu'au Cerro Pascual Abaj, une randonnée d'un peu plus d'un kilomètre depuis le Parc Central.

Pour découvrir les alentours de Chichicastenango ou vous rendre jusqu'à votre hôtel si celui-ci est éloigné du centre, vous trouverez de nombreux taxis et mototaxis qui vous y conduiront pour un tarif que vous devrez négocier. En général les mototaxis vous demanderont 10 Quetzales pour une course dans la ville.


Arriver ou partir de Chichicastenango


Bus à Chichicastenango

Il n'y a pas de terminal de bus à Chichicastenango mais on aura pas de difficultés à trouver les lieux d'où partent les chicken bus et les navettes privées puisqu'ils sont tous stationnés aux abords du Parc Central.

De nombreux bus comme ceux de la compagnie Veloz Quichelense vous conduiront pour quelques quetzales à destination de Chimaltenango en 2h00 environ, A Santa Cruz del Quiché en une trentaine de minutes, à Panajachel en 1h30 en passant par Solola.

Pour les trajets entre Chichicastenango et les communes de Santa Cruz del Quiché, Sololá ou Panajachel, prendre les chicken bus peut-être une expérience intéressante puisque vous voyagerez entassés avec la population locale dans de vieux bus poussifs et souvent très colorés.
Mais pour les distances plus longues et si vous voyagez avec des bagages, il est recommandé d'utiliser les navettes privées qui se rendent à Antigua, Guatemala City ou Quetzaltenango. Vous paierez bien sûr beaucoup plus cher votre billet mais vous voyagerez en toute sécurité et dans de meilleures conditions.


Les tarifs indicatifs sont exprimés en Dollar US ou en Quetzal (1 Quetzal = 0,10 € en septembre 2014).

Hôtels à Chichicastenango

Hotel Museo Mayan InnPeu d'hôtels sont répertoriés à Chichicastenango par les centrales de réservation. Il faut dire que la plupart des touristes ne s'y rendent que le jeudi ou le dimanche pour assister principalement au marché, faisant l'aller/retour dans la journée depuis Guatemala City, Antigua ou Panajachel. C'est d'ailleurs à Panajachel que beaucoup de touristes décideront de loger pour être au plus près de Chichicastenano.

Pour ceux qui souhaiteraient néanmoins passer plus de temps à Chichicastenango, ils trouveront ci-dessous une liste d'hôtels où ils pourront réserver une chambre en contactant directement le gérant. Vous aurez le choix entre des établissements très économiques proposant des chambres avec salle de bains commune à partir de 30 quetzales, des hôtels intermédiaires mais proposant des chambres doubles avec salle de bains privée, et des hôtels plus luxueux situés dans de beaux édifices coloniaux.


Liste d'hôtels à Chichicastenango

  • Hotel Museo Mayan Inn : A moins de 200 mètres du Parc Central, c'est le grand luxe avec cet hôtel de style colonial proposant des chambres doubles très spacieuses et très confortables à partir de 59 €
  • Posada El Arco : Près de l'Arco Gucumatz, charmant hôtel proposant 9 belles chambres décorées dans le style Maya - Tél. (502) 5883-3677
  • Posada Conchita : A côté de l'église Santo Tomás, petite pension proposant 4 chambres - Tél. (502) 5110-0866
  • Hotel Mashito : Sur la route du cimetière, ce petit établissement propose des chambres économiques avec salle de bains privée ou salle de bains commune - Tél. (502) 5168-7178
  • Hotel Girón : Ce petit hôtel économique proche du marché vous propose de grandes chambres avec salle de bains privée et quelques unes avec salle de bains commune - Tél. (502) 7756 1156
  • Hospedaje El Salvador : Près de l'Arco Gucumatz, cet hôtel vous propose des chambres doubles avec salle de bains privées à petit prix, et celles avec salle de bains commune encore moins chère - Tél. (502) 7756-7329
  • Hotel Posada El Teléfono : Proche du marché, cet hôtel très économique vous donnera le choix entre des chambres avec ou sans salle de bains privée - Tél. (502) 7756-1197
  • Hotel Posada Belen : Cet hôtel économique dispose d'une belle vue sur le Cerro Pascual Abaj et propose 18 chambres dont quelques unes avec salle de bains privée - Tél. (502) 7756-2459
  • Hotel Chuguila : En plein centre de Chichicastenango, ce bel hôtel de style colonial dispose de 15 chambres confortables pour un tarif de 12 à 30 US$ - Tél. (502) 7756-1134
  • Hotel Chalet : Dans un quartier tranquille proche du Parc Central, cet hôtel propose des chambres doubles avec salle de bains privée à partir de 27 US$ - Tél. (502) 7756-2286
  • Chalet House : Au nord du Parc Central, cet hôtel vous propose des chambres bien équipées, connexion wifi et un bureau d'excursion, la nuit à partir de 16 US$ par personne
  • Hotel Santo Tomás : Bel hôtel colonial très bien situé, disposant d'une piscine et proposant des chambres luxueuses à partir de 110 US$ - Tél. (502) 7756-1061

Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Chichicastenango.

Annonces publicitaires

Plan de Chichicastenango

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Guatemala

* Attention à la dengue en Amérique Centrale

Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui a déjà fait 30 [...]
* Le Guatemala va promouvoir 8 nouveaux sites

L’Institut Guatémaltèque du Tourisme (Inguat) va faire la promotion en 2013 de 8 nouveaux sites touristiques au Guatemala afin de revitaliser la destin [...]
* Le nouveau calendrier Maya

De nombreuses cérémonies ont été organisées en Amérique Centrale le 21 décembre 2012 pour souhaiter la bienvenue à la nouvelle ère qui commence. Mais c’ [...]
* Le Guatemala se prépare pour la fin du monde

L’Office du Tourisme du Guatemala, Inguat, poursuit ses préparatifs pour célébrer la fin du 13ème Baktun le 21 décembre 2012 sur les sites archéologiqu [...]
* Tremblement de Terre au Guatemala

Un séisme d’une magnitude de 7,4 sur l’échelle de Richter a frappé la côte Pacifique du Guatemala le mercredi 7 novembre 2012 à 16h35 GMT. Selon [...]
* Le Volcan de Fuego préoccupe le Guatemala

En phase éruptive depuis 2002, le Volcan de Feu a enregistré le jeudi 13 septembre 2012 sa plus forte éruption et les autorités procèdent à l’évacuatio [...]
* La fin du monde ce n'est pas avant 3500

Selon les dernières découvertes d’archéologues américains, la fin du monde n’aura pas lieu le 21 décembre 2012 mais bien plus tard, après l’ [...]
* Vol Cancun ? Flores avec TAG

La compagnie aérienne Transportes Aéreos Guatemaltecos (TAG) va lancer en juin 2012 des vols directs entre Cancun (Mexique) et Flores (Guatemala). Ces vols d [...]

Vidéo

Photos du Guatemala

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser