Americas > Voyages > Villes > La-paz

La Paz



La PazLa Paz est la capitale la plus élevée du monde, juchée à 3 610 mètres d'altitude au pied de l'Illimani, mais son quartier le plus élevé, El Alto, culmine à 4 100 mètres. Autant dire que l'oxygène se fait rare à La Paz et qu'il faudra prendre votre temps les permiers jours de votre visite.

La Paz abrite le siège du Gouvernement, même si Sucre est la capitale constitutionnelle du pays, et c'est la principale ville de Bolivie avec plus de 2,7 millions d'habitants en comptant l'agglomération.

C'est le 20 octobre 1548 que la ville fut créée par le conquistador espagnol Alonso de Mendoza sur l'emplacement de la ville de Laja. Trois jours plus tard elle fut déplacée sur le lieu-dit de Chiquiago en recevant le nom de Notre Dame de La Paz pour commémorer le retour à la paix après la Guerre entre les conquistadors espagnols partisans de Gonzalo Pizarro, frère de Francisco Pizarro, et de Blasco Nuñez Vela, Vice-Roi du Pérou.

Que voir à La Paz

Le centre historique de la ville se situe sur la Plaza Murillo, une large place de forme carrée entourée des édifices parmi les plus anciens de la capitale comme la cathédrale, le palais présidentiel et l'assemblée nationale.

Vous découvrirez à La Paz de nombreuses églises du XVIIème siècle comme la très belle Basilique San Francisco et des demeures qui ont conservé leur cachet colonial comme on peut le voir dans la Calle Jaen.

De nombreux musées valent le détour à La Paz. On s'attardera surtout dans la Casa de Murillo, du nom d'un des héros de l'indépendance de la Bolivie, et dans le Musée de l'Or qui expose une collection de pièces d'orfèvrerie des cultures précolombiennes.
Le Musée de Tiwanaku ou Tiahuanaco est à visiter pour découvrir les vestiges d'une des plus anciennes civilisations de l'Amérique.

Après s'être habitué à l'altitude (il faut savoir que de nombreux touristes souffrent de ce qu'on appelle le Sorroche ou Mal des montagnes en raison de la faible quantité d'oxygène dans l'air), vous vous promènerez dans La Paz à la découverte des marchés locaux. Vous ne devez manquer sous aucun prétexte le Marché aux Sorcières, un lieu étonnant où viennent de nombreux guerisseurs pour y vendre toute sorte de remèdes faits à base de plantes, des talismans qui porteront chance à ceux qui les portent et les utilisent, et même des objets insolites à offrir aux dieux pour implorer leur clémence ou les remercier. C'est ainsi que de nombreux paysans boliviens viennent y chercher des foetus de lamas séchés qu'ils enterreront dans leur champs pour que les récoltes soient meilleures.


Principales attractions touristiques de La Paz


La Plaza Murillo

La Plaza Murillo : C'est en 1558 que la Plaza Murillo fut dessinée, 600 mètres au nord-ouest de la Plaza Alonso de Mendoza considérée comme le lieu où fut fondée la ville de Nuestra Señora de La Paz par le conquistador Alonso de Mendoza en 1548. C'est au 19ème siècle que cette place est devenue le centre du pouvoir avec l'édification du Cabildo de La Paz qui allait devenir le Palais du Gouvernement, la Cathédrale, la Caserne des Milices qui abrite aujourd'hui le Café Paris, et les résidences des notables de la ville. En 1825, la Paza de Armas a été appelée Plaza Murillo en hommage à Pedro Domingo Murillo qui avait pris la tête de l'insurrection contre les espagnols le 16 juillet 1809 en prenant d'assaut la Caserne des Milices. Mais peu de temps après les insurgés furent arrêtés et Pedro Domingo Murillo fut pendu le 29 janvier 1810 sur ce qui était encore la Plaza de Armas.
Aujourd'hui la statue de Murillo se trouve en plein milieu de la place qui porte son nom, remplaçant la Fontaine de Neptune qui a été déplacée en 1909 sur le Paseo del Prado. Autour du héros de la révolution on découvrira huit statues de femmes symbolisant les quatre saisons et quatre muses des arts : la Peinture, la Musique, l'Architecture et la Sculpture. La Plaza Murillo symbolise aussi le Kilomètre Zéro de La Paz.


Cathédrale Métropolitaine

Cathédrale Métropolitaine : Située en face de la Plaza Murillo, la Catedral Metropolitana Nuestra Señora de La Paz est un édifice imposant de style néo-classique avec quelques éléments baroques. La façade principale compte 5 portes donnant accès aux 5 nefs de la cathédrale. A l'intérieur, l'autel principal, l'escalier et la base du choeur ont été réalisés avec du marbre importé d'Italie.
C'est en 1835 que commença la construction de l'édifice sur l'emplacement de la première cathédrale de La Paz construite en 1692 après 70 ans de travaux. Constatant qu'elle risquait de s'effondrer, on décida de la démolir en 1831 pour faire de la place à la nouvelle. S'il a fallu beaucoup de temps pour édifier la première cathédrale, la construction de l'actuelle a duré encore plus lontemps puisqu'elle ne fut inaugurée qu'en 1925 et que ses deux tours latérales ne furent terminées qu'en 1989 !


Palais du Gouvernement

Palais du Gouvernement : Connu sous le nom de Palacio Quemado (Palais Brûlé) suite à un incendie en 1875, le Palacio de Gobierno est situé en face de la Plaza Murillo, à côté de la Cathédrale et du Palais Législatif. C'est le siège du Pouvoir exécutif et il abrite les bureaux du Président de la République de Bolivie.
C'est en 1559 que commença la construction du palais pour recevoir la Mairie de La Paz. L'édifice fut agrandi au cours des siècles suivant jusqu'à ce que le Président José Ballivián ordonna sa démolition en 1846 et chargea l'architecte Jose Nuñez del Prado d'en construire un nouveau qui fut terminé en 1853.
De style néo-classique, le Palais du Gouvernement est un édifice élégant avec un hall d'entrée impressionnant où l'on remarquera le très bel escalier de marbre, les murs décorés de pierres archéologiques provenant de Tiahuanaco, et une magnifique verrière illuminant cette grande salle bordée de colonnes doriques. En visitant le Palais on découvrira le Salon Rouge destiné aux réceptions au deuxième étage, Le Salon des Miroirs où sont reçus les ambassdeurs étrangers, le Salon des Présidents où sont exposés les portraits des anciens Chefs d'Etat, la Salle à Manger pour les dîners officiels, le Salon du Cabinet, le Bureau Présidentiel, la Chambre Présidentielle et le Ministère de la Présidence, toutes les quatre situées au troisième étage.

En 2011, le Président Evo Morales a annoncé la construction d'un nouveau Palais du Gouvernement à l'arrière de l'édifice actuel. Cet édifice moderne serait décoré avec des motifs représentant les différentes ethnies du pays et serait relié au palais actuel qui sera transformé en musée.


Palais Législatif

Palais Législatif : Situé en face de la Plaza Murillo, le Palacio Legislativo est l'édifice le plus imposant bordant cette place, le siège de l'Assemblée Législative Plurinationale de Bolivie qui réunit la Chambre des Députés et le Sénat dans deux salons distincts. Construit en 1905 sur l'emplacement d'un ancien couvent jésuite devenu séminaire puis université, le Palais législatif est un bâtiment à trois corps de style néo-classique. La façade de l'édifice possède trois portes d'entrée entourées de colonnes corinthiennes, et surmontées d'un fronton majestueux couronné par un grand dôme recouvert de plaques de bronze. Les portes donnent accès au vaste au hall d'entrée au palais où l'on verra un grand escalier en marbre de style Impérial. On pourra admirer la belle Bibliothèque couverte par une grande coupole de verre.


Basilique San Francisco

Basilique San Francisco : C'est un des édifices religieux les plus anciens de La Paz puisque sa construction s'est déroulée entre 1743 et 1758. Située sur la Place du même nom, la Basilique San Francisco a été bâtie sur l'emplacement de la première église de la ville consacrée à Saint-François d'Assise. Les travaux de cette première église avaient commencé en 1549 et ne furent terminés qu'en 1581. Mais quelques années plus tard l'église s'effondra sous le poids de la neige.
La Basilique de style "Baroque Métis" ou "Baroque Andin" fait partie d'un complexe religieux comprenant le Couvent Sant Francisco. C'est un des plus beaux édifices de la ville avec sa façade décorée d'une profusion de motifs floraux. L'ensemble a été restauré en 2005 et le couvent abrite aujourd'hui le Centre Culturel Musée San Francisco.


Calle Jaen

Calle Jaen : Près de la Plaza Riosinio, vous découvrirez la rue coloniale la mieux conservée de La Paz : la Calle Jaen. Cette rue étroite et pavée est bordée d'anciennes demeures coloniales dont certaines abritent aujourd'hui des musées comme le Musée du Littoral qui expose des documents sur la Guerre du Pacifique (1879-1884) au cours de laquelle la Bolivie a perdu son accès à la mer au profit du Chili. On y découvrira aussi le Musée National d'Art, le Musée National d'Ethnographie et du Folklore, le Musée d'Archéologie et la maison de Pedro Domingo Murillo.
En vous promenant dans la Calle Jaen vous aurez l'impression de remonter le temps, découvrant certainement la plus belle rue de La Paz.


Théâtre Municipal Alberto Saavedra Pérez

Théâtre Municipal Alberto Saavedra Pérez : Connu plus simplement sous le nom de Théâtre Municipal de La Paz, l'édifice fut construit entre 1834 et 1845 par l'architecte José Nuñez del Prado qui s'est basé sur les plans des théâtres vénitiens. Inauguré le 18 novembre 1845, c'est le plus vieux théâtre d'Amérique du Sud.
Malgré les profondes modifications apportées au théâtre en 1861, l'intérieur a conservé son lustre d'antan. En 1910 et en 1961, la façade du théâtre a encore été remodelée si bien que l'aspect extérieur du Théâtre Municipal Alberto Saavedra Pérez ne ressemble plus du tout à l'édifice créé par José Nuñez del Prado. En 2012, le théâtre a subi une nouvelle restauration et la façade du théâtre a été peinte en rouge et blanc.


Le Marché aux Sorcières

Le Marché aux Sorcières : Malgré la colonisation et l'évangélisation, les indiens Quechuas et Aymaras continuent de vivre avec les mythes et les légendes hérités de leurs lointains ancètres. Le Marché aux Sorcières est un des lieux de la ville qui illustrent le mieux cette survivance des croyances ancestrales.
Entre les rues Santa Cruz, Illampu, Linares et Sagarnaga, le marché expose toute sorte d'amulettes et d'objets aussi traditionnels qu'étranges destinés à soigner tous les maux. Plantes médicinales, objets destinés à lutter contre les mauvais esprits, foetus de lama qu'on enterre pour protéger la maison qu'on vient de construire... le Marché aux Sorcières n'est pas seulement une attraction pour les touristes, c'est aussi la représentation du monde selon les Aymaras.
Juste à côté, dans la Calle Sagarnaga, vous pourrez faire vos achats de souvenirs en faisant votre choix parmi la grande quantité d'objets artisanaux présentés.


Temple semi-souterrain

Temple semi-souterrain : Sur la Plaza del Estadio, juste à côté du Stade Hernando Siles, une reconstitution du Temple semi-souterrain de Tiahuanaco a été construite entre 1940 et 1943, offrant aux visiteurs une excellente vision du site archéologique. Comme à Tiahuanaco, on découvrira des têtes incrustées dans les murs, et au centre une représentation du monolithe Benett.
Vous en profiterez pour découvrir le Stade Olympique Hernando Siles tout en pensant aux footballeurs étrangers peu habitués à l'altitude et qui devaient jouer contre l'équipe nationale de Bolivie. Perché à 3 637 mètres d'altitude, c'est le plus haut stade international du monde.


Aux alentours de La Paz


En s'éloigant de quelques kilomètres de la grande agglomération de La Paz, utilisant les nombreux bus qui circulent au centre de la ville ou en prenant un taxi, on découvrira de véritables merveilles naturelles qui illustrent bien ce qui attend le voyageur lors de son circuit en Bolivie.


La Vallée de la LuneLa Vallée de la Lune : A une dizaine de kilomètres de la capitale, vous pourrez vous rendre à la Vallée de la Lune (Valle de la Luna), un site nommé ainsi en raison de son paysage quasi lunaire, forgé par les fortes pluies qui ont érodé le sol argileux de la montagne. Le spectacle qui vous attend est une véritable oeuvre d'art avec ces nombreuses stalagmites créées par la nature dans ce qui ressemble à des cratères volcaniques.
Juste à côté, ne manquez pas de visiter le Cactario, un parc où vous découvrirez de nombreuses espèces de cactus et de broméliacées de la région.


La Vallée des Ames

La Vallée des Ames : C'est à une trentaine de kilomètres à l'est de La Paz qu'on découvrira El Valle de las Animas, un des nombreux paysages magnifiques que nous offre la Bolivie. Il s'agit là encore de formations rocheuses qui ont été érodées par les pluies et les vents qui ont formé des centaines de pics ou d'aiguilles alignées les unes à côté des autres, formant ainsi de grandes orgues. Certaines roches isolées dans cette région désertiques semblent être des âmes perdues et pétrifiées.
Au milieu de ce paysage "pétrifiant", vous aurez un magnifique panorama sur le mont Illimani qui avec ses 6 462 mètres est la plus haute montagne de la Cordillère Royale.


Le Canyon de Palca

Le Canyon de Palca : En poursuivant votre route après la Vallée des Ames, on se trouvera au coeur du Canyon de Palca avec ses formations rocheuses hautes de 200 mètres et ressemblant à des cathédrales gothiques et des obélisques sculptés par les eaux.
Dans ce décor digne de l'Arizona, vous pourrez y faire une agréable randonnée le long des 8 kilomètres du canyon, en partant de Ovejuyo jusqu'à Palca.


Chacaltaya

Chacaltaya : A une trentaine de kilomètres au nord de La Paz, dans la Cordillère Royale, on découvrira le Cerro Chacaltaya où se trouvait la station de ski la plus haute du monde, pratiquement au sommet de cette montagne de 5 421 mètres d'altitude. Située sur un glacier, la piste de Chacaltaya n'était utilisée qu'en été (de novembre à février) car les températures en hiver sont beaucoup trop froides. Mais ces dernières années le glacier a fondu pour disparaître totalement en 2010.
On se rendra donc à Chacaltaya uniquement pour découvrir les anciennes installations de la station, visiter l'Observatoire Astrophysique de Chacaltaya et admirer le paysage depuis la cime, en espérant qu'un jour la piste soit réouverte grâce à l'installation de canons à neige comme le préconise le président du Club Andin Bolivien, un projet visant à revitaliser la région en attirant des touristes.


Comment aller à La Paz

L'aéroport El Alto de La Paz offrait autrefois des vols permettant de relier l'Europe à la Bolivie. Mais au cours de ces dernières années Santa Cruz de la Sierra s'est imposée comme le centre économique du pays et La Paz n'est desservie que depuis quelques villes d'Amérique du Sud et Miami aux Etats-Unis.

Attendez-vous donc à faire plusieurs escales pour arriver en avion à La Paz. En recherchant vos vols pour La Paz, faites bien attention au code IATA de l'aéroport (LPB) pour ne pas vous retrouver à La Paz au Mexique (code LAP).

Vous pourrez rejoindre La Paz avec Air France en faisant escale à Lima tandis que Taca se chargera de réaliser la deuxième partie du trajet, avec American Airlines en faisant escale à Miami, avec Iberia en passant par Madrid et Lima (le vol Lima - La Paz étant opéré para Taca), avec Air Europa qui est avec Boliviana de Aviacion les seules compagnies à proposer des vols directs entre Madrid et Santa Cruz, le vol Santa Cruz - La paz étant assuré par Amaszonas, avec Avianca via Madrid et Bogota, ou avec LAN Airlines via Madrid et Lima.


Billet d'avionBillets d'avion à La Paz

Boeing 737 de BoA

Situé à 14 kilomètres du centre ville sur le territoire de la commune d'El Alto, l'aéroport de La Paz est un des aéroports internationaux les plus hauts du monde à 4 061 mètres d'altitude. Ne vous étonnez donc pas si vous avez quelques difficultés à respirer en sortant de l'avion.

Cet aéroport est relié aux autres villes de la Bolivie par les compagnies Amaszonas, Boliviana de Aviacion (BoA), Aerocon et TAM Transporte Aéreo Militar.

Des compagnies proposent des vols depuis le Pérou (LAN depuis Lima et Amaszonas depuis Arequipa et Cuzco), au départ de la Colombie (Avianca depuis Bogota) ou depuis le Chili (Sky Airline depuis Arica, Iquique et Santiago du Chili), des vols bien pratiques quand on visite la Bolivie depuis d'autres pays voisins, mais il faut savoir que les tarifs de ces vols internationaux peuvent être assez élevés et que l'aller simple est pratiquement au prix de l'Aller/Retour.

Exemples de tarifs de billet d'avion aller simple : La Paz - Santa Cruz 124 €, La Paz - Cochabamba 72 €, La Paz - Sucre 91 €, La Paz - Tarija 121 €, La Paz - Arequipa 108 €, La Paz - Cuzco 145 €, La Paz - Lima 296 €, La Paz - Bogota 362 €, La Paz - Arica 116 €, La Paz - Iquique 127 €, La Paz - Santiago 202 €

Pour réserver votre avion nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur de billet d'avion en Bolivie.

Circuler à La Paz

Pour rejoindre le centre ville depuis l'aéroport de La Paz vous aurez le choix entre le taxi et le bus. Le coût du taxi entre l'aéroport et le centre ville est d'environ 60 Bolivianos (soit 6,40 € en decembre 2013). Le prix peut varier selon le secteur de la ville ou si vous voyagez de nuit. Prenez garde aux taxis pirates qui vous proposent parfois la moitié du tarif officiel. Des passagers ont été victimes de ces faux taxis qui les ont volé au cours du trajet, les abandonnant sur le bord de la route. Ne montez donc que dans des taxis officiels ! Des minibus passent devant l'aéroport et font le trajet jusqu'à la Place Isabel La Catolica située au centre ville, à 2 kilomètres de la Plaza Murillo.

Transport public à La PazLe transport public à La Paz est assez disparate. Les courses en taxi sont tarifées par zone et l'usager paiera 8 Bs pour un tajet effectué dans la même zone, 3 Bs de plus s'il passe dans une autre zone, 4 Bs pour la prochaine, 5 Bs pour la suivante et ainsi de suite. Le système est si complexe que la ville a réalisé une application pour calculer les tarifs du taxi.

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises quant à la sécurité, préférez les radio taxis qui possèdent une centrale de réservation par téléphone (Par exemple les Radios Taxis ALFA, tél. 2412525, 2421515).

Quant aux transports collectifs vous aurez le choix entre :

- les bus et les micro circulant sur des lignes fixes à 1 Boliviano pour les trajets courts et 1,80 Bolivianos pour les trajets longs. (1,50 et 2,30 Bs de nuit)
- les minibus et les carry circulant dans certains secteurs de la ville à 1,50 Bs pour les trajets courts et 2,40 Bs pour les trajets longs (2 et 3 Bs de nuit)

L'heure de nuit commence à 21h30. Les tarifs sont sujets à modification et sont purement informatifs.


Arriver ou partir de La Paz en bus


Terminal de bus

Le Terminal de bus de La Paz se trouve à l'angle de la Avenida Uruguay et de la Avenida Perú, à un peu plus d'un kilomètre environ au nord-ouest de la Plaza Murillo.
L'édifice a été construit entre 1913 et 1917 d'après des plans dessinés par Gustave Eiffel. Utilisé en 1925 en tant que Douanes, il abrite depuis 1980 les 64 entreprises de transport qui opèrent le long de ses 40 quais.

Le terminal de bus de La Paz dispose d'un accès Wifi gratuit à Internet, ce qui peut être très utile pour les voyageurs cherchant des informations. Les autres points Wifi du centre ville son situés sur la Plaza Mayor (San Francisco), la Plaza Alonso de Mendoza, le Mercado Lanza, la Plaza Wenceslao Argandoña, à l'angle du Paseo del Prado et de la Calle Colombia, le Parc Urbain Central (Centro Interactivo Pipiripi) et la Plaza del Estudiante.

C'est depuis le Terminal de bus que vous pourrez rejoindre les autres villes de Bolivie comme Oruro, Sucre, Potosí, Uyuni, Tarija, Cochabamba ou Santa Cruz, mais aussi rejoindre le Pérou (Puno), le Chili et l'Argentine.

Trois types de bus circulent en Bolivie : les bus normaux, les Semicama et les cama. Plus chers, les Cama sont conseillés pour les grandes distances car vous voyagerez pratiquement allongé. Pour des distances intermédiaires, préférez le service Semicama moins cher.
Les tarifs des bus en Bolivie sont cependant très bon marché. En Cama (le service le plus onéreux) le trajet La Paz - Oruro n'est que de 60 Bolivianos (6,40 € environ en 2013), La Paz - Cochabamba pour 90 Bs, La Paz - Potosi à 110 Bs, La Paz - Sucre à 135 Bs, La Paz - Uyuni à 155 Bs, La Paz - Santa Cruz à 180 Bs, La Paz - Villazon (frontière argentine) à 200 Bs. Retrouvez tous les tarifs des bus en Bolivie sur le site de la Ville de La Paz, et les horaires de départ des bus sur ce site.

Hôtels à La Paz

Suites Camino RealOn trouvera à La Paz de très nombreux hôtels situés au centre ville, le meilleur endroit pour visiter le centre historique et se trouver au plus près des services de la ville comme le Terminal de bus afin de rejoindre les attractions plus éloignées ou d'autres villes de la Bolivie. Vous trouverez des hébergements adaptés à tous les budgets, de la petite pension qui conviendra aux routards aux hôtels de luxe pour ceux qui souhaitent passer un séjour confortable à La Paz. Mais en général les hôtels sont très bons marché à La Paz, même pour les plus économiques qui se trouvent parfois de belles demeures de style colonial.


Petit budget

Hotel Sagarnaga : proche de la Plaza Murillo et des principaux édifices du centre historique, l'Hotel Sagarnaga est un établissement agréable disposant de chambres très bien équipées avec télévision et salle de bain privée pour seulement 24 € la nuit, petit déjeuner inclus.


La Posada de la Abuela Obdulia : Dans la rue Sagarnaga et à proximité de la Plaza Murillo, La Posada De La Abuela Obdulia est l'hôtel idéal pour découvrir le Centre Historique de La Paz. Dans un décor colonial, cet hôtel propose des chambres équipées de la télévision, du chauffage et d'une salle de bain privée, le tout pour 29 € petit déjeuner compris.


Budget moyen

Hostal Naira : à un pâté de maison du Marché aux Sorcières, l'Hostal Naira dispose d'un restaurant et d'un bar où vous pourrez déguster les spécialités locales. Les chambres sont spacieuses et disposent du chauffage, d'un coin salon, d'une télévision par câble et d'une salle de bains privative, le tout à partir de 39 € petit déjeuner compris.


Estrella Andina : Près du Marché aux Sorcières et de l'église San Francisco, l'Estrella Andina se distingue avec de belles peintures murales dans les parties communes. Ses chambres sont équipées de la télévision par câble et d'une salle de bains privative pourvue d'une douche pour 34 € la nuit, petit déjeuner compris.


Grand Luxe

Suites Camino Real : A proximité du Megacenter, le plus grand complexe de divertissements de Bolivie, le Camino Real est un établissement de grand luxe disposant d'une salle de sport, des salons de massage, une piscine, un restaurant et un bar. L'hôtel propose des suites spacieuses avec vue panoramique sur la ville, bureau, coin salon, salle de bains privative, mini bar, télévision à écran LCD, connexion Wifi gratuite et petit déjuenuer compris à partir de 89 €.


Ritz Apart Hotel : dans un quartier résidentiel de La Paz, le Ritz Apart Hotel se trouve lui aussi proche du Megacenter, dispose d'un restaurant et d'un bar de qualité, et propose à ses clients des suites luxueuses et très spacieuses comprenant un grand salon-salle à manger doté d'un bureau, une kitchenette entièrement équipée ainsi que d'une salle de bains avec baignoire. Le prix des suites est proposé à partir de 102 €, petit déjeuner inclus.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à La Paz.

Annonces publicitaires

Plan de La Paz

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme en Bolivie

* Vol La Paz ? Arequipa avec Amaszonas

La compagnie aérienne Amaszonas a ouvert une nouvelle ligne entre La Paz en Bolivie et Arequipa, au Sud du Pérou, depuis le 23 octobre 2013. Cette nouvelle l [...]
* Accords entre Air Europa et Amaszonas en Bolivie

Récemment la compagnie aérienne Air Europa a lancé une ligne entre Madrid et Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, afin de reprendre le trafic laissé vacant s [...]
* Air Europa profite des suppressions de lignes d'Iberia en Amérique Latine

Dans le but de se restructurer, la compagnie Iberia a décidé de supprimer ou de baisser ses fréquences sur plusieurs lignes qu’elles desservaient entre [...]
* La Bolivie nationalise ses aéroports

Le Président de la Bolivie, Evo Morales, a exproprié l’entreprise espagnole Sabsa (filiale d’AENA) qui gérait les trois plus grands aéroports du [...]
* La Bolivie retire la licence de vol de LAN et TAM

La Bolivie a retiré les licences de vols des compagnies aériennes LAN Airlines et TAM Airlines depuis le 15 février 2013, leur interdisant d’opérer sur [...]
* Amaszonas augmente ses frérquences entre La Paz et Cuzco

La compagnie aérienne Amaszonas a décidé d’augmenter le nombre de rotations entre La Paz et Cuzco en passant de 4 à 5 vols par semaine à partir du 19 m [...]
* BoA se renforce entre la Bolivie et l'Espagne

La compagnie aérienne Boliviana de Aviacion a ajouté une nouvelle fréquence entre Santa Cruz de la Sierra et Madrid, passant de 3 à 4 vols par semaine. CR [...]
* Tourisme en hausse en Bolivie

Selon le vice-ministre du Tourisme, Marko Machicao, la Bolivie a enregistré une hausse de 17% de visiteurs étrangers sur les 10 premiers mois de l’anné [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos de la Bolivie

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser