Americas > Voyages > Villes > Copacabana

Copacabana



CopacabanaCopacabana, au bord du lac Titicaca à 2841 m. d'altitude et à la frontière avec le Pérou, se situe à 155 kilomètres de La Paz. Cette petite commune de 6 000 habitants fut édifiée entre les monts Calvario et Niño Calvario.

Connue des conquistadors espagnols dès 1534 elle est le berceau de la civilisation Aymara et fut peuplée depuis 1300 avant J.C par la civilisation Chiripa puis par la civilisation de Tiahuanaco.

Les espagnols y introduisirent le culte de la Vierge de Copacabana et la Basilique de Notre Dame de Copacabana y fut construite en 1550. C'est le 2 février 1583 qu'apparut la Vierge de Copacabana, une statue en bois sculptée par l'indien Tito Yupanqui. Cette statue a les traits indigènes et c'est sans doute pour cette raison qu'elle fut acceptée rapidement par la population locale.

Le pélerinage au Sanctuaire de la Vierge de Copacabana se développa très rapidement pour devenir un des centres religieux les plus importants de la Bolivie.

Dirigé par les Augustins depuis 1591, ceux-ci furent expulsés par Simon Bolivar en 1825 avec l'avènement de la République. Puis les Franciscains prirent en main la gestion du lieu en 1851.

Que voir à Copacabana

Beaucoup de boliviens se rendent à Copacabana pour aller au Sanctuaire de la Vierge Noire, mais ce qui intéressera surtout les touristes ce sont les fabuleux paysages du Lac Titicaca et la rencontre avec la population indigène.

Le nom de Copacabana viendrait de la langue Aymara, Quta khawaña, qui voudrait dire "Observer le lac". La petite cité est en effet construite sur une baie du lac Titicaca et fait penser à la Copacabana de Rio de Janeiro entre les célèbres pains de sucre.

A 3 841 mètres d'altitude, la Baie de Copacabana est sans doute un des plus beaux paysages de la Bolivie, un lieu très agréable pour se promener en vélo, à cheval ou faire des excusrions en bateaux sur le lac. Près de la jetée, vous trouverez des petits restaurants où vous pourrez déguster des plats typiques préparés avec des truites provenant du Lac Titicaca.


Principales attractions touristiques de Copacabana


La Basilique de Copacabana

La Basilique de Copacabana : Le culte de la Vierge Noire de Copacabana se répandit sur tout le continent latino américain, et après l'annexion du Portugal par l'Espagne, de nombreux portugais l'avait adopté.
En 1754 un moine bénédictin, Antonio de Desterro Malheiro, fut pris dans une tempête au large de Rio de Janeiro. Il implora Notre Dame de Copacabana de lui venir en secours et, en 1749, fit construire la chappelle Senhora de Copa-Cabana à Rio de Janeiro. La chappelle fut détruite mais le nom resta avec la construction en 1914 du Fort de Copacabana.
La Basilique de Copacabana est également appelée Cathédrale de Copacabana, de style renaissance, ses murs blancs abritent la Vierge de Copacabana, patronne de la Bolivie et parfois appelée Vierge Noire ou Vierge de la Chandeleur.
Cette basilique fut régulièrement agrandie au cours des siècles pour pouvoir accueillir les milliers de pélerins venus de Bolivie, du Pérou et aujourd'hui de nombreux touristes.


Le Calvaire

Le Calvaire : Situé au nord de la ville, le Calvaire est un site très apprécié des pèlerins mais aussi des touristes qui y découvriront un magnifique panorama sur Copacabana et le Lac Titicaca.
C'est en 1946 que fut aménagé ce Chemin de Croix symbolisant les 12 étapes parcourues par Jésus. Le trajet se fait au milieu de la ferveur religieuse du peuple andin, et on accède au somment en 45 minutes environ. Sur le chemin des vendeuses vous proposeront des boissons ou des objets artisanaux et, une fois au sommet vous pourrez faire de magnifiques photos du lac, notamment en fin de journée juste avant que le soleil se couche.


Sahuiña

Sahuiña : A 5 kilomètres de Copacabana on partira à la découverte de la communauté indigène de Sahuiña, connue pour son artisanat réalisé à base de Totora, c'est à dire les roseaux qui abondent sur les rives du lac et qui servent aussi à la construction des embarcations traditionnelles.
A Sahuiña se trouve un observatoire flottant de grenouilles géantes, une espèce endémique de la région. On y verra aussi de nombreux oiseaux et vous pourrez parcourir le circuit d'interprétation pour mieux comprendre l'écosystème de cette région. On vous proposera différents objets artisanaux et des balades mémorables sur le lac à bord d'embarcation de Totora.


Sampaya

Sampaya : Il s'agit d'une autre communauté Aymara qui a conservé ses traditions ancestrales et qui se trouve à 25 minutes de Copacabana, sur les rives du Lac Titicaca. Sampaya est une des nombreuses communautés issues des différentes seigneuries Aymaras qui se sont formées autour du lac à l'époque précolombienne. On y appréciera l'architecture de ses maisons et temples de pierre, les danses folkloriques des indigènes et les balades le long du lac.
Un centre d'interprétation vous permettra de mieux comprendre comment s'est développée cette communauté au bord du lac et sa communion avec la nature environnante. Située à 25 minutes de Copacabana en bus ou en taxi, vous pourrez également y passer la nuit pour apprécier encore mieux ces lieux.


Intihuatana

Sites archéologiques : Le Lac Titicaca étant un lieu sacré, on découvrira aux alentours de Copacabana plusieurs sites archéologiques très intéressants et que les amateurs de vieilles pierres et d'histoire ne manqueront pas de visiter.

- Intihuatana : au sud de Copacabana, sur le Cerro Kesanani, on découvrira un monument mégalithique connu sous le nom de “Horca del Inca” et qui servait d'observatoire astronomique, notamment pendant les solstices et les équinoxes.

- Intikala : à 15 minutes du centre de Copacabana, proche du cimetière, le centre cérémoniel d'Intiqala vous intriguera avec sa plateforme rectangulaire en pierre sur laquelle des sortes de sièges ont été taillés. pour ceratins experts le site serait un ancien tribunal Inca.

- Kopacati : à 5 kilomètres au sud de Copacabana, sur le chemin de Kasani et Yunguyo (la frontière entre la Bolivie et le Pérou), on découvrira les vestiges archéologiques connus sous le nom de "Los Siete Espejos" (Les Sept Miroirs) et les peintures rupestres appelées "Las Mil Llamitas" (Les Mille Petits Lamas), une pierre où sont représentés ces animaux si familiers de la Cordillère des Andes. On y verra aussi une autre peinture appelée "Inca Banderani" en raison de sa similitude avec la bannière des Incas.

- Lock'a : Cette communauté indigène située au sud de Copacabana a conservé ses traditions comme celle de la Pasankalla, un espèce de pop-corn réalisé avec du maïs blanc. Au pied du Cerro Lakha Kollu on découvrira une série de pierres de l'époque inca dont la plus connue est appelée "Polleritani".

- Kusijata : à 45 minutes de Copacabana on déouvrira la communauté Kusijata qui s'est établie dans le "Jardin de l'Inca". On y verra le "Bain de l'Inca" qui est une espèce de baignoire taillée dans la pierre, et le Musée Archéologique Régional qui expose des objets provenant des cultures Chiripa, Tiahuanaco et Inca.


L'île de la Lune

L'île de la Lune : Connue aussi sous le nom de coati, l'île de la Lune se trouve à 8 kilomètres de l'île du Soleil beaucoup plus connue des touristes. On peut rejoindre l'île de la Lune en barque depuis l'île du Soleil, ou en embarquant à Sampaya ou à Copacabana.
Dans cette île, la communauté indigène s'est organisée comme sur l'île de Taquile (partie péruvienne du lac Titicaca) développant des activités agricoles communautaires et se dédiant à la fabrication d'arisanat vendu aux touristes par la coopérative.
L'île de la Lune est la seconde île sacrée des Incas après l'île du Soleil et on y découvrira le Palais des Vierges Iñaq Uyu (ou Maison des Vierges du Soleil Choisies) où les jeunes femmes apprenaient à servir l'Inca, certaines pouvant même devenir concubines du souverain.


Comment aller à Copabana

De nombreuses agences de voyages locales de Puno (Pérou) ou de La Paz (Bolivie) proposent des excursions à Copacabana, mais on peut aussi s'y rendre par ses propres moyens en prenant les bus ou le taxi depuis ces deux villes.

Au départ de La Paz, dans le secteur du Cimetière Général situé à un peu plus d'un kilomètre à l'ouest du Marché aux Sorcières, des bus et des mini bus partent toutes les heures et tous les jours de la Plaza Tomas Katari à destination de Copacabana, les prix variant de 15 à 25 Bolivianos. Les compagnies Manco Kapac, Transporte 2 de Febrero et Cooperativa 6 de Junio font parties de celles qui offrent le plus de fréquences pour ce trajet de 160 kilomètres qui sera effectué en 3h30 environ.

Détroit de TiquinaAu bout d'un peu plus de deux heures de voyage environ on arrive au détroit de Tiquina. Les passagers descendent du bus et doivent se diriger vers le quai pour prendre le bac qui les transportera vers l'autre rive (contre 1,5 Bolivianos) où ils prendront un autre bus qui attendra tout le monde avant de reprendre la route vers Copacabana.

Depuis Copacabana on peut se rendre à Puno avec les compagnies de bus péruviennes comme Panamericano, Colectur, Tour Perú qui ont leurs agences sur la Avenida 6 de Agosto et partent de la Plaza 2 de Febrero.
Au départ de Puno on peut se rendre à Copacabana depuis le Terminal de Bus de la ville. Le bus s'arrêtera à la frontière pour que vous puissiez accomplir les formalités douanières, c'est à dire recevoir un tampon de sortie du Pérou et un tampon d'entrée en Bolivie sur votre passeport.


Dates des fêtes à Copacabana

  • 2 février : Fête de la Chandeleur en l'honneur de la Vierge
  • 3 Mai : Fête de la Croix célébrant la rencontre de Jésus et Sainte Hélène
  • Semaine Sainte : Des milliers de pèlerins arrivent à Copacabana
  • 21 juin : Nouvel An Aymara
  • 21 septembre : Kola Raymi sur l'île de la Lune
  • 5 Décembre : Fête de la Police qui rend hommage à la Vierge

Hôtels à Copacabana

Hotel Rosario Lago TiticacaCopacabana est une petite localité mais il y a environ 70 établissements qui proposent un hébergement, que ce soient des hôtels, des pensions ou des logements très simples.
Cependant, peu d'hôtels disposent de leur propre site internet ou proposent leur hébergement à travers une centrale de réservation.

Pensez à réserver à l'avance votre hôtel si vous prévoyez de voyager à certaines dates qui correspondent avec des fêtes organisées à Copacabana (voir les dates ci-dessus). Ces jours là, de très nombreux boliviens se rendent à Copacabana qui est un des sites de pèlerinage les plus fréquentés du pays.


Petit budget

Flores Del Lago Hostal : A 600 mètres de la place principale, l'Hostal Jordan vous offre des chambres simples mais spacieuses (20 m²), équipées de la télévision, salle de bain et connexion Wifi. Elles sont proposée à partir de 15 €, petit déjeuner compris.


Hotel Wendy Mar : à 200 mètres de la Plaza Sucre, l'Hotel Wendy Mar est un établissement moderne disposant d'une terrasse depuis laquelle on peut admirer la basilique. L'hôtel propose des chambres très spacieuses et très confortables avec télévision et salle de bain privée à partir de 25 €, petit déjeuner compris.


Budget moyen

Hostal Real los Andes del Lago : à 150 mètres de la plage de Copacabana, l'Hostal Real los Andes del Lago propose dans un édifice de style colonial des chambres très spacieuses avec parquet, télévision, connexion Wifi et salle de bain privée à partir de 26 €.


Gloria Copacabana : à 100 mètres du Titicaca, le Gloria Copacabana propose des chambres offrant une vue panoramique sur le lac et dotées d'une connexion Wifi gratuite. L'hôtel dispose d'un restaurant qui vous proposera des spécialités locales, une salle de jeux et un magnifique jardin. Les chambres de 45 m² sont équipées du chauffage, télévision par câble et salle de bain privée, à partir de 41 € avec un petit déjeuner très copieux.


Grand Luxe

Hotel Rosario Lago Titicaca : ce magnbifique établissement au bord du lac Titicaca dispose d'une boutique artisanale et d'un excellent restaurant. Les chambres sont très confortables et certaines offrent une très belle vue su le lac. Elles sont équipées du chauffage, coin salon, télévision, salle de bain privée et sont proposées à partir de 77 €.


Ecolodge La Estancia : sur l'île du Soleil, l'Ecolodge La Estancia occupe un emplacement privilégié sur une terrasse offrant un panorama splendide sur le lac Titicaca. Il faudra bien sûr y accéder en bateau depuis Copacabana, le trajet durant à peine une heure. Les chambres de La estancia Ecolodge disposent d'un mobilier rustique et sont dotées de chauffage et d'une salle de bains privative. La chambre double est proposée à partir de 122 €.


Annonces publicitaires

Plan de Copacabana

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme en Bolivie

* Vol La Paz ? Arequipa avec Amaszonas

La compagnie aérienne Amaszonas a ouvert une nouvelle ligne entre La Paz en Bolivie et Arequipa, au Sud du Pérou, depuis le 23 octobre 2013. Cette nouvelle l [...]
* Accords entre Air Europa et Amaszonas en Bolivie

Récemment la compagnie aérienne Air Europa a lancé une ligne entre Madrid et Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, afin de reprendre le trafic laissé vacant s [...]
* Air Europa profite des suppressions de lignes d'Iberia en Amérique Latine

Dans le but de se restructurer, la compagnie Iberia a décidé de supprimer ou de baisser ses fréquences sur plusieurs lignes qu’elles desservaient entre [...]
* La Bolivie nationalise ses aéroports

Le Président de la Bolivie, Evo Morales, a exproprié l’entreprise espagnole Sabsa (filiale d’AENA) qui gérait les trois plus grands aéroports du [...]
* La Bolivie retire la licence de vol de LAN et TAM

La Bolivie a retiré les licences de vols des compagnies aériennes LAN Airlines et TAM Airlines depuis le 15 février 2013, leur interdisant d’opérer sur [...]
* Amaszonas augmente ses frérquences entre La Paz et Cuzco

La compagnie aérienne Amaszonas a décidé d’augmenter le nombre de rotations entre La Paz et Cuzco en passant de 4 à 5 vols par semaine à partir du 19 m [...]
* BoA se renforce entre la Bolivie et l'Espagne

La compagnie aérienne Boliviana de Aviacion a ajouté une nouvelle fréquence entre Santa Cruz de la Sierra et Madrid, passant de 3 à 4 vols par semaine. CR [...]
* Tourisme en hausse en Bolivie

Selon le vice-ministre du Tourisme, Marko Machicao, la Bolivie a enregistré une hausse de 17% de visiteurs étrangers sur les 10 premiers mois de l’anné [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos de la Bolivie

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser