Americas > Voyages > Villes > Chinandega

Chinandega



Chinandega

A 130 kilomètres au nord-ouest de Managua, Chinandega est située au milieu de terres très fertiles où les indigènes cultivaient le maïs et de nombreux fruits, ce qui lui a valu le surnom de "Ville des Oranges". C'est sur l'emplacement de ce village entouré par les champs de cannes à sucre que fut fondée officiellement la ville de Chinandega le 30 mars 1835.
Chinandega possède quelques édifices anciens comme les églises Nuestra Señora Santa Ana, El Calvario ou Nuestra Señora de Guadalupe, la Basilique de La Inmaculada Concepción de María, et des demeureures particulières avec leur patio central et leur façade coloniale, mais cette destination a surtout un intérêt pour sa situation géographique.

Que voir à Chinandega et ses alentours

Volcan San Cristobal

Près de la côte Pacifique avec le Port de Corinto, Chinandega est le lieu idéal pour découvrir plusieurs réserves naturelles de toute beauté.
La première d'entre elles et la plus proche de Chinandega est la Réserve Naturelle du volcan San Cristobal. Le San Cristobal est le plus haut volcan du Nicaragua avec une altitude de 1745 mètres. C'est le volcan le plus actif de cette réserve où se trouvent également le Casita, le Chonco, le Moyotepe et le Pelona.
Pour les plus sportifs, il faut savoir que l'ascension du Volcan San Cristobal est une des plus difficiles du Nicaragua. Ses flancs sont très pentus et rendent l'ascension jusqu'au cratère assez périlleuse. Il faut compter une journée entière pour monter jusqu'au sommet et en descendre, accompagné de guides de Léon ou de Chinandega.
Si l'ascension est un véritable défi et nécessite une bonne condition physique, le panorama qui vous attend au sommet sera la récompense de tous vos efforts.

Volcan Telica Au sud est du complexe volcanique de Marrabios on découvrira la Réserve Naturelle du Volcan Telica culminant à 1060 mètres d'altitude, à une trentaine de kilomètres de la ville de León.
Ce volcan possède plusieurs cratères superposés et le plus récent lance de temps à autre des pluies de sables qui recouvrent les flancs de la montagne.
Au pied du Telica on pourra voir les fumerolles de San Jacinto et de Santa Clara, témoignant de l'intense activité de ce volcan qui est entré 6 fois en éruption au cours des 30 dernières années. C'est à partir du village de San Jacinto que l'on pourra commencer la randonnée vers le volcan puis faire son ascension jusqu'au cratère au fond duquel on pourra voir la lave bouilloner 120 mètres plus bas. Il est bien sûr très recommandé de faire cette ascension avec un guide expérimenté.

Delta del Estero Real Au nord du volcan San Cristobal on rejoindra la Réserve Naturelle Apacunca sur la route qui mène vers le Honduras. On y a créé une une aire protégée pour sauvegarder les derniers plants de maïs primitif (Teocintle Zea nicaragüensis), une plante endémique de grande importance puisque c'est la seule de sa famille à pousser au niveau de la mer.
Cette aire protégée se trouve entre les communes de Somotillo et Villanueva. La Réserve Naturelle est peuplée par de nombreux oiseaux et on pourra y faire des randonnées à pied ou en VTT.
A une trentaine de kilomètres au nord de Chinandega on accèdera à la Réserve Naturelle du Delta del Estero Real, un fleuve qui se jette dans le Golfe de Fonseca et dont le bassin forme un écosystème important qui abrite une très grande biodiversité dans son immense forêt de mangrove.

Réserve Naturelle Padre Ramos A 50 kilomètres de Chinandega, la Réserve Naturelle Padre Ramos est une des plus belles destinations de la région puisque vous pourrez y faire de belles excursions dans la mangrove et apprécier ses plages où viennent pondre les tortues marines. On y découvrira une faune très variée comme les crocodiles qui semblent somnoler dans les nombreux cours d'eau à travers la mangrove, et dans la mer on y verra des dauphins et parfois des baleines en fonction de la saison.
Dans cette réserve formée de nombreuses lagunes et de criques au bord de l'océan, il existe 18 communautés dont la plus grande est celle de Padre Ramos. Si des excursions sont possibles sur les plages pour aller voir les tortues de mer qui s'y rendent la nuit afin de déposer leurs oeufs dans le sable, il faut savoir que de nombreuses patrouilles sont organisées pour protéger les nids.
La petite île de La Tigra a été transformée en sanctuaire pour les tortues carettes et des milliers de petites tortues voient ainsi le jour chaque année et prennent la direction de l'océan sous la surveillance des hommes.

Volcan Cosigüina En poursuivant la route vers le nord-ouest, on arrivera à la Réserve Naturelle du Volcan Cosigüina situé sur la péninsule qui ferme le Golfe de Fonseca. Avec la magnifique lagune de couleur verte au sein de son cratère, le Volcan Cosigüina représente un formidable mirador pour observer les trois pays : le Nicaragua, le Honduras et le Salvador. Ce volcan qui culmine à 872 mètres d'altitude était pourtant l'un des plus élevé de la région avant son impressionnante éruption du 22 janvier 1835. Ce jour là une grande partie du volcan qui s'élevait à cette époque à 2300 mètres d'altitude explosa et certains de ces morceaux formèrent des îlots dans le Golfe de Fonseca. Les cendres volcaniques atteignirent même la Jamaïque et la ville de Mexico, et le ciel s'obscurcit durant quatre jours sur toute la région.

Corinto A 20 kilomètres au sud de Chinandega on rejoindra le Port de Corinto, le plus important du Nicaragua car c'est là qu'entrent le pétrole et les produits importés nécessaires, et que sont exportés les produits agricoles puisque le département de Chinandega est considéré comme le grenier du pays.
La ville de Corinto est située sur une île séparée du continent par une lagune. On y trouvera de petits hôtels, des bars et des restaurants qui servent des spécialités de fruits de mer et de poissons, notamment dans le quartier de Costa Azul d'où partent les pêcheurs.
A Corinto vous trouverez quelques petites plages et vous pourrez visiter les îles environnantes avec les pêcheurs locaux. La plus connue est la Isla El Cardón où se trouve un phare et les ruines d'une maison qui fut habitée par le célèbre écrivain Rubén Darío.
Pendant les fêtes patronales en l'honneur de Santa Cruz, du 27 avril au 4 mai, des processions et de nombreux événements sont organisés à Corinto comme la "Foire Gastronomique de la Mer" à laquelle participent de nombreux cuisinier de la région et du pays.



Comment aller à Chinandega

C'est par la route que l'on rejoindra Chinandega, avec une voiture de location pour ceux qui s'animeraient à circuler au Nicaragua par leurs propres moyens, ou en bus en passant par la ville de Léón.

Les bus à destination de Chinandega partent du Terminal Mercado Huembes à Managua et le trajet dure environ 2h30 pour réaliser les 130 kilomètres de trajet, le tarif du billet étant inférieur à 3 €.

Pour ceux qui se rendraient à Chinandega depuis la ville de León, ils trouveront de nombreux minibus qui partent toutes les 15 minutes du terminal pour faire le trajet en moins d'une heure, le ticket de bus coûtant moins d'un euro.

Chinandega se trouve à 75 kilomètres de la frontière du Honduras en passant par Somotillo et Guasaule, ce qui permet aux voyageurs venant de Choluteca et Tegucigalpa de rejoindre cette destination assez facilement.

Circuler à Chinandega

Transport public ChinandegaLe service de transport public de Chinandega est réalisé par des bus et des camions qui permettent de relier la plupart des points importants de la ville et les communes se trouvant dans sa périphérie.
Chinandega dispose de 68 lignes de bus dont 20 à l'intérieur de la ville, 14 étant des lignes suburbaines, les autres desservant les communautés environnantes.
Les vieux bus scolaires partent d'EL Mercadito pour rejoindre d'autres communes du département comme celle d'El Viejo.

A ce service de transport en commun il faut ajouter plus de 500 taxis qui offrent leurs services à la population et aux touristes de passage à Chinandega.
Le prix d'une course dans le cente urbain de Chinandega est de 15 Cordoba. En ce qui concerne les trajets en dehors de la ville les usagers doivent se mettre d'accord sur le tarif avec le chauffeur avant d'entreprendre le voyage.

Si beaucoup de villes du Nicaragua possèdent des mototaxis, les touristes qui se rendront à Chinandega seront assez surpris d'y voir circuler des vélotaxis, ceux-ci faisant payer les courses à l'intérieur de la ville 10 Cordoba.


Partir de Chinandega


Terminal de bus de Chinandega

Le principal Terminal de Bus de Chinandega se trouve pratiquement à l'angle de la Calle 5 Sur et de la Avenida 7 Este, à l'entrée de la ville en venant de León, soit à 1,5 kilomètres du Parc Central. Situé à proximité du Marché de Gros El Bisne, ce terminal est souvent congestionné et la municipalité projette de construire un nouveau terminal.

Un autre terminal de bus situé près du Mercadito de Santa Ana, à seulement une cuadra au nord du Parque Central, est également très fréquenté et opère généralement les destinations situées à l'ouest de la ville et vers la frontière du Honduras.

De Chinandega on aura le choix entre de nombreux bus et minibus qui partent en direction de León et Managua, mais aussi pour Corinto et Cosingïina.
Se trouvant sur un grand axe de circulation, Chinandega se trouve également sur la route des bus internationaux qui relient Tegucigalpa à Managua, permettant ainsi aux voyageurs de se rendre au Honduras. Par cette même route on pourra aussi se rendre au Salvador, la ville de San Miguel n'étant qu'à 260 kilomètres de Chinandega tandis que 250 kilomètres la sépare de La Unión.


(Tarifs en mai 2014 donnés à titre indicatif en dollar US ou en Cordoba, 1 € équivalant à 35 Cordoba)

Hôtels à Chinandega

Hotel Los VolcanesLes hôtels ne manquent à Chinandega et vous n'aurez sans aucune difficulté à trouver de la place en dehors des grandes fêtes patronales ou autres événements importants célébrés dans la ville. Cependant, Chinandega n'est pas très connue des touristes étrangers même si la région offre de magnifiques paysages avec ses volcans et ses réserves naturelles.

En conséquence, les centrales de réservations classiques comme Booking ou Hotels.com ne répertorient pas les hôtels de cette ville, et si vous souhaitez réserver une chambre avant votre départ pour Chinandega vous trouverez ci-dessous une lise d'hébergements à contacter par téléphone.


Liste d'hôtels à Chinandega

  • Hotel Montecarlo : Tél. (505) 2341-0071
  • Hotel Don Mario : Tél. (505) 2341-4054
  • Hotel San José : Tél. (505) 2341-2723
  • Hotel Estancia Victoria : Tél. (505) 2341-0493
  • Brisas del Golfo : Tél. (505) 2350-1055
  • Hotel Los Volcanes : Tél. (505) 341-1000
  • Hotel Los Portales : Tél. (505) 2342-9190
  • Hostal Hato Nuevo : Tél. (505) 2341-0493
  • Hotel San Juan : Tél. (505) 2341-4245
  • Hotel Casa Grande : Tél. (505) 2341-8721
  • Hotel Don Mario : Tél. (505) 2341-4054
  • Hotel Plaza Cosigüina : Tél. (505) 2341-3636
  • Hotel del Pacifico : Tél. (505) 2341-3827
  • Hotel Villas del Rosario : Tél. (505) 2341-7799
  • Hotel Casa Andykar : Tél. (505) 2340-3669
  • Hotel California : Tél. (505) 2341-0936
  • Hotel Balladares : Tél. (505) 2341-3144
  • Hotel San Cristobal : Tél. (505) 2340-0090
  • Monty's Surf Camp : Tél. (505) 2341-8721
  • Hotel Doña Mercedes : Tél. (505) 2341-3301
  • Hotel El Chinandegano : Tél. (505) 2341-4800
  • Hotel Villas del Cortijo : Tél. (505) 2340-3390

Annonces publicitaires

Plan de Chinandega

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Nicaragua

* Attention à la dengue en Amérique Centrale
Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui a déjà fait 30 mo [...]
* Numéro de téléphone gratuit pour les urgences au Nicaragua
Selon le Gouvernement, le Nicaragua est un des pays les plus sûrs d’Amérique Centrale, mais au cas où il arriverait quelque chose à un touriste celui-ci v [...]
* Surfer sur un volcan au Nicaragua
Si vous aimez les sports extrêmes et les montées d’adrénaline, le volcan Cerro Negro au Nicaragua vous attend pour une séance de surf inoubliable le long [...]
* Un aéroport touristique sur la côte Pacifique du Nicaragua
Le groupe hôtelier Barceló et le Gouvernement du Nicaragua ont créé une entreprise commune dans le but de construire un aéroport touristique à San Rafael del Su [...]
* Blue Panorama vole au Nicaragua
La compagnie aérienne Blue Panorama Airlines va ouvrir une nouvelle ligne entre Rome et Managua avec une escale à La Havane à partir du 11 juillet 2012. Le vol [...]
* L'UE donne 7 millions d'euros pour le tourisme au Nicaragua
L’Union Européenne a donné 7 millions d’euros au Nicaragua afin d’impulser le tourisme dans les villes coloniales du pays et dans sa région de [...]
* Air Nicaragua prend son envol cet été
20 ans après la disparition de « Aeronica – Aerolíneas Nicaragüenses », Le Nicaragua va de nouveau avoir sa propre compagnie aérienne [...]
* Le bus va-t-il réussir à traverser la rivière ?
Un des moyens les plus économiques pour voyager en Amérique Centrale, c’est d’emprunter ce qu’on appelle le Chicken Bus. Le chicken bus est un [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Nicaragua

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser