Americas > Voyages > Villes > Granada-nicaragua

Granada



Granada

Entre la Lagune Apoyo et le Lac Nicaragua, Granada est une destination à ne pas manquer au Nicaragua. Fondée en 1524 par Francisco Hernández de Córdoba c'est une des premières cités fondées par les espagnols sur le continent américain. Au coeur d'un paysage grandiose, la ville de Granada n'a rien perdu de son charme colonial.
Avec l'architecture coloniale de son centre historique, ses musées, son ambiance cosmopolite et son animation nocturne, Granada est sans aucun doute une des destinations préférées des touristes au Nicaragua.

Ville très agréable dominée par le volcan Mombacho qui culmine à 1345 mètres d'altitude, et baignée par les eaux de l'immense Lac Nicaragua connu aussi sous le nom de Lac Cocibolca, Granada enchantera à la fois les passionnés d'histoire, de culture et sites naturels comme la Réserve Naturelle du Vocan Mombacho, la Réserve des Lagunetas de Mecatepe, l'archipel de Las Isletas et la Isla Zapatera.
A peu de distance de Managua, celle qu'on appelle La Grande Sultane (nom donné par l'écrivaine Baroesa de Wilson qui décrivait le Volcan Mombacho comme "le Sultan et sa fiancée Granada"), a vraiment tout pour séduire ses visiteurs.

Que voir à Granada

Granada centre historique

La Cathédrale de Granada située à l'est du Parc Central, le Parc Colón, est un des édifices les plus remarquables de la ville. Construite en 1583, l'édifice fut reconstruit entièrement au 19ème siècle dans un style néoclassique. Parmi les autres édfices notables de Granada on citera le Palais Archiépiscopocal construit en 1913 de style néoclassique, les rues La Calzada et Real Xalteva avec de belles demeures coloniales, le Couvent San Francisco dont l'origine remonte à 1529 et qui abrite un musée précolombien et une belle collection de statues provenant de l'île Zapatera, la Gare Ferroviaire datant de 1882, la Casa de Los Leones ou la Casa de los Tres Mundos. On visitera également l'ancien fort espagnol La Pólvora reconverti en musée, la Place de l'Indépendance avec son obélisque, et la forteresse San Pablo située sur une des îles du lac Nicaragua.

Malecón de Granada Mais le lieu le plus apprécié des touristes et des habitants de la ville est très certainement le Malecón de Granada, un lieu magique où l'on découvrira toute l'étendue du Lac Nicaragua (ou Lac Cocibolca). D'une superficie de 8 624 km², le Lac Cocibolca est le deuxième plus grand lac d'Amérique Latine après le Lac Maracaibo au Venezuela. Avec ses 40 îlots, ses 3 îles et ses 2 volcans, cette immense étendue avait était appelée "Mar Dulce" (la Mer d'eau douce) par les espagnols impressionés par se vagues quand le vent se met à souffler.
A partir de Managua les touristes pourront y faire de belles excursions en bateau vers ses îles, découvrant peut-être les requins et les poissons scies d'eau douce, le seul endroit au monde où l'on peut trouver ce genre de poissons.

Las Isletas C'est à partir de Puerto Asese situé au sud de Granada (la Marina Cocibolca) que l'on trouvera de petites embarcations pour se rendre à Las Isletas, un archipel de petits îlots qui s'est formé suite à une terrible éruption du Mombacho qui a projeté d'énormes roches dans le Lac Managua. Selon d'autres scientifiques, ces îlots seraient le produit d'une avalanche et non d'une explosion. Mais pour le touriste, peu importera la façon dont est né cet archipel, le pricipal sera de profiter du paysage lors d'une balade en bateau entre les îles.
Cet archipel compterait 365 îles juste en face de Granada, certaines n'ayant qu'une centaine de mètres de superficie, d'autres atteignant plus de 100 hectares. Sur ces îles recouvertes par la végétation tropicale on y verra de nombreux oiseaux et une communauté de pêcheurs qui vivent paisiblement dans cet environnement naturel de toute beauté.
C'est sur une de ces îles que fut construit la Forteresse San Pablo entre 1670 et 1685 pour protéger Granada des attaques des pirates.

Ometepe Parmi les îles les plus importantes du Lac Nicaragua la plus connue est celle d'Ometepe. D'une superficie de 276 km² et d'une forme presque identique à celle de Tahiti, l'île d'Ometepe est dominée par deux volcans : le volcan Concepción culminant à 1610 mètres d'altitude et le volcan Maderas de 1394 mètres de hauteur.
Avec ses forêts enveloppées par les nuages, ses vestiges archéologiques, sa faune spécifique et ses merveilleux paysages, Ometepe est considérée comme une des merveilles naturelles du monde. C'est aussi la plus grande île située dans un lac d'eau douce, une réserve de la biosphère qui enchantera tous les amoureux de la nature.
Si on peut se rendre sur l'île depuis le port de Granada, la porte d'entrée principale d'Ometepe est le port de la ville de Moyogalpa reliée directement depuis le port San Jorge de Rivas où des bateaux et un ferry font le trajet plusieurs fois par jour.
Depuis Moyogalpa on pourra escalader le volcan Concepción en observant des singes et des oiseaux dans les arbres avant d'arriver au sommet pour apprécier le merveilleux panorama sur l'île et le Lac Nicaragua.

Volcan Mombacho Le Volcan Mombacho a lui aussi beaucoup de succès auprès des visiteurs en raison de sa proximité avec Granada et les nombreux sentiers qui leur permettent de pénétrer la forêt tropicale humide qui recouvre ses flancs.
Si la montée du volcan demande quelques efforts, le paysage que l'on aura au sommet est spectaculaire puisque vous pourrez contempler le Lac Nicaragua et ses îles et découvrir la ville de Granada depuis les hauteurs
. Près du sommet vous trouverez un Centre d'informations qui vous apprendra beaucoup de choses sur le volcan ainsi que la faune et la flore de la Réserve du Mombacho. Ce centre dispose même d'une cafétaria pour se raffraichir ou manger quelque chose avant de poursuivre son chemin vers les quatre cratères du volcan. Ces cratères sont recouverts par la forêt humide et au cours de votre randonnée vous pourrez observer des singes hurleurs, des cerfs, des serpents, de nombreux oiseaux et une espèce endémique du volcan : la Salamandre du Mombacho.

Isla Zapatera Au départ de Puerto Asese on pourra rejoindre aussi la Isla Zapatera, une grande île de 52 km² dominé par un vieux volcan endormi de 629 mètres d'altitude.
Cette île fut jadis habitée par des indigènes et on y découvrira plusieurs sites archéologiques témoignant de cette civilisation précolombienne qui avait confectionné de nombreuses statuettes et autres objets de céramique.
Recouverte par la forêt tropicale, l'île Zapatera est très agréable à visiter et vous y serez tranquilles car malgré la beauté de ses paysages elle est très peu fréquentée par les touristes. Mais rassurez-vous, vous ne serez pas totalement seuls puisque quelques communautés y on trouvé refuge, vivant de la pêche, l'agriculture et l'élevage de quelques animaux.
En parcourant l'île on pourra observer une faune assez abondante qui a également trouvé refuge sur ces terres, des cerfs, des chats tigres, des agoutis, des tatous et différentes espèces d'oiseaux dont les plus beaux seront sans doute les toucans et les perroquets.
Autour de la Isla Zapatera on découvrira d'autres îlots dont les plus grands se nomment Isla del Muerto, Jesús Grandes, El Plátano et El Armado.



Comment aller à Granada

Granada est très facile d'accès depuis Managua puisque la ville se trouve à seulement 46 kilomètres du centre de la capitale nicaraguayenne. Des bus partent toutes les 15 minutes depuis le Terminal du Mercado Roberto Huembes de Managua à destination de Granada en passant par Masaya et le billet ne coûte que 30 Cordoba, soit moins d'une euro pour un trajet d'une heure.

Les voyageurs qui souhaiteraient se rendre directement à Granada en arrivant à l'Aéroport International Augusto C. Sandino sans passer par Managua pourront prendre un taxi ou une navette qui assure la liaison en 40 minutes environ. Il faudra compter 35 USD pour un taxi et 15 USD par personne pour une navette.

On pourra également rejoindre Granada depuis le Costa Rica en prenant les bus internationaux Central Line, TransNica ou Tica Bus.
Ces compagnies proposent plusieurs bus par jour entre San José du Costa Rica et Managua avec un arrêt à Granada pour moins de 28 USD l'aller simple.
Depuis le Honduras on pourra voyager de Tegucigalpa à Managua pour 20 USD avec Ticabus, puis on prendra un autre bus à destination de Granada pour 30 Cordoba.

Circuler à Granada

Taxi à GranadaSi le centre ville de Granada peut être parcouru à pied sans aucun problème, on pourra avoir besoin d'utiliser les services des transports publics pour rejoindre les points les plus éloignés ou se rendre vers les petites communes de la périphérie comme Puerto Asese.

Granada dispose d'une trentaine de bus circulant à l'intérieur de la ville, 180 bus et minibus assurant le transport interurbain et un certain nombre de taxis.
Le prix d'un billet de bus urbain est de 4 Cordoba tandis qu'un taxi demandera 10 Cordoba par personne pour circuler dans les limites de la ville, le double après 21h00.

Faites très attention quand vous payez votre ticket de bus ou de taxi car de nombreux touristes étrangers payant avec des billets de 100 ou 200 Cordoba se plaignent qu'on ne leur rende pas la monnaie. Evitez donc les grosses coupures et vérifiez auprès des habitants les tarifs du bus et du taxi.

Il y a un port sur le Muelle de Granada d'où partent les bateaux vers le sud du Lac Nicaragua en faisant escale au port de Altagracia sur l'île d'Ometepe, aux villages de Morrito et San Miguelito avant d'arriver à San Carlos. Depuis San Carlos il est possible de prendre une panga (barque à moteur) vers l'archipel de Solentiname.

On prendra un taxi pour rejoindre Puerto Asese en moins de 10 minutes afin de monter dans les petites embarcations qui vous conduiront à Las Isletas ou Isla Zapatera.
Pour ceux qui préfèrent être pris en charge pour découvrir Las Isletas, ils pourront se rendre au Complexe Touristique Asese Las Isletas qui organisent des excursions pour 10 USD la demi-heure ou 18 USD l'heure.


Partir de Granada


Bus Masaya - Granada

C'est un peu l'anarchie à Granada pour prendre le bus car la ville ne dispose pas de Terminal et les véhicules partent de différents endroits en fonction de leur destination finale.

Pour se rendre au Mercado Roberto Huembes de Managua, le principal terminal de la capitale, on trouvera néanmoins des bus toutes les 15 minutes qui démarrent près de l'ancien hôpital à l'angle de la Calle La Libertad et la Ruta 4.
Des minibus partent toutes les 25 minutes de la Calle Vega au sud du Parc Central et du Parc Sandino près de l'ancienne gare de chemin de fer à destination de l'Université Centroaméricaine (UCA) de Managua.

Les bus à destination de Masaya partent toutes les 30 minutes au coin du supermarché Palí situé près du Marché Central.
Des bus partent toutes les 20 minutes à destination de San Marcos et Diriamba avec des connexions possibles pour rejoindre les Plages de Carazo et Jinotepe.

Pour se rendre à la Réserve Naturelle du Volcan Mombacho on trouvera des bus qui partent toutes les 30 minutes à destination de Nandaime.
On pourra également rejoindre San Juan de Oriente et Catarina, deux villages à proximité de la Lagune de Apoyo, les bus partant toutes les 20 minutes.

Enfin, Granada est également reliée à Rivas par au moins 8 bus par jour, ce qui vous permettra d'y prendre un bateau vers l'île d'Ometepe. Le dernier bateau de la journée partant avant 15h00, il est conseillé de prendre un bus à Granada avant 13h30 si vous n'avez pas l'intention de dormir à Rivas.

On peut également voyager en bateau depuis Granada en prenant le ferry depuis le port situé au bout de la Calle La Calzada. Le bateau part à 15h00, fait escale à Ometepe à 18h00, puis à San Miguelito à minuit, et arrive à San Carlos après 13 heures de voyage. Ce Voyage n'est possible que le lundi et le jeudi, retour le mardi et le vendredi.


(Tarifs en mai 2014 donnés à titre indicatif en dollar US ou en Cordoba, 1 € équivalant à 35 Cordoba)

Hôtels à Granada

Hotel DarioGranada étant une ville très touristique on y trouvera une offre hôtelière satisfaisante et adaptée à tous les types de budget. La ville étant plus agréable que celle de Managua, beaucoup de touristes arrivant au Nicaragua par avion préfèreront se rendre directement à Granada et visiter la capitale en faisant l'aller/retour dans la journée. Il est donc conseillé de réserver votre chambre à l'avance à Granada pour être sûr de loger dans l'hôtel qui vous conviendra le mieux.

La ville de Granada n'est pas très étendue et le prix des transports, que ce soit en bus ou en taxi, est très bon marché. Vous pourrez ainsi réserver votre hôtel à l'endroit qui vous conviendra le mieux, soit près du port ou du Parque Central pour être en plein coeur du centre historique, ou soit dans un quartier plus tranquille.


Petit budget

Hostal San Angel : Proche de l'église de La Merced, l'Hostal San Angel dispose de jardins tropicaux et offre une connexion wifi gratuite et une cuisine commune à ses hôtes. Les chambres doubles sont équipées d'un ventilateur et d'une salle de bain privée et sont proposées à partir de 21 €.


Hotel El Internacional : Un peu excentré au nord-ouest de la ville, l'Hotel El Internacional ne se trouve cependant qu'à 10 minutes à pied du Parc Central. De plus il dispose d'un bar et d'une piscine et ses chambres doubles sont équipées de la climatisation, une connexion wifi gratuite, un téléviseur LCD, un bureau et une salle de bain privée, le tout à partir de 26 € petit déjeuner compris.


Budget moyen

La Casona de Fabiana : Au sud de l'église de La Merced et à seulement 2 minutes à pied du centre historique, La Casona de Fabiana est un très bel édifice qui propose des appartements avec connexion wifi, climatisation, télévision, cuisine équipée et un coin salon, le tout à partir de 37 € petit déjeuner compris.


Villa America : Sur la Calle El Camino qui mène au Malecón de Granada, ce très bel hôtel dispose d'une piscine entourée par des chambres très spacieuses et équipées de la climatisation connexion wifi gratuite, minibar, bureau, coin repas et salle de bain privée, le tout à partir de 52 € petit déjeuner inclus.


Grand Luxe

Hotel Dario : Sur la fameuse Calle de La Calzada l'Hotel Dario occupe un vieux manoir colonial situé à moins de 100 mètres de la cathédrale. L'hôtel dispose d'une piscine et d'une cafétéria et propose des chambres doubles avec connexion wifi, téléviseur, balcon avec vue sur le jardin, climatisation, minibar et salle de bain privée, le tout à partir de 91 € petit déjeuner inclus.


El Almirante : Au coeur du centre historique, El Almirante est entouré par un beau jardin et dispose d'une piscine, un restaurant, un bar et une terrasse. Ses chambres doubles sont équipées de la climatisation, connexion wifi, téléviseur LCD, minibar, cafetière, bureau et salle de bain privée, le tout à partir de 78 €, petit déjeuner compris.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Granada.

Annonces publicitaires

Plan de Granada

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Nicaragua

* Attention à la dengue en Amérique Centrale
Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui a déjà fait 30 mo [...]
* Numéro de téléphone gratuit pour les urgences au Nicaragua
Selon le Gouvernement, le Nicaragua est un des pays les plus sûrs d’Amérique Centrale, mais au cas où il arriverait quelque chose à un touriste celui-ci v [...]
* Surfer sur un volcan au Nicaragua
Si vous aimez les sports extrêmes et les montées d’adrénaline, le volcan Cerro Negro au Nicaragua vous attend pour une séance de surf inoubliable le long [...]
* Un aéroport touristique sur la côte Pacifique du Nicaragua
Le groupe hôtelier Barceló et le Gouvernement du Nicaragua ont créé une entreprise commune dans le but de construire un aéroport touristique à San Rafael del Su [...]
* Blue Panorama vole au Nicaragua
La compagnie aérienne Blue Panorama Airlines va ouvrir une nouvelle ligne entre Rome et Managua avec une escale à La Havane à partir du 11 juillet 2012. Le vol [...]
* L'UE donne 7 millions d'euros pour le tourisme au Nicaragua
L’Union Européenne a donné 7 millions d’euros au Nicaragua afin d’impulser le tourisme dans les villes coloniales du pays et dans sa région de [...]
* Air Nicaragua prend son envol cet été
20 ans après la disparition de « Aeronica – Aerolíneas Nicaragüenses », Le Nicaragua va de nouveau avoir sa propre compagnie aérienne [...]
* Le bus va-t-il réussir à traverser la rivière ?
Un des moyens les plus économiques pour voyager en Amérique Centrale, c’est d’emprunter ce qu’on appelle le Chicken Bus. Le chicken bus est un [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Nicaragua

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser