Americas > Voyages > Villes > Leon-nicaragua

Leon



León

A 94 kilomètres au nord-ouest de Managua et à seulement 20 kilomètres des côtes de l'Océan Pacifique, León est une des plus belles villes coloniales du pays. Fondée en 1524 par Francisco Hernández de Córdoba sur le site de Nagarando, à côté du Lac Xolotlán et en face du volcan Momotombo, la ville fut dépalacée sur son emplacement actuel suite au tremblement de terre de 1610.
L'ancienne cité, distante de 40 kilomètres de la nouvelle, est connue aujourd'hui sous le nom de León Viejo. La nouvelle cité de León allait très rapidement se développer mais le 21 août 1685 elle fut attaquée par des pirates anglais dirigés William Dampier, laissant la cathédrale en ruine ainsi que plusieurs églises et édifices publics. Malgré cela León reconstruisit rapidement ces édifices et c'est cette ville que les touristes peuvent aujourd'hui visiter, s'émerveillant devant le riche patrimoine atchitectural du centre historique de León.

Que voir à Leon

Eglise San Juan Bautista de Sutiaba

Parmi tous les édifices que compte le centre historique de León, le plus impressionant est sans nul doute celui de la Cathédrale de la Asunción de la Bienaventurada Virgen María contruit entre 1747 et 1814 dans un style baroque, la plus grande cathédrale de toute l'Amérique Centrale.
León compte également de très nombreuses églises et parmi les plus remarquables on citera le Sanctuaire Nuestra Señora de La Merced dédié à la Sainte Patronne de la ville, l'église San Juan Bautista de Sutiaba, l'église San Francisco, l'église de la Recolección, l'église Nuestra Señora de Guadalupe, l'église Ermita de San Pedro ou l'église San Felipe, cette dernière ayant été construite en 1685 pour accueillir les noirs et les mulâtres.

Collège San Ramón De nombreux édifices civils méritent aussi d'être visités à León, que ce soit pour leur grande richesse architecturale ou pour leur valeur historique. Parmi ces bâtiments on ne manquera pas de découvrir la Casa del Padre Mariano Dubón, bienfaiteur des pauvres et des orphelins et dont la maison du 19ème siècle se trouve dans le centre historique.
Le Collège San Ramón aux influences Renaissance a été occupé jadis par l'Université de León, une des plus importantes d'Amérique Centrale, le Palais National, le Musée Rubén Darío où vécut le célèbre poète durant 14 ans, le Théâtre Municipal construit en 1885 ou le Musée des Légendes et des Traditions font partie des édifices à ne pas manquer lors de votre séjour à León.

León Viejo A une quarantaine de kilomètres de León on ira visiter les ruines de León Viejo, la cité qui avait été fondée par le conquistador espagnol Francisco Hernández de Córdoba le 15 juin 1524 au bord du Lac Managua. C'est après le tremblement de terre de 1610 que les habitants décidèrent de déménager, laissant leur ville être submergée par la cendre volcanique et les sédiments lacustres.
Ce n'est qu'en 1967 que les archéologues ont découvert les ruines de cette ancienne cité, réhabilitant 16 édifices situés autour le la Plaza Mayor. Si León Viejo a également souffert de plusieurs ouragans comme le dévastateur Mitch en 1998, ce site a néanmoins été classé au Patrimoine de l'Humanité par l'Unesco.
De visite à León Viejo il ne faudra pas non plus manquer de vous promener dans la Réserve Naturelle du vocan Momotombo qui fait face aux ruines. On y découvrira de belles lagunes comme celles de Monte Galán, Las Piedras ou La Sulfatosa, et depuis le sommet on admirera le paysage sur le Lac Managua, le volcan Masaya et même l'Océan Pacifique.

Isla Juan Veanado L'Océan Pacifique, on le verra d'encore plus près en se rendant sur la plage de Poneloya située à une vingtaine de kilomètres de León. Ce petit village de pêcheurs est très fréquenté par les habitants de León qui viennent se détendre sur sa plage de sable gris ombragée par les palmiers, et se baigner dans les océans même si les vagues peuvent être très fortes à certains moments.
Près de Poneloya on découvrira Playa Las Peñitas, une plage moins fréquentée et qui est reliée à l'île Juan Venado qui sert de sanctuaire de la vie sauvage à de nombreuses espèces animales qui y ont trouvé refuge. Dans sa forêt de mangrove on y observera des milliers d'oiseaux mais aussi des crocodiles et des tortues olivâtres, navigant avec une barque ou un kayak.
La plage de Salinas Grande se trouve de l'autre côté de l'île Juan Venado et s'étend sur 4 kilomètres de longueur. C'est également une plage très appréciée des habitants de León dont certains y ont fait construire leur résidence secondaire. Paradis des surfeurs, Salinas Grande est connue aussi pour ses marais salants d'où l'on extrait le sel de façon artisanale.

Cerro Negro A 25 kilomètres de León on pourra aussi se promener sur les pentes du Cerro Negro, un volcan de 726 mètres d'altitude et qui est né le 13 avril 1850 suite à une grande activité tellurique. C'est un des plus jeunes volcans de la planète et un des plus actifs puisqu'on a déjà enregistré 11 éruptions depuis sa naissance. Malgré les éruptions très fréquentes, les alentours du Cerro Negro sont très peuplés par les agriculteurs qui profitent des terres fertilisées par les cendres du volcan, cultivant le coton, les oranges, le maïs et d'autres produits agricoles.
Même si le Cerro Negro est peu élevé, son ascension peut s'avérer difficile car ses flancs sont très pentus et le sol très instable. Mais du sommet, la vue est magnifique et on pourra voir d'autres volcans comme le Telica et le San Cristobal. En s'approchant du cratère on sentira la chaleur et l'odeur de souffre qui en émane.
La descente du volcan est un des moments les plus divertissants, surtout si les excursionistes ont prévu d'emmener une planche qui leur servira à dévaler les pentes comme avec un snowboard.
Le volcan se trouvant dans une aire protégée, un droit d'entrée est demandé à ses visiteurs avant d'escalader le Cerro Negro. Sachez également quil n'y a pas de transport en commun pour arriver au Cerro Negro et qu'il faudra donc contacter un taxi ou une agence locale de León.



Comment aller à Leon

Etant une des principales villes du pays, León est très bien reliée par bus à la capitale du pays depuis le Mercado Israel Lewites ou depuis le Terminal de minibus de la UCA ( Universidad Centro Americana). Des bus partent toutes les 15 minutes de Managua pour arriver à León en moins d'une heure trente après un trajet de 95 kilomètres. Vous aurez le choix entre deux types de bus, des expresos et des ordinaires, le billet coûtant environ 50 Cordoba.

L'autre grand axe de circulation est la route qui relie Chinandega à León, deux villes séparées par seulement 45 kilomètres que les bus parcourent en moins d'une heure pour un billet de moins d'un euro. Depuis le Mercado de Mayoreo El Bisne, des bus partent toutes les 15 minutes de Chinandega à destination de León.

On pourra rejoindre également très facilement León depuis les villles D'Estelí, Jinotega et Matagalpa, de nombreux bus partant tous les jours depuis ces villes.

Enfin, León, est aussi accessible depuis le Honduras, les bus passant par le poste frontière de Guasaule et par Somotillo avant de rejoindre Chinandega.

Circuler à Leon

Transport public LeonLe Centre Historique de León est très agréable et la plupart des touristes s'y promèneront à pied pour profiter du charme des rues coloniales de la ville. On pourra également louer des vélos pour se balader dans la ville et ses environs.

Pour rejoindre les sites les plus éloignés on pourra utiliser le transport public de Managua qui propose plusieurs lignes de bus accessibles pour seulement 4 Cordoba (un tarif pouvant évoluer puisque les transporteurs demandandaient que le prix du ticket passe à 5 Cordoba en 2014).
León dispose d'une flotte de 175 véhicules pour assurer le transport urbain dont 39 bus, 39 minicrobus et 97 minibus. Cette flotte est en train de se moderniser avec l'arrivée de véhicules neufs plus confortables.

León dispose aussi d'une grande flotte de taxis qui vous permettront de rejoindre le lieu précis où vous voulez vous rendre sans vous poser de questions, le prix de la course à l'intérieur des limites de la ville étant de 20 Cordoba par personne, 30 Cordoba après 19h00. Ces tarifs peuvent varier puisque les chauffeurs de taxis demandaient en 2014 une hausse du prix de la course à 25 Cordoba.
Pour rejoindre les sites les plus éloignées de l'agglomération il faudra négocier le prix avec le taxi en ayant pris soin de se renseigner auparavant auprès de la population locale. Sachez également que si la ville compte un peu plus de 600 taxis légalement enregistrés, on estime à près de 200 les taxis pirates.


Partir de Leon


Terminal de bus de Leon

Le Terminal de bus de León se situe dans le quartier El Coyolar, le long de la Calle 6 Norte et juste à côté du Mercado La Terminal et de la Chapelle El Coyolar.
Depuis ce terminal des bus partent toutes les 15 minutes à destination de Managua et de Chinandega, et on trouvera plusieurs bus par jour pour rejoindre Matagalpa, Estelí ou se rendre au Honduras.

Pour se rendre à León Viejo il faudra prendre un bus à destination de La Paz Centro, un village situé sur la route qui se dirige à Managua. Depuis La Paz Centro des bus locaux vous conduiront jusqu'aux ruines de León Viejo situées près de Puerto Momotombo sur le Lac Managua, un voyage de 55 kilomètres au total.

Les touristes qui se rendent à Las Peñitas pour profiter des plages de la côe Pacifique pourront prendre un bus depuis le Mercado de Sutiava situé sur la Calle Rubén Dario, à l'est de León. Le tarjet dure environ 30 minutes.
Pour se rendre à la Isla Juan Venado ul suffit de prendre le même bus à destination de Las Peñitas puisque l'île se trouve juste en face.


(Tarifs en mai 2014 donnés à titre indicatif en dollar US ou en Cordoba, 1 € équivalant à 35 Cordoba)

Hôtels à Leon

Hotel Flor De SartaSi León est une ville très touristique et dispose hôtelière suffisante pour accueillir les touristes locaux et étrangers qui souhaitent découvrir cette belle cité coloniale, l'offre proposée par les centrales de réservation traditionnelles est cependant assez limitée.

Pour vous aider à réserver votre hôtel avant votre départ afin de vous assurer d'avoir une chambre, nous vous indiquons ci-dessous une liste d'établissements que vous pouvez contacter soit par téléphone, soit en réservant sur le site indiqué.

León se situant à proximité des plages du Pacifique on pourra également choisir de séjourner à Poneloya qui se trouve à moins de 20 kilomètres de distance. Les bus entre Poneloya et León ne tardent pas plus de 30 minutes pour faire le trajet et le billet coûte moins d'un euro.


Liste d'hôtels à Leon

Annonces publicitaires

Plan de Leon

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Nicaragua

* Attention à la dengue en Amérique Centrale
Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui a déjà fait 30 mo [...]
* Numéro de téléphone gratuit pour les urgences au Nicaragua
Selon le Gouvernement, le Nicaragua est un des pays les plus sûrs d’Amérique Centrale, mais au cas où il arriverait quelque chose à un touriste celui-ci v [...]
* Surfer sur un volcan au Nicaragua
Si vous aimez les sports extrêmes et les montées d’adrénaline, le volcan Cerro Negro au Nicaragua vous attend pour une séance de surf inoubliable le long [...]
* Un aéroport touristique sur la côte Pacifique du Nicaragua
Le groupe hôtelier Barceló et le Gouvernement du Nicaragua ont créé une entreprise commune dans le but de construire un aéroport touristique à San Rafael del Su [...]
* Blue Panorama vole au Nicaragua
La compagnie aérienne Blue Panorama Airlines va ouvrir une nouvelle ligne entre Rome et Managua avec une escale à La Havane à partir du 11 juillet 2012. Le vol [...]
* L'UE donne 7 millions d'euros pour le tourisme au Nicaragua
L’Union Européenne a donné 7 millions d’euros au Nicaragua afin d’impulser le tourisme dans les villes coloniales du pays et dans sa région de [...]
* Air Nicaragua prend son envol cet été
20 ans après la disparition de « Aeronica – Aerolíneas Nicaragüenses », Le Nicaragua va de nouveau avoir sa propre compagnie aérienne [...]
* Le bus va-t-il réussir à traverser la rivière ?
Un des moyens les plus économiques pour voyager en Amérique Centrale, c’est d’emprunter ce qu’on appelle le Chicken Bus. Le chicken bus est un [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Nicaragua

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser