Americas > Voyages > Villes > Managua

Managua



Managua

Dans la langue Nahuatl, Mana-ahuac veut dire "Entourée par les eaux", un nom qui caractérise parfaitement Managua puisque la ville se trouve au bord du deuxième plus grand lac du Nicaragua, le Lac Xolotlán plus connu sous le nom de Lac Managua. Cette vaste étendue de 1 049 km² ainsi que les lagunes de Asososca, Acahualinca, Nejapa, Tiscapa qui entourent le Centre Historique de la ville, apportent ainsi tout son charme à Managua.

C'est en 1819 que cette ancienne communauté indigène fut élevée au rang de Villa sous le nom de "Leal Villa de Santiago de Managua", puis élevée au rang de ville le 24 juillet 1846 sous le nom de Santiago de Managua pour devenir enfin la capitale du Nicaragua le 5 février 1852, remplaçant León et Granada qui jouaient toutes deux ce rôle en alternance depuis l'indépendance du pays en 1838 suite à la dissolution de la Fédération des Etats d'Amérique Centrale.

Que voir à Managua

Managua centre historique

Détruite à deux reprises par les tremblements de terre de 1931 et 1972, l'urbanisation de Managua a du être profondément réaménagée et son Centre Historique ne conserve que quelques édifices de son passé récent. Parmi les rares édifices qui ont été restaurés partiellement on citera l'Ancienne Cathédrale de Managua de style néoclassique et ressemblant à l'église Saint Sulpice de Paris, le Palais de la Culture de style néoclassique construit en 1940 sur la Plaza de la República, et quelques églises et demeures coloniales miraculeusement épargnées par les séismes. Tous les autres édifices importants ont du être reconstruits comme le Palais National, ou la Nouvelle Cathédrale de l'Immaculée Conception. La Loma de Tiscapa est le lieu où se trouvait l'ancien Palais Présidentiel qui a été détruit au cours du tremblement de terre du 23 décembre 1972. L'emplacement de ce palais a été transformé en parc au bord de la Lagune de Tiscapa.
Les touristes et les habitants de Managua trouveront cependant de quoi se divertir la nuit dans les nouveaux quartiers de la ville, notamment le long de la Avenida Central Rubén Darío. Restaurants, bars de la Zona Hippos ou de la Zona Cero, Casinos, discothèques restaurants, bars et centres commerciaux de la Zona Rosa et de la Zona Viva, vous y trouverez de quoi passer un bon moment avant de partir vers d'autres destinations au Nicaragua.

Volcan Momotombo A une quinzaine de kilomètres au nord de Managua on pourra faire des randonnées dans la Réserve Naturelle de la Péninsule de Chiltepe. Sur cette péninsule au bord du Lac Managua on découvrira les deux lagunes d'Apoyeque et Xiloá en grimpant au sommet des "Cerros Cuapes" de Chiltepe qui culmine à 518 mètres d'altitude, et vous profiterez d'un superbe panaorama sur le lac, l'île de Momotombito et le volcan Momotombo en regardant vers l'ouest, les volcans Masaya y Mombacho en direction de l'est. Si de nombreux animaux ont disparu de ces lieux ces dernières décennies, on pourra toutefois observer quelques espèces d'oiseaux. La lagune de Xiloá est la plus accessible des deux et des activités nautiques y sont proposées comme la navigation en voilier ou en barque et la plongée.
A 70 kilomètres au nord-ouest de Managua on rejoindra la Réserve Naturelle de Momotombo Momotombito, une destination touristique très prisée des visiteurs étrangers qui pourront escalader le volcan Momotombo d'une altitude de 1297 mètres. Du haut de ce volcan vous aurez une vue spectaculaire sur l'Océan Pacifique, le volcan Masaya, le Lac Cocibolca et l'île Ometepe.

hacienda San Jacinto de Tipitapa A 24 kilomètres à l'est de Managua on pourra visiter la ville de Tipitapa fondée en 1961 au bord du Lac Managua sur l'emplacement de l'ancienne hacienda San Jacinto de Tipitapa datant de 1775.
C'est sur les terres de la hacienda San Jacinto que s'est déroulée le 14 septembre 1856 une bataille importante entre les forces américaines et nicaraguayennes. A la tête d'un groupe de 160 hommes de l'Armée du Septentrion, le colonel José Dolores Estrada Vado remporta la bataille contre 300 flibustiers américains obéissant aux ordres d'un ami de William Walker.
Aujourd'hui La Hacienda San Jacinto est un musée où sont exposés des documents sur cette bataille et des tableaux comme celui représentant le paysan Andrés Castro qui sauva le colonel José Dolores Estrada Vado en jetant une pierre contre un flibustier qui le menaçait.
A Tipitapa on pourra assister aux fêtes patronales en l'honneur du saint patron Esquipulas ou Christ Noir, des festivités qui ont lieu entre le 6 et le 30 janvier et qui donnent lieu à un grand pèlerinage en direction de l'ancienne église de la ville.



Comment aller à Managua

L'Aéroport International Augusto C. Sandino est situé à 11 kilomètres à l'est du centre ville de Managua et il est relié à la capitale par une autoroute à 6 voies.

Il n'y a malheureusement pas de vols directs entre l'Europe et Managua et les voyageurs devront le plus souvent voyager avec une compagnie aérienne américaine comme United, American Airlines, Delta ou US Airways en faisant une escale aux Etats-Unis.
Iberia propose cependant un vol à destination de Managua avec une escale à Panama City, le vol entre la capitale du Panama et celle du Nicaragua étant réalisé par Copa Airlines.


Billet d'avionBillets d'avion à Managua

En arrivant à l'Aéroport International Augusto C. Sandino vous aurez trois options pour vous rendre au centre de Managua :
- Louer une voiture et rejoindre le centre ville en 15 minutes en empruntant la Carretera Norte C1 (autoroute à 6 voies) ou la Carretera A Sabana Grande.
- Prendre le bus 266 qui relie l'aéroport au centre ville avec un départ toutes les 15 minutes.
- Prendre un taxi à la sortie du hall d'arrivée. Même si les taxis utilisent un compteur il faut toujours se mettre d'accord sur le prix de la course avant de monter dans le véhicule. Comptez entre 10 et 15 € pour faire ce trajet.

Pour réserver votre avion nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur de billet d'avion au Nicaragua.

Circuler à Managua

Transport public ManaguaLe réseau de transport urbain est rès étendu à Managua et on repère les bus par leur numéro de ligne inscrit sur le parebrise ou peint sur la carrosserie du véhicule.
En général les bus urbains s'arrêtent aux arrêts quand quelqu'un fait un signe de la main. Dans le bus, il faudra prévenir le chauffeur pour descendre au prochain arrêt.
Quelle que soit la ligne utilisée, le prix d'un ticket de bus est de 2,50 Cordoba, une somme dérisoire pour un touriste européen.

Les arrêts de bus indiquent les numéros des lignes de bus mais il y a peu d'informations sur leurs itinéraires. Si vous voulez utiliser le bus à Managua il est donc fortement conseillé de demander aux habitants quelle ligne vous devez prendre pour la destination souhaitée. Vous trouverez néanmoins une liste de lignes de bus à Managua mise à jour régulièrement par les utilisateurs d'OpenStreetMap sur cette page. Les itinéraires ne sont pas tous entièrement détaillés mais cela vous donnera déjà une idée sur les principales lignes de la ville.

Peu à peu le transport urbain de Managua se modernise et certains véhicules sont équipés d'un lecteur de cartes électroniques pour payer le transport sans avoir de monnaie sur soi. Ce système appelé "Tarjeta TUC Managua" est une carte rechargeable que l'on peut obtenir dans plus de lieux de la ville et son agglomération. La carte peut être recgargée de la même façon que l'on achète du crédit pour son téléphone portable.

Pour ceux qui auraient du mal à s'orienter avec le bus urbain ils pourront toujours faire appel aux taxis et aux mototaxis qui essaiment les rues de Managua.
Les mototaxis, appelées "Caponeras" au Nicaragua sont très nombreuses mais près de la moitié fonctionnent de manière illégale. C'est à peu près la même chose pour les taxis donc il faudra bien faire attention et vous mettre d'accord sur le tarif de la course avant de monter dans le véhicule.

Le prix d'une course varie en général de 40 à 160 Cordoba selon la distance à parcourir dans la ville. Mais pour plus de précaution n'hésitez pas à demander le tarif à un habitant ou un commerçant de la ville avant d'appeler un taxi ou une caponera.
Sachez également que les tarifs augmentent beaucoup de nuit et aussi en fonction du nombre de personnes montant dans le véhicule.


Partir de Managua


La Costeña

Pour partir de Managua vers d'autres destinations au Nicaragua vous aurez le choix entre l'avion, le bus ou louer une voiture pour voyager à votre rythme.

Depuis l'Aéroport International Augusto C. Sandino la compagnie aérienne La Costeña propose des vols réguliers de Managua à Bluefields, l'Île du Maïs, Puerto Cabezas, Siuna, Bonanza, Rosita, Omete, San Carlos et San Juan del Norte (à la frontière du Nicaragua et du Costa Rica, sur la côte Atlantique).
Les vols à destination d'Ometepe, San Carlos et San Juan del Norte sont récents et ils ne sont opérés que deux fois par semaine, un critère à prendre en compte pour organiser votre voyage.

Vous trouverez ci-dessous la liste des principales destinations opérées par La Costeña au départ de Managua et de Bluefields, ainsi que les tarifs en dollars US pour l'aller simple et l'aller/retour (tarifs constatés sur le site de la compagnie en juin 2014).

Sur certains sites, les vols de La Costeña figurent sous le nom d'Avianca Nicaragua puisque la compagnie nicaraguayenne a fusionné avec le groupe colombien Avianca-Taca.
Sachez aussi que la franchise de bagage avec La Costeña n'est que de 30 livres (13,6 kg) est que les excédents de bagages sont facturés 1,20 USD par kilo supplémentaire.


  • Managua - Bluefields : 100 USD (145 USD)
  • Managua - Île du Maïs : 125 USD (182 USD)
  • Managua - Puerto Cabezas : 115 USD (167 USD)
  • Managua - Siuna : 101 USD (145 USD)
  • Managua - Bonanza : 115 USD (166 USD)
  • Managua - Rosita : 115 USD (166 USD)
  • Managua - Ometepe : 83 USD (118 USD)
  • Managua - San Carlos : 94 USD (134 USD)
  • Managua - San Juan del Norte : 128 USD (183 USD)
  • Bluefields - Île du Maïs : 82 USD (117 USD)
  • Bluefields - Puerto Cabezas : 115 USD (166 USD)

Voyager en bus depuis Managua


Terminal de bus Huembes

Contrairement à la plupart des villes d'Amérique Latine Managua ne possède pas de terminal de bus principal et les départs vers les différentes villes du Nicaragua se font depuis différents points de la ville, ce qui désoriente un peu les touristes.

C'est à partir du Marché Roberto Huembes que ce trouve le terminal s'où partent les bus à destination du sud du pays, c'est à dire vers Masaya, Granada, Rivas, San Juan del Sur et la frontière du Costa Rica.
Le Terminal Mercado Roberto Huembes, le plus fréquenté de Managua, se trouve à l'angle de la Pista de la Solidaridad et de la Avenida Isidro Centeno, à 6 kilomètres au sud-est de la Cathédrale et du Palais National.

Les bus à destination du nord et de l'est du pays démarrent du Terminal Mercado Mayoreo. Depuis ce terminal situé près de l'aéroport les bus rejoignent Estelí, Matagalpa, Jinotega et San Carlos.

A 6 kilomètres au sud-ouest de la Cathédrale et du Palais National on trouvera le Terminal du Mercado Israel Lewites situé à l'angle de la Avenida Batahola et de la Pista Juan Pablo II.
Ce terminal dessert le nord-ouest et l'ouest du pays avec des bus à destination de León, Chinandega et la frontière du Honduras.

La Universidad Centroamericana (UCA), située à l'angle de la Pista de la Resistencia et de la Pista de La Unión (à 4 kilomètres au sud de la cathédrale), est le principal point de départ des minibus à destination de Masaya et de Granda avec un départ toutes les 20 minutes entre 06h00 et 21h00.

Parmi les compagnies de bus internationales on relèvera deux compagnies de transport très confortables pour réaliser des voyages en bus vers les autres pays d'Amérique Centrale : Tica Bus qui opère à l'angle de la Calle 9 Suroeste et de la Avenida 9 Suroeste, et TransNica depuis la Rotonda Metrocentro.
Tica Bus propose des trajets à destination de San José du Costa Rica (29 USD), San Salvador (34,50 USD), Tegucigalpa (23 USD), San Pedro Sula (36,80 USD), Panama City (75 USD) et Tapachula au Mexique (77 USD).
Quant à TransNica la compagnie propose des voyages à San José du Costa Rica (28,75 USD) et Tegucigalpa (28,75 USD).


Exemples de tarifs de bus au départ de Managua

  • Managua - Bluefields : 360 Cordoba (365 kilomètres, 14h00 de trajet)
  • Managua - Estelí : 60 Cordoba (147 kilomètres, 3h00 de trajet)
  • Managua - Granada : 30 Cordoba (46 kilomètres, 1h00 de trajet)
  • Managua - Jinotega : 80 Cordoba (141 kilomètres, 3h00 de trajet)
  • Managua - León : 50 Cordoba (95 kilomètres, 1h30 de trajet)
  • Managua - Masaya : 20 Cordoba (30 kilomètres, 0h45 de trajet)
  • Managua - Matagalpa : 60 Cordoba (130 kilomètres, 2h30 de trajet)
  • Managua - Rivas : 50 Cordoba (105 kilomètres, 1h45 de trajet)
  • Managua - San Carlos : 120 Cordoba (350 kilomètres, 7h00 de trajet)
  • Managua - San Juan del Sur : 75 Cordoba (135 kilomètres, 3h00 de trajet)

(Tarifs en mai 2014 donnés à titre indicatif en dollar US ou en Cordoba, 1 € équivalant à 35 Cordoba)

Hôtels à Managua

Intercontinental MiramarComme toutes les capitales, Managua dispose d'une bonne infrastructure hôtelière avec des établissements adaptés à tous les types de budget. La plupart des hôtels proposent le petit déjeuner dans leur tarif et ceux qui souhaiteraient un certain confort seront gâtés puisque les hôtels d'un certain standing restent très abordables.

La question est de savoir dans quel secteur de Managua car la ville est très étendue. Ceux qui souhaitent faire le tour du Centre Historique à pied choisiront un hôtel à proximité du Palais National, évitant ainsi de longs trajets en bus urbains.
Il faut savoir cependant que le prix des tickets de bus étant très bas à Managua, on peut envisager de loger dans une zone excentrée et plus calme si l'hôtel se trouve à proximité d'un arrêt de bus.


Petit budget

Hotel Villa Angelo : Proche de la Lagune de Tiscapa et des principales attractions de a ville, l'Hotel Villa Angelo dispose d'une connexion wifi gratuite et un service de blanchisserie. Ses chambres doubles sont climatisées et équipées de la télévision, un bureau et une salle de bain privée, le tout à partir de 24 €.


Hotel Don Carmelo : Pas très éloigné du Centre Historique, l'Hotel Don Carmelo offre un service de navette aéroport et une connexion wifi gratuite. Ses chambres doubles sont équipées de la climatisation, télévision et salle de bain privée, le tout à partir de 26 € petit déjeuner compris.


Budget moyen

Art Hotel Managua : Près du Parque Las Palmas, l'Art Hotel Managua dispose d'une piscine, d'un jardin et d'un restaurant. Ses chambres doubles sont équipées de la climatisation, connexion wifi, télévision, salle de bain privée, le tout à partir de 39 € petit déjeuner compris.


La Posada del Arcangel : Proche de la Lagune de Tiscapa et du Lac de Managua, La Posada del Arcangel dispose d'une piscine et d'un jardin, et ses chambres doubles dont très confortables et très spacieuses avec la climatisation, un sofa, une télévision écran plat, un bureau et une salle de bain privée, le tout à partir de 40 € petit déjeuner compris.


Grand Luxe

Crowne Plaza Managua : Très bien situé au centre ville, le Crowne Plaza Managua dispose d'une magnifique piscine, d'un restaurant avec terrase et d'un bar. Dans cet édifice en forme de pyramide Maya les chambres doubles disposent d'un balcon, le la climatisation, d'un téléviseur LCD, d'un minibar, d'une connexion wifi gratuite, d'un bureau, de peignoirs et d'une salle de bain privée, le tout à partir de 106 € petit déjeuner inclus.


Real Intercontinental Metrocentro Managua : Près de l'Université Centro Américaine et du centre commercial Metrocentro, le Real Intercontinental Metrocentro Managua est un hôtel de très grand standing avec sa belle piscine ombragée par les palmiers, sa salle de sport, son restaurant avec des plats de la gastronomie française et son bar avec terrasse. Ses chambres doubles sont spacieuses et équipées de la climatisation, téléviseur LCD, connexion wifi, cafetière, minibar, canapé et salle de bain privée, le tout à partir de 188 € petit déjeuner compris.


Pour trouver votre hôtel au meilleur prix nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'hôtels à Managua.

Annonces publicitaires

Plan de Managua

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Nicaragua

* Attention à la dengue en Amérique Centrale
Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui a déjà fait 30 mo [...]
* Numéro de téléphone gratuit pour les urgences au Nicaragua
Selon le Gouvernement, le Nicaragua est un des pays les plus sûrs d’Amérique Centrale, mais au cas où il arriverait quelque chose à un touriste celui-ci v [...]
* Surfer sur un volcan au Nicaragua
Si vous aimez les sports extrêmes et les montées d’adrénaline, le volcan Cerro Negro au Nicaragua vous attend pour une séance de surf inoubliable le long [...]
* Un aéroport touristique sur la côte Pacifique du Nicaragua
Le groupe hôtelier Barceló et le Gouvernement du Nicaragua ont créé une entreprise commune dans le but de construire un aéroport touristique à San Rafael del Su [...]
* Blue Panorama vole au Nicaragua
La compagnie aérienne Blue Panorama Airlines va ouvrir une nouvelle ligne entre Rome et Managua avec une escale à La Havane à partir du 11 juillet 2012. Le vol [...]
* L'UE donne 7 millions d'euros pour le tourisme au Nicaragua
L’Union Européenne a donné 7 millions d’euros au Nicaragua afin d’impulser le tourisme dans les villes coloniales du pays et dans sa région de [...]
* Air Nicaragua prend son envol cet été
20 ans après la disparition de « Aeronica – Aerolíneas Nicaragüenses », Le Nicaragua va de nouveau avoir sa propre compagnie aérienne [...]
* Le bus va-t-il réussir à traverser la rivière ?
Un des moyens les plus économiques pour voyager en Amérique Centrale, c’est d’emprunter ce qu’on appelle le Chicken Bus. Le chicken bus est un [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Nicaragua

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser