Americas > Voyages > Villes > Matagalpa

Matagalpa



Matagalpa

A 35 kilomètres au sud de Jinotega on découvrira la ville de Matagalpa surnommée la "Perle du Nord" et connue pour sa production de café. A 680 mètres d'altitude, Matagalpa était occupée par les Chontales qui vivaient sur ces terres très fertiles avant l'arrivée des espagnols. Les Matagalpas furent les premiers à affronter les conquistadors espagnols, mais ce que les militaires ne purent réaliser les religieux le firent en pacifiant les indigènes grâce à l'évangélisation. Matagalpa possède d'ailleurs de nombreux édifices religieux dont sa Cathédrale San Pedro de style baroque, la troisième en taille de tout le Nicaragua. On y visitera aussi la Chapelle Saint Nicolas de la Forêt Noire construite par des immigrants allemands, les églises Molagüina et San José, et les ruines de l'ancien Couvent des Jésuites.

Que voir à Matagalpa et ses alentours

Centre de Matagalpa

Si les températures peuvent être élevées pensant la saison sèche, Matagalpa bénéficie cependant d'un climat agréable une grande partie de l'année en raison de sa situation en altitude, facilitant ainsi les promenades à pied dans le centre historique de la ville.
Ce centre historique se trouve autour du Parque Central et du Parque Darío, des places autour desquelles ont été érigées de belles églises et demeures coloniales comme la Maison natale de Carlos Fonseca Amador (fondateur du Front Sandiniste de Libération Nationale), ou la Maison du Président Bartolome Martinez.
Dans le Parque de los Monos (Parc des Singes) on pourra voir des singes en captivité mais les mateurs de randonnées préfèreront sans doute découvrir ces animaux en liberté dans les forêts environnantes. On remarquera cependant la présence dans ce parc de deux statues des indiens Matagalpas trouvées à Yasica, une commune située à l'est de Matagalpa.

Récolte du Café Une des plus grandes attractions de Matagalapa est liée à sa principale production, le café. Matagalpa étant la "Capitale du Café au Nicaragua, la ville possède donc un Musée du Café qui ne manque pas d'intérêt. Si le musée est assez petit il présente néanmoins une information complète sur la production du café et on y verra même des objets provenant des anciennes civilisations de la région.
On ira visiter également la Finca La Lima près de San Ramón, une petite localité située à 12 kilomètres à l'est de Matagalpa, la première plantation de café du nord du pays créée en 1865 par un couple d'émigrants allemands, Luis Elster et Katherina Braun. Une grande partie de la production était exportée en Allemagne et en raison de la grande qualité de ce café la demande fut de plus en plus importante, incitant d'autres émigrants allemands et américains à se lancer dans ce secteur.
Parmi les autres plantations de café historiques on citera La Rosa de Jericho et le Monte Grande de Walter Zeyss.
Les émigrants se marièrent avec des nicaraguayennes mais les plantations et les familles ainsi créées ont conservé leurs noms allemands tout comme ceux des plantations telles que Hammonia, El Trentino, Alemania, Sajonia, Selva Negra ou Alsacia, et les traditions que l'on peut voir à travers l'architecture des maisons ou le folklore local accompagné par l'accordéon ou d'autres instruments européens pour interpréter des polkas et des mazurkas.

Cerro Apante Mais comme partout au Nicaragua, Matagalpa est une ville entourée de beaux paysages avec ses montagnes recouvertes de végétation tropicale et dont le point culminant est le Cerro Buena Vista à 1442 mètres d'altitude.
Le Cerro Buena Vista est le point culminant de la Cordillère Apante, une réserve naturelle avec des chemins de randonnées qui vous permettront d'accéder au sommet du Cerro Apante d'où vous aurez une magnifique vue sur la vallée, la ville et les montagnes de la région.
En vous promenant dans cette réserve vous pourrez voir de belles cascades et une faune très abondante qui a trouvé refuge dans cette forêt tropicale protégée. Singes hurleurs, singes araignées, daguets rouges, coyotes, sarigues, agoutis, ocelots, pécaris, coatis, écureuils et singes capucins sont les mammifères que l'on verra le plus souvent dans Réserve Naturelle du Cerro Apante, ainsi que différentes expèces d'oiseaux dont certaines sont menacées comme le grand hocco ou la Pénélope Noire.

El Chile El Chile est une petite communauté indigène située à 27 kilomètres au sud-est de Matagalpa, en direction de Esquipulas ou San Dionisio. Dans les années 1950 de dictateur Anstasio Somoza avait interdit aux indigènes de cultiver le coton pour tisser leurs propres vêtements, mais en 1984 l'évêque de Matagalpa proposa de réactiver les anciennes traditions du tissage des indigènes avec les anciens métiers à tisser. Une coopérative fut créée et on enseigna aux femmes de la communauté les traditions du tissage qui avaient pratiquement disparu.
Aujourd'hui les touristes se renedent à El Chile pour visiter les ateliers où les femmes tissent des tapis et des vêtements en utilisant les mêmes pratiques que jadis.
On découvrira également à El Chile un atelier qui fabrique des produits artisanaux en cuir comme des sacs, des porte-feuilles et autres réalisations. En montant au sommet de la colline de El Chile on pourra apprécier une très belle vue panoramique sur la région.



Comment aller à Matagalpa

Plusieurs bus partent tous les jours depuis le Mercado de Mayoreo de Managua, un voyage de 2h30 pour réaliser les 130 kilomètres jusqu'à Matagalpa, le billet coûtant entre 60 et 80 Cordoba.

On peut également rejoindre Matagalpa depuis le Terminal Sur de Jinotega, une ville distante de seulement 35 kilomètres. Des bus font le trajet toutes les 30 minutes.

On trouvera également des bus toutes les 30 minutes au départ d'Estelí, une ville située à 70 kilomètres au nord-ouest de Matagalpa.

Enfin, les touristes venant de León feront le trajet jusqu'à Matagalpa avec des bus circulant entre 06h00 et 21h30 pour faire ce trajet de 143 kilomètres couvert en 2h40.

Circuler à Matagalpa

Transport public MatagalpaComme dans beaucoup de villes du Nicaragua, la marche sera le moyen de transport le plus adapté pour visiter le centre de Matagalpa, d'autant plus que les températures sont agréables en raison de l'altitude.

Cependant, pour rejoindre les quartiers les plus éloignés du centre ville il faudra utiliser les bus urbains car Matagalpa s'est beaucoup étendue ces dernières années.
Le transport urbain est malheureusement jugé très insuffisant par ses habitants qui estiment qu'il n'y a pas assez de ligne pour couvrir la commune, que le nombre de véhicules en circulation est loin de couvrir la demande, que certaines lignes cessent de fonctionner à 18h00 et que peu de bus circulent les dimanches et jours fériés.

Cette insuffisance oblige souvent les habitants et les touristes à utiliser le taxi comme mode de locomotion, un moyen de transport plus coûteux puisque le taxi demande 10 Cordoba par personne pour faire une course dans les limites de la ville tandis que le prix du ticket du bus urbain n'est que de 5 Cordoba.


Partir de Matagalpa


Terminal de bus de Matagalpa

Matagalpa possède deux terminaux de bus, le Terminal Coltran Sur situé près du Marché Municipal et à 700 mètres du Parque Darío, et le Terminal de Transporte Coltran Norte à 600 mètres du Parque de Los Monos et à 1 kilomètre de la Cathédrale San Pedro.

Depuis le Terminal Coltran Sur de nombreux bus partent à destination de León, un voyage réalisé en 2h40.
Depuis ce même terminal on trouvera également de nombreux bus pour se rendre à Managua, soit avec des bus partant de Matagalpa et rejoignant la capitale en 3h00, soit avec des bus en provenance de Jinotega.
On pourra également rejoindre Estelí depuis Matagalpa avec des bus directs faisant le trajet en 1h45.

Quant aux lignes départementales, des bus locaux vous permettront de rejoindre San Ramón, San Dionisio, Esquipulas, Rancho Grande, San Isidro, Sébaco, Terrabona, Tuma La Dalia ou Waslala.
Les tarifs des bus départementaux sont très bon marché mais certains touristes préfèreront prendre un taxi pour plus de commodités et des horaires plus souples. Dans ce cas il faudra bien négocier le tarif avant de monter dans le véhicule.


(Tarifs en mai 2014 donnés à titre indicatif en dollar US ou en Cordoba, 1 € équivalant à 35 Cordoba)

Hôtels à Matagalpa

Hacienda Puerta del CielosMatagalpa est réputée à la fois pour ses plantations de café et pour son style de vie différent des autres villes nicaraguayennes puisque cette ancienne cité indienne fut surtout colonisée par des émigrants européens arrivés au 19ème siècle. Si on ajoute à cela le charme des régions montagneuses qui entourent la ville, on comprendra pourquoi Matagalpa possède une assez bonne infrastructure hôtelière.

Les hôtels sont en général très bon marché à Matagalpa et disposent presque tous d'une connexion Wifi. Au cas où vous ne trouveriez pas de chambres disponibles à Matagalpa, vous pourrez toujours chercher un hébergement dans les communes voisines comme San Ramón ou Jinotega.


Liste d'hôtels à Matagalpa et les environs

Annonces publicitaires

Plan de Matagalpa

Billet d'avion, hôtel, voiture

Suggestion de voyage

Tourisme au Nicaragua

* Attention à la dengue en Amérique Centrale
Une campagne d’information a été lancée au Costa Rica est dans les pays d’Amérique Centrale pour tenter de contrôler la dengue qui a déjà fait 30 mo [...]
* Numéro de téléphone gratuit pour les urgences au Nicaragua
Selon le Gouvernement, le Nicaragua est un des pays les plus sûrs d’Amérique Centrale, mais au cas où il arriverait quelque chose à un touriste celui-ci v [...]
* Surfer sur un volcan au Nicaragua
Si vous aimez les sports extrêmes et les montées d’adrénaline, le volcan Cerro Negro au Nicaragua vous attend pour une séance de surf inoubliable le long [...]
* Un aéroport touristique sur la côte Pacifique du Nicaragua
Le groupe hôtelier Barceló et le Gouvernement du Nicaragua ont créé une entreprise commune dans le but de construire un aéroport touristique à San Rafael del Su [...]
* Blue Panorama vole au Nicaragua
La compagnie aérienne Blue Panorama Airlines va ouvrir une nouvelle ligne entre Rome et Managua avec une escale à La Havane à partir du 11 juillet 2012. Le vol [...]
* L'UE donne 7 millions d'euros pour le tourisme au Nicaragua
L’Union Européenne a donné 7 millions d’euros au Nicaragua afin d’impulser le tourisme dans les villes coloniales du pays et dans sa région de [...]
* Air Nicaragua prend son envol cet été
20 ans après la disparition de « Aeronica – Aerolíneas Nicaragüenses », Le Nicaragua va de nouveau avoir sa propre compagnie aérienne [...]
* Le bus va-t-il réussir à traverser la rivière ?
Un des moyens les plus économiques pour voyager en Amérique Centrale, c’est d’emprunter ce qu’on appelle le Chicken Bus. Le chicken bus est un [...]

Retrouvez toute l'actualité du tourisme sur le
Magazine du Tourisme

Vidéo

Photos du Nicaragua

D'autres articles ou annonces qui pourraient vous intéresser